Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

mercredi 2 novembre 2011 à 00h35min

La trentaine de pèlerins de l’Agence Africa voyages et tourisme (AAVT), qui n’ont pas pu effectuer le déplacement à Médine, en Arabie Saoudite, pour le Hadj 2011, sont en train de rentrer en possession de leur frais de voyage qui s’élèvent à 1 885 000 F CFA.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Le chef d’agence et ses collègues sont partis pour la Mecque, il n’y a personne pour répondre à vos questions », a répondu un agent, face à notre souhait d’en savoir plus sur l’opération de remboursement initiée par sa structure. Après quelques hésitations, il finit par révéler que les remboursements ont débuté depuis quelques jours et que tout se passe bien. « Il y a parmi ceux qui devaient partir, des gens qui ont touché leur argent, les autres ont décidé de nous faire encore confiance et de patienter pour le Hadj 2012 », a-t-il expliqué. Selon lui, pour se faire rembourser, il suffit au client de rapporter la copie du reçu de paiement obtenu auprès de la caisse de l’agence.

Combien de personnes à ce jour se sont fait rembourser ? La question restera sans réponse. L’homme, qui a requis l’anonymat, ne parlera pas non plus du manque à gagner pour l’agence qui l’emploie. Selon lui, c’est l’Etat burkinabè qui est en cause dans la mauvaise organisation du Hadj 2011. « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien, ce n’est pas possible, il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités face à nous, agences de voyages, mais aussi face aux pèlerins » a-t-il affirmé. Concernant le problème de visa, l’employé se défend : « Il y a des pèlerins qui n’ont commencé leurs inscriptions qu’en fin septembre, début octobre. A cette date là ils n’avaient ni visas, ni passeport. Alors que pour ce qui concerne le visa pour l’Arabie Saoudite, un délai nous est fixé et passé cette date, il est difficile d’obtenir ce laissez-passer ».

Il faut cependant qu’une solution soit trouvée dans l’organisation du Hadj, car « si rien ne s’améliore, les gens préféreront aller dans les autres pays, le Mali ou la Côte d’Ivoire par exemple, pour se rendre au Hadj », prévient notre interlocuteur.

En rappel, l’organisation du pèlerinage à la Mecque cette année a été marquée par de fortes tensions. On se rappelle, les mésententes entre la compagnie de transport aérien, STMB Tours et les six agences de voyages accréditées par l’Etat au sujet du prix du ticket jugé trop élevé. On a ainsi assisté au report, à plusieurs reprises du premier vol des pèlerins à Medine qui a eu finalement lieu le 19 octobre dernier. Ils sont aujourd’hui, une centaine, coincés à Ouagadougou, faute de visas, dit-on.

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2011 à 02:30, par moi meme
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    « Il y a des pèlerins qui n’ont commencé leurs inscriptions qu’en fin septembre, début octobre. A cette date là ils n’avaient ni visas, ni passeport. Alors que pour ce qui concerne le visa pour l’Arabie Saoudite, un délai nous est fixé et passé cette date, il est difficile d’obtenir ce laissez-passer ». Si vous etes serieu dans votre travail pourquoi prendre l`argent des pauvres gens a cette date si vous saviez qu`il sera difficile de gerer la situation ? je trouve irresponsable cette agence.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2011 à 06:51
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    Autres signes de retard et de gaspillage de ressources.Le paradis s’achète-t-il ?Si telle est le cas son court à Wall Street grimperait car il y a plein qui veulent laver leur conscience souillée par les crimes de toutes sortes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2011 à 07:41, par moaga
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    L’ensemble des echecs font l’experience le dit-on.mais cette lecon n’est pas assimulee par stmb tours et ses acolythes.a cette allure donc,il va falloir creer un ministere des cultes pour la gestion des affaires religieuses.Mais de grace ,ne nommer pas des religieux(extremistes) au sein de ce ministere.il faut tout simplement des hommes competents. Pour votre propre culture,je vous informe qu’en cote d’ivoire chez ADO solution,l’organisation du pelerinage a ete aussi un echec.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2011 à 08:34, par simpos
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    Je continu a dire que l’Etat doit meme se desengager dans cette merde. Vous savez que ya des delais pour la delivrance des visas et vous prenez l’argent du type alors que vous n’etes pas sur d’etre dans ces delais la pour ensuite accuser le gouvernement. Arreter vos conneries la. Je n’aime certes pas beaucoup les agissements de nos gouvernants mais ici on peut rien les reprocher. Vous n’etes pas les seuls a organiser des pelerinages mais vous etes les seuls a avoir chaque année des problemes en pagaille. On dirait que ya meme pas quelqu’un qui a fait Bantaré (alphabetisation) dans le lot des organisateurs ? En ne moins qu’il ai de la mauvaise fois a quelque part. C’est quand monseigneur Philippe ou le pasteur Michel OUEDRAOGO va etre nommé president du CO du hadj qu’on aura nos oreilles tranquilles dans ces histoires la.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2011 à 09:05, par WALAY
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    Mr le journaliste, STMB TOUR n’est pas une agence de transport aérien. A part la Oumra et le Adj, STMB TOUR n’existe pas. Ce n’est qu’à ces moments, avec la complicité de certaines autorités qu’on le voit s’organiser pour spolier les pauvres pélerins. Tant que les gens (tout le monde y compris les structures islamiques) ne comprendrons pas que l’organisation du adj ne doit pas être une activité lucrative, nos pélerins vont toujours souffrire et en réalité, personne ne sortir excédentaire de l’organisation d’un adj. Demander à STMB TOUR sa dette dans l’organisation des adj. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2011 à 09:54, par tièkadiyé
    En réponse à : Hadj 2011 : « On ne peut pas donner un tel marché à un seul transporteur aérien »

    C’est pas du tout sérieux. Vous saviez depuis longtemps qu’il n’y a que STMB-T comme transporteur, mais vous avez souscrits quand même. Alors, cessez de culpabiliser l’Etat et assumez. Des gens sont venus tard pour s’inscrire, vous étiez au fait des délais, mais cela ne vous a pas empêché de les encaisser. Hypocrites, inconscients ! Pourquoi vous remboursez les simples frais du hadj ? Les frais de déplacements, de séjour, de doua et autres qui paie ?

    Je suggère aux pèlerins manqués de se constituer en collectif et de prendre un avocat pour reclamer des dommages et intérêts et tout ce qui s’ensuit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés