Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « "La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre." Gandhi» 

SUPER COUPE AJSB 2011 : L’EFO était la plus chanceuse

Accueil > Actualités > Sport • • mardi 13 décembre 2011 à 00h53min

L’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) a, une fois de plus, honoré son rendez-vous de la super coupe dotée du trophée Georges Fadoul. Pour la 19e édition, c’est l’EFO, vainqueur de la coupe du Faso qui s’est imposée aux tirs au but (8 – 7) devant l’ASFA-Y après un jeu égal de 1 but partout à l’issue du temps réglementaire. C’était le samedi 10 décembre 2011 au stade municipal de Ouagadougou.

Un bon public dans une belle ambiance fair-play de retrouvailles le 10 décembre dernier au stade municipal à Ouagadougou pour « un classico » à la sauce burkinabè entre l’ASFA-Y, champion national et l’EFO, vainqueur de la coupe du Faso de la saison 2010-2011. C’était l’affiche offerte aux amoureux du sport roi par la 19e édition de la super coupe 2011 de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) dotée du trophée Georges Fadoul. Une belle opportunité pour les nouveaux entraîneurs, le Ghanéen Nii Abou Sake de l’ASFA-Y et le Burkinabè Séraphin Dargani de l’EFO d’effectuer une bonne revue de troupe avant le début de la nouvelle saison 2011-2012 dont on n’a pas encore la date.

Les bleu et blanc de l’Etoile, qui ont raté leur saison passée, avaient une occasion de rétablir la confiance avec leurs supporters face à leurs rivaux de toujours, les jaune et vert de la Princesse Yennenga qui dominent le football burkinabè depuis trois saisons maintenant. Et les poulains du coach Séraphin Dargani ont réussi à relever le défi en s’imposant aux tirs au but par 8 à 7 après le nul de 1 but partout à l’issue du temps réglementaire. Mais, ce ne fut pas très évident à l’entame d’un match qui n’était pas de très haut vol et cela pourrait être dû certainement au manque de compétitions. L’ASFA-Y quadrille mieux le terrain avec des joueurs bien en place dont les cadres bien connus que sont Issa Gouo, footballeur AJSB 2011, Wassiyou Ishola, Nii Adama Plance, Amsa Ouédraogo.

C’est tout naturellement après une ascendance sur leurs adversaires que les jaune et vert ouvrent le score à la 21e mn suite à une belle combinaison conclue par un tir pointu de Wassiyou Ishola qui trompe le gardien stelliste, Edmond Ouédraogo. Ce but galvanise davantage les Asfasiens qui dominent et multiplient les offensives sans parvenir à être réalistes face à une formation timide de l’Etoile qui avait du mal à retrouver ses repères mais au sein de laquelle, le capitaine Moussa Yedan et la nouvelle recrue venue du Niger Moctar Chaïbou ont été au-dessus du lot.

Cette équipe stelliste va réagir par à-coups sans véritablement inquiéter son adversaire mais c’est en deuxième période qu’elle va être un peu plus mordante et alors qu’on s’acheminait vers la fin de la partie avec la victoire de l’ASFA-Y que les choses vont basculer. En effet, à la 85e mn, suite à un contre sur le flanc gauche, le ballon parvient à Aboubacar Congo qui le reprend magistralement et celui-ci va se loger sous la barre transversale du gardien asfasien, Ibrahim Sakandé qui n’a fait que constater les dégâts. Avec cette égalisation de 1 but partout qui sera d’ailleurs le score à la fin des 90 mn, il a fallu recourir à la séance fatidique des tirs au but et c’est l’EFO qui l’emporte par 8 tirs contre 7 pour l’ASFA-Y après 10 tirs de part et d’autre. Les bleu et blanc remportent cette 19e édition dotée d’un trophée et d’une enveloppe de 2 millions de FCFA, tandis que l’ASFA-Y s’en sort avec une somme de 1 million de FCFA.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Djibrill Bassolet, parrain de cette édition a exprimé sa satisfaction sur le bon déroulement de la rencontre et félicité les journalistes pour l’acte qu’ils posent annuellement qui participe à relever le niveau du football burkinabè. C’est une nouvelle fois un pari réussi pour l’AJSB avec le soutien de ses partenaires dont particulièrement le groupe Fadoul Afrique dont le trophée porte le nom de Georges Fadoul, de TOVIO qui habille à chaque édition les équipes et Chronopost international. Rendez-vous est donc pris en 2012 pour la 20e édition.

Antoine BATTIONO

le Pays

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés