POUYTENGA : La population ferme la mairie

mardi 22 novembre 2011 à 00h49min

La matinée du jeudi 17 novembre 2011 a été particulièrement chaude dans le centre-ville de la commune de Pouytenga, dans la province du Kourittenga. Ce jour-là, la population a fermé la mairie.
Il était 12h 15 mn lorsque nous arrivions dans les locaux de l’hôtel de ville de Pouytenga. Une foule nombreuse, composée de jeunes, de vieux, de femmes, de notables coutumiers, de commerçants, d’agents de la police municipale, avait envahi la cour. Quelquefois, des bousculades sont observées çà et là. A 12h 31 mn, nous avions vu le maire de Pouytenga, Larba Yaméogo, quitter les lieux dans sa voiture de fonction escorté par des gendarmes et des policiers municipaux. Le maire a donc quitté la mairie sous haute escorte.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après son départ, la foule est allée fermer le bureau du maire et le responsable des jeunes de la ville de Pouytenga, Boukaré Yemersinga, a emporté les clés. Pour la population, il n’y a plus de services fonctionnels dans la mairie jusqu’à nouvel ordre, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il y ait un nouveau maire. Pour Boukaré Yemersinga, "le maire n’a rien fait pour la commune en général et en particulier pour nous les jeunes depuis son élection. Le banditisme a accru et on ne peut venir faire son marché tranquillement. La nuit, c’est la désolation totale ; c’est le règne de la jungle obligeant les habitants à se terrer chez eux dès 18h.

Pire, il a supprimé beaucoup de débouchés. C’est tout cela qui nous a conduits à venir fermer la mairie ce matin". El hadji Boukaré Bikienga, président du syndicat des transporteurs routiers OTRAF/Pouytenga et ancien conseiller municipal, a renchéri : "On ne veut plus de ce maire. Il nous a trahis. Depuis son élection, il n’a rien fait sauf la construction du mur de la mairie. Il n’a aucune initiative. Au niveau de l’éducation et de la construction des routes, il n’a rien fait alors qu’il y a des fonds. A titre d’exemple, pour les taxes de stationnement seulement, nous versons plus de 25 millions de F CFA par an sans compter les autres recettes et taxes communales. Qu’est-ce qu’il en fait ? Qu’est-ce qu’il fait avec les subventions de l’Etat ?

Il prend les décisions tout seul et le conseil municipal ne fonctionne pas du tout. C’est nous qui l’avons légitimé lors des votes, c’est encore nous qui le désavouons aujourd’hui et on a pas besoin d’attendre qu’il finisse son mandat." De la mairie, la foule a marché en direction de la gare routière de Pouytenga aux environs de 13h 45 mn pour y attendre l’arrivée d’éventuelles autorités en vue de trouver une solution à leurs préoccupations et un nouveau maire. Nous avons tenté de joindre un des adjoints au maire qui était présent sur les lieux. Mais il n’a pas voulu s’exprimer. Tout s’est passé dans le calme. On n’a pas non plus remarqué la participation des élèves de la ville à cette manifestation.

Keynes Abdoulaye KOUANDA (Correspondant)

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 novembre 2011 à 08:46
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Encore vous ! Le maire a bcp fait pour Pouytenga. Laissez-le travailler svp. Manoeuvres politiciennes et rien d’autres.

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2011 à 19:49
      En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

      Le banditisme a accru et on ne peut venir faire son marché tranquillement. La nuit, c’est la désolation totale ; c’est le règne de la jungle obligeant les habitants à se terrer chez eux dès 18h. Qui a brulé le Commissariat de Pouytenga ? C’est bien nos enfants.Qu’est ce que le Maire, les Commerçants, la population toute entière a fait pour éviter tout ça ? Il y a des villes ici au Burkina qui ne doivent pas chasser les forces de sécurité chez eux vu l’activité commerciale, vu leur partage de frontière avec des pays voisins. Mème avec la présence des forces de sécurité la situation n’est pas aisée, immaginer leur absence ?

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 09:02, par somme
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Ce Burkina-là est véritablement en passe de devenir un far- west ; chacun applique sa propre loi.Pour un oui ou un non on mobilise quelques prolétaires et on va cassé, bruler pour faire peur au gouvernement. Je ne connais pas ce bled(Pouytenga) mais ce qui est sûr on ne peut pas procéder ainsi dans un pays organisé pour destitué un maire. Ce gouvernement Tiao est le plus faiblard en matière d’autorité de l’état qu’on aie jamais connu sous la 4eme république. C’est vrai que c’est un gouvernement de "négociation", de crise mais on ne peut pas continuer éternellement à caresser des fauteurs de trouble dans dans le sens des poils. Vous allez voir, le gouvernement va opté pour une solution de facilité : suspendre le maire ou le démettre de ses fonctions. Et demain des populations vont encore se soulever sous l’impulsion de quelques individus malveillants pour faire "un coup d’état" à leur maire. Il faut que l’état s’impose pour faire respecter les lois.

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2011 à 17:28
      En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

      En voila un qui profite de la depouille de ce systeme mort en pleine putrefaction et qui se plaind que les gens se fassent justice. Il oublie que les viennent, o bservent et se rendent comopte que si tu n
      ’ agis pas, la justice est la mais elle est celle des forts. Donc il faut se faire justice soi- meme. les populations, quand elles revendiquent, on ne les ecoute pas. Regarde toi- meme comment on fait tourner les syndicats en rond. Si tu etais intelligent comme ceux que tu traites de lumpen, tu allais savoir que leur manuifestation de ras- le- bol, c’est les effets de la mauvaise gouvernance, pas la cause. Mais ta bouche et ton ventre sont trop pleins de ce que tu as mange sans payer. C’est pourquoi ca etouffe ton cerveau. Tu moyen plus reflechir. Fais un peu d’espace dans ta bouche et dans ton ventre et tu auras plus d’ air dans ton cerveau constipe.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 09:30
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Population de Pouytenga félicitation à vous parce que vous n’avez rien détrui. Nous un monde de développement et sachez qui ne progresse pas recule.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 09:51
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Chapeau bas à cette population pour son civisme:on peut très bien exprimer son ras-le-bol sans casser nos biens (publics)déjà en manque. C’est ainsi que tout citoyen doit se comporter. Toutefois, ils n’ont pas le droit de fermer la mairie.
    LKC

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 09:51
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Faites un effort de commenter vos photos. C’est qui sur cette photo ???

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:06
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Ce début de prise de conscience des populations est vraiment salutaire pourvu que ça ne soit pas téléguidé pour des intérêts égoistes. Les dirigeants doivent rendre compte et s’il ya des manquements, il faut des sanctions. Tous les acteurs de la viue socio politique devrait contribuer à éveiller cette conscience du peuple. en ce moment, les promesses à dormir débout n’auront plus droit de cité. Bon vent au peuple courageux de Pouytenga

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:09, par LeRohnier
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Ah. Comme quoi les choses finissent par se reguler d’elles même. Le peuple commence sa prise de confiance, et je crois qu’à l’avenir les élus s’orienteront plus vers le résultat et la satisfaction du peuple que leur propre satisfaction.

    L’éveil des consciences a commencé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:09, par de chicado
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    l’autorite fou le camps au faso. chacun fait sa propre loi au vu et au su de tout le monde. on va t on ? c’est dangereux. tres dangereux

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:29, par Verité
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Je donne raison a la population, l etat veut une chose et son contraire, comment vouloir donner la gestion d une ville,et la gestion de la carriere des travailleurs diplomés a des maires illetrés qui viennent au commande sans un programme. Prenons l exemple du maire CDP illetré de kongoussi, qui croit que Gerer une mairie c est comme une boutique, pour lui l essentiel c est de faire des benefices, ce qui fait que la mairie reverse de l argent pendant qu au lycee municipal les eleves boss sous des hangares.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:30, par Tapsoba
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Le revers de la communalisation !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:44, par Gjau
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Même si dans la forme la réaction de cette population est à condamner force est de constater qu’un problème de fond existe et il faut vite situer les responsabilités.Si la population est arrivée à fermer la mairie cela n’honore ni le maire ni l’ensemble des conseillers de cette commune.Cela prouve que les maires sont à l’epreuve de la communalisation.La faillite dans la gestion des affaires de cette cité commerciale et le manque de transparence et de réalisations concrètes justifie en partie le comportement de cette population exacerbée qui n’attend plus être administrée de la sorte.Les maires tirent leur légitimité du peuple et par consequent doivent travailler au bien être de celui-ci. On attend donc de voir quelle suite sera réservée à cette affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:55, par WENDESO
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    S’il faut agir de la sorte q’elle maire allait rester au BURKINA FASO sauf peut etre le MAIRE DE LA COMMUNE DE NONGREMASSOUM A OUAGADOUGOU que jAPPRECIE POSITIVEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 10:57, par mackiavel
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Franchement, on devait tirer leçon de cette décentralisation à pas forcé. Ce qui se passe à Pouytenga n’est que la manifestation locale d’un malaise national. Faites le bilan des différents maires et vous allez voir : lotissement, expropriation foncière, trafic d’influence, abus d’autorité... Après tout, il faut revoir les méthode d’élection. Le maire est élus par les conseiller ce qui veut dire que ces derniers décident en leur sein de nous trouver un maire que nous ne connaissons pas nécessairement et les lendemain d’élection municipales sont des journées de gueule de bois. Je propose que les maires soient élus au suffrage direct comme le président du Faso et l’élu sera plus responsable devant ses électeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 11:06, par jack
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Nous soomes dans quel pays ou quelques personnes peuvent decider de revoquer un maire...c’est tres grave..le Burkina a vraiment mal a sa gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 11:17, par NABIIGA
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Oh ! Si Bobo Dioulasso pouvait faire pareil ! Il ya beaucoup de mairie à fermer Ici. Bravo au vaillant peuple de Pouytenga. Si c’est ainsi que nous obtiendrons le progrès, alors pourquoi pas ? Des maires carents et nuls qui, sous la banière d’un parti politique aussi mafieu, s’offrent des fauteuils sans aucune competence. Vive pouytenga !!!

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2011 à 17:49, par Alexio
      En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

      Cette kulture est le cancer uncurable depuis le defunt president Maurice Yameogo.Le temps du Somboyaya.Bobo battait son plein.On avait des prefets competants:Dominique kabore,Lompo,Andre Diallo,Sib.Infatiguable Mr Vilain un Francais devenu Bobolais par son integration,son savoir faire.La mairie er rester entre les mains des Sanous.La corruption est devenue monnaie courrante-Bobo er rester comme un musee.Le boulevoir spectaculaire(Houphouet)qui est un d un rare dans toute l afrique.D accarville a sarfalao,a la place d etoile et la gare er rester sans etre bitumer pendant des decennies.

      Répondre à ce message

      • Le 23 novembre 2011 à 02:46
        En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

        Exprime toi stp dans ta langue maternelle pour quelques individus te comprennent parceque là,tu donnes des maux de tête aux internautes avec tes interventions incompréhensibles comme si tu étais obligé de parler

        Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 11:23
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Je suis content, lepeuple burkinabè commence à demandé des resultats à ses administrateurs. Sinon il l’avait fait depuis longtemps , Blaise an’aurait pas le choix que de lutter contre la corruption.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 11:25, par Tass Tass Sawadogo, OSC/Nord
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Le printemps Burkinabé a bien sonné. On assiste de plus en plus des problèmes liés à la gouvernance locale dans notre pays. Les sanctions se multiplient, certains maires n’en ont cure. C’est bien triste. A quand donc l’émergence si dans le pays, les premiers responsables à tous les niveaux sont chassés comme de vulgaires rats voleurs au gré des humeurs des administrés ?
    Une bien mauvaise manière de rendre un reportage. Un écrit insipide et triste dans la forme ! C’est la rançon des solutions de facilité quand on veut une main d’oeuvre acquise et à vil prix. C’est dommage que certains journaux soient passés maîtrise dans cet art.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 13:01
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Au regard de tous ces problèmes qui assaillent nos mairies ,je ne peux que féliciter LAT qui lors de son discours a L’AN a décide de suspendre le nouvel découpage qui devrait encore charcuter le pays et contribuer a provoquer des remous.Car ce découpage comportait beaucoup d’insuffisances et d’objectivités.Des politiciens (les plus forts du moments)ont érigés des communes sur le seul fait de leur appartenance au village sans une étude appropriée.Merci a Lat,et merci aux vaillantes populations de pouytenga pour leur calme et leur stratégie de la non violence car plus que jamais au vu de la rareté de nos ressource nous devrions prôner la nom violence dans nos différentes revendications.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 13:22, par TIGNè TIGUI
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    JE SUIS DéSOLé DE LA REMARQUE DE WENSO.IL N’YA PAS PIRE QUE LE MAIRE DE NONGRE-MASOOM. IL FALLAIT PLUTOT APPRECIER LE MAIRE DE DORI SI VOUS èTES VRAIMENT LOGIQUE DANS VOS REMARQUES

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 13:54, par Connu_in
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Je souhaite vivement que la révolution revienne dans ce pays. On ne peut vivre dans un désordre pareil. Il y’a des voies mieux indiquées pour destituer un maire. On ne peut permettre que pour un oui ou un non ou pour un quelconque désaccord que l’on se permette de casser ou de brûler. Je ne suis pas contre les mécontents mais je suis contre la voie utilisée pour résoudre certains désaccords. Il n’y pas longtemps les enseignants vacataires ont mis le feu dans des établissements. Il y’a quelques semaines les boulangers en grève ont saccagés des boulangeries et bastonnés leurs confrères qui refusaient de suivre leur mot d’ordre. Et voici qu’à Pouytenga on rebelote avec ce genre de comportements. Certes je suis d’accord pour la démocratie mais ce genre de comportements est à proscrire. Autant les actes posés sont à condamner autant nos dirigeants doivent changer de comportements.

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2011 à 18:46
      En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

      Mon frère, même s’il faut qu’on re - rebelotte pour chasser tout le gouvernement y compris son président, on le fera s’ils ne font pas leur boulot ! Il sont payés pour ça et ils luttent ardemment pour avoir leur place de maire, donc s’ils ne satisfont pas le peuple qui leur a mis là où ils sont, on les chasse purement et simplement !

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 17:28, par Wendbenedo
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Mais on est ou la ! Avec quels moyens le maire va faire tout ce que vous lui demandez (lutte contre le banditisme, construction de routes, etc.) ? Emprenez-vous a l’Etat oui ! Soyons serieux. Vous croyez que 25 millions ca peut faire plus d’1 metre de goundron ? Il faut que l’Etat prenne ses responsabilites. Il ne faut pas laisser l’anarchie s’installer dans le pays. Je croyais que c’etait pour une affaire serieuse mais la le maire doit etre retabli dans ses droits et les meneurs de mouvement chaties comme il se doit. C’est quoi ces histoires la !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 18:38, par Pacha
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Bravo à la population de pouytenga, il reste pour bobo,signoghin, nongremassoum ...
    Le premier ministre doit continuer la valse des malhonnêtes au nom de l’intérêt du peuple burkina.Ce nest pas des incompétents et voleurs quon sera un pays émergent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 20:45
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    nous avons besoin d’une république où les élus seront élus par le peuple et révocable le peuple.Bravo Pouytenga !!!!! à écouter certains internautes je constate que ce sont des intelec petits bourgeois qui parlent. ils sont incapables de comprendre le ras-le-bol des populations. Il faut savoir que quand TIAO chasse les maires dévoyés et décriés par le populations il fait une très bonne analyse car au risque de ne pas les atteindre eux aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 21:44, par Le Burkina terre des hommes intégres non un vain mot
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Merci pour la méthode non destructive utilisée par la population malgré sa colère. La droiture, le sens élevé de l’intérêt général de la communauté gouvernée doit être désormais appliquées par tout responsable public quel que soit son poste. Je demande aux nos gouvernants de bien lire le contenu de l’appel du Pape Benoit XVI au Bénin et se l’approprier en grande parie dans leur pratique en matière de gouvernance et ils verront qu’ils seront une source de bénédiction de leurs gouvernés.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2011 à 23:50, par kossyam
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    La population ferme la mairie et j’estime que cela est anormal. Dans un Etat qui se veut democratique et ou les elections sont regulierement faites ceux qui votent leurs dirigeants perdent toute legitimite en voulant decider autrement. Si vous ne voulez plus de votre maire attendez les echeances electorales et renouvelez votre confiance a celui qui la merite. Il n’etait pas le seul candidat et c’est pour cela que vous n’avez aucun droit pour le deloger par la force. Vous avez fait votre choix et il faut le respecter sinon vous insultez votre propre intelligence. Il n’est pas chinois ni pakistanais mais un produit du Faso. C’est votre identite. Merci pour la comprehension.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre 2011 à 10:18, par warba
    En réponse à : POUYTENGA : La population ferme la mairie

    Jusque là nous sommes dans la deconcentration car les mairies dependent en tout du MATD alors qu’elles dévaient etre autonome et ne repondre que devant leurs électeurs.Le système un peu batard en vigueur au BF permet à l’état de continuer à gerer les mairies à travers les SG grace aussi à de maires analphabètes.Il faut établir des critères positifs pour etre éligibles comme maires(casier judiciaire,BEPC au moins).C’est difficile pour un analphabète de gerer une communauté avec des outils de lettrés,des règles de gestion,ce n’est pas du commerce.Cela au moins va inciter à plus de formation des adultes en milieu rural et contribuer à la lutte contre l’analphabetisme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés