Journée mondiale de la philosophie : Diversité et unité de la discipline au cœur de la commémoration

mardi 29 novembre 2011 à 00h35min

"Diversité et unité de la philosophie". C’est sous ce thème que la commission doctorale de philosophie de l’Université de Ouagadougou a célébré la Journée mondiale de philosophie, le 24 novembre 2011. Trois communications et une exposition des travaux philosophiques des auteurs africains et burkinabè en particulier, ont ponctué la Journée. Selon le Pr Mahamadé Savadogo, le choix du thème est bien justifié. "Nous voulons montrer à travers ce thème que la philosophie constitue un champ vaste de savoirs à l’intérieur duquel il y a des subdivisions. Nous voulons aussi démontrer que les sciences comme l’anthropologie et l’ethnologie ne peuvent pas remplacer la philosophie", a-t-il indiqué. Par ailleurs, il a situé le contexte de cette commémoration.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

"Il faut rappeler que la Journée mondiale de la philosophie est une initiative qui a été lancée par l’UNESCO depuis 2002. C’est la première fois que la commission doctorale de philosophie de l’Université de Ouagadougou prend en main la célébration de cette Journée", a-t-il mentionné. Pour lui, si l’UNESCO a initié cette journée, c’est parce qu’elle estime que la philosophie a un rôle important à jouer dans le développement de la réflexion critique permettant de saisir à la fois la portée et les limites des actes posés par les hommes.

A son sens, il s’agit surtout de présenter au peuple burkinabè les travaux qui se font en philosophie en Afrique en général et au Burkina Faso en particulier. Dans sa communication, Savadogo a souligné qu’il y a des figures et des thématiques émergeantes en Afrique. Les participants ont suivi deux autres communications sur l’éthique environnementale et la relation entre la philosophie et la religion. Du reste, Pr Savadogo a signifié que la situation de la philosophie au Burkina Faso est satisfaisante. Il s’est félicité de la formation de dix docteurs en philosophie à l’Université de Ouagadougou et de l’introduction de cette discipline dans les classes de seconde.

Kowoma Marc DOH (dohmarc26@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés