Affaire ex- directeur général des douanes : Ousmane Guiro inculpé pour détournement de deniers publics, corruption, concussion et enrichissement illicite

vendredi 6 janvier 2012 à 01h03min

Ousmane Guiro, ex-directeur général des douanes, sait désormais ce qui lui est reproché après avoir été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou, le 4 janvier 2012. Selon les différentes sources des Editions Sidwaya, l’ancien directeur général des douanes burkinabè, Ousmane Guiro, a été inculpé, hier dans l’après-midi, par un juge du Tribunal de grande instance de Ouagadougou chargé de l’instruction du dossier, à partir des faits de détournement de deniers publics, de corruption, de concussion et d’enrichissement illicite. Le juge d’instruction va, dès lors, instruire à charge et à décharge pour voir si ces faits d’accusation sont établis.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ces mêmes sources indiquent que c’est suite aux réquisitions du procureur du Faso, dans la matinée d’hier 5 janvier 2012, que ces faits d’inculpation ont été signifiés, officiellement et pour la première fois, à l’accusé. Ces faits d’accusation sont le fruit du réquisitoire du procureur du Faso à partir de l’enquête préliminaire menée par la gendarmerie et dont le procès verbal a été transmis au parquet. Il revient que le juge d’instruction en charege du dossier Guiro a été désigné parmi ses pairs (environ sept) du Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI). Désormais donc, la libération ou pas de M. Guiro pendant la procédure d’instruction dépendra du juge d’instruction, en toute âme et conscience, pour la manifestation de la vérité.

En tous les cas, dans le droit burkinabè, la détention est l’exception et la liberté, le principe. A la lecture des charges retenues par le procureur du Faso, on peut dire, sans se tromper, que le parquet reproche au fonctionnaire de l’Etat burkinabè, Ousmane Guiro, de détenir autant d’argent sans justificatif. En rappel, c’est le procureur du Faso qui saisit le juge d’instruction avec les faits d’inculpation.
A la lumière des faits qui marquent cette affaire, on est en droit de s’attendre à ce que les acteurs de la justice burkinabè communiquent sur les deux affaires qui concernent l’ex-DG des douanes pour lever tout équivoque. Pour mémoire et selon les explications du commandant Hubert Yaméogo de la gendarmerie nationale au cours du journal de la télévision nationale, c’est en remontant un réseau de jeunes s’adonnant à des dépenses extravagantes que sa structure a mis la main sur quatre cantines dont deux contenaient des habits et des objets précieux et deux autres de l’argent liquide de plus d’un milliard neuf cent six millions.

Toujours selon le commandant Yaméogo, si le propriétaire du domicile où la saisie a eu lieu a tenté à tout point de vue de faire croire que ces biens lui appartenaient, le jeune homme par qui la gendarmerie est remontée jusqu’à lui a avoué que c’est le désormais ex-directeur des douanes qui en est le vrai propriétaire. Ces aveux ont ainsi conduit à l’arrestation de M.?Guiro dans la nuit du 31 décembre 2011 au 1er janvier 2012 et à sa garde à vue.

Les choses sont allées vite par la suite car un décret du président du Faso signé, le lundi 2 janvier 2012 a mis fin aux fonctions de Directeur général des douanes de M. Guiro.

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés