Bataillon Laafi 2 déployé au Darfour : 51 éléments regagnent le bercail

jeudi 5 janvier 2012 à 00h50min

51 éléments de Laafi 2, nom du bataillon burkinabè déployé au Darfour(Soudan) en fin de mission de maintien de la paix dans ce pays, ont regagné Ouagadougou dans la soirée du 2 janvier 2012. A leur arrivée, ils ont reçu les félicitations du commandement pour avoir bien rempli leur mission.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est aux environs de 16h, le lundi 2 janvier 2012, que l’avion transportant 51 éléments du bataillon Laafi 2, s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou. Ils regagnent le Burkina au terme d’une mission d’une année de maintien de la paix au Darfour. Tout juste avant de remplir les formalités de sortie et rejoindre les casernes et leurs familles, ils ont reçu les félicitations et les encouragements de la hiérarchie militaire. En effet, le commandant du groupement central des armées, le colonel-major Noaga Ouédraogo, a, au nom du chef d’état-major général des armées, salué et félicité les hommes pour avoir effectué leur mission avec brio.?

«  ?Si un jour la paix revenait au Darfour, vous serez fiers d’y avoir contribué », a déclaré l’officier supérieur Ouédraogo. Il leur a aussi signifié que leur présence au Darfour a apporté un plus à leur formation car ayant acquis une expérience certaine en matière de maintien de la paix. Le patron du groupement central des armées a rappelé aux nouveaux venus du Darfour les mutineries militaires qui ont secoué le Burkina au premier semestre de l’année 2011 et dont ils ont eu écho. Mais le colonel-major les a rassurés ? : « actuellement, la situation est devenue normale. Sachez que l’armée que vous avez laissée avant de partir n’est plus la même ? ».

Le commandant du bataillon Laafi 2, le colonel Yaya Séré (qui les a devancés au Burkina) a traduit sa fierté de revoir ses hommes après une mission bien remplie. Pour sa part, le chef de la division planification et suivi des opérations de l’état-major des armées, le colonel Etienne Ouédraogo, a indiqué à ces militaires expérimentés en maintien de la paix qu’ils sont dorénavant des points focaux. Et ils les a exhortés à partager avec leurs camarades d’armes restés au pays, l’expérience vécue dans le pays de Omar El-Béchir. Selon le témoignage du lieutenant Yacouba Ouédraogo qui a occupé au Darfour les fonctions de chef de suivi de conduite des opérations, tout s’est bien passé et a la conviction d’avoir bien accompli sa mission.

Même « s’il y a des endroits où il n’ya pas tellement la tranquillité ? ». Le bataillon Laafi 2 encore appelé bataillon Benkadi est fort de 800 militaires. En fin de mission, le retour s’effectue en plusieurs vagues. En août dernier, 283 d’entre eux sont rentrés. Et le retour des 517 restants s’effectue entre le 26 décembre 2011 et le 4 janvier 2012.

Gabriel SAMA & Zalissa SORE (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés