PRISE EN COMPTE DU GENRE : L’armée veut accroître son taux

mardi 25 octobre 2011 à 02h13min

Le ministère de la Défense et des anciens combattants et celui de la Promotion de la femme ont tenu une rencontre de concertation sur l’intégration du personnel féminin dans les Forces armées nationales (FAN) le 21 octobre 2011 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, les actions menées par les FAN et les problèmes qu’elles rencontrent dans la promotion du genre ont été abordés notamment l’insuffisance des infrastructures adaptées à l’accueil des femmes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le taux du personnel féminin dans les Forces armées nationales du Burkina est de 3% mais des actions sont entreprises en vue de porter ce taux à 5% voire 7% d’ici à 2015. Selon l’intendant Issoufou Sawadogo qui a présenté les actions menées depuis 2004 dans le sens de promouvoir le genre au sein des FAN, des efforts ont été faits notamment la relecture de certains textes. Nonobstant ces efforts, des difficultés subsistent telles que l’insuffisance des infrastructures adaptées à la présence du personnel féminin dans les FAN. Il y a aussi, a-t-il indiqué, l’analphabétisme des militaires du rang qui ne facilite pas cette intégration des femmes dans l’armée. Qu’à cela ne tienne, le ministre de la Promotion de la femme, Nestorine Sangaré /Compaoré, a félicité les FAN pour leurs efforts.

Elle a souhaité que le taux du personnel féminin soit accru. Cela est bien possible mais ce taux ne peut atteindre 50% comme elle le souhaite, a fait savoir le Chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général Honoré N. Traoré, car les femmes ne peuvent pas servir dans tous les corps. Elles ne peuvent pas aller au combat, a-t-il soutenu. Et aux autres responsables des FAN de renchérir que la femme ne peut occuper un poste de fantassin. Pour le secrétaire général du ministère de la Défense et des anciens combattants, Mamadou Barry, il faut regarder la question de l’intégration des femmes dans les FAN avec pragmatisme. Prenant la parole à l’issue des différentes interventions sur cette question, madame le ministre a dit mesurer la complexité de l’intégration du genre au sein des FAN.

Elle a promis d’accompagner les FAN à travers un plaidoyer pour la mobilisation des moyens financiers afin qu’elles puissent disposer d’infrastructures adéquates et assurer convenablement la formation du personnel féminin. Pour sa part, Christine Sougué, lieutenant à l’armée de terre, apprécie les actions entreprises en faveur du genre car il y a, a-t-elle confié, une volonté du commandement à intégrer les femmes dans les FAN. Elle a souhaité que sa hiérarchie puisse, à l’issue de cette rencontre, prendre en compte les doléances du personnel féminin.

Dabadi ZOUMBARA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2011 à 05:54
    En réponse à : PRISE EN COMPTE DU GENRE : L’armée veut accroître son taux

    Avec le peu de personnel féminin que l’armée a en son sein ça ne marche pas je me demande qu’adviendra t-il si ce nombre est revu à la hausse comme le souhaite les politiques.La majeure partie de ses filles qui sont actuelement dans l’armée sont soit indisciplinées soit, frolent le seuil de l’indiscipline. Toujours irrespectueuses de leurs chefs directs et toujours entrin de demander des traitements de faveur.Ce qui crée beaucoup de frustrations au sein de la troupe.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre 2011 à 17:10, par Moussa
    En réponse à : PRISE EN COMPTE DU GENRE : L’armée veut accroître son taux

    Il faut toujours imposer un cota pour les femmes ! Ahahah, le BURKINA FASO où les meilleurs ne sont toujours pas les pris.
    Hum, continuer à favoriser ces genres de recrutement, les venements passés ne vous ont pas servi de leçons.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés