Semaine du Film scientifique de Ouagadougou : Le Cameroun remporte le mil d’or

mardi 22 novembre 2011 à 00h47min

L’Institut de Recherche et de Développement (IRD), en partenariat avec l’Institut français, a organisé du 2 au 6 novembre 2011, la 2ème édition du film scientifique de Ouagadougou. Tout au long de la semaine, les scientifiques ont eu droit à des projections de films documentaires suivies de débats .Parmi ces films, 12 documentaires, provenant de Madagascar, du Bénin, du Cameroun et du Burkina Faso étaient en compétition officielle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le film documentaire « la brique d’or » du Camerounais Joseph Fumtim réalisé en collaboration avec le Collectif interAfricain des Habitants (CIAH-Cameroun) et de l’IRD a remporté le triomphée suprême, le mil d’or. Le mil d’argent est également allé à un autre film camerounais, « Feu de nuit : l’ulcère de buruli entre sciences et croyances » de Joseph Fumtim.

En marge des projections de films, se sont tenues deux sessions de formation. La première a permis à une dizaine de journalistes et de communicateurs, de s’initier au journalisme scientifique. La seconde session a porté sur le documentaire scientifique .Les participants au nombre de 9 ont, à l’issu de la formation, produit deux documentaires sur la maladie de l’onchocercose.

Pour le représentant de l’IRD au Burkina Faso, Jean Marc Leblanc, l’objectif de cette semaine du film scientifique est de contribue au transfert des résultats de la recherche vers la société. « Nous avons constaté, surtout en Afrique ici, des difficultés à mettre les résultats de la recherche au service du développement pour des raisons de médiation entre les chercheurs qui restent dans leur tour d’ivoire avec leur résultats dans le tiroir et un monde plutôt rural qui a du mal à comprendre ses résultats de façon simplifiée » ,a t- il souligné.
La semaine du film scientifique est une tribune qui pourrait permettre de réunir l’ensemble des acteurs pour des échanges constrictifs autour de films réalisés par des instituts de recherches, des universités et autres acteurs.

A l’issu de cette deuxième édition, malgré une faible participation du public, les organisateurs ne baissent pas le bras, convaincus que tout début est difficile. La prochaine édition est prévue pour novembre 2012.

Fatouma Sophie Ouattara

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés