Koudougou : 11-Décembre 2011, où en sommes-nous avec les préparatifs ?

vendredi 9 décembre 2011 à 02h02min

Les festivités du 11 décembre prévues pour être célébrées à Koudougou ont été purement et simplement annulées. Fort heureusement, Koudougou reste le lieu privilegié pour abriter le 11-Décembre 2012. Le gouverneur de la région du Centre-Ouest, le colonel major Komyaba Pascal Sawadogo parle ici de ce qui se fait présentement pour réussir l’organisation en 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Sidwaya (S) ? : La célébration festive du 11 décembre est repoussée en 2012, toujours à Koudougou. Peut-on savoir le niveau de réalisation des infrastructures prévues à cet effet ? ?

Colonel-major Komyaba Pascal Sawadogo (KPS) ? : Dans un premier temps, je voudrais remercier les plus hautes autorités de notre pays pour avoir décidé de reconduire la célébration du 11-Décembre 2011 à Koudougou. En raison de certaines difficultés d’ordre social, cette activité a été reportée en 2012. A ce titre également, je voudrais réitérer ma gratitude à ces mêmes autorités de notre pays pour la considération à l’endroit de la ville de Koudougou et partant de la région du Centre-Ouest. A ce jour, nous sommes en train de préparer lentement, mais sûrement ces festivités du 11-Décembre 2012. Auparavant, pour le 11-Décembre 2011 je pense que c’est sur l’ensemble du territoire, il y aura quelques prises d’armes suivies de décorations. Ce sera un 11-Décembre de réflexion afin qu’on aboutisse à une cohésion sociale, une paix sociale et durable pour le développement de notre pays.

Pour les préparatifs du 11-Décembre 2012, sur instruction des premiers responsables de notre pays, nous sommes en train de nous ’activer au niveau de la cité des forces vives. Au niveau des souscriptions pour cette cité, nous sommes à 305 souscrits pour à peu près 400 parcelles. Nous allons très bientôt passer aux attributions de manière à ce que les attributaires aient un temps assez suffisant pour faire de bonnes constructions sur cette cité des forces vives de types F4 et de type duplex. Ce qu’il faut cependant évoquer, c’est que nous avons toujours quelques petites difficultés liées à la position des propriétaires terriens, mais je pense qu’avec le dialogue entre le maire et les intéressés, les populations concernées et moi-même, nous trouverons un terrain d’entente. Nous allons porter le problème à un plus haut niveau, à savoir le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité ainsi qu’au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Je pense qu’on trouvera une solution appropriée pour satisfaire ceux qui sont actuellement en position de réclamation. En dehors de cela, les autres réalisations sont en cours. Vous vous rappelez que le Premier ministre a eu à poser la première pierre de la salle de spectacle, le 5 août 2011 et c’est une infrastructure qui sera réalisée. Pour le monument du 11-Décembre qui sera réalisé à la place publique en face du jardin du maire pour ceux qui connaissent Koudougou, on attend à ce niveau la dernière décision des plus hautes autorités. Mon souhait est que le 11- Décembre 2012 puisse être une occasion de doter la ville de Koudougou d’un monument car ce sera un plus pour la cité "du cavalier rouge".

Pour l’hôtel administratif, le bâtiment est en train d’évoluer assez positivement et je pense que bien avant le 11 décembre 2012, il sera fin prêt de manière à ce que les services administratifs puissent avoir de l’espace. Pour la plate-forme maraîchère, jusqu’à présent, le ministère de l’Agriculture et de l’Hydraulique nous a confirmé que cette activité va se réaliser dans la mesure où c’est un plus pour l’autosuffisance alimentaire. Je voudrais préciser que la foire régionale de Réo qui va se dérouler du 16 au 18 décembre 2011 était liée à ces activités du 11-Décembre 2011. Elle a donc été maintenue et les préparatifs vont bon train, d’ici là, tout sera fin prêt pour que cette foire se passe dans de très bonnes conditions aux dates prévues.

S : Revenons sur les parcelles de la cité des forces vives. A vous entendre, elles ne sont pas encore dégagées ? ?

KPS ? : Je ne peux pas vous dire effectivement que les parcelles sont dégagées parce qu’il reste quand même certains travaux d’ordre technique avec le ministère en charge des questions de lotissement. Je pense, que si nous avons une avec les deux ministères concernés dans la première semaine du mois de décembre (ITW réalisée le 1er décembre) d’ici à la fin du mois de janvier on pourra dégager les parcelles attendues.

S ? : Il était question de bitumage de certaines voies, notamment la nationale 14 sur une bonne partie pour le défilé, où en est-on avec ce projet ? ?

KPS ? : A ce niveau et selon les informations dont je dispose la voie retenue pour le défilé sera bel et bien bitumée.

S ? : Même s’il est vrai que les infrastructures d’accueil relèvent beaucoup plus du privé, il reste que leur réalisation va contribuer au succès du 11-Décembre, est-ce qu’à ce niveau, ça bouge ? ?

KPS ? : Au point de vue sites d’hébergement à Koudougou, il n’y a pas d’inquiétudes à se faire. Je suis presque persuadé qu’après Ouagadougou, la ville de Koudougou a presque autant de moyens d’hébergement que la ville de Bobo-Dioulasso. Et mieux, il y a de grandes réalisations qui sont en cours et d’ici le 11 décembre 2012, on aura de très bons hôtels en plus de ce que nous avons déjà.

S ? : Un message particulier à l’adresse des filles et fils de votre région à cet effet ? ?

KPS ? : Je voudrais saisir cette occasion pour effectivement lancer un appel aux braves et vaillantes populations de Koudougou et de la région du Centre-Ouest pour que main dans la main, on puisse, en symbiose et dans la cohésion sociale, aller dans la même direction pour notre bien- être, pour notre bonheur afin qu’il y ait la quiétude entre nous-mêmes à Koudougou et dans toute la région, toute chose qui ramenera la confiance dans cette partie du Burkina.

Je voudrais donc lancer un cri du cœur aux populations, aux jeunes, aux élèves et étudiants, à nos hôtes qui vivent avec nous, à s’unir pour qu’ensemble nous puissions relever le défi. Aux différentes autorités coutumières et religieuses, aux leaders d’opinion, à toutes les forces vives de la région du Centre-Ouest, je demande de nous accompagner de manière à ce que la paix soit définitive à Koudougou et dans toute la région et que le 11-Décembre 2012 se passe dans de très bonnes conditions à Koudougou.

Interview réalisée par François KABORE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés