EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

vendredi 16 décembre 2011 à 00h08min

Dans les numéros 80, 81 et 82 du Reporter, nous avons fait écho de la situation de cette malade du cancer pour qui une décision d’évacuation sanitaire à l’étranger a été signée par le ministre de la Santé depuis le 12 juillet 2011. Jusqu’aujourd’hui, l’infortunée continue de traîner avec son mal à Ouagadougou malgré cette décision. Pendant ce temps, d’autres personnes sont évacuées. Le ministre de la Santé, maintes fois interpellé, refuse toujours de donner la moindre explication sur cette situation d’injustice manifeste.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Au sein du système d’évacuation du ministère de la Santé, on continue d’en vouloir à la pauvre dame, accusée, dit-on, d’avoir ébruité l’affaire dans la presse. Aux dernières nouvelles, on lui aurait signifié clairement qu’elle ne serait jamais évacuée tant que Le Reporter continuera d’écrire sur cette affaire. On lui a même demandé de s’arranger pour faire cesser les écrits dans le journal afin d’espérer être évacuée. Pourquoi tant de pression sur cette pauvre dame ? Comment peut-on exiger d’elle qu’elle fasse cesser nos écrits, à partir du moment où elle n’en est nullement à l’origine et n’en est nullement responsable ? Pourquoi tant d’insouciance de la part du ministère à l’égard de cette pauvre âme en détresse ? Pourquoi tout ce long silence des autorités ?

Comment des agents publics, de surcroît des acteurs de la santé, peuvent-ils se comporter ainsi ? Comment peuvent-ils faire preuve d’une irresponsabilité aussi caractérisée et laisser prévaloir leur égo sur une vie humaine en danger ? Pour notre part, nous tenons à souligner que nous nous sommes intéressés à cette affaire parce que la décision d’évacuation date de juillet dernier et que jusqu’à présent, malgré ses multiples démarches, la pauvre dame n’a toujours pas été évacuée. Il était de notre devoir de tirer la sonnette d’alarme pour que cette dame qui souffre de cancer et qui risque de mourir si rien n’est fait, puisse, enfin, bénéficier de cette évacuation et de soins appropriés. Nos articles sont aussi guidés par le fait qu’au sein du ministère, des individus sans scrupules aient juré que malgré la décision d’évacuation, la pauvre dame ne serait jamais évacuée. C’est humainement inacceptable. Et Le Reporter ne restera jamais silencieux face à ce genre de situation. Surtout lorsqu’une vie humaine est en danger. Affaire à suivre.

La Rédaction

Le Reporter

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 décembre 2011 à 19:18, par paspanga
    En réponse à : EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

    C’est scandaleux !Etle pire serait qu’il n’y ait aucune réaction immédiate suite à votre article. En effet on peut concevoir qu’il existe (hélas) des individus méprisables et abusant de leur pouvoir au sein du ministère, mais ces abrutis ont des supérieurs, ils ne sont pas au dessus de la loi et en aucun cas ils ne peuvent faire ce qu’ils veulent ; C’est donc en haut lieu que l’ordre doit être donné de débloquer la situation. Si rien n’est fait c’est toute la classe politique qui est coupable et responsable
    Il y a forcément un organe d’observation, de contrôle dans ce pays. Tout se sait, donc qu’on ne vienne pas nous dire que l’infos n’était pas arrivée à leur niveau...
    Bref je suis très triste pour cette femme, le cancer c’est vraiment affreux et chaque minute compte ! je suis d’autant plus ulcérée que des imbéciles s’amusent avec la vie d’une personne. Si le pire se produit j’ose espérer que tous ceux qui de près ou de loin sont impliqués dans cette affaire seront justement sanctionnés !

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2011 à 15:51, par Alexio
      En réponse à : EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

      C est dommage,cette mauvaise culture ne porra eter eradiquer sauf si nos dirigeants inconscients nous divisent en categorie selon notre rang social.Posons l equation autrement.Est- ce que Mr le ministre pouvait etre traiter dans la meme situation que la pauvre femme ?L argent des contribuables ne devraient pas seulement garantir la sanye nos nantis au pouvoir.La sante er pour tous,et non des bavures qui en resulterons parce que la presse en fait un sujet a discussion,elle ne fait que son travail.Pourquoi la sensurer ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2011 à 21:08, par azmann
    En réponse à : EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

    je pense que trop de chose vont mal ds notre pays. on peut bien accepter certaines formes de gabegie, on peut bien fermer les yeux sur certaines pratiques anormales. mais lorsque cela touche à la vie humaine, je pense que l’on sanctionner sévèrement

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2011 à 17:30
    En réponse à : EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

    SCANDALEUX !! SCANDALEUX !!
    Voilà tout ce qui nous différencie des occidentaux ; dès que certains ont un petit pouvoir ils deviennent "dieu" ou devrais-je dire SATAN.
    Il faudrait peut être saisir le médiateur du Faso ou le 1er ministre lui même ;
    Nous comptons sur vous monsieur les journalistes ;
    Usez de l’effet de surprise pour aborder le sujet en public.
    Un député peut évoquer le cas en question à l’assemblée nationale, c’est fait pour ça aussi.

    Et surtout continuez à dénoncer ces responsables criminels qui souillent notre patrie.
    Que le bon dieu sauve cette dame souffrante !!

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2011 à 20:35
    En réponse à : EVACUATION SANITAIRE : Le comble de l’irresponsabilité et de l’inconscience professionnelle

    Ce n’est meme pas de l’irresponsabilité,c’est du cynisme à l’état brut,sauvage mais le bon Dieu les voit,ils le payeront chèrement un jour parcequ’ils ne sont immortels meme si pour un petit rhume,ils courent pour aller se soigner en europe mais malgré ça,ils vont mourir un jour.C’est sûr
    La dame a un cancer,une maladie lourde mais ces gourous véreux enjambent le corps de cette pauvre dame pour aller se soigner a l’extérieur et souvent meme ce ne sont pas pour des soins mais pour faire un check up s’ils n’ont pas des bobos.
    Avec ça,ils osent se regarder dans un miroir.Pitié

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés