Maison de la culture de Bobo-Dioulasso : Le premier ministre déçu de l’avancement des travaux

lundi 28 novembre 2011 à 01h59min

Le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, a visité le chantier de la Maison de la culture en construction à Bobo-Dioulasso, dans la soirée du vendredi 25 novembre 2011. A l’issue de la visite, il s’est dit déçu de l’état d’avancement des travaux, car, malgré les prorogations des délais, le joyau n’est pas encore terminé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il était prévu que les travaux de construction de la Maison de la culture soient achevés depuis 2010. Mais ce fut un leurre. Au mois de juillet 2011, avec l’accord du Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, l’entreprise De Simone, devait livrer l’infrastructure au plus tard le 30 octobre 2011. Un mois après, contre toute attente, les travaux piétinent toujours dans la réalisation du joyau. C’est le constat fait par le Premier ministre. « C’est très décevant. Nous allons prendre des mesures radicales, pour régler cette situation définitivement. L’Etat ne peut pas être à la merci d’une entreprise défaillante », s’est-il indigné.

Même s’il a pu voir de l’amélioration dans la construction de l’infrastructure entre le mois de juillet et novembre 2011, pour le Premier ministre, cette situation est inacceptable, dans la mesure où l’entreprise n’est même pas à mesure d’avoir un directeur de chantier. De fait, c’est le bureau d’étude qui exécute le contrôle des travaux, a remarqué le chef du gouvernement. « C’est un abandon de chantier », a-t-il déclaré. Peut-on s’attendre à ce qu’une autre entreprise termine le chantier ? « Affaire à suivre », a simplement dit Luc Adolphe Tiao, après avoir souligné qu’il n’est pas question que ce complexe reste en l’état. « Nous allons annoncer des décisions dans les jours à venir. Je vais avoir une concertation avec l’ensemble des parties prenantes. Je ne suis pas sûr que tout sera prêt pour la Semaine nationale de la culture ».

Il a rassuré que les décisions seront prises en conformité avec la loi et les réglementations des marchés publics. Dans la construction du chantier, la salle de spectacles, l’électricité et la climatisation, rien n’est fait jusqu’à ce jour. Pour le maître d’œuvre, l’architecte du bureau d’étude Carure, Eric Ahmadou Demba Yaho, les problèmes sont liés à des commandes d’équipements qui ne sont pas encore arrivés. Il a aussi parlé de problèmes internes à l’entreprise en charge des travaux, principalement une question d’organisation. Selon l’architecte, dans la construction de la Maison de la culture, l’Etat a toujours effectué le paiement en temps opportun.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO (ouedraogorabalyan@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés