Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

lundi 21 novembre 2011 à 00h11min

Ce n’était pas une présentation de voleur, ni une saisie de stupéfiants. Il s’agissait d’un cas bien particulier. Un meurtre commis par vengeance. La présumée coupable a été présentée à la presse, le vendredi 17 novembre 2011 par la compagnie de gendarmerie de Bobo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Elle est âgée de 21 ans. Deuxième épouse d’un couple polygame, elle est mère d’un enfant de moins de deux ans. En effet, contrairement à des couples polygames où c’est la première épouse qui est au second plan dans la plupart des cas, dans le couple Sidibé, ce n’était pas le cas, à en croire la déclaration d’Abibata. Cette histoire d’assassinat remonte à la veille de la fête de Tabaski 2011. Il faut dire qu’Abibata et sa « sœur » ne s’entendaient pas du tout. C’est ainsi qu’une rivalité farouche est née entre les deux dames au vu et au su de leur époux. Ayant mûri sa haine pendant longtemps contre sa coépouse, Abibata décida de se venger des comportements arrogants et ironiques de sa coépouse, du nom de Sidibé Djénéba.

C’est ce samedi 5 novembre 2011 qu’elle va donc choisir pour mettre fin à la vie de Djénéba. Munie d’un pilon, elle rejoindra sa coépouse dans la chambre lorsque cette dernière avait fini de prendre sa douche. Un seul coup de pilon a suffi. Le corps de la dame est alors abandonné dans un trou non loin du domicile conjugal. « Elle prend le soin de camoufler tout indice pouvant révéler son forfait, tels que le pilon, les habits ensanglantés, les traces dans la cour.. », explique Sekou Ky, l’adjudant chef de gendarmerie.
L’enfant de Djénéba, âgé d’environ trois ans déposé dans une maison inachevée, non loin du domicile, sera récupéré par un jeune homme qui a été attiré par ses pleurs.

L’arrestation d’Abibata

Adama Sidibé, l’époux des deux dames serait chauffeur de taxi de profession. Il réside au secteur 24 de Bobo-Dioulasso dans une zone non lotie. Constatant l’absence de sa deuxième épouse depuis le 5 novembre, il se rend à la brigade de recherche de la gendarmerie, le lundi 7 novembre pour évidemment faire lancer un avis de recherche. Ces recherches seront ainsi entreprises pour l’intérêt de la famille. Le lendemain 8 novembre dans la soirée, il est encore reçu par les forces de l’ordre, mais cette fois-ci, il annonçait la découverte du corps sans vie de son épouse dans un trou non loin de son habitation. C’est ainsi que la gendarmerie et le service d’hygiène se rendront sur les lieux pour en savoir davantage. Le constat fait révélerait que la mort de Sidibé Djénéba est d’origine criminelle. « Les éléments corroborant cette thèse sont la nudité du corps de la victime et la trace d’une blessure sur sa tête », précise le commandant.

Aussi, l’examen des lieux aurait permis de découvrir un pagne appartenant à la défunte. Un autre dans la chambre de la victime a permis de découvrir un ensemble de basin corrodé par de l’acide. « Pourquoi donc cet acte ignoble ? », demanda la gendarmerie à l’époux. Sans détours, ce dernier soutiendra que ce meurtre est l’œuvre de sa deuxième femme, Djénéba. Car, une rivalité sans borne existait entre elles. Tentant vainement de détourner les gendarmes par ses réponses, lorsque celle-ci a découvert un mortier sans son pilon dans sa maison, Abibata est tout de suite conduite à la brigade. Et c’est là qu’elle reconnaîtra avoir assommé sa coépouse par vengeance avant de jeter le pilon dans un WC. S’agissant des habits qu’elle-même portait au moment de l’acte, elle dit les avoir enfouis dans un sac parce qu’ils sont tachés de sang. Avec son enfant dans les bras, Djénéba ne voulait pas être photographié par les journalistes. « Je ne veux pas, je ne veux pas », disait-elle, la voix brisée de honte.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2011 à 00:41
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Bon Dieu !!!
    Paix à l’âme de la disparue !
    - La communauté bobo devrait bannir à jamais cette idiote qui, par gourmandise du sexe, a osé tuer sa coépouse parente à plaisanterie !!! (où va ce monde ! des actes inimaginables au temps de nos ancêtres !)
    - Si le cœur des femmes burkinabè cesse d’être l’épicentre de la pitié, du pardon, etc., c’est que notre pays se dirige dangereusement vers une zone de turbulence. Une femme qui ose achever une autre par un coup de pilon sans le moindre remord ! Rare sont les hommes qui ont ce courage ! Quand on me disait que l’ennemi de la femme, c’est la femme elle-même !!!
    Suis tout simplement dépassé !
    Que Dieu protège le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 00:45
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    n’importe koi comme récit journalistique !
    en plus la gendarmerie n’a pas a la présenter a la presse parceque ça ne sert a rien car meme si elle est criminelle,vous n’avez pas a la photographier et d’ailleurs je ne vois pas la pertinence de diffuser un tel article sur lefasonet.
    c’est un article qui est nul dans la forme et dans le fond

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 16:31, par soul
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      je crois que vous n’avez pas a traiter de nul le travail des autre. l’article a bel et bien son sens. c’est un fait divers comme tout autre qui merite d’etre porter a la connaissance de tout le monde parce que aussi bien la coupable que la victime peut etre un parent ou une simple connaissance. aussi la gendarmerie fait son travail et sait pourquoi elle diffuse la photo de cette sorciere. eviter d’entraver aux procedures judiciaires. ça peut vous couter tres cher.

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre 2011 à 17:13
        En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

        Entraver quelles procédures judiciaires et couter très cher a qui ?Tu vis sur une autre planète sinon tu aurais su qu’il n’existe pas de justice dans ce pays et c’est normal que tu te contentes de ces petits faits divers comme si les crimes passionnels ne datent que de maintenant.Réveille toi très vite et surtout avec ton bon oeil d’autant que tu risques d’être bigrement surpris dans ton sommeil paranormal.Tu rêves tout doux

        Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 16:40
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      je crois que vous n’avez pas a traiter de nul le travail des autre. l’article a bel et bien son sens. c’est un fait divers comme tout autre qui merite d’etre porter a la connaissance de tout le monde parce que aussi bien la coupable que la victime peut etre un parent ou une simple connaissance. aussi la gendarmerie fait son travail et sait pourquoi elle diffuse la photo de cette sorciere. eviter d’entraver aux procedures judiciaires. ça peut vous couter tres cher.
      a moins que tu nous clairement si cette sorciere est ta copine ou si tu est sa complice dans cas tu seras toi meme photographié.

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 16:52
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      toi tu n’es pas normal

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 01:00, par ouldy
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    C’est pourquoi je disais que la gendarmerie devrait creuser un peu plus du côté de la coepouse dans l’affaire Sita Sanou !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 07:19, par Oumou Dilli
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Mettons fin a la polygamie

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 07:41, par omar
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    quelle idiotie !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 07:48, par Martin
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Le mariage est la seule guerre ou’ vous dormez avec l,ennemie...

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 08:27
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    en fin la soeur Kindo ne sai plu qi es djeneba e qi es abibata, (Bobo ni Foula)

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 08:40
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    oeil pour oeil dent pour dent.il faut la juger et la condamné à mort par pendaison ou pas execution.une mort terrible afin qu’elle puisse souffrir comme la bonne dame.
    C’est quoi cette histoire de rivalité exagérée jusqu’à oter la vie de quelqu’un ? on est où la ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 09:17, par pigeon vert
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Je pense vraiment que l’epoux a sa part de responsablité dans ce drame et doit être incriminé pour complicité et non assistance à personne en danger. S’il a été prompt à accuser sa 2ème épouse c’est qu’il savait le drame qui se preparait et n’ a rien fait pour l’éviter.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 09:17
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Vous n’avez pas relu votre article, M. le journaliste. Il y’a des confusions sur les noms et les rang des épouses.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 09:23, par le metalleux
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Ceci est un acte vraiment crapuleux,cependant ,par dela ce fait,c’est tout les couples qui sont interpellés dans la gestion humaine de leur foyer afin de ne pas installer un trop grand ecart dans le traitement des membres d’une meme famille,surtout quand il s’agit de coepouses.Je pense en effet que les raisons de ce meurtre s’originent la

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 09:43, par Aboudra
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Quelle cruauté ?
    C’est vraiment impensable et inimaginable pour une femme. Que dieu nous eloigne de telle colère, sinon avant d’agir de telle façon, chacun doit penser à savoir : pourrai-je vivre heureux,dans la société ,sur cette terre encore ? Sinon ça ne sert pas, ou à moins de se sucider aussi. Que deviendront ces enfants ?
    Par ailleurs, Mr le journaliste,il faut remarquer qu’ à travers votre developpement, à un moment donné,vous avez inversé les 2 personnages : Abibata pour Djénébé. Surrement une erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 09:50
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    un crime odieux !un récit odieux aussi, ce journaliste mélange Abibata et Djénéba au point où la victime serait le meurtrier.
    je me demande comment ce monsieur arrivait à vivre dans une atmosphère aussi délétère.il devait s’attendre à un pareil drame et ça aurait pu être lui même.la femme, quand elle nous tient !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:03, par autre-façon-de-voir
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Paix à l’âme de la défunte. je pense que l’islam exige de traiter les coépouses de façon équitable. le mari était au courant des rivalités, qu’a t il fait ? il entretenait donc 2 meurtrières en puissance dans sa famille.De quoi méditer sur le devenir de notre société.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:05
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Vraiment honteux de ta part. Tu savais bien que le monsieur avait une première épouse et tu es rentrée quand même ???

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:07, par nik
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Bonjour,
    Je peux comprendre que l’histoire soit triste chère journaliste, mais pas au point d’être aussi confus dans votre article. Vous titré arrestation d’Abibata, puis vous nous dites que la defunte djénéba refusait d’être prise en photo !!! Lisez et faites relire votre texte avant de le publier, il est incohérent.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:16
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Pathétique !
    C’est du coeur que viennent les mauvaises pensées.
    Les hommes, épouser une et une seule femme un jour...

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:17, par Tienfola
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Le mari doit être mis également au arrêt parce qu’il a assisté et nourri l’assassinat de la pauvre Djeneba. Une fois de plus ce qui montre que la polygamie est dangereuse pour notre société

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 14:10, par rodrigue
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      paix à l’ame de la defunte mais je prefère que la gendarmeri met la pression sur le mari il dira lui même qu’il est complise dans l’affaire du meutre de son épouse, comment un taximane vivant dans un non lotis pouvant épouse 2 femmes il n’a même pas pu geré un dabord n’a parlons pas de deux vraiment si le burkina pouvais banir la polygami cela allait évité plusieurs crimes, le mari avoir qu’el que chose dedant. bonne suite

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 15:01
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Ce n’est qu’un autre cas tragique dans le million de couple polygame du Burkina alors, il ne faut pas exagérer

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 17:06, par touyin sida
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      paix a l’ame de la defunte djeneba !
      quand a vous monsieur ! vous ne saviez pas apprecier les choses ! pourquoi ; vous condaner , d’embler la polygamie , vous ignorer par meconnaissance se qui se passe dans les societes monogames !! le taux d’assassinat et de tout choses qu’on ne peut imaginer n’est pas comparable , c’est mille fois superieur , de grace contanter vous de votre situation de monogamie ! vivez votre vie et laisser les plygames vivre en paix ,

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 21:51, par 2LAPIKA
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      bannissons la polygamie . c’est la seule solution pour éviter ces genres de crimes dans notre société.
      Nos journaliste doivent prendre le temps de lire ce qu’ils écrivent si non leur compétence est mis en doute. que l’âme de la défunte se repose en paix

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:22
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Eh Allah !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:23
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    je rappele au journaliste qu’ils n’ont aucun droit de photographier cette pauvre Dame car elle est tjrs présumée coupable jusqu’à son jugement.
    je profite souligner que ces genres de faits regretables sont du à l’irresponsabilité des gens qui vont marier deux femmes sans avoir assé d’amour ni de moyen pour s’occuper de leur famille.
    Non loti avec deux femmes quel manque d’ambition !!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 17:15, par Freeman
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Deux remarques mon ami(e) :

      1. On parle de présomption d’innocence dans ce cas ;

      2. Le fait d’être en zone non lotie n’a rien à voir avec le fait d’avoir une ou 2 épouses ; ou bien c’est seulement ceux qui sont dans des villas qui devraient avoir ce "privilège" ? Pour votre gouverne, je peux vous dire qu’il y a des gens en zone non lotie qui sont plus heureux que d’autres qui sont à Ouaga 2000.

      Cessez de déplacer les problèmes. Il y a eu crime, le (la) ou les responsables doivent être recherché (es) et puni(es) conformement à la loi. Point barre.

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:36, par Bachar
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Bonjour, celle ci est une vraie assassin et elle ne mérite que d’être emprisonné durant plusieurs années ça pourrait la réveillé les cervelles même avant de l’enfermer la fouetté bien, le pays ne compte sur ces gens pour réussir (les assassins et les voleurs) doivent être supprimé à tout moment qu’on y rencontre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 10:46, par Burkind’bi
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    En voilà une qui ne connait pas la parentée à plaisanterie : comment une BOBO peut-elle tuer une PEULE ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:05, par olivier
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    histoire très triste.mais l’écrit est très confus et difficilement compréhensible.on a du mal a savoir qui des deux est la victime,tant le journaliste est l’amalgame entre les deux noms(abibata et djeneba).Mr le journaliste veuillez revoir votre écrit car sa compréhension ma valu de severes maux de tetes.merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:14, par adamo
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    et pauvre femme.c’est ça on appelle suicide par passion. je pense que la gendarmerie doit faire tout pour savopir la patr du mari dans cette histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:15, par Donmozoun
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    C’est dommage qu’on en arrive à des extrêmes de ce genre. A mon avis, le premier coupable reste l’homme qui est à la base de cette situation. il savait très bien que tôt ou tard, cela pourrait arriver. Il savait la rivalité entre les deux dames et c’est sûr qu’il n’a pas du tout été juste et équitable envers les deux dames d’ou l’exacerbation de la rivalité et de la haine entre les deux dames. Comment peut-on encore de nos jours avec toutes les difficultés que nous avons vouloir rentrer dans des systèmes de polygamie ? un taximan qui vit dans non-loti - il gagne combien pour entretenir correctement deux femmes ? Ce monsieur aura cette mort sur sa conscience. si on fouille bien on se rendra compte qu’il n’a même pas épousé légalement ses femmes. Vraiment dommage. Gacher sa vie à 21 ans alors que la vie pouvait l’offrir peut être plus et mieux !
    Maintenant que ce monsieur se retrouve du coup sans femme, la première étant décédé et a seconde en prison pour longtemps, il va se précipiter en pour en prendre une autre et continuer tranquillement sa vie. Pourquoi ne pas voter une loi contre la polygamie au Faso ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 15:10, par Alexio
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Donmozon je suis tres d accord avec vous.Si on rentre dans les details le mari des deux femmes aune responsabilite morale sur l episode.Pourquoi juger cette femme avant en proces,la presenter avisage nu par Faso.Net est juridiquement une grosse erreur malgre la gravite de l acte fatal.Nos gouverneurs d antan et d aujourdhui sont indirectement touches.Aucun President africain n a elaborer une loi contre la poligamie qui est le noyau des guerres intestines dans nos foyers familliaux.Les empoisonements,maraboutage,tous ces elements nuisibles ne fait arrierer toute l afrique dans son ensemble.Malgre l instauration d une loi contre la poligamie en Cote D Ivoire,la communaute musulmane etait favoriser.Le resultat,la discrimation ehontee des membres d une meme famille par un chef de famille qui se comporte en despote.Les problemes du Faso a pour sorce la famille qui mal reglementee par le legislateur est devenu un goulot d etranglement de l unisson sosial.Cette culture arabisque doit etre defendue,car elle met la religion ou le profet Mohamet comme argument.Il ya aussi des catholiques et autre qui sont poligammes malgre l interdiction papale.Les crimes passionelles en verra avec le temps.

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:16, par Gjau
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Mes condoléances à la famille éplorée et paix à l’âme de la disparue.Au délà de cette compassion se pose le problème de la polygamie dans la vie conjugale de bons nombres de foyers. le mari était au courant de la mésentente continue entre ces deux femmes qu’a-t-il fait pour désamorcer cette crise dont les conséquences aujourd’hui sont à déplorer.Si la polygamie est reconnue par la loi et consentie librement il faut que les uns et les autres assument leur responsabilité car ça y va de l’intérêt de toutes les familles.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:20, par gafret
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Un acte inoble, le coupable doit être sévèrement puni pour que pareil acte ne se reproduise plus.
    Une ambiguité : qui est la victime Djénébé ou Abibata ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:22, par Tienfola
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Le mari doit être mis également au arrêt parce qu’il a assisté et nourri l’assassinat de la pauvre Djeneba. Une fois de plus ce qui montre que la polygamie est dangereuse pour notre société

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 12:14
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      En quoi le mari est il coupable du meurtre de sa première femme. Certes, la polygamie a des inconvénients mais accuser le pauvre monsieur qui vient de perdre en quelque sorte ses deux femmes est quand même exagéré. Prière, relire l’article pour mieux le comprendre avent de faire des posts.

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 12:23, par fasom
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Mes condoléances, ce qui est sûr c’est que le mari est complice et coupable. Il faut l’arrêter et l’enfermer afin que cela serve de leçon à tous les hommes qui vivent dans la polygamie. Ce qui les interpellera à être attentionné sur la vie de leur vie de polygamie.

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 15:36, par forguirawa
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Ce drame a failli se passer chez moi. Curieusement les prénoms sont les mêmes autant que le rang dans le foyer les différences sont : la ville et le secteur. Nous sommes allés à la gendarmerie pour que la 1ère qui avait volé les pagnes et les portables de la 2ème reconnaisse son acte ignoble, restitue les objets emportés et qu’elle soit mise en garde sévèrement.
      La situation : la 1ère a refusé de rejoindre, depuis plus de 2 ans que le domicile conjugal est presque terminé,estimant qu’il n’y a pas d’électricité ni d’eau courante et bien d’autres raisons que je ne peut divulguées ici. La 2nde a acceptée ma proposition en venant vivre après mariage religieux avec moi.
      Les faits : la 1ère accompagnée d’une de ses mères qui est divorcée, sont venues ensemble battre à sang la deuxième dans notre domicile tout en emportant les objets ci-dessus nommés. Le médecin-chef d’un C.M.A. a établis le diagnostic de quelques points de sutures avec 3 jours de repos bien après réquisition de la gendarmerie.
      Sachez que le jour de la convocation, elle est venue avec une de nos enfants afin qu’elle témoigne avoir été celle qui accompagnait sa mère pour cette basse besogne !Bien sûr, l’enfant n’est pas allé jusqu’au bout car devant son père, elle (c’est une fille) a craquée. Elle avait aussi amené un simple certificat médical pour blessure par morsures de dents avec repos médical de 13 jours. La 1ère est de la santé. Elle était accompagnée de toute sa famille, un certain chef de gendarmerie et un soldat se prétendant tous membres de la famille dont je ne connait aucun comme tels. Imaginez la suite...
      Il faut dire que sans la crainte de Dieu, l’être humain est capable de l’inimaginable. La fille qui n’a pas eu une éducation minimum sur cette voie, peut être amenée à causer de tel acte, sinon la polygamie est une solution pour nos soeurs, nos filles, nos veuves qui n’ont pas de maris ou n’arrive pas à en trouver et constituent des charges pour la société entière même si elle pèse individuellement sur chaque famille. Elle permet d’éviter la prostitution parce que chaque femme est prise en charge par un homme, elle n’est pas obligée de se vendre pour subvenir à ses besoins. Elle permet la stabilité de la société par le renforcement de la famille. Nos ancêtres, les Prophètes ont été polygames.C’est par là que le lien de sang est réellement respecté. Imaginé quelle société nous aurons s’il y a beaucoup d’enfants nés hors mariage.Si la famille est en conflit permanent c’est la société qui en pâti. Les abandons de bébés sont expliqué également par le rejet de la polygamie.
      Les deux épouses sont également parents à plaisanterie : l’une est enfant de yadéga, l’autre enfant de bissa...

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre 2011 à 18:31, par clé
        En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

        Bla bla bla...vous n’êtes quand même pas le secours catholique ! Qui vous a dit qu’aujourd’hui les femmes sont incapables de subvenir à leurs besoins ? Et vous affirmez fièrement ces choses ! Je vous plains ! Arrêtez de trouver des arguments fallacieux pour justifier votre choix de la polygamie. Celui qui craint le bruit des ailes ne rassemble pas des oiseaux !!! Vous couvez le feu à l’intérieur de vos maisons en prenant plusieurs épouses et vous vous étonnez que ça s’enflamme !Estimez-vous heureux que ce drame ne se soit pas passé chez vous. Si vous aviez les moyens et le bon sens de traiter vos deux femmes sur un même pied d’égalité, il n’ y aurait certainement pas eu ce vol. Le prophète a autorisé la polygamie, à condition que les épouses soient traitées de la même manière. Quel humain sur terre peut traiter deux femmes de la même manière sans avoir de préférence pour l’une ou pour l’autre ? Pour les hommes intelligents qui savent lire entre les lignes, cela reviendrait à dire que l’homme ne doit avoir qu’une seule épouse. Mais bon, que voulez-vous ? Les ignares et les hommes de mauvaise foi ont toujours existé ! C’est dommage qu’une femme meure dans de pareilles circonstances et qu’une à seulement 21 ans en soit coupable. Femme d’Afrique, je te plains !

        Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 11:57
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Vivement que le règne de Dieu arrive sur la terre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 12:03
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Mon cher Sidibé, voilà que de deux épouses, tu n’en a plus même une seule. Voyez-vous, il faut arrêter la polygamie, car elle n’apporte que des ennuis !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 12:17
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    C’est en fait l’âge de l’assassin qui me fait froid au dos. A 21 ans tu tue quelqu’un et tu parviens à rester calme sans qu’on ne décèle des comportements bizarres chez toi. Il faut être vraiment rôdé. Je crois que le mari gagnerait à prendre ses distance car même seule avec une telle personne on n’est jamais en sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 12:19, par benn 2
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Un conseil : évitons autant que faire se peut le mariage entre parents à plaisanterie

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 12:45, par Vigilance
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Messieurs les gendarmes et journalistes, présentez-nous bien des pièces à conviction qui convainquent réellement. Le pilon que l’on voit sur la photo paraît encore trop propre pour avoir servi à assommer une personne, et pire, avoir été jeté par la suite dans le trou d’un WC. Aucune trace de sang éclaboussé, aucune trace de souillure d’excréments sur l’objet ? Le WC dans lequel il aurait été jeté était-il asséché ou bien a-t-on pris le soin de tout simplement laver et sécher le pilon lui-même avant de faire la photo, afin de rendre cette photo plus belle ? Ironie à part, la prétendue arme du crime n’en paraît pas une sur la photo. Des points d’ombre qu’il faudra bien élucider lors du procès. Vigilance

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 13:05, par benito
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    CEST GRAVE !QUEL ARTICLE ET QUELLES SONT CES CONNERIES ?QUE FAITES VOUS DE LA PRESOMPTION D’INNOCENCE ?CE MARI INCONSCIENT PRESENTAIT QUELQUE CHOSE ET N’A RIEN FAIT POUR L’EMPECHER DONC IL DOIT ETRE ARRETE !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 13:17
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    la polygamie n’est pas dangereuse pour notre société, il faut recadrer les choses et ne pas profiter d’un fait isolé pour jeter le bébé avec l’eau du bain. il faut imaginer le monde sans la polygamie. nous allons pas soutenir tous ces hypocrites qui sont contre la polygamie de droit et entretiennent de nombreuses maitresses dans les celibaterium

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 13:29, par che
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    la polygamie rime avec la jalousie, dans la jalousie nait très souvent la passion et la passion dans l’amour fini très très souvent que tragiquement !! en voici la preuve !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 14:06, par ASS
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    S’il vous plait arrétons de juger cette dame malgré l’acte qu’elle a commise.C’est bien facile de juger et de commenter après.Paix à l’âme de la défunte, que la terre lui soit légère.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 15:10, par Polygamie
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Paix à l’âme de la défunte. Vrai châtiment à la coupable. En ce qui concerne la polygamie, il ne faut tout de suite la condamner parce qu’il y a eu ce drame. Il faut reconnaitre qu’il y a des avantages à la polygamie. Combien sont les 2ème femmes qui ont pu trouver un foyer avec des enfants avec le respect qui se doit ? Elles sont nombreuses, les femmes qui cherchent à être les 2è ou 3è épouse, l’essentiel avoir un foyer mais en vain. Et puis la 2è ou la 3ê épouse sait qu’elle vient s’ajouter à la 1êre. Peut-être, le problème se trouve chez la première mais chez la 2ê ou la 3ê, etc.
    Que les femmes le veulent ou pas, l’homme est conçu pour ne pas vivre avec une seule et unique femme. On n’y peut rien, c’est génétique. De façon générale, le mâle chez les êtres vivants (humain et animal)a cet instinct d’être entouré de plusieurs femelles. Je n’invente rien, c’est un constat. L’homme a beau avoir la belle femme du monde, il va toujours avoir tendance à aller voir ailleurs. Maintenant il y en a qui sont malades au point de vouloir tirer sur tout ce qui bouge comme DSK. Là, c’est une déformation congénitale (excès d’hormone sexuelle). Je suis monogame, je n’exclus pas le desire avec le temps de prendre une 2ê. Mais j’ai une amie intime qui n’ai pas connu de mon épouse à ma connaissance mais connue de mes parents et vrai ami. Ainsi va la vie, on n’y peut rien. En tout je m’épanouis bien avec les deux et je pense qu’elles le sont aussi.

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 18:19, par Naturellement
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      Regardez moi celui là ! Ce n’est pas une fierté de nous dire que tu as une autre que ta femme ignore ! Tu vois comment tu es entrain d’exposer ta famille ? Comment ta famille peut te supporter dans l’infidélité ? En tout cas chez nous, mes parents n’accepterons pas de telles betises.Pourquoi tu la cache à ta femme ? C’est une infidélité ça ! Tu es entrain de suivre les pas de DSK ! Et tu n’es pas loin de rattraper. Arrêtez d’accuser DSK. Je ne dirai pas que tous les hommes sont pareille, mais je dirai que beaucoup sont comme DSK, je dirai même pire.
      Je peux te dire que cette maitresse que tu as dehors, une fois que tu la fais rentrer, tu trouveras encore le moyen d’avoir une nouvelle maitresse. Les éternels insatisfaits. C’est d’ailleurs le comportement des maris nuls qui fait que les coépouses s’entretues. Vous n’êtes souvent pas correcte vis à vis de vos épouses, sinon pourquoi ???

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2011 à 18:37, par clé
      En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

      On verra si vous serez toujours aussi épanoui, le jour où vous apprendrez que vous êtes cocu et que vos cornes touchent le ciel !!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 18:21, par Assonci
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Le code des personnes et de la famille devrait revenir sur la polygamie a mon avis. Il ne devrait pas s’agir seulement de pouvoir nourir les épouses mais aussi de pouvoir instaurer un climat de paix et de bonheur dans le foyer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 18:29, par mimi a NYC
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    a 21 ans tu a un crime sous ton dos, yako pour toi. pourqoi se battre pour un homme tandis qil son plein plein dehors. cette fille merite de pourir en prison, si ekl p qel se suicide mm car ca va la suivre de toute sa vie.
    paix a lame de la defunte.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 18:43, par L homme integre fache
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    Honnetement, je crois pas en cette version.
    1.Le pilon que je vois me semble trop propre pour etre l arme du crime.
    2. A t elle transportee seule le corps de sa rivale pour le jeter dans le trou ? j aimerais bien connaitre le poids de cette coepouse,nous savons tous combioen pesent les personnes adultes.
    3. A quelle moment l a t elle transportee pour n etre vu de personne ?

    Bref a mon sens, la gendarmerie doit encore creuser

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 21:33, par serge
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    moi je dirai tout qu’une famille polygame n’a jamais eu la paix. celui qui pet qu’il évite
    sinon....

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2011 à 23:38, par Charles Gness
    En réponse à : Rivalité conjugale : Abibata Sanou tue sa coépouse par vengeance

    je viens de lire cet article , je pense avoir compris le contenu , il s’agit d’un meurtre que nous deplorons et paix a l’âme de la la defunte et que la terre lui soit légère.
    Chacun donne son commentaire c’est vrai , mais cet homosexuel qui essai de voir s’il sera toléré pour ceux qui lisent les commentaires.Qu’il arrete de faire sa publicité en ce moment tragique de douleur pour ces ceux qui sont eplorés.Qu’il sachesse que homo ou non homo cette situation peut arriver dans les tous groupes sexuels car le crime passionnel peut arriver a tout d’etre humain sauf s’il ne fait plus partie des etres humains .
    merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés