RETROPECTIVE DE L’ANNEE 2011

vendredi 30 décembre 2011 à 00h36min

JANVIER

- 1er janvier : Opérationnalité du poste de contrôle juxtaposé de Cinkansé
- 6 janvier : 5e rencontre annuelle gouvernement/ syndicats à Bobo-Dioulasso
- 11 janvier : Le Conseil d’Etat infirme la décision du Tribunal administratif déclarant la carte d’électeur illégale
- 12 janvier : Démission du Premier ministre Tertius Zongo et de son gouvernement. Il a été nommé le 4 juin 2007.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

- 13 janvier : Reconduction du Premier ministre Tertius Zongo.

- 16 janvier : Constitution du nouveau gouvernement de Tertius Zongo fort de 38 membres avec 5 départs et 9 arrivées. Création du ministère chargé des Réformes politiques et institutionnelles.

- 22 janvier : Les Etalons cadets sacrés champions d’Afrique face au Rwanda après un score de 2 buts à 1.

- 23 janvier : Décès à l’âge de 64 ans du Pr Jean Pierre Daogo Guingané, directeur de l’espace Gambidi.

- 23 janvier : Première visite officielle du président guinéen Alpha Condé au Burkina, après son élection le 7 novembre 2010.

- 25 janvier : Retour triomphal des Etalons cadets à Ouagadougou.
- 31 janvier : Communiqué de presse dans lequel les Centrales syndicales indiquent que le gouvernement a satisfait 1 point sur 48 des revendications syndicales.

FEVRIER

- 3 février : Lancement par le Premier ministre Tertius Zongo des activités de la commémoration du 51e anniversaire du 11-décembre à Koudougou.

- 4 février : Annonce aux femmes de Dédougou que le 8-mars ne se tiendra pas dans leur région, mais à Ouagadougou. Elles menacent de boycotter l’événement.

- 10 février 2011 : Coup de gueule dans la presse des anciens bâtonniers de l’Ordre des avocats à l’égard de Me Issouf Baadhio à l’occasion du 20e anniversaire du barreau du Burkina.

- 10 février : Installation officielle par le Premier ministre du président et des membres du Comité interministériel chargé de la sélection des candidats au poste de directeur général des établissements publics de l’Etat (EPE), des sociétés d’Etat, des sociétés d’économie mixte à participation majoritaire de l’Etat et toute autre structure assimilée.

- 13 février : Pèlerinage marial à Yagma.

- 16 au 17 février : Mutinerie des prisonniers à la MACO.

- 17 février : Publication d’un communiqué de presse annonçant la tenue du 8 -mars à Dédougou en 2012.

- 20 février : Mort de l’élève Justin Zongo du lycée Guesta Kaboré de Koudougou.

- 22 février : Grèves des élèves des lycées privés et publics de Koudougou.

- 23 février : Poursuite des manifestations à Koudougou. Le gouvernorat est brûlé. Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants causent la mort de deux élèves.

- 24 février : Les manifestations gagnent Poa, Kindi, Réo, Ouahigouya et Ouagadougou. On enregistre deux autres morts.

- 25 février : Manifestations des élèves de Gourcy.

- 26 février : Le gouverneur du Centre-ouest limogé.

- 26 février au 5 mars : 22e édition du FESPACO sous le thème « Cinéma africain et marchés » avec 11 films en compétition, sur fond de crise sociale.

- 28 février : L’UGEB et l’ANEB manifestent à Koudougou. Fermeture par communiqué ministériel des classes du secondaire jusqu’à nouvel ordre.

MARS

- 1er mars : Les élèves de Yako manifestent.

- 2 mars : Ouverture de la première session parlementaire de l’année 2011. Le président de l’Assemblée appelle à "traiter avec célérité "le dossier Justin Zongo. Le Conseil des ministres annonce la mise aux arrêts des policiers impliqués dans l’affaire et l’ouverture d’enquêtes.

- 5 mars : Clôture du FESPACO. L’Etalon d’or de Yennenga est revenu au long métrage Pégase du réalisateur marocain Mohamed Mouftakir.

- 7 mars 2011 : A Koudougou, les élèves et étudiants décrètent 3 jours de grève. Les commissariats de police de Koupéla, Gourcy, Boussé et Pouytenga sont incendiés par les élèves. Manifestation dans le calme à Diébougou.

- 8 mars : Célébration de la 154e édition du 8-mars, la Journée internationale de la femme, à Ouagadougou sous le signe de la réduction de la mortalité maternelle à travers le thème « Donner la vie sans périr ».

- 9 mars : Les syndicats décrètent une journée de deuil à Koudougou en mémoire des victimes des évènements. Le gouvernorat de l’Est et le commissariat de Diapaga incendiés. Le siège du CDP et des biens publics pillés et brûlés à Ouahigouya. Manifestation pacifique à Kongoussi.

- 11 mars : Marche des étudiants de Ouagadougou dispersée.

- 14 mars : Fermeture des universités publiques et des services sociaux.

- 17 mars : Déclaration de politique générale du Premier ministre, Tertius Zongo, devant l’Assemblée nationale.

- 19 mars : Première vague de rapatriés de la Lybie.

- 20 mars : Premières auditions dans l’affaire Justin Zongo

- 22 mars : Condamnation d’un sous-officier et de quatre militaires par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou.

- 22 au 23 mars : Tirs de militaires dans les quartiers ouest, sud et centre de la ville de Ouagadougou. Commerces et boutiques pillés. Les militaires emprisonnés à la MACO sont libérés.

- 24 mars : Discours sur la situation de la Nation du Premier ministre reporté. Les magistrats suspendent les activités judiciaires et réclament la réintégration immédiate des militaires à la MACO. La hiérarchie militaire rencontre les commerçants pillés. Un comité d’indemnisation est en vue.

- 25 mars : Le gouvernement rencontre les étudiants. La réouverture des universités est prévue pour le 29 mars.

- 28 mars : Les militaires du camp du Régiment blindé tirent à Fada N’Gourma et libèrent un militaire de la Maison d’arrêt et de correction de Fada. Reprise des cours au secondaire dans tout le pays. A Koudougou, les élèves manifestent et décrètent une grève de 72 heures.

- 29 mars : Reprise des cours dans les universités publiques. Les tirs de militaires continuent à Fada. Une roquette est tirée sur le Palais de justice.

- 29 au 30 mars : Mutineries des militaires à Ouagadougou : tirs, casses, pillages. Le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, est molesté. Le domicile du chef d’état-major général des armées est saccagé. Mêmes événements à Gaoua.

- 30 mars : Le président du Faso s’adresse à la Nation et demande la retenue et le calme. Instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 6 heures.

- 31 mars : Le discours sur la situation nationale du Premier ministre de nouveau reporté. Le président du Faso rencontre les militaires du rang de toutes les garnisons du Burkina Faso au palais de Kosyam. Les soldats promettent l’accalmie. Incendies et saccages d’édifices publics par les élèves à Tenkodogo.

AVRIL

- 1er avril : Le chef de l’Etat, Blaise Compaoré, rencontre le haut commandement de l’Armée et les officiers des différents corps de l’armée pour plancher sur la mutinerie militaire en vue de ramener le calme dans le pays.

- 1er avril : Les détenus de la maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso tentent une mutinerie qui s’est soldée par un mort et 10 blessés.

- 4 avril : Le président du Faso, Blaise Compaoré, rencontre les fondateurs d’établissements scolaires, les parents d’élèves, les syndicats et les structures associatives des étudiants pour recenser leurs préoccupations et y apporter des solutions pour la résolution de la crise sociopolitique.

- 4 au 6 avril : Conférence régionale sur la transmission de la hausse des prix alimentaires mondiaux en Afrique de l’Ouest à Ouagadougou.

- 4 avril : Lancement de la procédure d’indemnisation des commerçants victimes des casses de la nuit du 22 au 23 mars 2011 du fait de la colère des militaires.

- 8 avril : Marche de la CCVC contre la vie chère sur toute l’étendue du territoire national.

- 11 avril : Arrestation de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et ses proches dont son épouse Simone Gbagbo, à l’issue d’une attaque de sa résidence.

- 12 avril : Eboulement au sein du site d’or de Nébia dans le Sanguié : 9 morts et de nombreux disparus.

- 13 au 15 avril : Grève conjointe SNESS et F-SYNTER.

- 14 avril : Saccage des boutiques à Ouaga par les éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

- 14 avril : Manifestations à Koudougou : domiciles du Premier ministre, Tertius Zongo et du directeur général de la SONABHY, Hubert Yaméogo, incendiés.

- 15 avril : Nomination d’un nouveau chef d’état-major général des Armées, le général Honoré Nabéré Traoré.

- 15 avril : Inauguration du grand théâtre de Dakar offert par la Chine.

- 16 avril : Manifestations des commerçants suite au saccage de leurs boutiques par des militaires : des bris de vitres de l’Assemblée nationale, bus et siège du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) incendiés.

- 18 avril : Nomination d’un nouveau Premier ministre, Beyon Luc Adolphe Tiao.

- 21 avril : Formation du nouveau gouvernement.

- 30 avril : Meeting de l’opposition à Ouagadougou pour réclamer le départ de Blaise Compaoré.

Mai

- 3 mai : Démantèlement des Services de sécurité des universités (SSU)

- 3 mai : Visite de courtoisie du président togolais, Faure Gnassingbé, à son homologue burkinabè, Blaise Compaoré.

- 6 mai : Accident mortel au Togo : 26 commerçants burkinabè tués.

- 9 mai : Entrée en vigueur de la mesure portant baisse des prix des produits de grande consommation

- 14 mai : Marche des femmes pour la paix.

- 14 et 15 mai : Mutinerie militaire à Pô.

- 16 mai : Levée du couvre-feu.

- 16 mai : Visite du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara à son homologue burkinabè, Blaise Compaoré.

- 17 mai : Affrontements entre populations dans les Banwa ; bilan : 2 morts et plusieurs blessés.

- 21 mai : Investiture de Alassane Dramane Ouattara (ADO) à Yamoussoukro.

- 26 mai : Signature du protocole d’accord entre gouvernement et syndicats sur la plate-forme revendicative de ces derniers.

- 27 et 28 mai : Grand prix cycliste de l’impossible.

- 29 et 30 mai : Mutinerie à Tenkodogo.

- 29 mai : Mutinerie à Kaya.

- 29 et 30 mai : Mutinerie à Dori.

- 30 mai : Mutinerie à Dédougou.

JUIN

- 3 juin : Opération de désarment des mutins à Bobo, 7 morts dont un civil.

- 23 juin : Début des travaux du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP).

- 29 juin : Libération des deux journalistes français, Hervé Ghesquière et stéphane Tamponier, précédemment détenus en Afghanistan.

- 29 juin : 7e édition du festival "Ciné droit Libre" jusqu’au 3 juillet.

- 30 juin : Naissance du mouvement "Le Faso Autrement" de Ablassé Ouédraogo à Ouagadougou.

- 30 juin : Installation officielle de Isabelle Marie Désirée Ouédraogo/Bouda, premier président de juridiction supérieure de l’odre administratif, le Conseil d’Etat, à Ouagadougou.

- Du 30 juin au 1er juillet : 17e sommet de l’UA en Guinée équatoriale sur le thème : "accélérer l’autonomisation de la jeunesse pour un développement durable" .

JUILLET

- 1er juillet : Levée de la mesure de résidence surveillée imposée à Dominique Straus Kahn, l’ancien Directeur général du FMI (Fonds monétaire international).

- 1er juillet : Référendum au Maroc.

- 2 juillet : Finale avortée de la 17e édition de la coupe de l’espoir de Ouahigouya. Le promoteur, Boureima Badini, a expliqué que ce qui était arrivé est difficile et regrettable.

- 3 juillet : Yacouba Kinda organise un meeting-concert à la Maison du Peuple. L’objectif était de ramener la paix au moment où le pays sortait d’une crise.

- 5 juillet : Vote de la loi mettant fin au mandat des membres de la CENI avant terme par l’Assemblée nationale. Cette loi a mis un terme à la "guerre" entre le président de la CENI, Moussa Michel Tapsoba et l’opposition politique.

- 6 juillet 2011 : L’ambassadeur des Pays-Bas au Burkina, le Dr Jan Van Der Hors, a été fait chevalier de l’Ordre national. Son agraphe lui a été donnée par le ministre de la Santé, le Pr Adama Traoré.

- 8 juillet : Le professionnel footballeur burkinabè Moumouni Dagano, a été décoré de la médaille de chevalier de l’Ordre national. L’on retiendra de lui qu’il a été le meilleur buteur des éliminatoires CAN et coupe du monde 2010.

- 9 juillet : Proclamation de l’indépendance du nouvel Etat africain : le Sud-Soudan, 54e et le 193e du monde. Le nouvel Etat a pour capitale Juba.

- 9 juillet : Inhumation de Marie Claude Yaméogo à Koudougou, épouse de Me Hermann Yaméogo, décédée précédemment le 27 juin 2011 à Paris.

- 11 juillet : Les membres du Conseil consultatif sur les réformes politiques, au cours de leurs travaux, n’ont pas trouvé de consensus autour de l’article 37.

- 13 juillet : Décès de l’ancien président de la CENI, Moussa Michel Tapsoba, des suites d’une courte maladie. Il aura passé dix ans à la tête de la CENI, de 2001 à 2011, soit deux mandats consécutifs de 5 ans.

- 14 juillet : Le chef d’état-major général des Armées, le Gl Honoré Traoré, annonce la radiation de 566 militaires de l’armée et l’incarcération de 217 autres. Ces radiations font suite aux manifestations des militaires.

- 14 juillet : Le premier ministre français, François Fillon, se rend en Côte d’Ivoire. Des questions économiques sont évoquées avec les autorités ivoiriennes.

- 14 juillet : Fin des fravaux du CCRP. Les 68 membres ont dégagé des propositions consensuelles et non consensuelles. Fait partie des propositions non consensuelles, l’article 37 qui devrait rester en l’état.

- 15 juillet : Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, rend visite aux Editions "Le Pays".

- 21 juillet : Blaise Compaoré reçoit le rapport des travaux du CCRP et se félicite des conclusions auxquelles sont parvenus les participants.

- 26 juillet : Accusés de "tentative de renversement, du regime nigérien", des militaires ont été arrêtés au Niger. De nombreux hauts gradés en faisaient partie.

- 27 juillet : La tombe de l’ancien Président Thomas Sankara vandalisée. La partie supérieure de la tombe démolie.

- 28 juillet : Le Tchad demande à l’UA de faire extrader Hissène Habré vers la Belgique pour qu’il y soit jugé.

- 30 juillet : Soumane Touré crée le Parti de l’indépendance et du travail (PIT) et cela après un feuilleton judiciaire dit "Affaire PAI".

AOUT

- 1er août : Les membres de la CENI élisent Me Barthélémy Kéré, président, et les autres membres du bureau.

- 3 août : Ouverture du procès contre l’ancien président égyptien Hosni Moubarak. Ce dernier a régné pendant 29 ans sans partage. Il comparait malgré une santé fragile.

5 août : L’EFO remporte la coupe du Faso 2011 en battant l’AS SONABEL aux tirs au but par 4 à 3.

- 8 août : Retour au bercail pour le bataillon Benkadi composé de 139 soldats.

- 10 août : Joanny Ouédraogo remplace Séraphine Ouédraogo à la tête de la mairie de Boulmiougou. Elle avait été suspendue pour mauvaise gestion des questions de lotissement.
- 20 août : Le général ivoirien, Georges Guia Bi Poin, mis aux arrêts et incarcéré au camp commando de Koumassi.

- 22 août : Début du procès de l’affaire Justin Zongo au TGI (exceptionnellement). La salle d’audience n°1 a refusé du monde dès 6 heures du matin. L’ouverture a connu la présence d’autorités, de membres du gouvernement. Le procès a pris fin le 23 août aux environs de 12h 30. Procès historique, trois policiers condamnés : deux à 10 ans ferme et un à 8 ans.

- 24 août : le Burkina Faso reconnaît le CNT libyen à travers une déclaration du ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolet.

SEPTEMBRE

1er septembre : Procès de Kpatcha Gnassingbè, frère du président togolais. Il lui est reproché, à lui et à 32 autres personnes, un complot et une tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat.

5 septembre : Prestation de serment du président de la CENI, Me Barthélémy Kéré, ainsi que les autres membres de la Commission.

16 septembre : 14e édition des Gallian, 43 prix ont été décernés à des journalistes et à des acteurs du monde de la communication

- 22 septembre : Une marche est organisée à Ouagadougou par des commerçants pour exiger que l’immeuble Sanfo soit remis à son propriétaire originel. Ils dénoncent une injustice de la part de la BICIAB.

- 22 septembre : Audition à Paris de Robert Bourgi par la brigade française contre la délinquance financière.

- 24 septembre : Un chef spirituel, homme d’affaires et conseiller villageois, est assassiné devant sa porte au secteur 21 de Ouagadougou. Aliou Tall avait 43 ans. Les auteurs ont pris la clé des champs.

25 septembre : Décès de la Kényane Wangari Maathai. Prix nobel de la paix pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement, la dame aux mains vertes s’en est allée.

OCTOBRE

- 1er octobre : Top de départ de la rentrée académique et scolaire 2011 donné à Banfora.

- 03 octobre : Les Editions "Le pays" commémorent leurs 20 ans ;
- Le monde judiciaire fait sa rentrée 2011-2012.

- 10 octobre : La Chine Taïwan célèbre son centenaire en présence du président Blaise Compaoré.

- 13 octobre : Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, prononce son discours sur l’état de la Nation.

- 16 octobre : François Hollande remporte la primaire socialiste organisée en vue de l’élection présidentielle en France.

- 19 octobre : Décès de El hadj Oumarou Kanazoé, entrepreneur, président de la Communauté musulmane et de la Chambre de commerce.

- 20 octobre : Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, procède à la déclaration de politique générale.

- 20 octobre : Mort, après une longue traque, du Guide libyen, le colonel Mouammar Khadafi.

- 21 octobre : Top départ de la 25e édition du tour du Faso.

NOVEMBRE

- 4 novembre : Décès de l’évêque émérite de Koupéla, Mgr Dieudonné Yougbaré.

- 8 novembre : Le gouvernement prend des mesures pour pallier au déficit céréalier de 31 649 tonnes enregistrées au cours de la campagne agricole 2011-2012.

- Du 14 au 17 novembre : Des experts burkinabè et ivoiriens ont réfléchi et proposé des projets pour relancer la mise en oeuvre du traité d’amitié et de coopération Burkina-Côte d’Ivoire.

- 18 novembre : Les chefs d’Etat, Alassane Dramane Ouattara et Blaise Compaoré, ont présidé un conseil des ministres conjoint inédit.

- Du 24 au 26 novembre : Ségolène Royal, candidate malheureuse à l’élection présidentielle française de 2007, a séjourné au Burkina dans le cadre de l’assemblée générale de l’Association internationale des régions francophones (AIRF).

- 28 novembre : Elections couplées en RD Congo. Le président sortant, Joseph Kabila, est déclaré vainqueur après un scrutin émaillé d’irrégularités.

- 29 novembre : Clôture de la rencontre gouvernement-syndicats d’où il ressort que sur 44 points de revendication, 23 ont été satisfaits. Entre autres, l’augmentation de 5% des salaires de tous les fonctionnaires et assimilés ainsi que des pensions des retraités, l’extension des indemnités de sujétion et de logement à tous les agents de la Fonction publique.

- 30 novembre : Transfert de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, à la Cour pénale internationale (CPI)

DECEMBRE

- Du 1er au 3 décembre : 6e édition du forum national des jeunes à Fada.

- 05 décembre : Première comparution de Laurent Gbagbo face aux juges de la CPI.

- 06 décembre : Le chef de Ramongo (Boulkiemdé) est arrêté et déféré à la MACO. Il a été mis en liberté provisoire quelques jours plus tard.

- Du 7 au 9 décembre : Tenue des assises nationales sur les réformes politiques avec 1 500 participants.

- 10 décembre : Le fondateur des Editions "Le Pays" est fait officier de l’Ordre national. Il fait partie des récipiandaires du 11- Décembre décorés à Kosyam.

- 11 décembre : Les élections législatives se tiennent en Côte d’Ivoire. Le RDR les remporte devant le PDCI.

- 11 décembre : 51e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso.

- 12 décembre : La Fédération burkinabè de football tient une AG très houleuse à Bobo-Dioulasso

- 13 décembre : Le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques commémore le 13e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo.

- 20 décembre : L’Assemblée nationale vote deux lois autorisant l’ouverture d’enquêtes parlementaires sur les marchés publics et les subventions publiques dans le secteur de la santé.

- 25 décembre : Le Burkina et le monde commémorent Noël.

- 25 décembre : Des attentats au Nigeria font une quarantaine de morts.

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2011 à 09:36, par NABIIGA
    En réponse à : RETROPECTIVE DE L’ANNEE 2011

    Waw !!!! quelle riche année .....2011 !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2011 à 09:56, par Kataryelé le sauveur
    En réponse à : RETROPECTIVE DE L’ANNEE 2011

    votre retrospective de l’année n’est pas du tout complet, des evènements majeurs ont été omis ou ecartés de façon volontaire. je peux citer par exemple la grève des financiers qui a paralysé le pays pendant des jours. n’est ce pas important de le mentionner.La mort du présiodent de la chambre de commerce aussi ne pourrait il pas faire parti de cette retrospective ? Kataryele

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés