"MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

mardi 15 novembre 2011 à 01h13min

Un groupe de musulmans a adressé la lettre de protestation ci-dessous au ministre en charge de la Décentralisation, à propos de la "mauvaise organisation du Hadj".
Monsieur le Ministre,
Depuis longtemps déjà, l’organisation du pèlerinage musulman, hadj, se caractérise au Burkina par de nombreuses difficultés, très souvent liées aux acteurs impliqués dans l’organisation de ce cinquième pilier de l’islam. Chaque année, les médications contre cette souffrance sans raison infligée aux candidats au hadj se succèdent et se ressemblent toutes par leur incapacité à mieux réussir ce voyage spirituel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Par le passé, ce sont les acteurs musulmans, laissés à eux-mêmes dans l’organisation du pèlerinage, qui étaient montrés du doigt comme les responsables des échecs répétés observés dans l’organisation du pèlerinage. L’Etat burkinabé finit par s’impliquer dans la chose pour, disait-on, réparer les torts et faire cesser les indicibles souffrances qui étaient infligées à ses ressortissants.

Malheureusement, même si des améliorations appréciables ont été apportées par le système des agences et la concurrence instaurée entre elles, force est de reconnaître que toutes les difficultés n’ont pas été pour autant aplanies. Loin de là. L’impression demeure que les acteurs se sont succédé au chevet des musulmans malades de leur organisation au même rythme que les difficultés, que nous déplorons tous. Le système des agences doit être amélioré et le processus surveillé plus étroitement. L’implication de l’Etat aura eu cependant le mérite de préciser une chose : ce sont moins la qualité des acteurs impliqués et leur appartenance religieuse qui étaient en cause que la présence de personnes qui trouvent dans l’organisation du pèlerinage un filon pour s’enrichir sans s’encombrer de compassion pour les pauvres pèlerins de notre pays.

Le résultat en est des départs aussi aléatoires que fatigants pour nos pèlerins, des séjours à la belle étoile sur les lieux saints de l’islam, des frais de participation au hadj parmi les plus élevés de la sous-région, des traitements humiliants infligés aux pèlerins à l’aéroport international de Ouagadougou, des pèlerins du hadj 2009 abandonnés en rade à Tripoli, avant d’être ramenés au Burkina grâce à notre ambassade, sans bénéficier de remboursement, alors qu’ils s’étaient déjà acquittés des frais du voyage...

Toutes ces difficultés trouvent leurs sources dans :

- un quasi-monopole, injustifiable, accordé de fait depuis 2007 en matière de transport de nos pèlerins, qui fait obligation même aux organisateurs de passer par un seul et unique affréteur d’avions pour leurs déplacement en Arabie Saoudite ;
- le climat d’impunité qui peut inciter certaines agences de recrutement et d’encadrement des pèlerins à ne pas respecter leurs obligations contractuelles, notamment à ne pas encadrer suffisamment ceux qu’ils ont inscrits ou à les abandonner à eux-mêmes une fois arrivés aux Lieux saints. Cette année encore des pèlerins ont dormi à la belle étoile ;
- l’impunité qui entoure certains acteurs impliqués dans le transport, qui donnent l’impression de compter sur des mentors pour leur protection, en ne respectant pas, par exemple, les dispositions de leur cahier des charges, qui leur imposent de prévoir un avion de remplacement en cas de panne de l’avion pressenti pour le transport des pèlerins ;
- le silence de certaines structures religieuses, relativement, par exemple, à la situation des pèlerins débarqués en Lybie en 2009, et la faible implication de tous les citoyens burkinabè dans la résolution définitive des problèmes rencontrés dans l’organisation du Hadj au Burkina…

Monsieur le Ministre, Nous ne pouvions rester insensibles aux cris de détresse et à la souffrance, pourtant évitables, de nombreux pèlerins, venus pour la plupart de nos campagnes et de nos villes, silencieux par ignorance de leurs droits et endurants au nom de leur foi. Silencieux malgré cette charge psychologique et sociale combien terrible que représente pour ces pèlerins un voyage à la Mecque annoncé mais avorté. Aussi, en tant que citoyens, sensibles à la peine des candidats au hadj et de leurs familles, demandons-nous :
- que des dispositions soient prises au plus vite pour régler au mieux le sort des pèlerins encore en attente à Ouagadougou et à Bobo, avant la fermeture des frontières saoudiennes. Ils ne sont pas encore rassurés quant à l’effectivité de leur voyage en Terre sainte vu que la date du 29 octobre proposée pour leur départ ne s’est pas accompagnée d’heure de convocation et qu’il est à craindre qu’un seul vol ne suffise pas pour le transport de tous ceux qui attendent encore ;
- que la part des choses soit faite à l’issue de ce hadj-ci sur la responsabilité des structures étatiques impliquées dans l’organisation du pèlerinage (ministère des Transports, ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité) et celles des acteurs privés, associées à l’organisation nationale du hadj. Qu’un audit à cette fin soit commandé et fait de toutes les étapes du pèlerinage (notamment du transport à destination de l’Arabie Saoudite et de l’hébergement des pèlerins une fois sur place) et que les suspects soient dénoncés à la justice pour subir les rigueurs de la loi ;
- que des solutions concertées et crédibles soient recherchées pour améliorer le système actuellement adopté afin de réussir les prochaines éditions du pèlerinage, notamment : . en ouvrant davantage le transport de nos pèlerins à plusieurs compagnies de transports aériens afin de faire jouer la concurrence ; . en appliquant réellement les sanctions prévues en cas de non-respect des dispositions contenues dans les cahiers des charges, pour punir et dissuader ; . en améliorant les conditions de la visite médicale des futurs pèlerins faite au Burkina et les conditions de leur hébergement en Terre sainte ; . en faisant du Comité de suivi un cadre de concertation entre agences et transporteurs concernés par le hadj et non une structure isolée ;
- que des mesures de dédommagement soient imposées par l’Etat contre les acteurs fautifs au profit des pèlerins lésés lors des éditions précédentes du hadj, notamment ceux qui, bien que s’étant acquittés des frais du hadj n’ont pu y prendre part, ceux qui ont dû exposer des frais supplémentaires pour se prendre en charge à cause du retard ou manque d’avion pour leur transport jusqu’aux lieux saints ;
- enfin, qu’un observatoire, animé par des personnes sages et crédibles, soit mis en place pour suivre l’organisation du pèlerinage et que des moyens lui soient alloués pour lui permettre d’identifier les mauvais gestionnaires et de les dénoncer à la justice.

Monsieur le Ministre, Depuis trop longtemps, notre silence à tous a profité aux tortionnaires des pèlerins musulmans. Il est maintenant temps que l’Etat confirme sa volonté de rechercher le mieux-être de sa population et exprime publiquement sa désapprobation contre les coupables fautifs impliqués dans le pèlerinage. La volonté affichée par l’Etat burkinabè pour regarder avec sévérité la façon dont les choses publiques sont gérées doit aussi se manifester dans le hadj, qui est une activité cyclique impliquant une dizaine de milliers de Burkinabè et qui concerne 60,5% des Burkinabè.

En attendant les mesures que vous voudriez bien initier pour améliorer l’image du pèlerinage burkinabè et le sort de nos ressortissants qui y sont impliqués, veuillez recevoir Monsieur le Ministre, l’expression de notre profond respect.

Ouagadougou, le 27 octobre 2011

Pour un groupe de musulmans Ismaël Tiendrébéogo, Imam

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2011 à 07:08, par yirmoaga
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Les pelerins ont commence a rentrer chez eux, cet article n’est - il pas hors de propos ?
    Pffff

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 08:46, par simpos
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Voila des gens qui savent parler avec modération. Si sa se trouve sa doit être des musulmans modernes et pas ces fichies radicaux qui parlent au hasard.
    Mais moi je continu à vous dire de confier l’organisation du hadj 2012 à Monseigneur Philippe OUEDRAOGO ou au Pasteur OUEDRAOGO Michel et vous verrez. Ce n’est pas que je me fout de mes frères musulmans mais vous conviendrais avec moi qu’il ya dans le millieu des organisateurs des gens sans scrupules qui n’attendent que de faire des profits sur le dos du hadj. Voyez vous mêmes, les grands commercants sont la plus part des musulmans. Mais comment expliquez vous la cherté du sucre pendant le mois du ramadan ? Ou comment justifier la hausse des prix de moutons pendant la fete de la tabaski ? Trop de verreux dans le lot.
    Le gouvernement ne peut rien dans cette situation truffé de delinquants de tout acabit. Soyez serieux et cessez de faire pleurer chaque année vos freres qui desirent se conformer aux principes de l’islam bande de voleurs et d’escrocs. Dans tous les cas, l’Etat doit sevir maintenant.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2011 à 11:04, par Tapseureula
      En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

      mon cher ami Simpos, je suis d’accord avec toi mais tu exagères quand même. Ce ne sont pas les chrétiens qui vont organiser le hadj. ce qu’il ya, c’est qu’il faut effectivement un audit, et que des mesures pénales soient prisent à l’encontre des voleurs et escrots. Il faut ensuite comme le préconise ce groupe de musulmans, éliminer le quasi monopole de l’organisation car la concurrence va permettre d’améliorer la qualité des services. Il faut retirer STMB tours qui a montré son imcapacité notoire à organiser rationnellement le transport des pélerins. Courage à nos frères musulmans.

      Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 09:04, par le Pacifiste
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Il est temps. J’ai personnellement fait plusieurs écrits sur le Hadj au Burkina Faso pour dénoncer la cupidité des organisateurs. « Le Hadj au Burkina Faso : une activité religieuse ou commerciale ?", avais-je écrit l’année dernière. Il est vraiment temps qu’on ne se taise plus devant cette situation. Le journal du jeudi dernier a fait un écrit pertinent sur le hadj 2011 qu’il serait bon de lire .De plus en plus il faut que nous dénoncions cette injustice faite aux pèlerins burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 09:35, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Monsieur,
    sans blesser votre 60,5 % d’intelligence, je trouve cependant curieux que sur 60,5 % de burkinabé il ne puisse émerger une seule personne capable de fédérer des énergies et des aptitudes pour encadrer l’organisation du pélérinage.
    Dans une rubrique passée où mon intervention avait été censurée je fesais la proposition toute simple : confiez l’organisation de votre pélérinage la hiérarchie chrétienne, catholique ou protestante et vous comparerez par la suite le résultat. Il me semble également malséant de vouloir brandir à tout vent un pourcentage qui, à vrai dire, ne signifie rien de positif en dehors d’une certaine image combattue par la civilisation au regard de contraintes objectives. l’ABBEF, la surpopulation, le taux de fécondité élevé sont certainement des notions qui sonnent faux. Imaginez SVP le BF en l’an 2050 ! un poulailler !

    Shalom !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 09:42, par Forguirawa
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Bien critiquer et mieux : assorti de solutions pratiques auxquelles, je crois, les ministères impliqués ne pourront trouver une quelconque excuse. J’accorde la bonne foi à tous les acteurs jusqu’à preuve du contraire ; les difficultés relevées ci-dessus me font alors douter. Pour un mauvais esprit, imaginé combien il peut "tirer profit" à nos malheureux milliers de candidats pour ce voyage spirituel...Allah(SWT) est parfaitement connaisseur de ce qu’ils font et ils seront payés sans équivoque s’ils ne se repentent pas pendant qu’il est temps.
    Une autre raison, que je crois interne à la oumma islamique est l’absence d’unité malgré la création de la fédération et les échecs répétés de ces pelerinnage en sont des illustrations. Sinon, comment comprendre, qu’à plus de 50% de la population avec une intelligensia capable de relever ces défis ; on en soit toujours à ce stade. C’est tout simplement frustrant. Sommes-nous des musulmans de façade pour rester silencieux face à ces drames vécus par nos frères ?
    ou est-ce encore, les détracteurs de la religion qui font tout pour saboter régulièrement le haji...

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 10:06
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Bonjour mes frères musulmans, pour éviter tous ces problèmes, il est temps de faire comme le pèlerinage chrétien par exemple ! Eux n’ont pas besoin de l’état ni d’une structure qui se charge de l’organisation de leur pèlerinage, c’est eux même qui s’en charge ! Les pèlerins s’inscrivent et versent l’argent dans les églises et c’est le clergé qui se charge de l’organiser ! résultat, pas d’arnaques, ni de problème de visa !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 10:31
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    SOLUTION—>>IL FAUT DONNER L’ORGANISATION DU HADJ AUX CATHOLIQUES ET VOUS VEREZ.
    JE DONNE MA MAIN A COUPER SI Y A ECHEC.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 10:51, par barthle72
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    NE FAISONS PAS DIEU NOTRE VENTRE ET NOS INTERETS ET ALORS LES FRERES GAGNERONS
    NE SOYONS PAS AUTANT CUPIDES ET EGOÎSTES.
    JE CRAINT POUR CETTE COMMUNAUTE SURTOUT APRES LE DECES DE KANAZOE
    Y’A TROP D’ESPIÈGLES ET DE CUPIDES AU SOMMET QUE DIEU FASSE GRACE A TOUS

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 10:53
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Chèr(e)s musulman(e)s, sachez que le gouvernement burkinabé ne fera rien pour vous. C’est à vous de mieux vous organiser afin de lutter contre ces marchands de misères et de cauchemars. Pourquoi la représentation de la communauté musulmane ne gère pas le Hadj à travers une structure qu’elle mettra en place ?
    De toutes les façons tant qu’on laissera des businessmen régir ce secteur, nos candidats au Hadj seront toujours bernés car au Faso, la morale agonise.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 10:58, par Yéti
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Moi je pense finalement que l’État doit quitter cette organisation pour respecter sa laïcité.
    Les catholiques, protestants, Bahahi et autres raèliens ont surement des pèlerinages dans lesquels l’ingérence de l’état n’est pas si criarde. Que l’État édicte les lois y relatives et laisse chaque confession gérer sa chose.
    Partout les pèlerinages, bien que pilier des religions sont définis comme affaire de capacité. Que ceux qui sont capables de faire face à toutes les exigences y aillent en assumant toutes les démarches nécessaires pour y aller, sans déléguer aucune responsabilité à personnes. Si ça redevient comme ça on fauchera l’herbe sous les pieds des intermédiaires imposteurs et ça limitera la présence de ceux dont la capacité n’est bien pleine (capacités physiques et capacités financières).
    Quand quelqu’un dira je vais à la Mecque c’est qu’il a fait toutes les démarches et a obtenu son visa et résolu ses pb d’hébergement à tous les niveaux (Ouagadougou et à la Mecque)

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 11:29, par CO
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Merçi Imam, il faudra distribuer cette lettre à la population pour qu’il sache que tous les musulmans ne sont pas complice dans cette affaire. MA A SALAM

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 11:33, par al jafar
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    J"ai lu dans un journal de la place la semaine dernière que l’état percevait 20% sur les 1 885 000 que chaque pèlerin payait,alors que dans les autres pays voisins c’est l’état qui les subventionne. Pourquoi cela et à quel fin ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 13:50, par le bon citoyen
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Mes chers frères musulmans, c’est par votre manque de solidarité que cette situation perdure depuis des années. Quand les autres ont des problèmes chacun se taisent et ne sait pas qu’il aura, lui ou un proche à faire le pèlerinage un jour.

    Je m’attendais à ce que la communauté musulmane appelle à une marche pacifique à la suite de ce qui s’est passé cette année. Mais hélas, rien. J’ai l’impression que les membres du bureau de la communauté ont quelque chose à se reprocher dans ce chao, si non je ne puisse comprendre leur silence ?

    Il faut revoir ce bureau, qui est là pour ses simples intérêts et non celui des musulmans du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 15:07, par Dieu est où ?
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Et si on faisait ce pélérinage symboliquement dans un espace neutre, vaste et désertique dans province du Soum ? Puisque Dieu est partout et que le pélérinage est un des pilliers les plus importants de l’islam, On pouvait.........

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 15:11, par Omniscient omnipotent ?
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Les ARABES C’est des gros commerçant et cette histoire de Mecque n’est qu’une stratégie commerciale pour rassembler en un mois chaque année des millions de clients (consommateurs) sur le sol de l’Arabie Saoudite. Sinon Dieu est partout y compris au Faso même si la vie est Kangua.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 15:40, par Alliendé
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    La communauté musulmane n’est pas un syndicat pour organiser une marche pacifique qui ne changera rien de toute façon. C’est les attentats et enlèvements qui pourrons discipliner les voyoux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 15:43
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    60,5% de Burkinabé sont musulmans. Un aveugle peut il conduire un autre aveugle ? La réponse est bien évidemment non. Tous deux se retrouveront dans le premier trou. Le problème de la Uma burkinabé et partant des échecs répétés du Hadji est simple. Voyez qui sont à la tête de cette Uma au Burkina, des analphabètes pour la majorité bien que tous multimillionnaires, à l’image du défunt président (Allah reçoive son âme). Cette communauté dispose de plus des 3/4 des richesses de pays mais manque cruellement de fidèles bien instruits à sa tête. D’aucuns ont souhaité que la communauté catholique aide à l’organisation du hadji de leurs frères musulmans(l’orgueil qui est le propre des fils d’Adam ne nous permet pas de rêver à cette collaboration, pourquoi pas ! puisque la chance que nous Burkinabé avons et l’ignorons malheureusement, est qu’en dehors de quelques fanatiques "croyants" de tous bords adeptes de l’intolérance,ici au Burkina toutes les communautés sont interpénétrées et s’acceptent mutuellement.
    Pour ce qu’est de l’organisation du Hadji et partant des multiples problèmes de cette communauté, il faut relever que l’État ne pourra jamais l’organisation des musulmans à leur place. Il faut que la frange intellectuelle de cette communauté à l’image des Imams TIEMTORE, TIENDREBEOGO prennent le devant des choses. Tant que ce sera des responsables qui ont à peine le niveau de la classe de 4eme qui sera aux affaires le problème du Hadji demeurera. L’argent (surtout lui) quelle que soit sa quantité ne peut remplacer la cervelle.
    Jeunes intellectuels musulmans prenez vos responsabilités et demandez à vos riches parents le retrait pur et simple et vous rendrez service à plus de 60,5% de Burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2011 à 17:43
    En réponse à : "MAUVAISE" ORGANISATION DU HADJ : Des musulmans protestent

    Donc vous voulez dire que les chrétiens sont plus honnêtes que les musulmans ? Je ne le savais pas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés