CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

vendredi 4 novembre 2011 à 00h16min

De tous les points de presse organisés jusque-là par le gouvernement, c’est la première fois que le sport est au menu des échanges. Actualité oblige, les Etalons seront présents à la CAN 2012 coorganisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Pour les accompagner à prendre le grand galop, 2 milliards 800 millions de FCFA seront dégagés à cet effet. C’est ce qu’a annoncé hier jeudi 3 novembre 2011, au cours du traditionnel point de presse du gouvernement, le ministre des Sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, qui avait à ses côtés celui de la Santé, Adama Traoré, lequel est intervenu sur des sujets concernant son département ministériel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Comme les sportifs burkinabè, le gouvernement a suivi l’affaire Hervé Zingué qui a polarisé les attentions. La sous-commission d’organisation de la CAN orange 2012 ayant tranché en faveur du Burkina, celui-ci a pris note et salué la qualification du onze national à cette grande fête du football africain. A deux mois de la compétition, le gouvernement veut donner les moyens aux poulains du sélectionneur national, Paulo Duarte, de faire bonne figure. Selon le ministre des Sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, le budget qui a été déjà élaboré est de 2 milliards 800 millions de FCFA et prend en compte la préparation de l’équipe, les primes et d’autres volets.

Dans cette optique, il est prévu du 6 au 15 novembre 2011 deux matches amicaux respectivement contre le Mali, le Sénégal ou le Bénin. En ce qui concerne les supporters, son département attend de rencontrer leur structure (UNSE) et de voir dans quelle mesure les accompagner pour qu’ils jouent leur partition. Le moment venu, les uns et les autres seront situés sur les visas. Malabo, ce n’est pas la porte d’à côté et le ministre prévient que la vie étant chère là-bas il y a des choses qu’il va falloir voir dans l’organisation. Tout le monde, bien sûr, ne peut être dans la capitale équato-guinéenne et, à cet effet, on pourra suivre la phase finale de la 28e édition et celle de 2013 en Afrique du Sud sur le petit écran.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a déclaré qu’un contrat a été signé avec la société LC2 AFNEX qui détient les droits de diffusion. Pour ces deux compétitions, on déboursera 1 311 914 000 de FCFA financés par le budget de l’Etat. Il a même promis que tout sera réglé en temps opportun pour éviter des problèmes. La politique nationale sur le football par rapport à certaine situation (les décorations) a été abordée. Sur cette question, le ministre Yacouba Ouédraogo a dit que le ministère est prêt à accompagner tous les acteurs dans ce domaine. Il a révélé que cette année, plus de 25 joueurs (les anciennes gloires) seront décorés et c’est la preuve qu’ils n’ont pas été oubliés.

On n’a pas occulté les difficultés financières que connaît le Tour du Faso à chaque année et on sait que le contrat avec ASO (Amaury sport organisation) a été résilié. A cette question, le patron des Sports et des Loisirs a reconnu cet état de fait et rappelé que le budget du Tour du Faso est de 400 millions de FCFA. L’Etat, qui ne peut pas tout faire, intervient à hauteur de 160 millions de FCFA, le reste provenant des contributions des sponsors. Pour que les choses continuent d’aller dans le bons sens, il a annoncé que le contact a été repris avec ASO pour qu’on voie dans quelle mesure elle peut encore être utile à notre Tour du Faso qui est bien connu au-delà de nos frontières.

Pas de privilégié dans les évacuations sanitaires

Prolifération des écoles de santé, système de référence et de contre-référence, politique en matière d’évacuation, ordres des professionnels de la santé, tels sont, entre autres, les questions abordées avec le ministre de la Santé, le Pr Adama Traoré.

Pour le chef du département ministériel de la Santé, toutes les écoles privées de formation du personnel de santé ont reçu l’agrément et l’autorisation du ministère des Enseignements secondaire et supérieur. Avant la délivrance des documents, le ministère de la Santé donne un avis technique motivé après l’analyse du personnel enseignant, du contenu du programme d’enseignement et du plateau technique.

A en croire le Pr Adama Traoré, la question des ressources humaines est une préoccupation dans son ministère. C’est pourquoi un processus de réformes est en cours pour que les médecins soient plus proches des centres de santé et que dans chaque chef-lieu de province, il y ait des spécialistes permanents. Du reste, une étude scientifique a montré que le taux de mortalité baisse dans les localités où il y a un certain nombre de spécialistes. Une dynamique est donc engagée avec les partenaires pour booster la formation dans les différentes spécialisations et améliorer les plateaux techniques. Cela permettra à terme de réduire les évacuations sanitaires vers l’étranger. Et à ce propos, le ministre Adama Traoré voudrait rassurer l’opinion publique que contrairement à ce que les gens pensent, les évacuations ne sont pas réservées aux privilégiés. Tout Burkinabè y a droit mais des questions budgétaires se posent souvent. Et foi du professeur, la liste des personnes évacuées peut être consultée pour s’en convaincre.

Les évacuations à l’intérieur du pays entre les centres de santé sont sujettes à caution parce que dans le système de référence, un malade peut transiter par Ouaga pour aller se faire soigner à Saponé. En réalité, dit-on, le système a pour objectif d’éviter les surcharges afin de pouvoir administrer des soins de qualité. "Mais, a poursuivi le ministre, le bon sens voudrait qu’en fonction de l’urgence, on aille au centre de santé le plus proche. Dans tous les cas, un travail de redécoupage de l’administration sanitaire est en cours et résoudra un certain nombre de difficultés".

Toujours dans la quête de solutions à la problématique de la santé, les ordres des professionnels de la santé seront créés chez les infirmiers, les sages-femmes et maïeuticiens d’Etat, les chirurgiens dentistes, etc. Ces ordres, qui ont un rôle à jouer dans les questions d’éthique et de déontologie, faciliteront le règlement de certains problèmes. C’est dans ce sens par exemple, que l’ordre des médecins a entendu certains de leurs confrères dans des cas de mort d’hommes annoncés dans la presse comme des décès liés à des fautes médicales.

Le traditionnel point de presse du gouvernement a pris fin par la 6e rentrée RTB, les réformes en cours au sein du ministère de la Communication pour s’adapter à nos réalités sociales et par les 8es Universités africaines de la communication (UACO) qui se tiendront les 7 et 8 décembre 2011.

Justin Daboné & Damis Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 novembre 2011 à 01:17, par SIMON PAS COMPAORE
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Félicitation au gouvernement pour avoir degagé 3 milliards qui doivent permettre de droguer la population. Ce qui vont s’en plaindre ne sont pas obligé de regarder la télé (je vais juste remplacer simon en matière de malcause, avouons le,il a laissé un vide).
    Il faut être un gouvernement intélligent pour tenir compte de ses aspects. Un peuple lucide est toujours dangereux et surtout sa frange jeune. Il faut donc trouver des drogues collective pour endormir la conscience collective.
    Félicitation pour cette belle initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 08:13, par ZORRO
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Bonjour a tous, nous aimons le football et nous sommes derrières nos valeureux Étalons, mais je pense que c’est aberration que de mettre 1,3 milliards dans l’achat de droits tele. Je suis sur que cette somme peut être utilement financer des dépenses prioritaires. Je tire une seule conclusion : contrairement a ce que LAT dit, le BF a l’argent et nous allons continuer a revendiquer de meilleures conditions de travail et de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 08:29, par Alain
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Alors ETALONS, galopez bien afin que ces milliards ne soient pas jetés par la fenêtre. On est tous mobilisé derrière vous. Nous n’attendons que des victoires !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 09:36, par zongo adama
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    appreciable. du courage monsieur le ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 12:19, par Lézo
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Je tiens ici à féliciter les étalons pour leur parcours lors des éliminatoires. On a tous eu peur mais finalement la réserve n’a pas tenu la route fort heureusement pour notre fédération. Au delà de ses éliminatoires qui se sont bien passés je pense sincèrement que cette équipe du Burkina ne pourra pas faire de miracles à cette CAN et je m’inquiète vraiment pour ses presque 3 mds. Mais comme le dirait l’autre en foot tout est possible !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 12:38
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    2 milliards 800 millions qui seront encore jetés par la fenêtre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 12:42
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Prions pour que cette somme énorme pour ne serve pas simplement à faire 3 matchs-3 défaites, 3 matchs-1 nul et deux défaites et retour à la maison.Il faudra engager un préparateur psychologique avec entrainement au CNEC de Pô pour faire comprendre aux étalons qu’ils en sont capables et qu’ils doivent se surpasser.Que cet argent est celui de la vendeuse d’arachides, le petit charretier, le petit commerçant de Laye, le cultivateur de Nanoro bref du Burkina de toutes les couches et classes sociales.Ils sont capables mais ont un complexe d’infériorité, une fois menés,ils baissent les bras.Nous pouvons, mais pourquoi ça ne marche pas ? Il faut éviter les regroupements pompeux en europe, la CAN se joue en Afrique et doit être préparé en Afrique (à Pô) au CNEC pour cultiver l’esprit de combativité, de courage et le don de soi pour la nation.Ils doivent faire sienne ce slogan qui dit:plus tu sueras en temps de guerre,moins tu saigneras en temps de guerre).........euh........ en temps de CAN.Viva Etalons, Viva le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 13:29, par pardon dites un jour verité
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Bonjour cher lecteur,
    mes éléments de reponse portent sur l’intervention du ministre de la santé.
    Monsieur le ministre je vous informe ou dois-je dire je vous rappele que ce vous dites sur les évacuations sanitaires n’est pas fondés. J’ai belle et bien des exemple qui rapporte le contraire. Rien que entre decembre et mai passé j’etait au Maroc. Le constat que j’ai fait sur les malades burkinabé au Maroc à cet epoque sur 8 malades 6 etaient de la santé.
    Ensuite, pendant que vous nous avez refusé l’evacuation pour manque de fond, le defunt gouverneur a été evacué en France (les soins sont plus cher qu’au Maroc) pour des soins en moins de 10 jours de sa maladie c’etait entre le mois de mai et juin.
    Au Maroc j’ai pu voir des malades qui sont arrivés sous mes yeux et qui n’ont survécu plus de 24h. Monsieur le ministre ne nous raconter pas des histoires, il y a bel et bien des personnes privilégiés au Burkina, accepter le et recorriger le tire et nous avancerons.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 14:17, par lamenace
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    bonjour je crois qu’en rachetant que les droits de retransmissions des match des étalons et aussi le match de la final on dépenserait beaucoup moins..
    on pourrait juste y pensez allé bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 15:38
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Plus du tiers des communes du Burkina Faso en situation d’insécurité alimentaire et 2 800 000 000 dans le foot, cherchez l’erreur !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 16:35, par Mrpascool
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Que nos valeureux représentant nous face vivre de beaux moments. Confiance absolue.
    Étalon ya buuuuuuuuuuuuuuuuuuuutttt !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 16:51
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    moi jaimerai que on garde le un milliar pour autre chosse

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 17:46, par etudiantBF
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    On ne met pas des milliards dans la formation de nos joueurs mais on est bien pret a payer des droits de diffusion tele a 1,3 milliard pour devier la population des vrais problemes.

    La famine est a nos portes. J’espere que le gouvernement prendra des mesures idoines en temps opportun pour qu’aucun enfant ne meurt de faim ou de malnutrition. Nous partons du constat que le Burkina a des milliards. Et ce ne serait que mauvaise foi de laisser des gens mourir de faim, de malnutrition, ou par manque de soins de premiere necessite.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 17:56, par A.le Minez
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Hihihihi, couillons d Africains, 3 milliards pour regarder le foot alors qu ils crevent la dalle.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 18:40
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Pendant que la famine frappe à nos portes on ose sortir autant d’argent pour une trentaine de personnes.Les joueurs étant des burkinabé donneront je pense une partie de leurres primes pour secourir les familles en difficultées.

    SIDKEITA

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2011 à 21:53
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    on n’en parlera mais cette équipe n’ira pas loin puisque les étalons seront éléminés dès les phases de poule.ils feront 3 matchs et aurevoir,ils rentreront a la maison et pour ces milliards,c’est comme entasser des billets de banque et mettre le feu.nous avons de nombreux bons joeurs mais un sélectionneur trop nul.vivement que janvier arrive et quand ces étalons seront éléminés,qu’on nous dégage ce monsieur duarte de merde.on veut un sélectionneur burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2011 à 02:15
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    des accords internationaux obligent -ils le Burkina à payer ses droits dans le contexte actuel ?
    sinon les autorités devraient ici se mettre à la place d’une mère qui face à un tel dilemme préfère payer à manger pour toute sa famille que de payer un billet de cinéma pour le divertissement de certains membres de la famille.
    si le gouvernement évoquait les efforts induits par la gestion de la crise du 1er trimestre, la famine qui frappe à la porte de la majorité des burkinabé pour ne pas payer ses droits, l’opinion publique applaudirait et celle internationale sera prête à nous soutenir avec plus d’engouement.
    le choix fait me parait déraisonné. l’option aurait due se limiter à présenter les matchs des étalons,et la finale.
    si j’ai bonne mémoire, il y a quelques années, un gouvernement burkinabé avait opté de ne pas payer pour diffuser des matchs et finalement le pays avait eu les droits gratuitement. vous pouvez encore vous dédire s’il n’y a pas d’autres contraintes qui engagent toute la nation

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2011 à 10:04, par Le Patriote
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    Je comprends l indignation des uns et des autres,
    mais nous ne devons pas a chaq fois pleurnicher sur notre sort, notre pauvrete, notre misere et et j en passe. il faut que nous burkinabe arretons de voir que tjrs voir que le budget de l Etat doit servir a tjrs lutter contre la pauvrete que l on ne peut meme pas eliminer. que les burkinabe comprennent que nous avons besoins aussi de nous distraire et de vivre des momements de passion pour un tps soit peu recharger notre batterie afin de donner le meilleur de nous meme au travail.
    Le burkinabe on besoin aussi de se distraire. nous tous, nous contribuons a notre maniere au budget de l Etat, je peux citer entre entre les les taxes de developpement de l’audiovisuel preleves sur nos factures d electricite.
    SVP les burkinabe’ arretons de croire que nous sommes les plus intelligent en matiere de politique economique. Evitons de nous appitoyer sur notre misere, sur notre pauvrete car, si le gouvernement ne retransmettait pas les match de la CAN, ce sont les memes qui allaient fustiger le gouvernememt.
    Je voudrais aussi dire que cette argent n’est pas du gachis car il est aussi economiquement rentable pour le burkina dans la mesure ou les maquis, les restaurant, les videoclub, la femme de quartier qui fait son petit commerce devant les maquis et autre lieu d affluence.
    Sans oublier que c est le moment pr tous les burkinabe de se pardonner, de renforcer la cohesion sociale et j en passe.
    LE VRAI PROBLEME DU BURKINABE, C EST QU IL EST CONSTIPE DANS LA TETE, IL NE SAIT PAS SE DISTRAIRE, ET IL N AVANCE PAS AUSSI,IL EST HYPOCRITE ET MESQUIN.................
    REMARQUE. ce n est pas evident que si l on utilisait cette argent pour lutter contre la pauvrete, on allait avoir les resultats escomptes. la preuve palpable, ce sont les mesures prises par le premier ministre au debut de la crise pour reduire les prix des produits de premieres necessite.
    Merci et bonne lecture

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2011 à 12:20, par le diaspo
    En réponse à : CAN 2012 : 2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

    gageons que cette somme soit utilisée à bon essein. Etalons à vos marques !
    Sur les évacuations sanitaires, il serait judicieux d’organiser une communication autour de la question. Cela pourrait situer les uns et les autres sur les coditions à remplir pour en bénéficier. Pourquoi pas un débat à "SANTE MAG" sur le sujet ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés