Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

jeudi 22 décembre 2011 à 01h00min

Le commissariat de police de Ouagadougou a animé un point de presse le 21 décembre 2011 à Ouagadougou. Il s’est agi de montrer aux hommes de médias, un stock de pétards à l’issue de l’opération qu’il a menée dans la capitale burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est au total 500kg de pétards pris dans 132 boutiques de la ville de Ouagadougou que la police a présentés à la presse le mercredi 21 décembre 2011 au commissariat central. En effet, cette opération de saisie effectuée dans la matinée du mercredi de 8 à 11heures vise à protéger les populations des effets néfastes des pétards. Selon le directeur de la police judiciaire, le commissaire Pascal Sindgo, les fêtes de fin d’année sont des occasions où l’on enregistre l’utilisation abusive et illicite de pétards qui posent de sérieux problèmes de sécurité publique.

Ce sont entre autres des perturbations de la tranquillité publique, des dommages corporels, des frayeurs pouvant entraîner des accidents de la circulation routière, des incendies. Pour lui, la présente opération est une phase de sensibilisation qui sera continuelle. "C’est un signal fort pour appeler la population à se démarquer de l’usage de ses jouets explosifs", a-t-il mentionné. Vu l’approche des fêtes de fin d’année, les journalistes ont posé la question de savoir s’il n’était pas tard pour traquer les vendeurs illicites de ces produits. Au commissaire de rassurer qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. "Des dispositions ont été prises telles que les communiqués, les avis du ministère du Commerce pour une large diffusion de la sensibilisation", a-t-il relevé .

Il a aussi souligné que les services de la police travaillent avec la douane pour lutter contre l’insécurité. Par ailleurs, le commissaire Pascal Sindgo a invité les détenteurs des stocks de pétards à les remettre aux services de la police parce que la commercialisation et l’utilisation de ces produits sont formellement interdites. Il a également lancé un appel à tous les parents afin qu’ils mettent en garde leurs enfants contre l’utilisation de ces produits dangereux. "La lutte contre ces produits incombe à tous. Elle permet de protéger nos enfants et de nous protéger", a-t-il conclu.

Kowoma Marc DOH et Lassané OUEDRAOGO
(Stagiaire)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 décembre 2011 à 01:15
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Ohhhh c’est quoi ça ?les pétards sont justes utilisés une nuit pour la fête et vous n’avez pas à les saisir sinon il aurait fallu ne pas les faire rentrer sur le territoire.C’est abusé votre affaire mais j’ai déjà mes pétards à la maison et le 31,je les utilise avec des bouteilles de champagne et dites vous que c’est mieux par rapport à ces faux militaires qui abusent de leur kalach en tirant en l’air au risque que quelqu’un se prend une balle perdue
    Yakooo a vous et vive le 31 tout en feu d’artifice

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 08:48
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    A croire qu’on a la police la plus bête du monde. C’est seulement à quelques jours de ces fêtes que nos braves policiers ont décidé d’engager la lutte contre les pétards en rendant visite à seulement 132 boutiquiers de la ville de Ougadougou. je ne doute pas que vous soyez sincères mais sauf votre respect cette action est vouée à l’échec. il aurait fallu que la douane fasse correctement son travail pour endiguer ce problème.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 09:18, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Mais dit donc ! Les pétards sont devenus maintenant des produits prohibés au Burkina Faso !

    On dirait que le pouvoir est frileux et a frousse de tout bruit s’apparentant à un coup de fusil !

    Alors, dans ce cas, le jour où nous allons entendre des coups de feu ou de ‘’pétards’’ si vous voulez, c’est que c’est chaud et que des gens vont fuir du pays et de leurs domiciles ! ! !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 09:37, par Donmozoun
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Force doit être à la loi. aller à l’encontre de ce qui est édictée doit être passible de sanction.
    Pour lutter efficacement contre ces engins ; la population devra vraiment collaborer. si un petard éclate dans mon "6 mètres" je demande à celui qui l’a fait peter de me montrer le boutiquier qui le lui a vendu et j’appelle simplement la police. Mon fils de 8 ans est sensibilisé à cela. j’ai failli perdre ma voiture lors de la dernière Tabaski à cause de ces engins.
    Ensemble luttons contre ces engins !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 11:41, par pierros
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Ad yaa panga ! Laisser les commerçants s’investir dans l’achat de ces produits quoique dangereux et leur dire interdire de vente. On est où là ? Il fallait leur prévenir au moins depuis septembre pour qu’ils ne prennent des risques inutiles en les faisant rentrer au pays. De quoi avez-vous peur ? Une fois que le vin est tiré il faut le voir, laisser les enfants s’amuser cette fois-ci quitte à interdire définitivement dans l’avenir. Je suis effectivement contre leur utilisation mais la manière me rebute. Gérer, c’est prévoir, prévenir. Et c’est ainsi que vous suscitez l’amertume, la colère et la révolte au sein de la population et vous étonner après de la réaction de la population. La police se doit sérieusement de travailler à être REPUBLICAINE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 14:21, par Tienfola
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Pour une fois que notre police se soucie de la sécurité de nos enfants et de la quiétude il faut qu’on les salue. Il faut punir ceux qui fond rentrer ces jouets très dangereux et aussi après les sensibilisations ils faut sanctionner ceux là qui les utilisent. Vive cette police Nationale qui se soucie de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 14:36
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    LE CHERIF

    OOOh ! Mon Cher Pierros ! Que c’est vraiment très dommage ta réaction ! Chaque année, à l’approche des fêfes de fin d’année, les autorités se font le devoir de lancer des communiqués et des avis aux commerçants et importateurs pour interdire, sensibiliser et prévenir contre l’importation et l’usage de ces objets dangereux.Que de victimes de ces comportements jusque là decriés. As-tu seulement une idée des accidents et incendies causés par ces comportements ? Et tu veux que la liste augmente une fois de plus cette année juste pour amuser les enfants et enrichir les dealers de cette activité illicite ?! Fêter la fin d’année ce n’est pas seulement l’usage des pétards et l’activité commerciale ne se résume pas uniquement à leur vente. On est où là !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 14:56
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    le pacific

    les bonnes fêtes sont celles qui se déroulent dans la gaiété et sans les moindres dommages ! évitons de provoquer des accidents et des incendies par nos actes irresponsables. L’argent des pétards peuvent servir à mieux agrémenter les fêtes autrement

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 15:46
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Que de burkinabé deviennent de plus en plus hypocrites. On peut ne pas aimer la police et ce gouvernement mais depuis plus de cinq ans la police, à chaque fête, prévient. La police envoie m^me les policiers pour protéger les lieux de culte contre ces engins de mort. Et comme les commer ne reculent devant rien pour se faire du fric, même koro yam yele veut les protéger ; Yako !

    En tout cas moi je sensibilise mon enfant en lui disant que le monde doit vivre en paix et qu’un fusil peut protéger certes, mais le fusil peut tuer aussi. Et lui, il est encore petit pour penser tuer une autre personne. Pour cela je ne vais pas lui acheter une arme. (J’ai vu des enfants qui braquent leur fausse arme contre leur papa et celui-là joue au mort quand son enfant simule un tir). je dis à mon enfant que quand il aura 18 ans, il ira lui m^me s’acheter une arme s’il veut. En ce moment, si lui tue quelqu’un c’est lui qui ira finir sa vie en prison mais pas moi. En attendant je l’aime tellement que j’ai besoin de lui à mes côtés. Pas facile pour une enfant de raisonner, mais moi en tant que père, je maintiens et c’est comme ça. Comme Jean Paul II, nous disons, le monde peut vivre en paix, il suffit de lui donner les moyens !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 15:58, par fred
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    je penses pense que la police ferait mieux de traquer les bandits qui derangent le burkina que perdre leur temps et leur energie pour ca.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 19:03
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Le Pacific
    Braves Policiers ne vous laissez pas décourager par les propos des pyromanes et autres faiseurs de malheureux qui sont sans soucis et respect pour la sécurité des populations et de leurs biens. Dites-vous seulement une seule chose :"Rien ne se passe tant que son jour n’est pas arrivé. tout vient en son temps". Ne reportez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Votre action est légitime et salutaire parce que vous aurez agi par anticipation pour préserver les citoyens afin qu’ils fêtent dans la sécurité et la tranquillité. N’en déplaise à ceux qui nantis, fêtent au Champagne et détruisent par le feu les biens chèrement acquis par les autres au prix de mille sacrifices. Bonnes et heureuses fêtes de fin d’année 2011 à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2011 à 20:25
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Le réglo.
    Que Dieu bénisse et protège le Faso en tout temps afin que la Paix et la Sécurité y règnent. Qu’il tende sa main protectrice sur nos forces de sécurité contre les agissements des méchants. Même si on aime pas le lièvre reconnaissez lui sa pointe de vitesse ! Qui plus que nos braves Policiers est exposé aux dangers mettant constamment en péril leur vie(traque de bandits de grands chemins hautement armés) et aux critiques les plus amers ? Pourtant ils sont toujours là au moment où vous avez le plus besoin de secours. Rien qu’une simple opération menée contre des pétards prohibés introduits par la fraude(contre bande) et qui menacent dangereusement notre sécurité les expose également à des ingratitudes. Aidons- les à nous protéger, notre société a besoin de vivre en sécurité. N’induisez pas les autres en erreur. Que ceux qui sont pour l’usage de ces engins incendiaires le fassent dans leur chambre pour leur plus grand bien. Ils en seront plus que comblés.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2011 à 00:54, par l’Illuminé
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Bsr ! j’ai l’impression qu’à cause des évènements le Burkina est devenu un pays de sans loi. Il est interdit et il ya longtemps de cela l’importation et la commercialisation des pétards. Comment comprendre que la police utilise l’essence de l’état donc l’argent du contribuable pour aller croiser des malfrats et au lieu de les arrêter eux avec leurs marchandises. Non elle se contente de saisir la marchandise et le commerçant n’est pas inquiété. Je donnerai ma tête à couper que si c’est un militaire qui se met à tirer même en l’air avec une arme, on ne se contentera pas de retirer l’arme et le laisser partir. Donc au 1er Ministre de laisser les beaux discours qui nous fait d’ailleurs même dormir et de réellement travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2011 à 11:40, par Yéti
    En réponse à : Sécurité : La police lance une opération de saisie de pétards

    Déclaration oiseuse, force aux populations et même à nos amis étrangers.
    Quand j’étais petit il n’y avait pas de pétards au village mais nous savions en fabriquer.
    C’est en ville qu’on a découvert les dynamites et autres feux de Bengale. En tout cas à l’occasion des fêtes il ne faut pas imposer comme seules distractions à nos enfants la bouffe et les beuveries qui conduisent aux accidents. C’est plutôt l’accès aux alcools qu’il faut interdire aux enfants c’est ça qui les rends incontrôlables. Il faut enseigner aux enfants comment se distraire sainement comme les enfants de tous les pays du monde en utilisant les feux de Bengale. Dites moi dans quels autre pays cela a t-il été ôté aux enfants. Vous rappelez-vous ce que vous même avez fait avec les dynamites ?
    Et puis les commissaires de police sont des hommes de loi n’est ce pas ? Pourquoi ne citez-vous pas le texte interdisant l’usage des dynamites par les enfants ? existe-t-il Vraiment ? D’ailleurs j’attends le Maire en fin d’année si jamais il y a feu d’artifice je le poursuis pour violation de la loi et si non je le poursuis aussi pour avoir offert imposer une fête morose à notre chère belle ville.
    Sinistres individus qui voulez rendre note vie sans joie.
    Quand le gens comprendront pourquoi, ils ne vous aiderons point. Si je suis hors la loi c’est que vous ne me l’avez pas rappelé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés