Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

jeudi 10 novembre 2011 à 02h14min

Le comité syndicale de la Télévision Canal 3 a convié les journalistes à une conférence de presse le mercredi 9 novembre 2011 à Ouagadougou. Il s’est agi d’informer les hommes de médias sur les nombreux problèmes de l’ensemble des travailleurs de ladite télévision.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Poser les problèmes de façon organisée en vue de trouver des solutions. Tel a été le leitmotiv du point de presse animé par le comité syndical de la télévision Canal 3. D’entrée, il ressort, qu’après dix ans de fonctionnement, les agents de Canal 3 vivent de nombreuses difficultés qui les empêchent d’être performants et de s’épanouir sur leur lieu de travail. Selon le secrétaire aux affaires sociales du syndicat, Gildas Bouda, suite à une indifférence "notoire et criante" de la part des responsables de ladite chaîne, les travailleurs ont voulu saisir l’opinion publique avant toute autre forme de revendication. De l’avis de celui-ci, aucun point de leur plate-forme revendicative, qui se veut un résumé de l’ensemble des problèmes que vivent les travailleurs de la chaîne depuis sa création, n’a eu un début de solutionnement.

Cette plate-forme revendique, entre autres, le relèvement des salaires à un taux de 100% pour agents bloqués et à un taux de 50% pour les autres, selon la catégorie, l’application de la convention collective adoptée en 2009, le suivi médical et la prise en charge des frais d’examen et d’ordonnance à hauteur de 80% des agents. Pour ce dernier, l’argument du refus de l’augmentation des salaires selon lequel Canal 3 ne convainc pas. Car, poursuit-il, des télévisions nouvellement créées payent deux fois voire trois fois mieux que ladite chaîne. "Ce qui dénote d’un manque de volonté ,doublé d’une mauvaise foi de la part de leurs responsables".

Quant à la gestion des ressources humaines, a-t-il estimé, environ 50 agents ont dû partir de ce média pour des raisons diverses allant du renvoi à la non acceptation du mode de gestion du personnel. C’est l’exemple d’une journaliste partie, selon lui pour avoir passé outre l’interdiction faite aux journalistes de Canal 3 de se présenter aux prix Gallian.

Le cas Damien Nikièma

Ce qu’il est désormais convenu d’appeler "l’affaire Damien Nikièma" est longuement revenue sur la table. Pour le secrétaire chargé de l’information et de la formation syndicale, Ibrahim Séré, cette affaire n’est plus ni moins qu’un abus de pouvoir car Damien Nikièma est, selon lui persona non grata à la "télévision qui nous ressemble" . Par ailleurs, il ajoute que ce dernier paye pour avoir conduit à bon port la question du virement à la banque, ce qui a provoqué le "Gourroux" de la direction qui a tout simplement suspendu son émission "Pour ou contre".

Cette mise au point, conclut le conférencier, dénote de l’attachement des travailleurs à vouloir sauvegarder et pérenniser la maison commune qu’est canal 3.

Nestor BAKI & Abdel - Aziz NABALOUM (Stagiaires)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 novembre 2011 à 09:57, par Sid-Zabda
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Demander une hausse de salaire de 100% a une entreprise privée au Burkina faso releve de l’utopie.Ce groupuscule de syndicaliste savent ou ils doivent aller se plaindre pour aobtenir gain de cause (inspection de travail ou tribunal, etc. Je ne suis pas d’accord avec leur position.Personne ne les obligent a traviller dans cette oite siils ne sont pas satisfaits.

  • Le 10 novembre 2011 à 10:01, par Giselle
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Ce goupuscule ne sait pas ce qu il veut. A ce que je sache cette chaine est une boite privée. Personne ne creera sa boite privée dans le but de satisfaire seulement les yeux doux des travailleurs.Avec de telles idées arrierées, les operateurs economiques hesiteront a investir dans notre pays le chomage et la criminalité augmentera. S’ils veulent avoir de bons salaires ils n ont qu demissionner pour aller trvailler a la RTB. C est tout.

  • Le 10 novembre 2011 à 10:03, par Giselle
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Relevement de salaires a un taux de 100% et 50 %, pour une boite privé Y a des gens qui vivent vraiment sur une autre planete. Ils n ont meme pas Honte d’etaller de telles carances devant les media !!!

  • Le 10 novembre 2011 à 10:56, par Levi
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    En respectant ton point de vue,je te demande de te resaisir.Ces travailleurs de canal 3 ont été clairs:Ils tiennent à informer l’opinion avant d’entreprendre toute action.En plus,s’ils demandent 100% d’augmentation ;c’est parce qu’ils savent que leur télé peut le leur payer.Aussi,ce que nous devons savoir,il faut que les patrons de presse appliquent la convention collective pour que les travavilleurs des organes bénéficient des retombées et des fruits de leur travail.Quand vous prenez des groupes de presse comme "le Pays",c’est la désolation au niveau salarial ;conséquences : beaucoup de journalisetes quittent ce canard pour tenter d’autres aventures.Pendant ce temps le fondateur et son DG(qui est son fils)se la coulent douce.Les média sont les premiers à exposer les problèmes des autres service ;quand il s’agit des leurs,silence radio ou censure.Il y a des radios dans ce pays qui émettent en continu mais dont les agents triment au quotidien ;pas plus de 20 000frs comme salaire ;ou bien vous êtes bénévoles durant des années et des années.Les responsables de ces organes sont de pures commerçants à l’image de certains fondateurs d’établissemnts dont les enseignats ont demandé et reçu les augmentaions.Alors courage au syndicat de cabal3 et que d’autres syndicats de journalistes emboîtent le pas.Trop,c’est trop !

  • Le 10 novembre 2011 à 11:32, par Ouvrons les yeux.
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Il semble y avoir de l’amalgame dans les revendications corporatives des uns et des autres. La realité est que personne n ’est tres bien payé au Faso ; sauf quelques exceptions. Pour moi Une entreprise privée n est pas concue pour etre une oeuvre sociale. Cela doit etre clair pour tout le monde ! Demander 100 % ou 50 % d’augmentation de salaire dans une entreprise burkinabe releve simplement e la folie. Si l’entreprise coule le PDG et sonfils dnt vous parlà iront investir dans un autre secteur (la restauration, la vente au detail, le batiment, l’education ou la santé etc,)et ce sont nos "pauvres " journalistes qui se trouveront dans la rue. c est ca la verité.A qui la faute.

  • Le 10 novembre 2011 à 11:34, par Jourdain
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Pourquoi ces journalistes ne vont pas se faire embaucher chez Yemboini s’ils pretendent etre compétents ? Et là leurs problemes seront reglés.

  • Le 10 novembre 2011 à 11:44, par Freedom Fighter
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Pour ma part, CANAL3 ne nous ressemble pas ici à BOBO. très mauvaise qualité du son et des images. aucune émission de sensibilisation pour la jeunesse.

    100% d’augmentation de salaire doit être un peu trop. certainement on dira que moi je travail pas à CANAL3.

    Ce genre de problème on en rencontre partout dans les sociétés privés au BURKINA et je pense que les autorités de pays devrons essayer d’y voir claire.

  • Le 10 novembre 2011 à 11:50, par Tilé
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    OUI ON POUVAIT PENSER AUSSI A UNE MANIPULATION, mais ici il faut vraiment crever l’accès parce que quand tu vois les conditions de vie de ces travailleurs de medias , tu te rends compte que c’est pas facile à leur niveau.
    Un bon média comme les chaines de télé devrait au moins aider leur agent avec avantage de crédit pour se motoriser ou s’habiller, c’est important pour un homme de médias, même les aider a se loger.Tout cela est important et contribue à la promotion d’un médias

    Alors patron des médias faite mieux, la qualité d’un médias dépend aussi du traitement qu’on fait des hommes qui l’animent. Faites encore un effort et surtout il faut que canal 3 que nous aimons tous donne le bon exemple

  • Le 10 novembre 2011 à 15:54, par sophia
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    je me dis qu’il serait mieux indiqué pour les responsables de Canal 3 de faire aussi une conférence de presse afin d’informer l’opinion publique sur la situation réelle que vive leurs travailleurs.
    d’abord on a assisté à un départ massif des journalistes de ladite chaine au profit des chaines soeurs de la place,
    ensuite la suspension de l’emission pour ou contre de M.Nikièma pour des raisons qu’on igore jusqu’à present.
    enfin ce comité syndical qui denone une gestion "archaique" et "informelle."
    nous telespectateurs, nous voulons comprendre.

  • Le 10 novembre 2011 à 18:07
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Ce n’est certainement pas de ta faute. Si tu étais informé de ce qui se passait dans beaucoup de médias au Burkina Faso et de ce que supportent les agents, tu ne parlerais pas ainsi.

  • Le 11 novembre 2011 à 14:02, par BALLA
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    bIEN DIT LEVI. JE NAI PLUS RIEN A AJOUTER...

  • Le 12 novembre 2011 à 08:56, par Yves Le Saint
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    Le plus inacceptable dans tout cela c’est la question des salaires. Savez vous que depuis que Canal3 emet, c’est seulement l’an passé que les salaires ont été virés en banque ? Soit près de dix ans après. Avant cela c’etait le billetage. Il a fallu que le personnel proteste longuement pour qu’il y ait domicialiation bancaire.Non sans l’intervention du PCA. Pendant plusieurs années ce sujet a divisé eet certains sont partis ou ont été virés pour avoir eu le courage d’en parler.

  • Le 14 novembre 2011 à 17:48, par mackiavel
    En réponse à : Télévision Canal 3 : Le comité syndical dénonce une gestion "archaïque et informelle"

    franchement, c’est bien souvent le degré de dénuement dans lequel on trouve nos journaliste qui est choquant. Avez-vous visité les salles de rédaction surtout celles de la presse privée ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés