Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

jeudi 13 octobre 2011 à 02h55min

Le procès des deux agents de santé (accoucheuse auxiliaire et agent itinérant de santé) suspectés de n’avoir pas assisté une parturiente a eu lieu le mardi 11 octobre 2011 dans la salle d’audience du Tribunal de grande instance de Bobo. Beaucoup de déclarations et de témoignages, mais assez de contradictions car les deux prévenus et leur conseil estiment qu’il n’y a eu de faute professionnelle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Bahan/Tankoano Salimata et Ouattara/Yoni Zeinabou, respectivement accoucheuse auxiliaire et agent itinérant de santé ont comparu à la barre du Tribunal de grande instance de Bobo pour avoir involontairement causé la mort de Sita Traoré en ne l’assistant pas pendant qu’elle devait accoucher. En effet, les faits remontent au 31 août et 1er septembre 2011. Et, selon la déclaration de sa coépouse qui l’avait accompagnée à la maternité Sylla Sanon, Sita s’y était rendue avec leur époux dans la soirée du 31 août pour des douleurs abdominales. Après consultation, les accoucheuses auxiliaires lui avaient conseillé de rentrer à la maison pour revenir le lendemain 1er septembre, le travail n’étant pas encore débuté.

Dans la soirée de ce 1er septembre, aux environs de 19h 34mn, Sita est encore admise à la maternité. Cette fois-ci, c’est une autre équipe (Ouattara/Yoni Zeinabou et Bahan/Tankoano Salimata) qui l’ont accueilli. Installée dans la salle d’accouchement, elle a reçu une première consultation à 20h 54mn. Ayant constaté qu’elle n’a pas suivi de manière régulière la consultation prénatale (CPN), encore moins au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) dont relève la maternité Sylla Sanon, Bahan/Tankoano Salimata va lui faire des reproches sous forme de conseils et d’un ton calme selon ses déclarations. « Traoré Sita est âgée de 26 ans, mère de 6 enfants vivants, un décédé, un avortement et la dernière grossesse qu’elle portait. Ce qui donne un total de 9 accouchements. L’examen fait à 20h54 suite à ces cris qui n’en finissaient pas présentait un état général satisfaisant. Les contractions étaient intenses et la dilation utérine était à 5 cm. L’évolution était favorable car à la seconde consultation à 23h54mn, elle était à 7 cm.

A 3h17mn pour la troisième consultation, elle était à 9 cm. Or techniquement, il faut 10 cm pour que la délivrance puisse s’effectuer. Nous sommes allés nous allonger dans la salle et autour de 4h, je n’entendais plus ses cris. Je me suis rendue dans la salle, elle était à terre et ne respirait plus », racontait Tankoano aux juges. Mêmes déclarations pour Zeinabou qui soutient par ailleurs que la dame n’est pas tombée de la table d’accouchement. « Nous avions demandé à ce qu’elle se couche sur le dos pour faciliter la dilation. Et lorsqu’elle a vomi, nous avons demandé à sa coépouse de nettoyer la salle, qui d’ailleurs se plaignait comme quoi sa coépouse Sita était compliquée » a-t-elle ajouté. Toute nue, couchée à terre sur le dos, le corps inerte de Sita Traoré ne présentait aucune lésion osseuse ou cutanée, selon le constat fait par le gynécologue. Mais une mousse a été constatée au niveau des narines et de la bouche.

Si les deux prévenues soutiennent s’être rendues d’elles-mêmes dans la salle d’accouchement, la coépouse affirme tout le contraire. « Par la fenêtre, j’ai constaté que ma sœur n’était plus sur la table. J’ai été alerté les deux dames qui dormaient dans la salle de garde sous le vent frais d’un ventilateur », réplique-t-elle. Elles reconnaissent avoir suivi le journal à la télévision avant de procéder à la seconde consultation.

Mais que dit d’ailleurs le protocole de partogramme ?

Le travail ne commence que si la dilation utérine est de 5 cm. Selon donc le cartogramme, de 0 à 4cm, le touché vaginal se fait toutes les quatre heures, ce qui veut dire que c’est la phase de latence. De 5 cm à 10 cm, elle doit se faire toutes les deux heures, c’est la phase active. Hors, selon les déclarations des deux prévenus, une note affichée à la dite maternité indiquait que le touché vaginal (TV) se fait toutes les quatre heures et le battement du cœur de bébé toutes les trente minutes. Ce qui n’a pas été le cas avec Sita. Car les deux agents ont plutôt observé une période de 2 à 3 heures avant de faire le TV. A 8 cm, des femmes peuvent accoucher, mais lorsque Sita en était à cette étape, les deux agents ont estimé qu’elle devait accoucher aux environs de 4 h. Elles confient également que lorsque les femmes ont besoin d’aide, elles font appel ou tapent les mains. « Reconnaissez-vous quand même votre manque d’assistance ? », leur demanda le tribunal. Une question qui n’aura pas de réponse. Toujours est-il que les deux prévenus soutiennent qu’il n’y a pas eu de faute technique, donc pas de négligence.

Le corps inerte était à même le sol

Neuf témoins ont été entendus au cours de ce procès marathon de 8 heures. Tous du corps médical sauf le gardien, chacun à son tour a reconnu que le corps de la parturiente était bien à terre. Selon Docteur Ouattara Hermann, gynécologue obstétricien, qui a par ailleurs procédé à la césarienne post-mortem, dame Sita n’a présenté aucun signe montrant qu’elle est tombée de la table. L’affirmation de la cause du décès liée à cette question serait donc une aberration. « Seule l’autopsie pouvait donner un résultat juste », ajoute-t-il. Et docteur Sanou Adama, médecin chef du Centre médical avec antenne chirurgical de corroborer qu’à partir de l’examen, on ne pouvait définir de fautes imputables à ces deux agents. Le paradoxe est que tous ont reconnu qu’il y a eu négligence. En tout cas, Adama Traoré, l’époux de Dame Sita s’est constitué partie civile et a réclamé la somme de 40 millions pour s’occuper des 6 enfants de la défunte.

L’infraction est bien constituée

« Tous les mauvais noms vous sont collés lorsque vous êtes en service. Faites donc attention car vous risquez de vous retrouver devant la barre un jour », a averti le procureur les agents de santé avant d’entamer son réquisitoire. Ces faits d’homicide involontaire reprochés aux deux dames Bahan et Yoni sont punis par l’article 353 du code pénal d’un emprisonnement de 1 à 2 ans et d’une amende de 600 000 C CFA. Une peine mimine selon le parquet car estimant que l’acte commis par les prévenus est assez grave. En effet, plaide-t-il : « Pendant que dame Sita souffrait intensément, celles censées s’occuper d’elle étaient allongées sur le lit dans la salle de garde. Ce qui démontre largement le manque de surveillance ». Aussi, selon le partogramme, le TV se fait toutes les deux heures si le col de l’utérus est ouvert de 4 cm. En outre, l’écoute du battement du cœur de l’enfant doit normalement se faire toutes les 30 minutes. Ce qui n’a pas été le cas. « L’homicide involontaire est bien constitué », a relevé le parquet.

La relaxe pour interpeller l’Etat ?

Dans sa plaidoirie, le conseil de Bahan et Yoni, maitre Benao n’est pas passé par quatre chemins pour situer la responsabilité de l’Etat dans cette affaire. Pour lui, « les agents n’ont pas une obligation de surveiller permanemment les patients ». Il va ainsi définir la notion de négligence qui ne correspond pas, selon lui à l’acte d’accusation du parquet. Aussi, poursuivait-il, « quand on parle de surveillance, l’Etat a-t-il déposé des chaises dans la salle pour que les agents restent au chevet des patients ? » A cette interrogation, le corps médical présent dans la salle acclamait. La télévision dans le service est aussi un acte de l’Etat. Maitre Benao a demandé « d’analyser clairement le dossier et l’on verra qu’il n’y a pas eu faute ». D’ailleurs dit-il, « c’est un faux procès puisque rien n’a pu démontrer la cause exacte de la mort de la parturiente ». « Le tribunal aura donc fait justice en relaxant les prévenus afin d’interpeller l’Etat sur ses responsabilités », a-t-il conclu. D’autant plus que dit-il, « il y a une incompétence car un agent de santé n’a rien à faire dans une maternité ». Quant à la partie civile, maitre Benao précise que la loi ne reconnait pas leur relation, puisque Monsieur Traoré et dame Sita ne sont pas mariés légalement. C’est pourquoi, il a demandé au tribunal de ne pas recevoir sa demande de dédommagement pour défaut de qualité, et la relaxe des deux accusées pour innocence. Le dossier est mis en délibéré pour demain vendredi.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 octobre 2011 à 04:59, par da123
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    vraiment je present mes condolence a la famille .Moi ma famme a ete neglige a la maternite de Gounghin , la sarge femme qui etais la se jour ne voulais pas touche le sang donc elle a laisse ma femme tombe de la table d,acouchement Soia disent que elle est en Careme.Je voulais porte plainte ses le voisinage qui ma dit de laisse tombe. Je retien toujour le nom de cette Femme . Mai il faut toujour pardonne.
    cequi ma fait mal encor ma Famme etait en ciente ou maleresement nos deux enfants sont ne mor a 7 mois , just a l, acouchement ni les sarge femmes ni l ecographie na revele qu’ elle potais des Jemaux.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 05:36
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    ans avec 9 grosesses !! Cette Femmes vu son age avait meme des accouchements tres raproches, ce qui devraient la fatiguer. Il faut dire qu’il ya de la negligence qui est condamnable. Cependant, je suis vraiment tres decu de ce que demande le mari de la defunte 40millions, croit-il pouvoir remplace sa femme avec cette sommes ? Une perte humaine telle que soit le prix ne peut sequivaloir meme s’il dis vouloir prendre soins des orphelins. comment va t’il vraiment utiliser cette somme ?

    Je suis desolee mais sa demande a ce point est lamentable...qu’il demande a ce que justice soit faite pour sa femme et que plus jamais cela, a ce que je sache il a une autre femme et peut etre trouvera une autre, que celles-ci ne subissent pas le meme sors. C’est ce que tous au Faso, nous femmes et hommes voulons : etres ecoutes et etre aide au moment de l’accouchement...on a vraiment besoin de soutien

    J’ai failli ma vie a mon accouchement aussi mais ca ete une chance extreme parceque, il y’a eu des complications de dernieres minutes avec le cordon au tour du cou de mon bebe, ce qui ne peu etre constate aux simples touches vaginale ou autres(poutant j’ai ete suivie de pres tous les 9 mois avec 2 echographies, qui etaient tous parfaits). c’est quand jetais a bout de souffle apres 2 jours de travail, que la sage femme qui a pris le relais a fait appel au Dr sur place , parcequ’elle me trouvait fatiguer et que 2 jours etaient deja long, portant javais tjrs bonne mine meme ds la douleur, et on m’a vite admise a la cesarienne, c’est la le constat est fait mon bebe setait enroller le cou en cherchant la vois de sortie. Ca c’est parceque j’ai eu l’extreme chance d’etre en Europ en ce moment. Je n’imagine pas si jetais au pays ou si la sage femme avait pensee que c’est question de temps....(je suis en parfaite sante mon bebe et moi)

    J’ai echappe a la mort et ca me donne des frissons la mort de cette femme qui aurrait du etre sauvee si il yavait plus de suivis des sage femmes et plus de moyens ds nos centres de soins.

    Qu’elle repose en paix et que justice soit faite !
    (desolee des manques d’accents)

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2011 à 22:52, par Junior
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      Il tu sa femme é reclame 40million pour nourir 6 ophelin issu de 9 grossesse porté par une femme de 26 ans

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2011 à 11:56, par Fatigué
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      9 grossesses en 26 ans c’est grave quoi,est ce que ce monsieur a eu pitié de sa femme ? en plus il doit etre polygamme puis que la defunte a une coépouse et veut quarante millions en plus.est ce que le pays s’appel burkina mème encore.si les grossesses ont deux ans d’espace sa veut dire qu’elle a commencé a 8 ans a accouché si c’est un an c’est que c’est a 16 ans,si elle devrait accouché juste a quarante ans elle devrait avoir 17 grossesses pour 2 ans d’espace et 23 pour 1 an d’espace.Les femmes batez vous pour vivre si non...........

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 05:49
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    ans avec 9 grosesses !! Cette Femmes vu son age avait meme des accouchements tres raproches, ce qui devraient la fatiguer. Il faut dire qu’il ya de la negligence qui est condamnable. Cependant, je suis vraiment tres decu de ce que demande le mari de la defunte 40millions, croit-il pouvoir remplace sa femme avec cette sommes ? Une perte humaine telle que soit le prix ne peut sequivaloir meme s’il dis vouloir prendre soins des orphelins. comment va t’il vraiment utiliser cette somme ?

    Je suis desolee mais sa demande a ce point est lamentable...qu’il demande a ce que justice soit faite pour sa femme et que plus jamais cela, a ce que je sache il a une autre femme et peut etre trouvera une autre, que celles-ci ne subissent pas le meme sors. C’est ce que tous au Faso, nous femmes et hommes voulons : etres ecoutes et etre aide au moment de l’accouchement...on a vraiment besoin de soutien

    J’ai failli ma vie a mon accouchement aussi mais ca ete une chance extreme parceque, il y’a eu des complications de dernieres minutes avec le cordon au tour du cou de mon bebe, ce qui ne peu etre constate aux simples touches vaginale ou autres(poutant j’ai ete suivie de pres tous les 9 mois avec 2 echographies, qui etaient tous parfaits). c’est quand jetais a bout de souffle apres 2 jours de travail, que la sage femme qui a pris le relais a fait appel au Dr sur place , parcequ’elle me trouvait fatiguer et que 2 jours etaient deja long, portant javais tjrs bonne mine meme ds la douleur, et on m’a vite admise a la cesarienne, c’est la le constat est fait mon bebe setait enroller le cou en cherchant la vois de sortie. Ca c’est parceque j’ai eu l’extreme chance d’etre en Europ en ce moment. Je n’imagine pas si jetais au pays ou si la sage femme avait pensee que c’est question de temps....(je suis en parfaite sante mon bebe et moi)

    J’ai echappe a la mort et ca me donne des frissons la mort de cette femme qui aurrait du etre sauvee si il yavait plus de suivis des sage femmes et plus de moyens ds nos centres de soins.

    Qu’elle repose en paix et que justice soit faite !
    (desolee des manques d’accents)

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 06:39
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    26 ans avec 9 grosesses !! Cette Femmes vu son age avait meme des accouchements tres raproches, ce qui devraient la fatiguer. Il faut dire qu’il ya de la negligence qui est condamnable. Cependant, je suis vraiment tres decu de ce que demande le mari de la defunte 40millions, croit-il pouvoir remplace sa femme avec cette sommes ? Une perte humaine telle que soit le prix ne peut sequivaloir meme s’il dis vouloir prendre soins des orphelins. comment va t’il vraiment utiliser cette somme ?

    Je suis desolee mais sa demande a ce point est lamentable...qu’il demande a ce que justice soit faite pour sa femme et que plus jamais cela, a ce que je sache il a une autre femme et peut etre trouvera une autre, que celles-ci ne subissent pas le meme sors. C’est ce que tous au Faso, nous femmes et hommes voulons : etres ecoutes et etre aide au moment de l’accouchement...on a vraiment besoin de soutien

    J’ai failli ma vie a mon accouchement aussi mais ca ete une chance extreme parceque, il y’a eu des complications de dernieres minutes avec le cordon au tour du cou de mon bebe, ce qui ne peu etre constate aux simples touches vaginale ou autres(poutant j’ai ete suivie de pres tous les 9 mois avec 2 echographies, qui etaient tous parfaits). c’est quand jetais a bout de souffle apres 2 jours de travail, que la sage femme qui a pris le relais a fait appel au Dr sur place , parcequ’elle me trouvait fatiguer et que 2 jours etaient deja long, portant javais tjrs bonne mine meme ds la douleur, et on m’a vite admise a la cesarienne, c’est la le constat est fait mon bebe setait enroller le cou en cherchant la vois de sortie. Ca c’est parceque j’ai eu l’extreme chance d’etre en Europ en ce moment. Je n’imagine pas si jetais au pays ou si la sage femme avait pensee que c’est question de temps....(je suis en parfaite sante mon bebe et moi)

    J’ai echappe a la mort et ca me donne des frissons la mort de cette femme qui aurrait du etre sauvee si il yavait plus de suivis des sage femmes et plus de moyens ds nos centres de soins.

    Qu’elle repose en paix et que justice soit faite !
    (desolee des manques d’accents)

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 09:23, par Doudou
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Je suis tout à fait d’accord avec Maitre BENAO. Rien ne prouve bien que ladefunte est decedee par la faute des agents en poste. Aussi, vu le nombre de maternités que cette dame a eues (6 enfants), il faut revoir la copie.
    Il faut tout de même attirer l’attention de tous les travailleurs à se departir de mauvaises pratiques car la VIE ne se vend pas.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 11:14, par gorel bobo
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Bon reportage et bon travail de restitution de l’information.Courage et bon vent à ta carrière de journaliste bénévole à l’express du faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 11:32, par Famille
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    A la lecture de l’article intitulé "le film complet du procès au palais", on constate avec amertume que les agents de santé n’ont pas tiré de leçon de ce qui est arrivé la maternité ce jour. la mort de Sita n’a pas fait bouger leur coeur.Quand on vient acclamer les divagations d’un avocat en quête d’argent quand il dit de mettre des chaises dans les salles d’accouchement, quand six orphelins ont leur soutien en danger et qu’un chercheur d’argent vient à parler d’acte de mariage, cela est une pure atteinte la société et à la tradition du Burkina Faso. Je sais que l’on peut trouver peut être 2% parmi les agents de santé mais reconnaissez que ce sont des gens qui contribuent faire fuir les CSPS au profit des médicaments de la rue et des tradipraticiens. Que dites vous d’un agent de santé qui m’a répondu à deux heure du matin quand j’ai amené ma fille de 18 mois qui était ballonnée et qui ne pouvait pas uriner que : "chacun veut amener allègrement son enfant à l’hopital pour montrer qu’il est fort. ça va t’entendre ici" ? Si on trouve que la justice a tort nous nous n’aurons jamais tort et on va dorénavant mater tous ceux qui nous tuent et s’enrichissent sur le dos de nos malades. Me BENAO veut de l’argent pour s’occuper de ses enfants ! Pourquoi pas le mari de Sita ? Je sais que par la faute d’une infirmière de Tenkodogo, le petit GANEMTORE a trouvé la mort en octobre 2004 au CHR. Celui qui refait ça aujourd’hui, qu’on le tue pour qu’il découvre la douleur de perdre un être qui vous est cher.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2011 à 17:19, par kmi
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      ils ont parfaitement raison d’acclamer ces propos ! et les conclusions à tirer c’est qu’ aucun agent de santé ne va se tuer a la tache sans un minimum de motivation. on remarquera bientot que les references de centres peripheriques vers le CHR et CHU vont augmenter, comme cela personne ne sera trainer en justice pour avoir referer une patiente que le cas soit compliquer ou pas ! et c’est les patients qui vont en payer le prix !
      au déla de l’amertume nous devons essayer de chercher les causes. comment se fait il que est gens a qui nous confions nos vies (chose combien importante) au quotidien sont aussi mal traités sur le plan salarial. (je fais allusion ici surtout aux médecins qui bien que ayant l’un des plus haut diplome de cette fonction publique ne sont pas les mieux traités)

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2011 à 22:27, par Junior
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      paix a l’ame de sita.le mari en question è ossi coupabl(9 grossesse porté par une femme d 26ans).

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 12:07, par yat
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    il faut savoir que selon les normes une femme en couche doit recevoir la visite de l’agent accoucheur toutes les 15 minutes pour remplir le diapogramme. Malheureusement cet outil précieux de suivi est rempli des jours après par certains mauvais agents.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 12:23, par yat
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    il faut savoir que selon les normes une femme en couche doit recevoir la visite de l’agent accoucheur toutes les 15 minutes pour remplir le partogramme. Malheureusement cet outil précieux de suivi est rempli des jours après par certains mauvais agents.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 13:02, par mackiavel
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Franchement s’il ya négligence, c’est bien du côté de la justice. Comment comprendre qu’on ne s’est pas donné la peine de trouver la cause exacte de la morte de cette pauvre dame. Après avoir constaté le décès, on ne bouge ce genre de corps qu’après un constat de la police judiciaire et l’inhumation de devait se faire que sur autorisation d’un juge après une autopsie menée par un médecin légiste et non par un gynécologue obstétricien. On et où là. Lors des affaires criminelles on a fait venir des balisticiens, des légistes et mêmes de marabouts et des féticheurs chacun mobilise par les camps respectifs. Il faut éviter la justice à deux vitesses car dans le cas d’un mort de ce genre, il faut prendre les précautions de ne pas entraver la marche de la vérité. Tombée ou pas, la pauvre a trouvé la mort dans un centre de santé où elle était venue donner la vie. En attendant la justice de Dieu, les oiseaux du ciel te pleureront Sita.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 13:06, par elpak
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Merci pour les faits.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 13:10, par petit bouba
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Le mari de la femme demande 40 millions pour s’occuper des 06 enfants de la defunte SITA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 13:32, par GROS COEUR
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    C’est une affaire assez compliquée. Il y a certes eu négligence mais l’état comme le personnel de santé y ont leur responsabilité. Dame Sita et son concubin également ne sont pas blancs comme neige (9 grossesses à 26 ans ? faut vraiment le faire et en plus, sans aucune couverture légale, je veux dire sans mariage légal), même si j’admets que ceci n’explique pas cela.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 14:09, par kaaya
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    maitre benao a raison, l’etat et le seule responsable dans tout ca, a defaut de l’etat ce sont les haut cadres de la santé qui seront responsable.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 14:21, par yat
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    il faut savoir que selon les normes une femme en couche doit recevoir la visite de l’agent accoucheur toutes les 15 minutes pour remplir le partogramme. Malheureusement cet outil précieux de suivi est rempli des jours après par certains mauvais agents.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 14:47
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    « Traoré Sita est âgée de 26 ans, mère de 6 enfants vivants, un décédé, un avortement et la dernière grossesse qu’elle portait. Ce qui donne un total de 9 accouchements.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 14:57, par le bon citoyen
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Bonjour,

    En suivant ce débat, on constate que la négligence des deux dames a été favorisée par le système.

    Il faut qu’on arrête de renvoyer les parturientes en disant de revenir demain. Si la patiente a des douleurs, il faut qu’elle reste autant de jour qu’il faut. On voit des femmes qui accouchent en route ou des femmes en couche qu’on trimbale en urgence chaque jour alors qu’elles ont été renvoyées avant. Il faut que nos services sachent qu’en présence du corps médicale, il y a des comportements ou de petites astuces qu’on peut donner à une parturiente pour la soulager un peu.
    Il y a aussi qu’il faut revoir la fréquence d’examen. Comment on peut dire 2 heures ou 3 heures pour quelqu’un qui souffre. On a l’impression d’être abandonné. Il faut assurer une permanence continue de suivi des femmes en couche même s’il faut écourter la durée de la garde par personnel de santé.

    Pour les avocats, si vous n’avez pas d’arguments pour défendre votre client, il ne faut pas vous ridiculiser.
    Est-ce que la présence d’une chaise est la condition pour assister la permanence ? Il y a combien de chaise dans une maternité.
    Quand aux dommages demandés par le plaignant, pourquoi parler de mariage légal à partir du moment où il est le papa légal des ses 6 enfants. Il ne faut pas confondre les lignes de défenses. Dans les propos de l’avocat, on voit qu’il met de côté l’avenir de 6 personnes parce qu’il a pris de quoi assurer l’avenir de ses enfants à lui. Dieu ne dort pas. Il faut reconnaître que ces enfants ont droits à des dommages et intérêts et que celui qui doit payer est l’état et non les dames incriminées.

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre 2011 à 01:33, par mady
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      Tout d’abord mes condoléances pour la famille de Sita TRAORE,
      Cette affaire nous révèle beaucoup de dysfonctionnement du système de santé et Mr l’avocat a bel et bien raison en incriminant l’Etat dans cette histoire. Je crois sincèrement qu’on cherche des boucs émissaires pour l’apaisement du climat social. Mais cette démarche peut avoir des revers inattendus. La justice doit être rendue en tenant compte des vérités sur le terrain c’est-à-dire les conditions de travail des agents de santé qui sacrifient leur vie au service de nos populations. Il y a certes des brebis galleuses comme dans tout corps de métier mais il ne faut jamais oublier le contexte.
      Si les CSPS devaient hospitalisées toutes les parturientes qui viennent pour douleur pelvienne comme vous le dite même l’ombre des manguiers dans les CSPS ne suffirait pas. Tout le monde connait les capacités d’accueil de nos CSPS.
      Le nombre des agents de santé est insuffisant dans les formations sanitaires d’où une surcharge de travail. Sans oublier que les faibles revenus des agents de santé les amènent à avoir des activités parallèles pour survivre. L’un dans l’autre ils ne sont plus efficaces au travail et ces genres de fautes peuvent arrivées.
      Selon les normes de l’OMS il faut au moins un médecin pour 10000 habitants, une sagefemme pour 5000 habitants, un infirmier d’Etat pour 5000 habitants, un infirmier breveté pour 3000hbts mais au Burkina voici les statistiques : 1 médecin pour 34000hbts, 1 sagefemme pour 31000hbts, 1infirmier d’Etat pour 12000hbts, 1 infirmier breveté pour 9000hbts. Ailleurs il n’y a pas d’accoucheuses auxiliaires ni d’agents itinéraires de santé.
      Il faut rester objectif dans les critiques. Les gens estiment que la vie est précieuse mais ne sont pas prêt à débourser de l’argent pour l’entretenir (rappeler vous que la dame en question n’a pas respecté le calendrier des consultations prénatales, pourquoi ? elle est à sa 9ème grossesse donc elle connait quand même les risques). On trouve que 1000 francs pour consulter un médecin c’est inadmissible mais on est prêt à débourser 50000 francs pour autre chose et vous voulez quand cas de problème on vous dédommage à 40000000.
      Ce procès va remettre beaucoup de chose sur la table, puisse que au-delà des recommandations scientifiques, des textes qui ne sont d’ailleurs pas adaptés au contexte burkinabè les agents de santé font généralement ce qui est adapté aux conditions socioéconomiques des patients. Ce qui contribuait à camoufler les défaillances du système. Mais je pense que maintenant chacun va ouvrir l’œil et appliquer la réglementation dans toute sa rigueur et je ne sais pas qui va payer le prix.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 15:59, par tele
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Monsieur le journaliste. le procès a été plus profond que cela. Il a duré de 8h à 18 h presque. vous avez été trop superficiel. Pourquoi ne faite vous pas ressortir les argument clés de Maitre Bénao. J’étais au procès. j’ai l’impression que vous prenez position. je pense vous devez relater les faits comme tels pour permettre au lecteurs de bien apprécier. sur requisition de la Gendarmerie le Gyneco chargé de faire le constat à mis dans son rapport que faute pouvoir donner la cause du décès de la dame à proposer de faire une autopsie. chose qui n’a pas été fait par l’état. ensuite supposons que les agents en question aient appliqué normalement le partogramme après le TV de 3h 17 le prochain devait être à 5h 17 soit 2h de temps alors que la dame est trouvée inerte bien vers 4h. ce qui veut dire que même si le partogramme étaient suivi la même situation allait se produire. du moment des secrétions de nature inconnu sortaient de la bouche de la défunte qu’est ce qui prouve qu’elle pas été empoisonnée ? on connait les coépouses. l’autopsie allait lever le doute. aussi du faite qu’aucun traumatisme n’a été décelé sur le corps de la dame rien ne prouve qu’elle est tombé surtout que la coépouse ne l’a pas vu tombé. elle a supposé seulement elle dit en salle d’audience. Je trouve que l’État devrait prendre ses responsabilités en faisant tous les examens possible pour identifier la cause du décès au lieu de chercher à condamner des gents dont on est pas sur de leur culpabilité.

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre 2011 à 00:39
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      slt mon frère votre analyse est très pertinente cette jeune dame de 26ans avec 9 accouchements a d’abord été tué par son mari qui savait qu’elle ne pouvait tenir le coup d’un tel rythme d’accouchement.et comme sa mort tardait il a orchestré avec la coépouse un empoisonnement de la dame.et la médiocrité du premier journaliste qui a couvert l’évènement a facilité la tache de l’état en fabricant des coupables.alors l’objectif du procès dès lors n’était plus d’établir la vérité mais de confirmé le verdict que l’état avait déjà rendu en prononçant le licenciement de ces pauvres dames.si non, pourquoi le juge n’a t-il pas devant un problème d’une telle gravité cherché a établir la cause du décès de la dame par l’autopsie ? que sont devenus les vomissements de la dames ?le ministère publique devrait poursuivre le mari pour crime volontaire.ce verdict aurait des conséquences plus graves que l’on ne l’imagine.ce juge entrera dans l’histoire a reculons.wait and sy.

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 16:47
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    mESSIEURS LE JUGES VOYER VOUS MËME UN AGENT ITINERANT DE SANTE ET UNE ACCOUCHEURSE AUXILLIAIRE VOUS NE TROUVEZ PAS L4ASSOCIATION UN PEUT BIZARE. qUE DIT LE MINISTRE DANS TOUT CA. EST CE TRAVAIL D4UN AGENT ITINERANT DE SANTE.VOUS VOYER COMMENT SE FONT LES AFFECTATION A LA FONCTION PUBLIQUE ? uNE MATERNIT2 C4EST UNE SAGE FEMME NOUS TOUS ON CONNAIT ? SI C4EST AU VILLAGE L’ACCOUCHEUSE SI LE CAS N’EST PAS GRAVE.CETTE FEMME A 6 GESTES ? DONC FATIGUEE. C4EST VRAIS UNE PERSONNE EST MORTE MAIS C4EST RELLEMENT LA FAUTE DE L’ETAT. ET EN PLUS EST CE QUE UN CENTRE DE SOIN LES AGENT DOIVENT AVOIR LA TELE. A LA PEDIATRIE DE BOBO ALLEZ VOIR ? LES AGENTS METTENT LA TELE TELLEMENT FORT QUE QUAND J4AI APPELE LA MAMAN D’UNE MALADE J’ENTENDAIS LE BRUIT ET C4EST DES INFIRMIER QUI REGARDE CA PENDANT LA GARDE ? ET LE MALADE DANS TOUT CA......... REVOYER LA COPIE MR.LE MINISTRE

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2011 à 18:45, par alan
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      Je suis tout à fait d’accord avec votre argumentaire. Est-ce vraiment le rôle d’un agent itinérant de santé d’accoucher des femmes et surtout dans une ville comme Bobo Dioulasso où l’état était censé affecter des sages femmes et des médecins. Négligence oui mais pas culpabilité de faite. L’état doit mettre les agents qu’il faut à la place qu’il faut. entre une accoucheuse et un agent itinérant de santé qui est plus qualifié que l’autre pour aider l’autre dans ce cas. Et le médecin chef de ce district et même le directeur régional que disent-ils ? ils sont tous coupables au même titre que les 2 agents. C’est à l’état de dédommager la victime et non les agents, 1er niveau de formation qu’il faut confier tout un service de santé et passer leur temps dans des séminaires et des missions. Il faut tirer les leçons au plus haut niveau car une sanction des deux ne va pas résoudre le problème si d’ailleurs un minimum d’accompagnement n’est pas fait.
      Que la victime repose en paix !

      Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2011 à 18:46
      En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

      Je suis tout à fait d’accord avec votre argumentaire. Est-ce vraiment le rôle d’un agent itinérant de santé d’accoucher des femmes et surtout dans une ville comme Bobo Dioulasso où l’état était censé affecter des sages femmes et des médecins. Négligence oui mais pas culpabilité de faite. L’état doit mettre les agents qu’il faut à la place qu’il faut. entre une accoucheuse et un agent itinérant de santé qui est plus qualifié que l’autre pour aider l’autre dans ce cas. Et le médecin chef de ce district et même le directeur régional que disent-ils ? ils sont tous coupables au même titre que les 2 agents. C’est à l’état de dédommager la victime et non les agents, 1er niveau de formation qu’il faut confier tout un service de santé et passer leur temps dans des séminaires et des missions. Il faut tirer les leçons au plus haut niveau car une sanction des deux ne va pas résoudre le problème si d’ailleurs un minimum d’accompagnement n’est pas fait.
      Que la victime repose en paix !

      Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 18:36, par abass
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Bonjour, toutes mes condolénaces à la famille de la défunte mais au- delà de la polémique je pense que que le mari est également responsable : comment une jeune femme de seulement 26 ans peut-elle déjà être à son 9è accouchement ?quand même !n’avez vous jamais entendu parler de la contraception ? en faisant le calcul on se rend compte que la pauvre faisait une grossesse à moins de deux ans d’intervalle et sans interrpution pendant une dizaine d’années ; C’est bien d’incriminer les infirmières mais Mr le mari intrrogez vous même votre conscience ! avez vu pensé à la santé de votre femme pendant tout ce temps q’elle enfilait grossesse sur grossesse ? A chacn de réfléchir. Encore une fois toutes mes condoléances , surtout aux enfants et aux parents de Sita. Abass

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2011 à 20:00
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Je déplore ce qui c’est passé car perdre une personne de cher c’est très douloureux mais exgiger des domages de 40 millions à des agents de santé c’est aussi trop demander.L’Etat Burkinabé comme on le constate est défaillant sur tout la ligne raison pour laquelle le peuple se rend lui même justice en attendant la jutice de l’Etat.A la lecture de ce résumé il ressort clairement que la cause exacte du décèt de la défunte Sita n’a pu être situé par ce procès donc il serait sage pour ces juges de renvoyer à un autre procès le temps de trouver de nouvelles preuves convainquantes et non de condanner.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2011 à 00:31, par kmi
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    ils ont parfaitement raison d’acclamer ces propos ! et les conclusions à tirer c’est qu’ aucun agent de santé ne va se tuer a la tache sans un minimum de motivation. on remarquera bientot que les references de centres peripheriques vers le CHR et CHU vont augmenter, comme cela personne ne sera trainer en justice pour avoir referer une patiente que le cas soit compliquer ou pas ! et c’est les patients qui vont en payer le prix !
    au déla de l’amertume nous devons essayer de chercher les causes. comment se fait il que est gens a qui nous confions nos vies (chose combien importante) au quotidien sont aussi mal traités sur le plan salarial. (je fais allusion ici surtout aux médecins qui bien que ayant l’un des plus haut diplome de cette fonction publique ne sont pas les mieux traités)

    Répondre à ce message

  • Le 18 octobre 2011 à 22:11, par WO
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Vivement qu’on condamne les deux dames chacun en tirera consequences.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2011 à 21:16, par MAN
    En réponse à : Affaire Sita Traoré : Le film complet du procès au palais

    Vivement que le vendrediu arrive.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés