Don de fournitures scolaires à Pouni : Luc Adolphe TIAO salue l’initiative « Les écoles du désert »

mercredi 28 décembre 2011 à 01h32min

La caravane humanitaire dénommée les écoles du désert a fait don de fournitures scolaires à l’école primaire publique de Pouni sud, dans la province du Sanguié, le lundi 26 décembre 2011.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Doter en fournitures scolaires de base environ trois mille élèves démunis et créer une rencontre entre des écoliers français et leurs camarades africains. Tel sont les objectifs que poursuit la caravane humanitaire les écoles du désert. Après avoir fourni en matériels scolaires des écoles dans les cascades, les hauts bassins, la Boucle du Mouhoun, c’est au tour de l’école primaire de Pouni Sud, située sur l’axe Tita-Ténado dans la province du Sanguié, de bénéficier de fournitures scolaires d’une valeur de près de quinze millions de FCFA. Celles-ci sont composées entre autres de cahiers, de stylos, d’ardoises, de craies et de dictionnaires.

« Nous avons voulu, par ce geste que nous faisons chaque année en Afrique, doter chaque écolier de l’école de Pouni, de fournitures scolaires pour trois ans… » a affirmé Alain Grosman, organisateur de la caravane. Un acte qui vient soulager de nombreux parents d’élèves, après que le gouvernement ait subventionné les manuels scolaires dans le primaire. Ce sont au total huit tonnes de fournitures scolaires qui ont été distribuées à 2500 écoliers du Burkina Faso au cours de l’édition 2011 de la caravane du désert. Une initiative qui a réjoui le Premier ministre Luc Adolphe Tiao. « Il faut saluer l’initiative des écoles du désert qui va permettre de donner des fournitures scolaires aux élèves pour trois ans étant donné que certains parents n’ont pas les moyens nécessaires de le faire », a-t-il confié.

Pour le chef du gouvernement burkinabè, tout effort qui vient en soutien à l’action du gouvernement est à saluer. Abondant dans le même sens, la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Koumba Boly s’est dit heureuse de ce partenariat qui permet un partage au niveau culturel mais aussi au niveau des sentiments. Car, a-t-elle poursuivi, les milliers de fournitures remis ont été collectés par des écoliers français au profit d’écoliers africains et notamment burkinabè. Et d’ajouter que « le monde devrait être fait que d’amour, de partage et de solidarité ».

Souleymane KANAZOE (Kanazoe.souleymane@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés