Fait de chez nous : Elle tue son mari par jalousie

vendredi 14 octobre 2011 à 01h44min

Sarah fait tout et pour le tout pour subvenir aux besoins de ses deux enfants. Les parents de son défunt mari et les parents à elle Sarah ont tous décidé de ne pas lui venir en aide. Ainsi depuis bientôt 20 ans, elle se débrouille comme elle peut pour la survie de Karim et Sita ses deux enfants. Des enfants à qui elle n’ose pas expliquer les conditions dans lesquelles leur père est mort. Car le moment des faits, Karim l’aîné n’avait que trois ans et Sita avait moins d’un an. A cet âge, il leur est donc impossible de comprendre les faits en dehors de l’explication d’une tierce personne. Et Sarah n’entend pas être cette personne car sa conscience la « travaille » sans cesse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Oui, elle qui par jalousie a ôté la vie à son époux, en a les remords comme si c’était hier qu’elle a commis son acte. Sarah venait d’avoir une maternité, notamment celle de sa fille Sita. Ensemble, le couple décide du séjour du bébé pendant un moment auprès des parents au village, afin de pouvoir lui servir certaines décoctions de racines, de feuilles ou d’écorce. Pendant le séjour de Sarah au village, son époux fit connaissance d’une jeune fille. Malgré son statut d’homme marié, la jeune fille s’est collée à lui. Ainsi, quand madame est rentrée de son séjour du village, les deux continuaient de sortir ensemble. Un jour donc, alors que Sarah était supposée être dans sa famille dans un autre quartier de la ville, les deux se sont retrouvés au domicile conjugal.

Malheureusement pour eux, Sarah est rentrée plus tôt que prévu. Au lieu d’attendre son mari qui devait passer la chercher, madame a emprunté un taxi pour retourner à la maison. C’est ainsi qu’elle a surpris au domicile conjugal monsieur et la jeune fille dont des voisines de cours lui avaient parlée. Sarah de prime abord n’en fait pas un problème. Elle lance quelques injures de mécontentement à son mari et s’occupe de son ménage. Après s’être calmée, son mari s’excuse auprès d’elle. Des excuses que Sarah a feint d’accepter. Pourtant, elle avait sa petite idée derrière la tête. Et cette idée, c’était de se venger de son mari le plus durement possible. Ainsi, pendant que monsieur dormait, Sarah s’est servie d’une fourchette pour le tuer.

Transporté à l’hôpital, les soins n’ont pas pu le sauver. Par jalousie, Sarah venait de tuer le papa de ses enfants. Une mort qui ne peut pas être expliquée aux enfants qui lui posent sans cesse des questions sur la mort de leur papa. Ils veulent comprendre de quoi est mort leur papa. Sarah doit savoir que tant qu’elle ne dira pas la vérité aux enfants, ceux-ci ne vont jamais la laisser tranquille. Elle doit aussi s’inspirer de la pensée d’Euripide qui dit, « le temps dira tout à la postérité. C’est un bavard ; il parle quand on ne l’interroge pas ».

Souro DAO (daosouro@yahoo.fr)

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés