IAM : Le rôle du gestionnaire des ressources humaines à la loupe de Ollo Anicet Pooda

mardi 18 octobre 2011 à 02h32min

La crise qui a secoué Total Burkina Faso en 2009 et qui a nécessité un arrêt de travail du personnel a éveillé la curiosité de Anicet Ollo Pooda qui a cherché à savoir comment cette fracture sociale est intervenue dans une aussi grande entreprise. D’où le choix du thème « Le Gestionnaire des Ressources Humaines dans la pratique de la négociation sociale en entreprise : cas de Total Burkina », qu’il a soutenu pour l’obtention d’un Master II en Gestion des Ressources Humaines (GRH). C’était le samedi 15 octobre 2011 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pour mener à bien sa recherche, M. Pooda a choisi la problématique suivante : « La société TOTAL Burkina dispose-t-elle d’un système de GRH moderne capable d’assurer la prévention et la gestion des conflits collectifs de travail de sorte que le Gestionnaire des RH puisse jouer son rôle principal de garant ou de préservateur du climat social ? »

Il ressort des résultats de la recherche l’évidence du rôle du gestionnaire des Ressources Humaines et de sa fonction stratégique. Il ressort également que les entreprises, quelles que soient leur nature et leur taille, doivent accorder une place de choix à la GRH et à la négociation sociale comme outils stratégiques de prévention de conflits, de productivité, de performance et de croissance.

C’est dans ce sens que Anicet Ollo Pooda a fait des propositions et des recommandations à l’entreprise. Il propose donc une nouvelle structuration organisationnelle de la Direction des ressources humaines de TOTAL Burkina, et la valorisation du rôle de la DRH. Il propose en plus l’adoption d’une politique de GRH et de négociation sociale favorable à la création d’un climat de travail valorisant et satisfaisant, dans une dynamique de performance de TOTAL Burkina.

Les conclusions de la recherche ont séduit le jury qui avait pour président le Docteur Daouda Kouma, chef de département de sociologie à l’Université de Ouagadougou et composé de Arona Sy, maître de mémoire et professeur permanent à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) et de Seydou Marcel Konkobo expert-GRH, secrétaire général de l’Association burkinabè des gestionnaires des ressources humaines.
Les membres du jury ont reconnu la pertinence et l’actualité du thème, tout comme ils ont apprécié positivement, la méthode de recherche de l’impétrant. Ce qui a fait dire au président du Jury, que le document a posé un diagnostic sérieux et objectif. C’est dans cette logique qu’il a jugé le travail recevable et encouragé fortement l’impétrant à poursuivre vers une thèse sur les GRH. La soutenance a été sanctionnée de la mention très bien avec une moyenne de 16/20.

M. Pooda a souligné que le choix de son thème provient de la crise de confiance qui existe dans les entreprises. D’où la nécessité d’intégrer la pratique de la négociation sociale en entreprise au centre de laquelle se trouve le gestionnaire des ressources humaines, dont le rôle est déterminant.

Source : IAM (Institut africain de management)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés