GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

mercredi 12 octobre 2011 à 03h47min

En juin dernier, le service d’hospitalisation de Gayéri s’est effondré comme un château de cartes. Un vent a décoiffé le toit de ce qui était considéré comme un joyau de l’architecture moderne, et la pluie a fait le reste du "travail". Nous avons trouvé sur place un personnel soignant et des malades attristés par cet incident causé par dame nature.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A en croire le medécin-chef du district sanitaire (MCD) de la Komandjari, Dr Boezemwendé Kaboré, c’est à un an, jour pour jour, de l’inauguration du Centre (en juin dernier) que le vent a décoiffé le toit et la pluie détruit une grande partie de son matériel médical. Il y avait des malades et leurs accompagnants mais fort heureusement, on n’a pas déploré de perte en vie humaine ni de blessé grave.

A contrario, en l’absence de ce service d’une dizaine de chambres, les infrastructures restantes sont souvent débordées au point que les médecins sont contraints d’évacuer certains malades au CSPS de cette ville, toujours selon Dr Kaboré. D’autres malades sont évacués hors de Gayéri, faute de matériels abîmés par le vent et l’eau. L’ensemble du personnel de l’hôpital attend avec impatience la réfection ou la reconstruction du service pour le bonheur de tous.

Boulkindi COULDIATI

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2011 à 04:51
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Cette fois-ci ce ne sont pas des actes de vandalisme qui ont dévasté ce service d’hospitalisation mais un simple vent.Par contre je ne sais pas à combien de km/h il soufflait mais ça ne devrait pas être comme l’ouragan katarina sinon tout Gayéri serait ravagé,ce que n’est heureusement pas le cas.Ce qui m’amène à penser que ce fut plutot un travail baclé comme d’habitude.Pauvre Faso et en attendant,ce sont les pauvres malades qui en patissent

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 10:02, par donmozoun
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Rien qu’à voir la taille des IPN, je devine que ca été fait au rabais. mais heureusemet qu’il n’ya eu que des dégats matériels. Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 10:57, par kaaya
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    moi j’accuses le MCD et les gestionnaire dudit district, a mon avis ilsont construit le chateau sans passé par le technicien de maintenance juste pour encaisser des millions, Regarder presque dans toutes les regions on neglige ses technicien que l’etat a recruter pourassister a ses ouvrages, consequence ; toutes les infrastructures et equipements sont mediocre et poutant chaque année se sont des milliards que l’etat investis dans se secteur, pauvre Burkina, revoyer plutot la collaboration entre technicien de l’etat et gestionnaire sinon, un jour se sera les hopitaux qui seront incendiés

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2011 à 14:47, par Tchécos
      En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

      Kaaya Arrêter de Diffammer le MCD de gayeri et le gestionnaire je vous avoue qu’ils n’ont rien à voir dans la construction de ces locaux car ils ont été construit par le Ministère de la Santé sans consultation ni du MCD et du gestionnaire. Donc mon ami arrêter de jeter l’anathème sur la pauvre MCD et gestionnaire qui tous les deux sont allés trouvés ces batiments déjà existant. S’il y a quelqu’un qui doit repondre je pense que c’est bien le Ministère de la Santé au Temps de Seydou Bouda et l’entrepreneur qui a fait les travaux
      Cordialement Tchécos qui connait bien Gayéri et le district en question

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 11:39, par Daouda
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Je pense qu’il faut que les gens arrêtent chaque fois de nous distraire en rejetant tout sur les phénomènes naturels tels que le vent, la pluie… Quand on voit la façon dont le vent à renverser les tôles et on regarde le fer et le bois qui soutiennent les tôles, on n’a même pas besoin d’être un technicien en bâtiment pour ne pas réceptionner ce bâtiment. Tous les bâtiments publics sont construits de la sorte, on prie Dieu que ces différents bâtiments ne tombent pas sur les citoyens honnêtes qui cherchent à vivre dans la quiétude. Tout ce qui passe ressort de la corruption.}

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 14:32
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Sans racune j’invite mr le journaliste de placer souvent les mots qu’il faut à la place qu’il faut << joyau de l’architecture moderne >> .En regardant de près ces tôles, on se pose des questions . Techniquement pas de suivi dans les constructtions et la qualité du matériel laisse à désirer.
    Bien sur comment peut on faire quelque chose de bien pour la population si on veut la moitié de l’argent du projet.
    Ce n’est pas étonnant si les gens qui doivent suivre les projets de l’ETAT roulent dans de grosses caisses et habitent dans des palaces.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 14:32, par Le prince
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    les images présentent manifestement un défaut de dimensionnement de la charpente devant supporter la toiture. Les investigations doivent se situer à ce niveau afin d’en situer les responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 15:11, par bendatoega
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Oui le héron est haut sur pattes mais celles-ci ne se brisent pas car conçues ainsi pour supporter tout le poids de son corps. Oui le maitre d’ouvre qui est Dieu l’a conçu de cette façcon et toute modofication est fatale à ce oiseau.
    Comment pouvez vous contruire et couvrir un bâtiment sanitaire de cette façon malhonnete ? Si le toit s’affaissait sur de patients, on crirait encore un drame au Faso. Le maitre d’oeuvre ici sur terre est à sanctionner ainsi que le maître d’ouvrage pour un silence coupable lors des travaux. Oui silence coupable car la réduction des matériaux des construction vous a procuré des ristournes et tout le monde le sait. Alors rendez compte très vite et démissionner par la grande porte.

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre 2011 à 19:49, par kaaya
      En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

      dans les sous regions il n’ya plus de maitre d’oeuvre mon Type, l’argent vient et les hauts responsables du districts et gestionnaires trouve un simple macon sans diplome qui vient faite l’affaire, la reception du batiment ce fait sans prevenir le technicien que l’etat a placer dans le dit district, vivement que l’etat ouvre l’oeil et le bon sinon on va encors incendier.
      A bon entendeur...................... ;

      Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2011 à 17:15, par puknini
    En réponse à : GAYERI : Le service d’hospitalisation dévasté par le vent

    Je suis d’avis avec Tchécos pour dire que la responsabilité revient au ministère de la santé qui est garant de la qualité des infrastructures sanitaires. C’est à eux de dire qui n’a pas fait son travail et pourquoi. Qu’on arrête de s’en remettre à la fatalité au Faso, un toit neuf ne peut pas s’envoler ainsi, ce n’est pas sérieux ! Si ça s’est passé depuis juin, qu’est-ce qui a été fait depuis ? J’invite la presse à poser la question aux premiers responsables du ministère.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés