KOUDOUGOU : Le Collège ST Joseph Moukassa dans ses habits de noces d’or

vendredi 4 novembre 2011 à 00h15min

Octobre 1961-octobre 2011, cela fait 50 ans que le collège St Joseph Moukassa, premier collège du diocèse de Koudougou a été créé. 50 ans au service de l’église et de la nation, ce jubilé est parrainé par T. Jean Hubert Yaméogo, ex-DG de la SONABHY et ancien élève du collège. Réunis autour du thème « 50 ans de grâce, famille moukassienne tiens toujours ton flambeau haut et allumé », tel est le thème du jubilé dont le lancement a eu lieu le 29 octobre dernier dans l’enceinte dudit collège.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Anciens et actuels élèves du collège St Joseph Moukassa de Koudougou, ont, en prélude aux manifestations du jubilé d’or de leur établissement ont répondu massivement présents au lancements des activités de ces noces d’or. Le 29 octobre 2011, c’est par une messe présidée par l’abbé Justin Gansonré, vicaire apostolique du diocèse de Koudougou et représentant son excellence Mgr Joachin Ouédraogo, administrateur apostolique dudit diocèse, que les activités ont été lancées.

Le collège St Joseph Moukassa crée en octobre 1961 par Mgr Joseph Brétault (premier Evêque de Koudougou), a aujourd’hui 50 ans. La célébration du jubilé s’étale sur toute l’année scolaire 2011-2012 dont le clou est prévu pour les 26, 27 et 28 avril 2012.
Cette messe est une « action de grâce pour tous les bienfaits et lumière reçus de Dieu à travers les générations et les actions posées par nos prédécesseurs », a relevé Frère Laurent Soubeiga, directeur du collège.

"On n’a pas tous les ans 50 ans", lance Frère Honoré Ouédraogo, président du comité national d’organisation du jubilé. A travers les différentes activités, dira-t-il « il nous faut laisser des traces positives, avoir un impact visible, digne et respectable qui défie le temps » .

Le lancement des activités du cinquantenaire selon le président du CNO, a permis de retenir des principes d’action pour la célébration en deux axes principaux dont l’un consiste à faire de l’organisation et de la célébration du jubilé d’or, des lieux de fraternité et de communion de toute la famille moukassienne où les différents acteurs des 50 ans de vie du collège se retrouveront pour « se divertir et resserrer les liens que le temps et la distance ont si souvent rendu lâches ».
Le deuxième axe consiste à « s’inscrire dans la durée à travers entre autres activités, des célébrations religieuses, l’organisation de conférences, des activités culturelles et sportives, des réjouissances populaires « .et ». Pour le CNO, ce cinquantenaire doit laisser des traces. C’est pourquoi son ambition l’a poussé à envisager des réalisations qui honoreront le collège et tous ceux qui ont eu la chance de passer par ce collège. Il s’agit entre autre de l’érection d’un centre socio-éducatif, la réalisation d’un buste pour le frère Camille Mercier premier directeur du collège, la réfection du réfectoire, etc.
L’abbé Justin Gansonré a, dans son homélie a fait un aperçu historique de l’Enseignement Catholique.

Il a par conséquent invité les élèves à travailler dans la justice et à respecter les professeurs qui se donnent à fond pour qu’ils réussissent. A ce sujet, les performances anciennes et actuelles ont été rappelées par le parrain, Jean-Hubert Yaméogo. Ancien élève dudit collège et parrain du jubilé, ce dernier a saisi l’opportunité du lancement du jubilé pour mettre en valeur la réussite du collège. Pour Jean-Hubert Yaméogo, Moukassa a « montré, à tant de jeunes et à leurs familles, qu’il n’y a ni fatalité ni spirale de l’échec, qu’une discipline personnelle et l’abnégation dans le travail permettent de gravir des montagnes qui apparaissent inaccessibles ».

En guise de conseils et d’encouragements, le parrain a invité la famille moukassience à s’approprier ce jubilé et à apporter sa contribution de quelque nature que ce soit afin qu’ « ensemble nous manifestions notre attachement à cette maison qui nous a vus grandir et à laquelle nous sommes liés par tant de souvenirs heureux ou malheureux ». Aussi a-t-il exhorté les élèves du collège à davantage d’ardeur au travail, à la discipline en classe, au sport, et dans tous les autres cadres d’épanouissement offerts tels les mouvements et associations de jeunesse pour leur propre accomplissement et pour que le collège St Joseph Moukassa demeure un établissement de référence au Burkina Faso.

Pour ce qui est du programme ambitions lié aux réalisations envisagées au Collège, le parrain a confié qu’au vu des chiffres, on peut avoir peur, mais, se rassure-t-il, à considérer tous ces cadres actuels qui sont par Moukassa, on peut espérer faire une levée de fonds pour honorer l’établissement qui a assuré à chacun une belle réussite, conclut-il.

Le Parrain a une conviction forte : « L’espérance que nous plaçons dans les destinées de notre collège s’éclaire par l’intelligence de son histoire. Elle sait que Dieu est le centre de qui, tout procède et vers qui, tout converge ». Et fort de cette conviction, Jean Hubert Yaméogo a déclaré ouvert le jubilé d’or du collège St Joseph Moukassa.
Pour rappel, le collège a, depuis sa création instruit et éduqué plusieurs milliers de jeunes. D’octobre 1961 à octobre 2010, 8 157 élèves y furent scolarisés. Plus de 2200 élèves furent admis au BEPC et plus de 1150 au baccalauréat. Et sans compter le nombre de fois où les candidats présentés par ce collège, réussirent tous 100% soit à l’examen du BEPC soit au baccalauréat.

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés