Direction régionale de la police des Hauts-Bassins : « Le gang de 8 heures », sous les verrous

jeudi 5 janvier 2012 à 00h50min

Le directeur régional de la police des Hauts-Bassins, Sy Traoré a animé une conférence de presse le vendredi 30 décembre 2011. Il a été question d’un dispositif de sécurité mis en place pour fluidifier la circulation routière, et aussi de la traque des délinquants. A cette occasion, deux réseaux de bandits opérant dans différents secteurs de la ville de Sya, ont été présentés avec leurs butins.

Cinq sacs de ciment, des paires de chaussures, des plats dont six en aluminium, 8 en plastique et 49 de type « super », 54 complets de pagnes, un lot de pièces détachées d’engins à deux roues, des cartes de recharges d’une valeur d’environ 18.300 F CFA, une somme d’argent de 19.300 F CFA, c’est ce qui a été retrouvé chez Mata Traoré lors de la perquisition de son domicile. Dame Traoré est la recéleuse du groupe de malfaiteurs interpellés suite à une enquête ouverte après des cas de vol répétés dans les secteurs n°21 et 22 de Bobo-Dioulasso.

Il s’agit des sieurs Alassane Sawadogo, le chef de gang, Patrice Ouédraogo, Souleymane Héma, et Doudas Somé. Spécialisés dans les vols avec effraction, ils s’introduisaient dans des domiciles ciblés entre 3 et 4 heures du matin, brisaient les cadenas et défonçaient les portes à l’aide d’arrache-clous, de pieds-de-biches, de maillon de chaînes et d’une barre de fer. Pendant ce temps, un des leurs observait la voie et donnait l’alerte en cas de danger. Après donc leur forfait dans la nuit du 20 au 21 décembre, Dieu en a décidé autrement, car ils ont été appréhendés dans la journée du 21. Tout de suite, ils ont avoué avoir volé la veille, tout comme ils ont reconnu d’autres cas de vols multiples et similaires, affirmant qu’une partie du butin avait été déjà vendue. Mieux, sur leur indication, celle qui gardait les biens volés, Mata Traoré sera très vite interpellée. Cette dernière aurait eu un malaise lors de sa garde à vue et aurait été remise à son mari pour des soins.

Elle rejoindra les autres dès qu’elle ira mieux. Aux côtés de ce groupe de bandits se trouvait un autre dit « gang de 8 heures ». Comme son nom l’indique, la bande de Abdramane Diallo, Norbert Zongo, Henri Bamouni, et Romaric Da Sanou, avec comme zone de prédilection les secteurs n°24 et 25, guettait ses victimes à 8 heures lorsque celles-ci se rendaient soit au service, soit au marché ou ailleurs.

Ces bandits s’introduisaient par effraction dans les domiciles et volaient ou usaient d’astuces pour convaincre les employés de maison ou les enfants quand il y en avait, pour ensuite emporter tout ce qui pouvait l’être. Selon le directeur régional de la police des Hauts-Bassins, Sy Traoré, ce réseau a été démantelé en mi-décembre par ses services, alors que les délinquants venaient de dérober les 4 500 000 F CFA d’un particulier. La perquisition de leurs domiciles a permis de découvrir des bijoux en or et argent, 2 téléviseurs, 1chaîne de musique, 4 lecteurs DVD, 1 amplificateur de son, entre autres. Pour M. Traoré, le dispositif qui ne se limitait pas à la seule ville de Bobo-Dioulasso, a permis de saisir 115 kilogrammes de chanvre indien à Satiri. Une dizaine d’engins frauduleux, deux fusils de fabrication locale, un lot de piles et de cigarettes fraudées, 30 kg de pétards, 125 kg de produits prohibés. Le directeur régional de la police a appelé la population à plus de vigilance et de collaboration car, « c’est à ce prix qu’ils pourront lutter efficacement contre le banditisme ».

Tielmè Innocent Kambiré

Sidwaya

Messages

  • Bravo a la police de Sya et bon courage dans la suite de vos arrestations. Que Dieu vous guide et vous donne la force de proteger nos populations. Ya til une association pour soutenir les policiers au burkina ?

  • Bof !présentez-nous les malettes d’argent et les objets de valeur de notre bernard madoff national pcq nous fatigués de voir les petits délinquants,on veut les gros,les balèses

  • Bravo ;mais vraiment c’est pas arrivé,trops de phenomenes d"attaques a mains armee qui n’ont jamais connu de denouement pour nour rassurer de la que nous pouvont esperer vraiment vivre dans une cité de paix.

  • Ah ouais ?!! Quand c’est le menu fretin, Police et Gendarmerie se font la concurrence pour le montrer à la télé et nous casser les oreilles à la radio. Quand c’est des DG de douanes, on ne le montre pas menottes à la main ! Pourquoi ????!! Même DSK est passé par là...!!

    C’est ça aussi la Justice..

  • On a l’impression que vous encouragez les bandits de grants chemins !!!!!!!

  • SI L’ON DOIT FAIRE UN CUMUL DES VOLS PRESENTES A LA TELE DEPUIS 2007 A NOS JOURS, JE NE SUIS PAS SURE QUE CELA VAUT LA POUSSIERE DE CE QUE GUIRO A FAIT.ET CE DERNIER, LUI A DROIT A DES EGARDS ! CA, SI C’EST PAS AU FASO C’EST OU TU VAS VOIR CA ?UN VOLEUR NE DEPASSE PAS UN VOLEUR. ET LE TRAITEMENT NE DOIT PAS ETRE DIFFERENT.GUIRO DOIT ETRE PRESENTE A LA TELE AVEC SON BUTIN ET MENOTER ET UN BANDEAU AU VISAGE. SI VOUS NE LE FAITE PAS, LES AUTRES AUSSI NE LE MERITE PAS. COMME LE DIRAIT L’AUTRE " VOLEUR YA PAS SON BON, IL YA SON MAUVAIS ET SON PIRE". OU SITUEZ-VOUS GUIRO ?

    • {}ce qui me desole c ’est la maniere dont sont traités ces pauvres présumés alors pour l ’etat de droit et la présomption d’innoncence

  • Bravo ! aux forces armées de bobo c’est une très bonne chose et je profite de cette occasion pour lancer un appel à la sécurité burkinabè de jouer son rôle surtout sur les assassinats car certains penses que le citoyen burkinabe est son poulet on le tue quand on veut et il n’y aura rien.

  • felicitation à la police !!! continuez le peuple vous soutient !!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés