Accès à l’eau potable : L’ONEA met l’accent sur les milieux défavorisés

jeudi 27 octobre 2011 à 02h18min

Suite à une étude commanditée par l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et la Banque mondiale relative à l’accès à l’eau potable dans les milieux pauvres, un atelier a eu lieu le mardi 25 octobre 2011 à Ouagadougou pour la validation du document issu de ladite étude.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’accessibilité à l’eau potable et l’assainissement dans les milieux pauvres reste un défi à relever pour les acteurs du domaine. L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et la Banque mondiale ont commandité une étude dans ce sens. Un atelier de validation de l’étude a eu lieu le mardi 25 octobre 2011 à Ouagadougou. La rencontre répond à une préoccupation d’actualité et s’inscrit dans le cadre du Programme eau et assainissement. Il s’est agi, selon les initiateurs, « d’examiner le cadre stratégique d’extension des services d’Approvisionnement en eau potable et assainissement (AEPA) aux populations pauvres et défavorisées en milieu urbain et périurbain », proposé par des consultants en vue d’apporter des améliorations.

Pour le directeur général de l’ONEA, Yamba Harouna Ouibiga, son institution a la noble mission non seulement d’approvisionner en eau et d’assainir les villes, mais aussi favoriser l’accès de celle-ci aux plus pauvres. L’atelier devrait donc permettre de revisiter les initiatives mises en place pour couvrir les territoires loties et non loties, afin d’avoir un « plan d’action opérationnel qui guide les actions », a indiqué monsieur Ouibiga. Pour lui, malgré les importantes avancées constatées à travers la création et la densification des bornes-fontaines, les subventions accordées au branchement et le mécanisme de fourniture d’eau dans les zones non loties, il ne faut pas occulter les énormes défis à relever dans l’approche stratégique, pour continuer à desservir les populations.

Les défis à relever sont, entre autres, l’extension du réseau de distribution en fonction de l’agrandissement spatial des villes et la localisation des populations défavorisées, la mobilisation de ressources en dépit de la faible rentabilité de l’activité de production et de distribution d’eau et « la mise en œuvre du droit d’accès à l’eau potable tout en maintenant les équilibres financiers des populations ».
Le consultant et enseignant à l’Université de Ouagadougou, le Pr Claude Wetta affirme que « la population urbaine croît de 4,1% par an et cela en prévision jusqu’en 2025 ». Il n’est cependant pas évident que la croissance en termes de ressources, d’infrastructures et d’extension de l’ONEA suive cette évolution.

Selon M. Wetta, il faut veiller à ce que les croissances soient proportionnelles entre la croissance démographique et les ressources de la nationale de l’eau car, dit-il, « s’il y a un gap, il risque d’avoir des insuffisances à un moment ». Il est impératif de l’accompagner et le présent atelier se veut donc un cadre d’échanges des différents intervenants afin de proposer à l’ONEA, une approche d’intervention à la fois explicite et opérationnelle permettant de surmonter les défis identifiés. « Des actions innovantes ont été mises en place mais il reste beaucoup à faire pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) », a avoué le directeur général de l’ONEA.

Jérôme William BATIONO (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 octobre 2011 à 11:44, par dimathème
    En réponse à : Accès à l’eau potable : L’ONEA met l’accent sur les milieux défavorisés

    Besoin d’un atelier pour ça !? Même à Ouagadougou nous trimons pour avoir l’eau malgré la présence d’un compteur de l’ONEA dans la cour. A KAlgodin où j’habite c’est la croix et la bannière. Nous avons l’eau vers 22h donc il faut se lever très tôt pour recueillir le précieux liquide.

    Comment comprendre ce phénomène ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2011 à 15:15
    En réponse à : Accès à l’eau potable : L’ONEA met l’accent sur les milieux défavorisés

    je reste pessimiste ; kan la banque mondiale rentre ds votre six metre avec des dossiers à l’etude afin de vous aider, cest pour amener l’ONEA à augmenter le prix de l’eau car cette banque ne fait rien cadeau ; avec ca on nous embrouille avec cette fameuse campagne d’accès à l’eau pour tous à des couts reduits : mon oeil à couts exhorbitants oui à long ou court terme ; ke Dieu ns sauve car ns endurons tro la pauvreté

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2011 à 15:34
    En réponse à : Accès à l’eau potable : L’ONEA met l’accent sur les milieux défavorisés

    je reste pessimiste ; kan la banque mondiale rentre ds votre six metre avec des dossiers à l’etude afin de vous aider, cest pour amener l’ONEA à augmenter le prix de l’eau car cette banque ne fait rien cadeau ; avec ca on nous embrouille avec cette fameuse campagne d’accès à l’eau pour tous à des couts reduits : mon oeil à couts exhorbitants oui à long ou court terme ; ke Dieu ns sauve car ns endurons tro la pauvreté

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2011 à 19:06
    En réponse à : Accès à l’eau potable : L’ONEA met l’accent sur les milieux défavorisés

    ca ne sert a rien d’installer les circuits d’eau partout alors qu’on a jamais l’eau. Le peu de menages qui ont acces a vos installations n’arrivent meme pas a s’approvisionner en eau. Venez au secteur 30 precisement le quartier en face du siao pour vous en rendre compte. Il ne peut pas se passer une semaine san s que l’eau ne se coupe pendant au minimum tout une journee. On a l’eau a partir de minuit jusqu’au petit matin a 5h. Vous arrivez meme pas a satisfaire le peu de clients que vous avez deja sous la main. Si c’est sortir mentir a la tele vous etes champion, tchourrrr

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés