Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

vendredi 11 novembre 2011 à 00h19min

Le dimanche 13 Novembre 2011 est un jour proche, voire très proche, si l’on s’en tient uniquement aux quelques dizaines d’heures qui nous séparent dudit jour. Mais, pour les étudiants Burkinabè boursiers du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi d’Algérie l’attente jusqu’à cette date constitue sans doute une éternité, eux qui courent depuis août 2011 après leurs bourses qu’ils ont visiblement du mal à percevoir. Pourtant, les 9 300 000 F CFA, valeur de ces bourses, ont bel et bien été transférés vers l’Algérie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Malheureusement, pour eux, les fonds n’ont pas suivi le circuit normal de transfert, c’est-à-dire que l’argent devrait transiter par l’Ambassade du Burkina Faso à Alger où un percepteur se charge habituellement d’informer les intéressés de la disponibilité de leurs bourses. Cette fois-ci, il y aurait eu une erreur qui a fait que les fonds ont été transférés dans le compte d’un des stagiaires.

En tout cas, c’est la raison avancée par des cadres du ministère qui disent comprendre les difficultés des victimes de la situation. Mais, les étudiants touchés par le problème y voient plutôt une tentative de détournement de leurs bourses, suspectant des responsables du ministère d’être à l’origine de leur malheur, parce qu’ils ont manifestement du mal à s’imaginer que les fonds n’aient pas suivi le circuit habituel et que ce soit le compte d’un des leurs qui soit ainsi provisionné.

Le DAF en mission à Ziniaré

Des allégations que des cadres du MJE interrogés trouvent absurdes. « Même si on nous dit spécialisés dans le détournement, ce n’est pas l’argent d’étudiants qu’on va détourner. Qui est fou ? » a commenté l’un d’entre eux. Nous n’avons malheureusement pas pu toucher le DAF du ministère pour avoir davantage d’informations sur les circonstances du transfert. Il était en déplacement à Ziniaré.

Nous sommes retourné une deuxième fois dans son bureau sans plus de chance de l’y trouver. Nous n’avions pas non plus ses contacts de téléphone portable pour le joindre. Toutefois, nous avons pu rencontrer le directeur général de la formation professionnelle qui venait juste de quitter une dizaine de parents des étudiants qui étaient là pour comprendre l’évolution de la situation.

Selon le DG de la Formation professionnelle, le problème pourrait trouver solution ce dimanche. Nouvelle confirmée par des parents d’élèves contactés plus tard. A les en croire, l’Ambassadeur du Burkina en Algérie, à qui le ministère a préalablement écrit, ira le dimanche avec le stagiaire dont le compte a été indûment alimenté pour retirer l’argent et le remettre aux destinataires.

Peur de la cybercriminalité

Si des parents d’élèves se disent quelque peu soulagés par cette bonne nouvelle à eux annoncée par le responsable des étudiants burkinabè boursiers d’Algérie, ils disent déplorer la manière dont l’affaire a été gérée au ministère. « Quand le problème s’est posé, nous sommes venus en début septembre demander une audience pour comprendre ce qui se passe. Nous avons rempli des fiches à cet effet. Nous avons attendu des semaines, personne ne nous a appelés par rapport à notre sollicitation. Et il a fallu que nous descendions là-bas le 17 septembre dernier pour que nous soyons reçus sur place », nous confie un parent d’élève.

Tout en se gardant de parler au nom du DAF absent mais invoquant la collégialité de l’action de son ministère, le DG de la formation professionnelle évoque les procédures financières pour justifier les difficultés rencontrées par les étudiants à entrer en possession de leurs bourses. « Quand l’erreur est survenue, nous avons beaucoup eu peur, croyant qu’il s’agissait d’une cybercriminalité. Mais, nous avons été quelque peu rassuré lorsque le stagiaire a confirmé avoir reçu l’argent sur son compte. Je ne suis pas financier, mais les retards constatés sont dus aux procédures ».

Quoi qu’il en soit, ce genre d’erreurs sont à éviter à l’avenir pour épargner pareilles affres à nos étudiants à l’étranger. L’affaire n’est peut-être pas totalement finie, mais espérons pour l’instant que tous les membres concernés de notre communauté estudiantine d’Algérie auront, comme annoncé, leur fric ce dimanche.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2011 à 01:21, par balbi
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Mais au nom d’un chien,comment comprendre ça ?si l’argent était verser par hasard dans le compte de l’ambassadeur ou un employé mème j’étais d’accord,comment dans le compte d’un autre stagiaire ?les gens ont voulu detourner l’argent et après dire que c’est de la cybercriminoligie.ici on va tout voir

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 01:50, par Le fils du Pauvre
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Hééé Burkina Faso !

    Je suis curieux de savoir comment ils ont fait pour obtenir les références bancaires de cet étudiant auquel l’argent a été viré. Jamais au Burkina les bourses d’étudiants n’ont été virées dans les comptes bancaires des bénéficiaires directement, ce qui aurait pu justifié que les services financiers disposent des références bancaires des étudiants. Donc faites pardon et donnez-nous une autre explication.

    Un ancien étudiant boursier du Burnina en Algerie.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 09:18
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Trop bizarre ! Comment le ministère avait le numéro de compte d’un étudiant dans ses archives ? Jetait étudiant burkinabé à l’étranger mais l’état n’a jamais eu besoin de connaître mes coordonnées bancaires !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 09:31
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Ce sont des foutaises ; ce genre de problème se pose tout le temps ; l’année dernière, les étudiants burkinabè au Maroc ont eu les mêmes problèmes ; la bourse venant de la patrie burkinabè n’était pas versée et au ministère de la formation professionnelle on leur racontait à peu près la même histoire à dormir debout que pour ceux d’Algérie. Il faut qu’il y ait des sanctions, sinon, ça va se répéter

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 10:16, par Le Rohnier
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Cybercriminalité quand tu nous tiens.

    Comme ils veulent passer par ce concept pour voler l’argent du contribuable, vivement que les autorités mettent en place un centre de lutte contre la cybercriminalité pour les contrecarrer, car un jour ils nous diront que des hackeurs ont vidés les comptes pour mieux nous succer.

    Mais on les attend.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 10:17
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    C’est tout simplement scandaleux ! Mais c’est ce qui arrive quand des gens s’arrogent le droit de mener des activités qui normalement ne leur sont pas dévolues. En effet, la structure étatique chargée de la gestion des bourses reste belle et bien le CIOSPB. Mais allez comprendre que cette catégorie de bourses soit gérée par ce ministère. Bonnes gens, dites-moi à quel moment ces bourses ont été attribuées et suivant quels critères.
    En outre, je pense que ça serait insulter l’intelligence des gens que de nous faire croire que le virement a été fait par erreur. Pour ma petite expérience, pour faire un virement dans un compte, le numéro de compte seul ne suffit pas. Il faut le Relévé d’Identité Bancaire (Numeéro de compte, adresse et code de la banque, code swift). Dites-moi comment a-t-on donc pu "se tromper correctement" de la sorte. De grâce, un peu de sérieux Monsieur le DAF de la jeunesse.
    Vivement que les étudiants rentrent dans leurs droits et qu’on tire les conséquences de cet acte délibéré.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 10:45
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Comme tout crime,il y a jamais de crime parfait et je pense que c’est un détournement qui s’est mal passé.Suis heureux que ces pauvres étudiants puissent rentrer en possession de leur maigre bourse.A bas ces voleurs

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 10:47
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Toujours dans les histoires louches ce DAF. Cet acte est inimaginable.Ce stagiaire qui a vu son compte approvisionné représente quoi pour les autres ? Arrêtez de nous raconter des histoires. On a quand même été à l’école et nous avons une certaine capacité de réflexion et d’analyse.
    Même en temps normal, il y a toujours eu des problèmes concernant les bourses. Comment expliquer tout le temps les retards ? Vous travaillez dans ce domaine depuis un moment je pense. Pourquoi toujours attendre la dernière minute pour régler les formalités de bourse ? Moi qui ne suis pas financier je sais que les transactions prennent un moment, alors je m’y prends assez tôt pour être dans les délais. Au lieu de ça, les étudiants qui doivent par exemple recevoir leur bourse en août, et bien Mr le DAF lui se lève en août pour régler la paperasse pendant que certains sont en train de mourir de faim de l’autre côté. Déjà que cette bourse ne représente rien en monnaie étrangère, allez imaginer la suite. Y en a tout simplement marre des manquements de ce ministère. Beaucoup de choses sont à y revoir.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 11:37, par excellence
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Arrêtez de prendre les autres pour des imbéciles. Un stagiaire a besoin d’une attestation bancaire faisant ressortir une certaine capacité financière. Ses parents qui lui promettent ce qu’ils ne peuvent lui offrir honnêtement décident de rémuer ciel et terre pour garantir à leur progéniture les fruits de leur activisme parce qu’ayant les bras long. le scénario est connu : on s’entend avec un responsable (DAF ?) qui vire correctement par erreur le montant de la bourse des étudiants dans un compte qu’on bloc pendant un certain temps( c’est-à-dire jusqu’à ce que l’arnaque soit découverte et que la pression devienne étouffante. on argue d’erreurs et on fait débloquer. Mais le transfert en devises, le compte bloqués, les banquiers savent ce que ça rapporte aux opérateurs. puis on tire dans tous les cas un relevé bancaire qui montre une certaine capacité et on complète son dossier à une ambassade pour justifier de sa capacité. messieurs les financiers, c’est connu maintenant. arrêtez ça. l’ambassade du Burkina en algérie n’a jamais eu de compte à Blidha. Si vous continuer à nous mentir, je dirai tout et vous savez de quoi je parle. Règlez l’affaire et mettez-vous à la disposition des inspections de la république qui établieront l’exactitude des faits pour qu’on vous sanctionne soit pour détournement, soit pour incompétence professionnelle

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 12:16
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Mr le DAF,il ya des erreurs a ne pas commetre.Si par erreurs vous virez le salaire des fonctionnaires dans le compte d’un aigri comme moi, le temps de vous rendre compte j’aurai dépensé une bonne partie :(payer mes créanciers,le maïs le riz le nassongo le loyer l’eau l’eléctricité les frais scolaire des enfants...)J’aurai tous les péchés du monde sur mon dos ,or pourtant le commetant c’est bien vous.Donc Mr le DAF vous voyez qu’il ya des fautes à ne pas commetre.

    SIDKEITA

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 12:59, par ka teb wita
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    C’est tout simplement scandaleux ! Toute la question réside là ! Comment s’est - on procuré le numéro de compte de ce stagiaire ? Il faudra donc remonter jusqu’au service de la DAF qui a initié ce transfert. Qui a donné le numéro de compte de ce stagiaire ? Heureusement que ce projet de détournement a été déjoué ! Sinon on aurait gratuitement accusé le pauvre PERCEPTEUR de l’Ambassade d’Alger. Il faut désormais confier cette gestion des bourses au CIOSPB et vous verrez ! Bravo au DG Vincent TIENDREBEOGO et à son Régisseur Bertin OUANGRAOUA qui s’en sortent bien !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 13:41, par perch
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    ah mon pays ! A quand le respect de nos étudiant ? le titre est une malédiction dans ce pays. espérons que nos pauvre étudiant auront leurs dus le dimanche. je ne pourrai jamais comprendre comment une telle erreur à pu s’introduire dans le traitement des bourse de nos étudiant Algérien ? si c’étaient dans certain pays les dirigeants touchés directement par le problème auraient démissions. Pourquoi le SG et DAF refusent t’ils d’accorder une audience aux parents d’élèves s’ils n’avaient rien à se reprocher. je tiens à leurs dirent qu’être responsable s’est de pouvoir communiquer et de donner l’information juste à ceux qui en n’ont besoin.
    merci !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 15:02, par nobody
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    vraiment arretez de nous emmerder avec ces DAF a nen pas finir. demandez lui comment il faisait ces precedents transferts pour que cette fois ci largent aille dans le compte d’un stagiaire. qui a donné les coordonnees bancaires de ce stagiaire au DAF ? qui es ce stagiaire pour ledit DAF ? surtout ne dites pas que cest une erreur d’une institution financiere car ce sont les donnees signees du ministere qui seront executees par les banques. a en voir les buildings issus de largent volé des ministeres et autres a Waga2000 ; je refuse de croire que je suis dans un pays classé dans les 5 derniers pays pauvres du monde. SVP chers DAF tout ministere etatique confondu, travaillez honnetement et Dieu pourvoyera a vos besoins sinon le ’vol’ de l’argent des innocents et surtout encore vos propres enfants qui ont eu des bourses pas vraiment meritees. dans leur lot il y a rarement des enfants des pauvres qui sont vraiment intelligents aidons nous à les aider.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 15:09, par CHé
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    « suis » très triste de ce nouveau DAF/Monsieur TIEMTORE Laurent !ce DAF n’a jamais eu honte !!c’est vraiment un gars qui aiment les deals !!je pense que le Premier Ministre doit voir clair dans cette histoire de bourses !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 16:33, par COUP D’ETAT
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    les gens sont trop forts dans ce pays. ils ne se cachent même plus pour voler ; j’ai peur pour l’avenir de mon pays. Le premier ministre doit chercher à voir clair dans ce dossier

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 17:45, par un stagiaire victime de cela
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    SVP,Mr le DAF & DG arrêtés de ns prendre comme des imbécilles.comment le compte bancaire du stagiaire est-il parvenu a vos archives ?vous pensez aider ce pauvre stagiaire d’une manière ou d’une autre mais la question est que:pourra-t-il (le stagiaire )resisté à tous ses compatriotes burkinabé (les autres stagiaires)quant ils se pointeront devant lui pour reclamer leur dûs ?cher parents de ce pauvre stagiaire bénificiaire,dans quel merdier avez vous foutu votre enfant ?nous vous demandons de reconsiderer vite la situation car nos patiences à des limites et nous sommes prêt à faire du n’importe quoi comme vous l’aviez faites pour renter en possession de nos dûs.le compte à rebour à commencé alors Mr le DAF & DG il faut éviter le"si je savais "c’est un conseil d’ami.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2011 à 18:36
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Mais entretemps on nous informait de la disparution d’un étudiant burkinabé en Algérie. Est ce qu’il ya eu une suite à cette information ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2011 à 12:56, par un ancien broussier
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    bonjour, j’étais aussi un brousier en L’Alegerie et
    j’aimerais savoir la brouse dont il est question s’agit de auelle année car aucune date ne mentionnée. Merci à vous

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2011 à 11:35, par togsida
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    L’erreur est humaine et toute personne qui gère des deniers publics peut se tromper. il est vrai que les histoires de bourses en retard pour des etudiants qui sont à l’etranger ne sont pas faciles, surtout l’attente.
    Chers internautes, ne voyons pas derriere une erreur, un détournement de fonds ou autres malversations.
    Ce DAF n’a pris service qu’en aout 2011, et rensigner vous auprès de ses supérieurs là ou il vient pour vous rendre compte que c’est un cadre du MEF très apprécié par ses superieurs et collaborateurs.
    Critiquer ce qui est arrivé est normal, portez des jugements et même tenir des propos qui frise l’heresie, c’est trop fort.
    Merci et bone journée à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2011 à 19:30, par Promotion 2010 des étudiants burkinabés en algérie
    En réponse à : Ministère de la jeunesse et de l’emploi : Les boursiers d’Algérie auront-ils leur fric ce dimanche ?

    Tous mes félicitations et encouragements au Responsable des étudiants, Mr le Sécretaire Général de UESBA(UNION DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES BURKINABE EN ALGERIE) pour son rôle primordial joué dans cette affaire.
    Par ailleurs nous rappelons que c’est une personne de mérit ;elle est major de sa promotion avec 17,63 comme moyenne.
    Mr le SG, que Dieu te bénisse,t’accorde de la sagesse et de l’intelligence,pourvoit à tes besoins jour et nuit, t’accorde du succès dans tes études et projets de vie.
    Le Pays a besoin de toi.Du courage et merci pour ce grand boulot.

    "Promotion de 2010 des étudiants et stagiaires burkinab
    en algérie".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés