Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

mercredi 5 octobre 2011 à 02h52min

Presque toutes les semaines, des faits de banditisme sont rapportés dans la ville de Ouagadougou. La situation est devenue inquiétante ces derniers temps : Une fille se voit contrainte de remettre sa moto et son matériel ; un citoyen est assommé par deux individus qui récupèrent sa moto… Entre les bandits et les citoyens, c’est presqu’un marquage collé-serré. La situation inquiète tout simplement parce que les choses deviennent spectaculaires. Le week end, il y a deux semaines, une boîte de nuit située à la Pate d’Oie de Ouagadougou en a vécu l’amère expérience. Un individu, ou du moins un client, après avoir gentiment consommé a braqué son arme sur le caissier de la boite.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il lui a réclamé toute la recette de la soirée. N’ayant pas le choix, le caissier a vidé et remis le pactole. Le DJ qui avait suivi l’action est sorti pour demander du secours mais il est vite rattrapé par le braqueur qui pointe sur lui son arme. Il a amené le DJ et un autre jeune qu’il a enfermés dans un local avant de prendre la fuite en véhicule. Une équipe de Bendré s’est rendue sur les lieux pour rencontrer les témoins de ce braquage quelque peu spectaculaire mais comme d’habitude les langues se dénouent difficilement. La seule raison : c’est la peur que les éventuels braqueurs n’identifient ceux qui parlent ou qui témoignent. Malheureusement, la peur n’a jamais résolu un problème. En tout cas, pour l’insécurité que vit la ville de Ouagadougou, le silence des témoins ne fera qu’aggraver les choses.

La SOTRACO a vécu la elle aussi son braquage il y a tout juste quelques jours. La stratégie des braqueurs pour s’emparer du magot dans le bus est simple. Ils se font passer pour des passagers avec leurs armes cachées. Ils prennent leur temps et suivent le chauffeur sur toute la ligne. Sous leurs yeux, le caissier du bus récolte l’argent.

Comment et quand s’emparer du gain de la journée ? Le moment choisi est la nuit et précisément aux environs de 20 h où chacun ne cherche qu’à rejoindre son domicile. Ils s’installent alors dans le bus et attendent le moment venu. Le lieu indiqué n’est pas fortuit : Bangréweogo. Une forêt naturelle qui attire l’attention de bon nombre de visiteurs. Ses arbres et autres constituent un refuge pour les bandits. En face de ce lieu tant chanté et visité par les ouagavillois, les délinquants braquent le chauffeur et le sonnent de s’arrêter. Au même moment, d’autres s’occupaient du caissier. Le chauffeur s’étant arrêté, ils dépouillent le caissier et disparaissent dans la forêt. Impuissants face à ce comportement, les autres passagers se déguisèrent en badaud pour ne pas être agressés.

La vie est donc devenue dure pour les ouagavillois. Le mode opératoire est d’un autre style inspiré des terroristes et d’un hold up à la hollywoodienne. Cela n’est ni plus ni moins que des braquages qui planifient bien leurs opérations, profitant de la défaillance de notre système de sécurité individuelle et collective pour arriver à leurs fins. Le niveau de vigilance de chaque citoyen doit être revu à la hausse et les déplacements de nuits rigoureusement réduits. Pour le reste, les forces de sécurité doivent remplir leurs devoirs.

Par Bendré

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2011 à 11:33, par Kipar’h saabl’ghah
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    Tout le monde sait qui c’est !!!
    Ne vous y trompez pas : ce ne sont pas les militaires qu’on a deshabille mais bel et bien leurs comperes et promotionaires restes dans l’armee.
    Il y a beaucoup de preuves a ce niveau : la Gendarmerie aussi bien que la police le savent bien.Je ne sais pas si Golf le sait, mais s’ils ne les arretent pas avant l’heure, le regime sera le premier a en patir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 11:40, par vieu
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    c est un phenomene tres grave qui s est developpe avec la democratie. vous denoncez un bandit le lendemain il est dehors et est meme informé sur celui qui l a denoncé.Un policier frappe un criminel pour avoir des informations le lendemain il doit repondre pour sévices. la gestion de la securité doit s adapter a chaque pays.les defensseurs des droits de l homme ont visité la MACA et la MACO. Ont ils présenté des condoleances aux familles éplorées lors des evenements malheureux !

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre 2011 à 11:34
      En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

      « Je suis d’accord avec vous sur ce point à savoir que “la gestion de la sécurité doit s’adapter à chaque pays”.N’a-t-on pas l’abitude de dire à chaque comportement de moutons, réaction du berger ?Je pense que nous ne pouvons pas vouloir d’une chose et son contraire.Faisons confiance à nos forces de sécurité en les laissant travailler librement.Rappellons nous des années précédentes où le phenomène du grand banditisme avait été maîtrisé par ces derniers. »

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 11:44, par le metalleux
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    Après les recentes mutineries survenues dans notre pays,les faits ci-dessus rapportés par bendré né m’etonnent pas outre mesure.il etait previsible que toutes les armes ne pourront etre recuperées.La grande tache revient aux forces de securité qui doivent à tout prix pacifier la ville.D’ici la prudence prudence prudence...

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 12:02, par joweder
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    Je crois que la ville de Ouagadougou a pris une proportion, tant géographiquement qu’en population. Et pour cela il faudrait que que les autrités s’y pensent plus sur ce domaine afin d’offrir aux forces de sécurités les moyens nécessaires (matériel et ressources humaines ) pour faire face à ces délinquants qui opérent même le jour.

    La polpulation doit comprendre que sans la copération, aucune police au monde ne peut en venir à bout ou réduire la criminalité.

    Aussi il faudrait que l’on commence à justifier les sous que nous dépensons chaque jour....

    regards

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 13:31, par un lecteur
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    C’est vraiment triste l’état sécuritaire actuel dans bon nombre de localités. Ce n’est un profit pour personne."Que faire ?" est la question que nous nous posons tous. Nous tournons un regard accusateur vers nos agents de sécurité ; mais que faisons nous pour leur permettre de faire leur devoir ? C’est une grande question dont la réponse est au pouvoir et le pouvoir c’est le peuple. Si nous permetons à nos forces de sécurité et déffense, avec le nécéssaire, de faire leur devoirs nous pourons circuler en toute sécurité d’un poit à un autre sans être inquiétés par quelque bandit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 17:54, par Walker
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    Pour eviter les problemes de braquage dans les bus, il ya deux solutions : La premiere est d’installer genre un coffre-fort dans les bus ou les passagers mettent l’argent. Et personne ne peut ouvrir ce coffre except a l’agence. La deuxieme solution est d’imposer des cartes SOTRACO ou chaque passager doit payer les cartes SOTRACO dans des boutiques pour pouvoir prendre le bus. Ce qui veut dire que ces cartes seront des cartes d’une journee, d’une semaine, d’un mois, et d’un trimestre. Comme cela il n’y aura plus de caissier dans les bus et les chauffeurs ne feront que verifier les cartes seulement pour embarquer les passagers.C’est pas mieux comme ca ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 18:32
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    En meme temps que 500 militaires sont deversés dans la nature, 3 policiers sont deposés à la maco dans l’exercice de leur fonction, que voulez vous ?Donc chacun dans son chacun....QUE DIEU protège le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre 2011 à 18:49, par rendak
    En réponse à : Banditisme : Ouagadougou est-elle en état de siège !

    si le pouvoir ne donne pas les moyens qu’il faut aux forces de sécurité pour assurer notre quiétude au lieu de faire des investissements noirs la population va se rendre justice elle-même en appréhendant et en infligeant le traitement qu’ils méritent à ces bandits qui préfèrent les raccourcis ! j’espère qu’à son Discours de Politique Générale le Premier Ministre va annoncé quelque chose de concret et crédible par rapport à cette question ! bravo à nos forces de sécurité (police et gendarmerie) qui font du bon boulot même au risque de leur vie !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés