Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

mercredi 16 novembre 2011 à 01h40min

Les négociations entre le gouvernement et les formations syndicales, qui avaient repris ce mardi 15 novembre 2011, ont aussitôt été suspendues pour, selon une source, permettre au gouvernement de réfléchir aux propositions des syndicats.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Les négociations ont repris ce matin mais elles ont été tout de suite suspendues parce que le gouvernement a demandé du temps pour réfléchir aux propositions des associations syndicales », a indiqué une source proche des syndicats qui a requis l’anonymat. Selon cette même source, la partie gouvernementale aurait demandé deux semaines de suspension. « Rendez-vous a encore été pris pour le 29 novembre prochain », a ajouté la même source.

Lors de l’ouverture des négociations le 4 novembre dernier, Les syndicats avaient soumis au gouvernement leurs préoccupations sur la vie chère et les difficultés que rencontrent les secteurs sociaux, l’éducation, la santé et la sécurité sociale, « autour desquels le mouvement syndical attend des avancées notables ». Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao avait promis que l’assurance maladie universelle sera effective pour toute la population burkinabè dans les trois prochaines années et que le reliquat de l’apurement des avancements des travailleurs sera épongé d’ici fin 2011.

Les négociations avaient été suspendues quelques jours plus tard pour permettre aux syndicats de réfléchir sur les propositions du gouvernement. A la reprise, ce 15 novembre, c’est au tour du gouvernement de demander un délai de réflexion sur les réponses apportées par les syndicats. Rien n’a filtré des propositions de ces derniers. On sait cependant qu’ils souhaitent la satisfaction de la plate-forme du 1er mai 2011, le respect des engagements pris par l’Etat lors de la rencontre gouvernement -syndicats de 2010, et l’examen des autres revendications sectorielles. Ils demandent surtout une augmentation des salaires et des pensions à compter de 2009, l’exonération de la TVA sur les prêts bancaires, la fixation et le contrôle des prix de certaines denrées, l’élargissement des indemnités à tous les agents de la Fonction publique et l’augmentation de certaines d’entre elles, notamment les indemnités de logement qui seraient à environ 30 000 F CFA par mois pour les fonctionnaires de catégorie A.

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 novembre 2011 à 02:13, par koudka
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Cette fois-ci on tient les responsbles syndicaux à l’oeil. Il faut apporter des resultats aux travailleurs de vos bases respectives. Depuis près de 10 ans c’est la même plateforme que vous reconduisez sans succès. Vous n’êtes plus crédibles autant que le gouvernement ne l’est plus. Vous allez rendre le tablier que ça marche ou que ça échoue. La meilleures sortie pour vous serait que ça marche. permettez à d’autres générations de prendre le relai du combat car vous avez assez fait chemin avec l’actuel pouvoir qui a fini par vous confondre à sa 5ème ligne. De grâce n’insistez pas pour ne pas irriter la colère de vos militants qui en ont marres des négociations molles et pleines de compromissions.

    • Le 16 novembre 2011 à 06:16, par Burkinabè
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      J’espère bien que vous êtes un militant plein et actif, à jour de ses cotisations dans un syndicat ! Si c’est pas le cas, vous devez rétirez, si non régréter ce commentaire. Scrutez le bureau confédéral de la CGTB qui est le principal syndicat et vous verez qu’il y’a plus de 50% de jeunes, d’âge inférieur à 40 ans. Je préfère que les gérérations se mêlent et se transmettent l’art de la lutte syndicale qui n’est pas une guerre d’invasion. Le syndicalisme burkinabè dans son ensemble est exemplaire depuis les indépendances et malgré les état d’exception. Je tire d’ailleurs mon chapeau à tout les responsables actuels. Informez-vous davantage... camarade.

    • Le 16 novembre 2011 à 08:34, par Tchentigui
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      Mr ce que vous oubliez il n’y a pas des gens qui sont nés ou payés pour lutter. Chacun dois non seulement lutter de son côté mais aussi apporter son soutien à la lutte collective. Vous vous asseyez et vous mettez les autres en garde au lieu de les félicité. Dites moi quelle est votre rôle si vous croyez que ce sont les gens qui doivent se sacrifier pour vous. Même si on n’est pas reconnaissant soyons patient et tolérant envers ceux qui se sacrifient pour les autres .
      cordialement merci.

    • Le 16 novembre 2011 à 09:03, par le beau
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      mercie mon frere bien parlé !
      il faut qu’ils sachent qu’ils ont lla vie de tout un peuple en leur main. donc faut pas ils vont se laisser corrompre par le gouvernement.
      nous sommes fatigués de ce jeu ou chaque partie veut deux semaines pour reflechir.

    • Le 16 novembre 2011 à 11:13
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      quand le syndicat négocie il doit avoir l’œil sur les acquis le premier ministre a dit que les avancements seront effectifs au plus tard fin septembre ; quelle la situation diagnostiquée par le syndicat ? Combien d’agents n’ont toujours pas leur avancements ? C’est les mêmes politiciens qui font la situation dans les médias . le syndicat doit se poser la question suivante : est-ce que tous les fonctionnaires qui sont dans la situation ont eu leur avancement ? aussi si le syndicat a des problèmes c’est parce qu’ il il s’est mixé dans des affaires qui intéresse spécifiquement la société civil ; c’est vrai que le syndicat fait partie intégrante de cette société mais il est mieux de spécifier les rôles . Au plan syndical quel est le rôle spécifique du syndicat ?}}

    • Le 16 novembre 2011 à 13:00, par La loupe
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      Vous êtes syndiqués j’espère, pour être aussi exigent envers les responsables syndicaux. Payez-vous régulièrement vos cotisations et répondez-vous aux mots d’ordre des syndicats. Si oui, vous êtes en droit de les avoir à l’oeil. Sinon, vous n’avez pas droit à la parole pour ce sujet. Merci !

  • Le 16 novembre 2011 à 05:56, par Kenleche
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    IDH 2011 : 181/187..................No comment.............

  • Le 16 novembre 2011 à 06:16, par Burkinabè
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    J’espère bien que vous êtes un militant plein et actif, à jour de ses cotisations dans un syndicat ! Si c’est pas le cas, vous devez rétirez, si non régréter ce commentaire. Scrutez le bureau confédéral de la CGTB qui est le principal syndicat et vous verez qu’il y’a plus de 50% de jeunes, d’âge inférieur à 40 ans. Je préfère que les gérérations se mêlent et se transmettent l’art de la lutte syndicale qui n’est pas une guerre d’invasion. Le syndicalisme burkinabè dans son ensemble est exemplaire depuis les indépendances et malgré les état d’exception. Je tire d’ailleurs mon chapeau à tout les responsables actuels. Informez-vous davantage... camarade.

  • Le 16 novembre 2011 à 08:26, par Alain
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Cette suspansion était prévisible. De suspansion en suspansion, le gouvernement gagne du temps et un peu de repit. Ces revendications ne datent pas d’aujourd’hui si bien que le pemps de réflexion demandé par le gouvernement me paraît suspect. Soit on est d’accord, soit on ne l’est pas. Je pense à mon humble avis que le gouverment n’est pas d’accord avec les propositions des syndicats. Je souhaite que l’avenir me donne tord, mais comme le 29 nov n’est pas éloigné, attendons de voir.

  • Le 16 novembre 2011 à 08:34, par Tchentigui
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Mr ce que vous oubliez il n’y a pas des gens qui sont nés ou payés pour lutter. Chacun dois non seulement lutter de son côté mais aussi apporter son soutien à la lutte collective. Vous vous asseyez et vous mettez les autres en garde au lieu de les félicité. Dites moi quelle est votre rôle si vous croyez que ce sont les gens qui doivent se sacrifier pour vous. Même si on n’est pas reconnaissant soyons patient et tolérant envers ceux qui se sacrifient pour les autres .
    cordialement merci.

  • Le 16 novembre 2011 à 08:59, par nity
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    vigilance camarades !!!!
    quelqu’un pourrait m’informer depuis quand TOlé Sayon commande la CGTB ? juste pour ma propre culture
    Haut les coeurs !

  • Le 16 novembre 2011 à 09:03, par le beau
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    mercie mon frere bien parlé !
    il faut qu’ils sachent qu’ils ont lla vie de tout un peuple en leur main. donc faut pas ils vont se laisser corrompre par le gouvernement.
    nous sommes fatigués de ce jeu ou chaque partie veut deux semaines pour reflechir.

  • Le 16 novembre 2011 à 10:52, par OB
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Je ne comprend pas le gouvernement dans la negociation avec les syndicats.Le gouvernement a eu largement le temps depuis le moi de mai pour reflechir et faire des propositions concrètes mais helas il ne cherche qu’a gagné du temps.De mon point de vue il faut que les syndicats soient vigilant sinon à la fin le gouvenement fera des prpositions minimalistes ne satisfaisant pas l’ensemble des travailleurs.Je suggère la fermeté des syndicats vis à vis du gouvernement.

    • Le 16 novembre 2011 à 18:12, par Attaché à sa patrie
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      le gouvernement utilise la technique du dilatoire pour déconcentrer ceux qui le restaient.
      chers camarades arretons de dire aux syndicats d’etre ceci et cela.TOLE SAGNON na pa grande choz a gagner la dedans au contraire c nous. alors les autres luttent pour nous et nous mèmes que faisons nous. c la question à se poser.

  • Le 16 novembre 2011 à 11:13
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    quand le syndicat négocie il doit avoir l’œil sur les acquis le premier ministre a dit que les avancements seront effectifs au plus tard fin septembre ; quelle la situation diagnostiquée par le syndicat ? Combien d’agents n’ont toujours pas leur avancements ? C’est les mêmes politiciens qui font la situation dans les médias . le syndicat doit se poser la question suivante : est-ce que tous les fonctionnaires qui sont dans la situation ont eu leur avancement ? aussi si le syndicat a des problèmes c’est parce qu’ il il s’est mixé dans des affaires qui intéresse spécifiquement la société civil ; c’est vrai que le syndicat fait partie intégrante de cette société mais il est mieux de spécifier les rôles . Au plan syndical quel est le rôle spécifique du syndicat ?}}

  • Le 16 novembre 2011 à 12:08, par Shock
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    DE QUOI LE GOUVERNEMENT A-T-IL PEUR ??

    IL FAUT PRENDRE LES 12 OU 13 MILLIARES DE CFA DE LA BIOMETRIE POUR AUGMENTER LES SALAIRES CA VAUT MIEUX QUE DE FINANCER DES ELECTIONS Où, EN REALITE LA FAMEUSE BIOMETRIE NE REGLE PAS GRAND CHOSE QUANT A LA PROPLEMATIQUE DE LA FRAUDE( SI VRAIMENT ON VEUT FRAUDER) ; PUISQUE C’EST JUSTE POUR IDENTIFIER L’ELECTEUR , AVANT AUSSI ON IDENTIFIAIT L’ELECTEUR (TANT BIEN QUE MAL C’EST VRAI)MAIS ON PARLAIT DE FRAUDES. RETENEZ QUE TOUT SYSTEME INFORMATIQUE EST UN COUTEAU SUISSE, IL NE PROFITE QU’A CELUI QUI CONNAIT LE MANIPULER. A BON ENTENDEUR SALUT !

  • Le 16 novembre 2011 à 12:12, par l’aigri
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    le gouvernement cherche du temps sinon comment comprendre qu’il ait la plate forme revendicatives de mai et demander a reflechir sur quoi, en plus j’avais parlé de la discriminations entre les différentes catégories et vp ou koro yamyélé m’ont dit de chercher à aller en A, je les rappelle que j’y suis déjà c’est par souci d’équité que je l’ai dit. Au membre du syndicat ne fléchissez pas aussi facilement car c’est le moment ou jamais

  • Le 16 novembre 2011 à 12:17, par nabiga2
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Je pense que nos syndicalistes doivent représenter les travailleurs et non eux mêmes. revoir les indemnités de logement pour tous les travailleurs parce que personne ne dort sur un arbre.
    Aussi que les responsables syndicaux à la retraite nous fasse le plaisir de rejoindre l’association des retraités. Si ceux qui sont toujours en activités ne sont pas capables de se défendre, nous en raviseront.
    Merci au gouvernement qui saura prendre les décision opportune

  • Le 16 novembre 2011 à 12:20, par nabiga2
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Je pense que nos syndicalistes doivent représenter les travailleurs et non eux mêmes. revoir les indemnités de logement pour tous les travailleurs parce que personne ne dort sur un arbre.
    Aussi que les responsables syndicaux à la retraite nous fasse le plaisir de rejoindre l’association des retraités. Si ceux qui sont toujours en activités ne sont pas capables de se défendre, nous en raviseront.
    Merci au gouvernement qui saura prendre les décision opportune

  • Le 16 novembre 2011 à 12:22, par Witb yaada - Bêb yandé
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    les syndicats doivent être vigilants sur le point concernant les augmentation des salaires et des indemnités afin d’avoir du gouvernement des propositions concrètes. on ne peut pas comprendre, sinon que c’est frustrant que dans un même pays on décide d’augmenter les salaires de ces certaines couches socioprofessionnelles au détriment des autres.

    • Le 16 novembre 2011 à 15:52
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      Une pure divertion.On n’aura pas grand chose,croyez moi et vous me donnerez raison un jour-Les responsables des syndicats font semblant de lutter alors qu’ils jouent le jeu du pouvoir-On vous dit de parler de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et vous vous laissez flatter par cette histoire d’assurance maladie.Augmentez les salaires considérablement et nous utiliserons cet argent pour nous soigner au lieu de nous flatter pour gagner du temps-Pour que les gens puissent bien lutter,il faut que TOLE SAGNON s’en aille,ça fait plus de 20 ans qu’il est la,il n’est pas le seul burkinabé à ce que je sache-Vous réclamez l’alternance au sommet de l’état alors qu’il n’y a meme pas d’alternance chez vous.TOLE SAGNON dégage et laisse la place aux jeunes.

      • Le 16 novembre 2011 à 18:57, par espoir
        En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

        je pense que tu as tout à fait raison. On a pas besoin de sortir de science po. pour savoir que les syndicats toutes tendances confondues ne sont plus crédibles.Tous crient avec le peuple le jour et dinent avec les seigneurs la nuit. Mais ce qu’ils (les responsables syndicaux) oublient, c’est que le peuple surtout sa frange jeune sais désormais lire entre les lignes.

      • Le 16 novembre 2011 à 21:34, par Medes
        En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

        Humblement
        Participez aux conférences des syndicats,aux mots d ordre de la CCVC,adherer si possible à des syndicats,dans des cadres de formation(UGEB si vous etes etdudiants,ODJ(organisation democratique des jeunes),MBDHP,...Lisez,informez vous,discutez vous comprendrez mieux les choses !
        Tres humblement !!!

      • Le 17 novembre 2011 à 00:31, par Burkinabè
        En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

        Ceux qui emploient ce type de langage sont soit ignorants, sois du côté du pouvoir, croyant que si un homme comme Tolé Sagnon quitte la tête de la CGTB elle tombera. Si vous avez eu la chance d’être étudiant à l’UO vous avez du voir comment l’UGEB se débrouille. La tête change, cursus universitaire oblige, mais l’orientation idéologique et la vigueur restent. Alors soyez rassuré. Avec Sagnon ou quelqu’un d’autre, le gouvernement et ses accolites cachés ou non ne seront jamais tranquilles. Une chose est sûre, vous ne rêvez pas ou n’osez pas convoiter son poste !

  • Le 16 novembre 2011 à 13:00, par La loupe
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Vous êtes syndiqués j’espère, pour être aussi exigent envers les responsables syndicaux. Payez-vous régulièrement vos cotisations et répondez-vous aux mots d’ordre des syndicats. Si oui, vous êtes en droit de les avoir à l’oeil. Sinon, vous n’avez pas droit à la parole pour ce sujet. Merci !

  • Le 16 novembre 2011 à 15:52
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Une pure divertion.On n’aura pas grand chose,croyez moi et vous me donnerez raison un jour-Les responsables des syndicats font semblant de lutter alors qu’ils jouent le jeu du pouvoir-On vous dit de parler de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et vous vous laissez flatter par cette histoire d’assurance maladie.Augmentez les salaires considérablement et nous utiliserons cet argent pour nous soigner au lieu de nous flatter pour gagner du temps-Pour que les gens puissent bien lutter,il faut que TOLE SAGNON s’en aille,ça fait plus de 20 ans qu’il est la,il n’est pas le seul burkinabé à ce que je sache-Vous réclamez l’alternance au sommet de l’état alors qu’il n’y a meme pas d’alternance chez vous.TOLE SAGNON dégage et laisse la place aux jeunes.

    • Le 16 novembre 2011 à 18:57, par espoir
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      je pense que tu as tout à fait raison. On a pas besoin de sortir de science po. pour savoir que les syndicats toutes tendances confondues ne sont plus crédibles.Tous crient avec le peuple le jour et dinent avec les seigneurs la nuit. Mais ce qu’ils (les responsables syndicaux) oublient, c’est que le peuple surtout sa frange jeune sais désormais lire entre les lignes.

    • Le 16 novembre 2011 à 21:34, par Medes
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      Humblement
      Participez aux conférences des syndicats,aux mots d ordre de la CCVC,adherer si possible à des syndicats,dans des cadres de formation(UGEB si vous etes etdudiants,ODJ(organisation democratique des jeunes),MBDHP,...Lisez,informez vous,discutez vous comprendrez mieux les choses !
      Tres humblement !!!

    • Le 17 novembre 2011 à 00:31, par Burkinabè
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      Ceux qui emploient ce type de langage sont soit ignorants, sois du côté du pouvoir, croyant que si un homme comme Tolé Sagnon quitte la tête de la CGTB elle tombera. Si vous avez eu la chance d’être étudiant à l’UO vous avez du voir comment l’UGEB se débrouille. La tête change, cursus universitaire oblige, mais l’orientation idéologique et la vigueur restent. Alors soyez rassuré. Avec Sagnon ou quelqu’un d’autre, le gouvernement et ses accolites cachés ou non ne seront jamais tranquilles. Une chose est sûre, vous ne rêvez pas ou n’osez pas convoiter son poste !

  • Le 16 novembre 2011 à 16:03, par YES MAN
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Camarades, seuls la vigilance de tous peut faire gagner la lutte. Ne laissons pas l’affaire aux membres des bureaux. Tous unis le gouvernement va ceder.

    • Le 16 novembre 2011 à 23:52, par arno76
      En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

      moi je fai confance a nos dirigent ,le problem ces ceux d’en face.le gouvernement joue avec les travailleurs.on connais les syndicats corromus .si nos dirigents devaient vendre la lutte ya longtemps s’etait fais.au contraire c’est nous militants qui ne facilites pas la tache de nos dirigents

  • Le 16 novembre 2011 à 18:12, par Attaché à sa patrie
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    le gouvernement utilise la technique du dilatoire pour déconcentrer ceux qui le restaient.
    chers camarades arretons de dire aux syndicats d’etre ceci et cela.TOLE SAGNON na pa grande choz a gagner la dedans au contraire c nous. alors les autres luttent pour nous et nous mèmes que faisons nous. c la question à se poser.

  • Le 16 novembre 2011 à 18:57, par espoir
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    je pense que tu as tout à fait raison. On a pas besoin de sortir de science po. pour savoir que les syndicats toutes tendances confondues ne sont plus crédibles.Tous crient avec le peuple le jour et dinent avec les seigneurs la nuit. Mais ce qu’ils (les responsables syndicaux) oublient, c’est que le peuple surtout sa frange jeune sais désormais lire entre les lignes.

  • Le 16 novembre 2011 à 21:34, par Medes
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Humblement
    Participez aux conférences des syndicats,aux mots d ordre de la CCVC,adherer si possible à des syndicats,dans des cadres de formation(UGEB si vous etes etdudiants,ODJ(organisation democratique des jeunes),MBDHP,...Lisez,informez vous,discutez vous comprendrez mieux les choses !
    Tres humblement !!!

  • Le 16 novembre 2011 à 23:52, par arno76
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    moi je fai confance a nos dirigent ,le problem ces ceux d’en face.le gouvernement joue avec les travailleurs.on connais les syndicats corromus .si nos dirigents devaient vendre la lutte ya longtemps s’etait fais.au contraire c’est nous militants qui ne facilites pas la tache de nos dirigents

  • Le 17 novembre 2011 à 00:17, par Laïla
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    A par espoir, "Si c’est ça pour toi savoir lire, entre les lignes, il faut te faut encore apprendre ; beaucoup.

  • Le 17 novembre 2011 à 00:31, par Burkinabè
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Ceux qui emploient ce type de langage sont soit ignorants, sois du côté du pouvoir, croyant que si un homme comme Tolé Sagnon quitte la tête de la CGTB elle tombera. Si vous avez eu la chance d’être étudiant à l’UO vous avez du voir comment l’UGEB se débrouille. La tête change, cursus universitaire oblige, mais l’orientation idéologique et la vigueur restent. Alors soyez rassuré. Avec Sagnon ou quelqu’un d’autre, le gouvernement et ses accolites cachés ou non ne seront jamais tranquilles. Une chose est sûre, vous ne rêvez pas ou n’osez pas convoiter son poste !

  • Le 17 novembre 2011 à 01:13, par cest le pays
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    "vigilance camarades !!!!
    quelqu’un pourrait m’informer depuis quand TOlé Sayon commande la CGTB ? juste pour ma propre culture
    Haut les coeurs !

    Réponse depuis sa fondation 1988 . unique et seul président jusqu’à nos jours.

  • Le 29 novembre 2011 à 15:49, par DJAKOS
    En réponse à : Gouvernement-syndicats : les négociations de nouveau suspendues

    Nous n’avons pas intérêt à nous écarter de l’ objectif principal qui reste l amélioration de notre condition de vie. Restons mobiliser car la force est au peuple. N’oublions pas que c’est ta nous militant sincère de fixer les modalités du dialogue. Nos responsables syndicaux ainsi que le gouvernement savent que nous attendons beaucoup de choses à la fin de la négociation. Je reste optimiste jusqu à preuve de contraire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés