Festival sport et culture de Ouahigouya : La fête s’annonce belle…

lundi 24 octobre 2011 à 03h20min

Ouahigouya, la capitale de la région du Nord vibrera du 27 au 29 octobre 2011 au rythme de la 9ème édition du Festival sport et culture de Ouahigouya (FESCO). Au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 22 octobre à Ouahigouya, le Comité d’organisation a fait le point des préparatifs sur cette grande manifestation tant attendue dans la cité de Naaba Kongo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A quelques jours du top départ, et au moment où l’actualité dans la ville de Ouahigouya rime avec le FESCO, manifestation culturelle majeure dans la région du Nord, le comité d’organisation a fait le point sur l’état des préparatifs. Question également de donner un avant-goût aux populations de la localité et à l’ensemble des Burkinabè.

« Promotion des industries culturelles et intégration régionale », c’est le thème qui accompagne la 9ème édition du Festival sport et culture de Ouahigouya (FESCO) 2011. La présente édition a choisi pour parrain, Baba Hama, ministre de la culture et du tourisme.

Selon le président du Comité d’organisation, Etienne Ouédraogo, une vingtaine de troupes de la localité prendront part à la compétition au niveau national. A celles-ci, s’ajoutent trois troupes de la diaspora ivoirienne (Attékoubé, Adjamé et Koumassi). « Ces troupes ont démarré ce matin (samedi 22 octobre, ndlr) et leur arrivée est prévue pour lundi », renseigne M. Ouédraogo. Elles vont rivaliser en ‘’Liwaga’’, spécialité de danse traditionnelle de la province (Yatenga).

A ce volet culture, s’ajoute le sport avec les compétitions en cyclisme et en football. Sur l’état des préparatifs, le comité d’organisation rassure. Tout est prêt pour offrir aux acteurs et au public, ce que la province a de plus belle en matières culturelle et sportive. Occasion pour le président du comité d’organisation de lancer un appel à tous les acteurs de la grande famille de la culture de s’approprier cette fête en participant massivement avec leurs savoir-faire dans leur domaine respectif. Hormis les compétitions, plusieurs activités sont inscrites au programme. Il s’agit d’une journée de salubrité au CHR (Centre hospitalier régional) de Ouahigouya, de don de vivres aux personnes défavorisées. On note aussi un dassandaga (kermesse), des jeux de société et des expositions de produits issus des différents secteurs du patrimoine culturel.

Promouvoir les valeurs de paix, de dialogue et d’entente entre les filles et fils de la province, créer un cadre d’échanges entre les populations de la localité, former des talents pour la province en matières culturelles et sportives, ce sont entre autres objectifs principaux du FESCO. Ce festival, dont la 1ère édition a eu lieu en 2002, a pour promoteur Gilbert Noël Ouédraogo, ministre des Transports, des postes et de l’économie numérique.

Hosni Hamed Ben Ouédraogo

Pour Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés