INCENDIE AU MARCHE DE GAMBO : Des millions de F CFA partis en fumée

dimanche 8 janvier 2012 à 23h40min

Des commerçants en larmes, des flammes en propagation, les sapeurs-pompiers en action et au bout du compte un marché entièrement calciné. Voilà le spectacle désolant intervenu dans la nuit du mercredi 4 janvier 2012 au marché de Gambo dans la commune de Séguénéga, province du Yatenga. L’incendie proprement dit s’est déclaré aux environs de 23 heures, en tout cas le premier appel au secours a été enregistré du côté des sapeurs-pompiers de Ouahigouya à 23h 9mn. Aussitôt informé, le jeune commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers, le lieutenant Hamidou Tiétiembou et ses hommes embarquent à 23h 15 pour 85km. Les 9 agents et leur patron arrivent sur les lieux à 1heure 40mn.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Toutes les techniques d’extinction du feu sont mises en branle en vue de circonscrire les flammes qui se propageaient rapidement. La mission extrêmement difficile va durer de 1h 40 à 6h 35. En dépit de tous les efforts fournis, rien n’est sorti de ce sinistre nocturne. Tous les hangars ainsi que leurs contenus sont partis en fumée. Près de 50 fûts de 200 litres d’hydrocarbure ont subi la colère des flammes. Deux gros réservoirs contenant eux aussi du gasoil et de l’essence et stockés dans un magasin n’ont pas été épargnés. Des marchandises diverses ont été brûlées de fond en comble. Conséquences : le marché n’a pas eu lieu le jeudi 5 janvier 2012.

Son effervescence habituelle s’est plutôt muée en spectacle de ruine totale. Des témoignages font état de plusieurs millions de nos francs partis en fumée. Inoussa Ouédraogo, commerçant, dit avoir perdu dans cet incendie plus de 4 millions de F CFA tandis que Moryouré Sawadogo parle lui de 5 millions de F CFA. Ces grands commerçants, le marché de Gambo en compte une centaine et ce n’est pas le maire de Séguénéga qui dira le contraire. M. Beloum qui était sur les lieux le jeudi matin, accompagné du commissaire de Police et du commandant de la gendarmerie, reconnaît que ce marché compte parmi les plus grands du Yatenga. C’est un poumon économique important au regard de son affluence. Avec sa superficie de plus d’un hectare, le marché draine un monde chaque jour de marché.

Les commerçants qui n’ont pas eu à temps l’information ont pris le chemin jeudi matin et ont découvert un marché quasiment calciné à leur arrivée. A en croire le rapport dressé par le sergent chef de la Brigade des sapeurs-pompiers, Dieudonné P. Zagré, les premières flammes seraient parties des barriques d’hydrocarbure. Le lieutenant Hamidou Tiétiembou, a, pour sa part, salué la bonne collaboration de la population qui a puisé des barriques d’eau pour les soldats du feu.

Hamed NABALMA

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés