SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

vendredi 30 septembre 2011 à 00h36min

C’est un cri de coeur que lancent, dans la lettre ouverte ci-dessous adressée au Premier ministre, les résidents de la rue Zom-koom, à Ouaga. Ils se disent envahis par les prostituées qui font régner leur loi.
Excellence monsieur le Premier ministre, Depuis plusieurs années déjà, les habitants du secteur 3 de Ouagadougou, notamment les riverains de la rue Zom-koom, vivent une situation difficilement supportable due à la prolifération vertigineuse des chambres de passe et de la prostitution par racolage. En effet, l’on ne compte plus ces maisons, hauts lieux de prostitution, qui voient le jour apparemment chaque mois dans le secteur 3 où l’on ne compte pas moins d’une dizaine dans la seule rue Zom-Koom.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ces lieux de dépravation s’ouvrent au mépris de la réglementation en matière d’urbanisme et des droits de l’Homme et des enfants. Cette pratique est devenue si banale dans cette zone où les habitants, soucieux de l’éducation de leur progéniture, se voient en danger. Mais nous habitants, sommes conscients que ce phénomène est rendu possible grâce à l’attitude de certains propriétaires qui, habitant dans d’autres quartiers pour la plupart, n’hésitent pas à louer leur domicile à des gérants de ces maisons qui n’ont que faire des états d’âme des riverains.

Ce commerce qui se pratique en plein milieu d’habitations et même à la devanture de nos concessions avec des filles de joie occupant littéralement la rue de Paspanga jusqu’au marché Sankariaré, impose aux riverains le spectacle des racoleuses exerçant sans vergogne leur vente à la criée. Cette situation, Excellence monsieur le Premier ministre, constitue un véritable préjudice et même une forme de violence pour les habitants du secteur. La forte concentration des chambres de passe dans une seule zone avec ses corollaires que sont la délinquance, la consommation de la drogue, le vol, les nuisances sonores nocturnes et la prostitution, et nous en passons, met en péril les bases morales et religieuses sur lesquelles se sont construites les familles de Dapoya et partant du secteur.

A la tombée de la nuit, les femmes et filles du secteur, toutes généralement issues de familles respectables, ne peuvent plus se promener librement dans la zone, de peur d’être assimilées aux prostituées qui, elles, viennent d’autres quartiers. Pourquoi n’exercent-elles pas leur métier dans leur quartier ? C’est vrai qu’il est si communément admis que la prostitution est « le plus vieux métier du monde », qu’elle est considérée comme inhérente à toute vie sociale. Mais nous, habitants du secteur 3, souhaiterions vivre dans un environnement sain et excluant le corps humain et la sexualité du champ du marché, afin de donner une bonne éducation à nos enfants.

"Les valeurs morales en danger"

Les prostituées exercent leur activité tandis que l’avenir de nos enfants est en danger. Rares sont les personnes qui acceptent rendre visite à un parent ou ami de ladite zone à partir de 19h. Le riverain serait-il alors la victime de cette atteinte à la dignité humaine ? Mais s’il peut être victime d’exhibitionnisme ou de tapage nocturne, il ne saurait être la victime directe du racolage. Nous estimons que nous avons aussi droit au respect de notre dignité, de l’éducation et du sort de nos enfants. Monsieur le Premier ministre, c’est au regard de ce tableau très sombre que nous, habitants du secteur en danger, vous lançons ce SOS.

A la volonté d’assainissement de la vie publique dont vous avez fait montre, nous vous prions, monsieur le ministre, d’y associer un assainissement des mœurs et de la morale pour ceux qui en sont épris, particulièrement dans notre secteur. Pour nous, habitants du secteur, la dignité humaine est le patrimoine que nous partageons et dont nous avons la garde. Nous vous alertons, monsieur le Premier ministre, sur le caractère urgent et dangereux de notre situation et vous demandons avec insistance d’agir pour un rétablissement de l’ordre moral, car mine de rien, cette situation de banalisation du sexe, que les racoleuses et les multiplications des chambres de passe traduisent, met en danger les valeurs morales qui ont toujours caractérisé la société burkinabè.

Il est indéniable qu’une lutte frontale contre cette pratique qui n’est pas sans affecter l’éducation de nos enfants et qui met en danger les femmes et les jeunes filles du secteur pourrait être vouée à l’échec. Nous savons qu’une approche prenant en compte la dimension sociologique du phénomène s’impose, ce qui a expliqué peut-être les insuffisances des luttes antérieures. A plusieurs reprises, nous avons été heureux de voir ces lieux fermés. Malheureusement, chaque fois, à notre désagréable surprise, on les voit ouverts à nouveau. Il est vrai que sur le plan international, les prostituées ont accédé à une catégorie professionnelle, puisqu’on les qualifie de « travailleuses du sexe ».

Mais, nous pensons que les riverains ont également le droit de vivre dans un environnement sain. Nous pensons que c’est pour cela que, comme nous l’avons appris par la voie des ondes, la rue princesse qui était un lieu de prostitution très renommé à Abidjan, a été rasée. Et si des lieux tels que La Pigalle et Le Moulin rouge existent, nous pensons qu’il y a une réglementation en la matière. Nous ne sommes pas des opposants farouches à la prostitution. Mais nous estimons que cette pratique doit se faire dans le respect d’un certain nombre de critères, en particulier le respect de la vie des riverains, résidents du secteur. C’est pourquoi il faudrait peut-être envisager un confinement de ces maisons closes, dans des lieux bien déterminés où les clients pourront aller chercher ces « travailleuses du sexe. » Si cette pratique constitue un business toléré, qu’on leur affecte des réserves où elles ne causeraient pas de préjudice aux gens qui sont épris de tranquillité et de vie saine.

Pensez un peu à nous et à nos enfants, monsieur le Premier ministre. En attendant de trouver une véritable solution à cette situation intolérable que nous vivons, monsieur le ministre, nous souhaiterions que, dans une action concertée avec la mairie de Ouagadougou et l’arrondissement de Baskuy qui ont déjà fait d’énormes efforts pour résoudre la question, vous opériez une lutte systématique contre le racolage dans notre secteur. Nous vous prions de faire appliquer la loi en contraignant les propriétaires de domiciles abritant des chambres de passe à un respect de leur destination, quitte à ce qu’ils demandent officiellement un changement de destination de ces maisons d’habitations pour les transformer en maison de « commerce du sexe ». Dans le cas contraire, nous souhaitons la fermeture pure et simple de ces lieux à vocation de prostitution qui met en péril l’avenir de nos enfants et nous-mêmes. Nous osons croire, Excellence monsieur le Premier ministre, que notre appel ne restera pas lettre morte.

Un groupe d’habitants du secteur 3, quartier Dapoya

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2011 à 06:17
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Vous avez raison de vous plaindre, car la présence de ses maisons de passe met effectivement en danger l’éducation de vos enfants. J’espère et souhaite que votre cri de coeur sera entendu et qu’une solution durable sera trouvée.

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2011 à 16:24
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      le problème de prostitution n’est pas une mince affaire, au moins au secteur 3, ça se sont dans des chambres. faites un tour dans certains espaces, terrains de sport et réserves de la ville et vous constaterez les dégâts. c’est un phénomène qu’aucun pays au n’a pu enrayer. Que chacun prenne ses responsabilités...

      Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2011 à 17:37, par petit
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      vous avez raison je me joint à vous pour demander aux autorités de faire quelque chose pour éradiquer ce fléau qui met l’éducation en danger,indispose les habitants,gate l’image de notre pays.

      Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2011 à 12:49
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      Dans tous les pays, il y a la prostitution. Si on chasse les prostituées, les violes vont augmenter et à ce moment vos filles, vos femmes, vos soeurs, vos mères toutes seront des cibles potentielles. Il faut trouver une solution au problème posé mais en tenant compte de tous les parametres. La prostitution n’est pas la pire des conditions. Il faut cependant tout faire pour que les filles de moins de 18 n’ y soient pas.

      Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 07:00, par le nongodo du Faso
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Les gars du secteur 3, il faut laisser les gens s’enjailler. Ca fait du bien dans ce contexte de vie chere.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 08:29, par BIDIORE
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Un cri de cœur que M. le Premier Ministre doit écouter avec sagesse et réagir avec promptitude. La calebasse est fissurée, on demande de la raccommodée. N’attendons pas qu’elle soit brisée en morceaux pour nous lamenter

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 08:57, par yayack
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    les habitants de ses quartiers doivent les chasser par force voire les bastonnes ses prosttitues

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 09:08, par ORAN
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Je ne sais omment vous féliciter d’avoir enfin commencé à réagir à cette situation qui prévaut dans le quartier. J’ai été particulièrement choqué de vois des scènes inacceptables dans les rues de mon ancien quartier. Quartier qui m’a vu naître. En vacances avec ma famille en juillet dernier au pays, j’ai dû me résoudre à changer de quartier pour préserver ma famille (3 filles de moins de 14 ans). Je pense à ceux qui n’auraient pas le choix comme moi.

    Monisuer le premier ministre, monsieur le maire, il faut étudier la solution proposée par des habitants de la zone car à l’allure où vont les choses, elles vont mal tourner et personne ne pourra dire qu’elle l’ignorait. Mme la ministre de la promotion des femmes, voilà une action à mener pour protéger autant les femmes que les futures femmes. Ce sera du concret.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 09:34, par Une burkinabè
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Il y’ a prostitution car clients !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 09:50
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Laisse nous profiter ! toi aussi ! Eh !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 09:58, par Un témoin
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    C’ est vrai que les habitants de ce secteur 3 Dapoya, Paspanga
    juste à côté de la gendarmerie Nationale ont raisons. Tenez, des maisons soit dit en passant des auberges en plein milieu ddes concessions, écoles sont transformées la nuit venues en des chambres de passe. Certains avaient déjà attiré l’ attention du maire de Baskuy, puis du maire central, mais rien n’ y fit.
    Excellence, regardez ce problème au sérieux car les gens ne dorment plus dans ces quartiers. Les vas et viens des motos et véhicules, les sationnements devant les concessions qui dérangent la quiétude des habitants....
    S’ il vous plais faites quelque choses.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 10:56
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    << UNE BONNE EDUCATION A NOS ENFANTS >> Donc les protituées ont été mal éduquéés ? Ces filles sont à plaindre et on doit les aider à trouver une autre chance dans la vie.Tout comme les hommes sont des brigants et voleurs ,les filles font la prostitution dans le meme ordre d’idées.Meme si on ne doit pas encourager la prostitution ,certaines ne savent meme plus comment faire pour sorit de ce milieu Et puis au FASO cest devenue monnaie courante, j’ai mal à la tête , j’écris au Premier ministre , je n’ai pas recu ma paie, j’écris au PM ,il a y des prostituées dans ma rue ,j’écris au PM.Dans ce cas tout OUAGA va écrire au PM car les filles de joie sont dans tous les quartiers.PARDON je vais écrire au Premier Ministre car mon portable n’a plus de réseau.

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2011 à 13:46
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      Tu as raison parcequ’on marche vraiment sur la tête au Burkina.Que fait le marire ?Si votre quartier est bordélique,les élections arrivent et mettez le sur la touche.Aussi que fait la ministre de la promotion de la femme ?en fait c’est un ministère qui ne devrait meme pas exister,c’est une coquille vide mais qui coute cher aux contribuables.Je milite pour sa suppression car voilà un cas patent où la ministre aurait pu faire semblant d’être utile à la société,à la cause humaine mais là encore,elle brille pour son inutilité.Donc envoyez vos courriers aux vrais destinataires et laisser le PM travaille tranquille

      Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 11:35, par un frère
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Tout d’abord félicitation à ce groupe pour cette interpellation.
    Voici des pratiques que tous les Burkinabè doivent faire siennes.
    Nous devons tous participer à la construction de notre pays en informant au quotidien les citoyens et les autorités des réalités que nous vivons.


    Pour un Burkina meilleur nous nous battrons

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 12:32, par Sidnaba
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Cette prostestation est juste mais je ne comprends pas pourquoi elle est adressée au Premier Ministre.Cette affaire est de ressort du bourgmestre de la ville. Le PM a bien d’autres choses serieuses à traiter que de gerer les quartiers de la ville. Il serait donc plus sage de rediriger vos plaintes et votre requete à Simon.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 12:58
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    les chambres de passe et la prostitution C’est le grand bizness des gens de la sécurité (gendarmes et policiers). et dans ce domaine là, ils font du renseignements et de l’argent. qui osera toucher à ça !
    C’est le problème, hélas !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 13:08, par Malick
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    En 2006 j’avais loué une villa à usage de bureau dans la zone. J’ai dû m’en aller. Lorsque je devais rester travailler tard dans la nuit, j’en voyais des choses. Inutile de dire à quelqu’un de "respectable" un "vous pouvez passer, je suis toujours au bureau".

    La devanture était décorée par des créatures.

    J’avais essayer de créer une petite mobilisation mais je crois qu’à l’époque, les riverains n’étaient pas prêts, ou alors n’en avaient pas encore assez, comme ce semble être le cas aujourd’hui.

    Sans stigmatisation, j’ai constaté que la prostitution (et le commerce de drogue) était surtout l’affaire de Nigerians. Il y a aussi de "grands types" du pays qui ont des maisons closes dnas le quartiers, ce qui atténue peut être les ardeurs du maire.
    Simon avait en effet fait déguerpir et éclairer la rue "Aly Baba". Mais il faut faire plus. Impliquer la proprio du Bar Matata dans la lutte contre cette prostitution dont l’un des pivot semble être son bar.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 13:29, par djibo
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Pour le probleme n’est pas seulement un probleme du secteur 3,mais de la ville.La mairie doit appliquer et valoir des reglements.Je ne sais pas et ne comprends pas pourquoi les autorites restent muet devant une pareille situation.Imagine si cela se produisait a cote de leur residence quel serait leur reaction..........

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 13:43
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    eh ! laisser le deal continuer. si on ne sait plus ou aller nous defouler on va violer vos femmes et vos filles soit disant "bien eduqueés" et la aussi vous allez crier. A VOUS DE CHOISIR !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:03, par Vive l’Amour, abas la haine
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Ecoutez, habitants du secteur 3, laissez ces filles tranquilles. Vous avez de la chance qu’elles ont choisi votre secteur pour faire leur job. Il faut plutôt voir comment leur imposer des taxes qui vont contribuer à dévolopper votre secteur. Si nous, on avait cette chance de les avoir chez nous, ce sera une bonne opportunité.
    Dites plutôt que comme elles sont votre secteur, vous ne pouvez pas profiter de leur service. En tout cas, nous, on est chaque nuit chez vous, loin de nos épouses et on s’en réjouit énormement. On pensera à vous en trouvant des prostituées pour installer dans notre secteur. Malheureusement, elles ne vont pas accepter car ce n’est pas un secteur très animé, en mouvement comme chez vous. C’est cela la vie aussi. Vivement que la nuit tombe vite que je m’y rende et "m’enjailler" au maximum. Ah ! Ah ! Ah !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:04
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Si ADO a pu raser la rue princesse, c’est que le problème est politique. Les autorités de ce pays ne peuvent pas parler de l’avenir de la jeunesse dans ces conditions !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:17, par yoyo
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    le maire(simon compaoré) a tenté de mettre de l’ordre dans la gestion des maisons closes et tout ce qui suit ( les putes) ont la traité de tout les noms,on a meme crée subitement une association des proprietaires de maison closes,mais qu’est ce que les gens veulent,que les habitants du secteur 3 laissent le premier ministre s’occuper des choses serieuses,celui qui devrait le faire(le maire de ouaga)quant il a voulu prendre des mesures vous l’avez traité de tout.Laissé les autorités resoudrent les problemes serieux du pays.On ne vous a pas dit que c’est le plus vieux metier du monde donc il existait bien avant votre naissance, donc laissé les gens tranquille

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:27, par Jean
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    L’internaute qui vient de me preceder est vraiment un imbecile.Tu veux te defouler il faut te marier. Imagine que quelqu’un aussi se defoule de la sorte avec ta fille. Qu en diras tu ? Je ne savais pas qu’il y avait autant d’imbecile comme ce Monsieur a Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:53, par John
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    je suis pour la lutte contre la prostitution mais soyons qu’en même un peu réaliste car ceux qui ont loué ces parcelles pour le compte des chambres de passe sont des habitants du quartier. il faut d’abord s’attaquer à vos proches véreux. en toute honnêteté il faut mieux reposer le problème pour prendre en compte tous les contours sinon c’est un combat déjà voué à l’échec.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 14:59, par Mougoukadidè !!
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    ECOUTER VOUS ETRE AIGRI DE NE POUVOIR EN PROFITER.QUAND JE SUIS CHEZ MA GO LA-BAS,je respire un bon coup d’air frais.je m’eclate bien avant de repartir supporter les plaintes de mon "ministre de l’interieur" qui ne sait que poser des problemes(le riz est finie ;y’a plus de gaz ;mes pagnes sont troués .....etc).alors je comprends que comme vous ne pouvez pas en profiter un peu loin de vos tigresses, vous soyez jaloux de nous voir chaque soir nous eclater pendant que vous raler à cote de vos" NINJAS INZANZABLE".ET puis pour vos filles, elles apprendront un metier dès leur plus jeune age, ce qui n’est pas rien soit dit en passant !!!!!!!. AVOUEZ QUE VOUS ETES GATE !! pour vous ce n’est que du BENEF

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 15:17
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Comment que les prostituées peuvent vous envahir ? Elles sont aussi locataires ou propriétaires de maison ? Aussi ils faut les faire comprendre qu’il y’a des règles de vie dans la cité. Je sais pas si la pratique est condamnable par la loi. Si c’est le cas que les autorités fasse appliquer la loi dans toute sa rigueur. Dans le cas contraire il faut faire son business sans autant nuire aux autres. Bien vrai que ces prostituées peuvent vous nuire mais aussi et surtout ces les clients qui viennent les cherchés dans votre quartier. Et pourquoi votre quartier ? Posez vous cette question et vous aurez votre réponse. Enfin il faut enseigner la morale, l’éthique et le respect de soi à nos citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 15:44, par Hum !
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Il m’a fallu terminer l’article avant de pouvoir me situer.
    Vous ne pouvez pas dire que c’est Dapoya au lieu de passer le temps à parler de secteur 3.
    Je pense qu’il est temps de révaloriser les noms traditionnels de nos quartiers. Un Numero ne peut pas constituer une référence historique.
    Même à Paris, ils ont su conserver les noms de leurs quartiers.
    Pour ma part, Samandin, Kamsonghin, Dapoya et autres me restituent mieux l’historique de la ville. Rassurez vous, je ne suis pas Mossi, et point natif de Ouagadougou, mais je trouve regretable de devoir perdre notre patrimoine historique au nom de je ne sais quel modernisme.
    Inutile de chercher à me persuader du contraire. Ma conviction est fortement faite.

    Répondre à ce message

    • Le 30 septembre 2011 à 18:30, par SAGE
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      VOUS ETES ADORABLE.BIEN SUR QU"IL FAUT CONSERVER LES NOMS TRADITIONNELS DE NOS QUARTIERS QUI VALORISENT L"HISTORIQUE DE NOTRE CHERE PATRIE.LE PREMIER MINISTRE DEVRAIT LEUR RENVOYER CE COURRIER POUR CORRECTION AVANT DE SE PENCHER SUR LE DOSSIER. CONSERVONS NOS TRADITIONS VOIRE L" HISTORIQUE DE NOTRE PATRIE. MERCI.

      Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2011 à 13:10
      En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

      Tun’as rien compris. Ceux qui ont écrit ce document ont peut être été vague mais ce n’est pas pour cela que tu vas penser que les secteurs remplacent les quartiers. Un secteur peut prendre plusieurs quatiers. Alors arrêtez de dire des choses sans réfléchir. Le secteur est bien plus facile à comprendre administrativement contrairement aux quartier qui a des limites mouvantes parce que ses limites sont sociales.

      Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 15:51, par Touwendé
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Monsieur Jean, balle à terre, ne vous en prenez pas aussi durement à ce Monsieur qui ne pense qu’à se défouler. Voyez vous, moi jè fais le quartier dans les années 94-97 (j’imangine de nos jours) ; bon nombre des familles qui y habittent n’offrent qu’une seule ration à leurs progénitures, vous pensez qu’on peut vivre avec ? conséquense les filles qui ont la chance d’être femme s’en donnent à la prostitution ? et les garçons ? vols, trafic de stépefiants ce ne sont pas aussi des grands maux pour la société ? Le problème réel de ce quatier c’est les parents eux mêmes qui ont totalement démissioné de leur responsabilité ; faute de monyens peut être, mais à qui la faute ? Pas au Maire encore moins au Premier Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 15:56
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    A mon avis, je pense qu’il ne faut pas condamné les prostitués mais les clients. C’est parce que la demande est là que l’on retrouve sur toutes les rues ces filles de joie. Si elles ne reçoivent pas de clients pendant 3 jours, pensez vous qu’elles trouveront un autre métier ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 15:58
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    A mon avis, je pense qu’il ne faut pas condamné les prostitués mais les clients. C’est parce que la demande est là que l’on retrouve sur toutes les rues ces filles de joie. Si elles ne reçoivent pas de clients pendant 3 jours, pensez vous qu’elles ne trouveront pas un autre métier ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 16:04, par mackiavel
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Franchement,
    Je crois que l’on ne sait pas à quoi on s’attaque ici. La prostitution est mon montre urbain qui a mangé d’un dirigeant. Je crois qu’il faut faire l’approche par éducation et non par la force au risque de voir ces prostituer tomber aux mains des maîtres des rues.
    Que Dieu sauve le Faso !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 20:07, par Vagabond
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Ce sont les grands meme du pays qui sont les clients de ces femmes du sect 3. Certains ont enceinté des femmes mariées des gens et sont encore dans le gouvernement ! A l’image de toutes ces prostituées, c’est le Burkina qui malade ! Que se passe t-il alors en province ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 20:11
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Monsieur le 1er ministre le problème du quartier de dapoya est plus sérieux que vous ne pouvez l’imaginer parce que les proxenetes ont réussi à mettre nos frères du quartier dans leur sale besogne. Moi je suis un habitant du quartier je vous en prie faites juste un tour dans ce quartier vers 22h no comment

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2011 à 12:54, par comète de halley
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    un peuple est toujours à l’image de ses gouvernants.en d’autres termes le bas de la pyramide est le reflet du sommet.en d’autres termes encore on dira que le poisson pourri par la tête.donc au Burkina reconnaissons que la tete est pourrie.comment voulez-vous que la gangrene n’atteigne pas la queue ?en plus la prostitution ne date pas d’aujourd’hui.c’est un phénomène qui a traversé tous les temps:de la génèse jusqu’à l’antiquité,les temps médiévaux,la renaissance,les lumières,les temps contemporain et moderne.donc laissez les gens tranquiles parce que la problématique de la question est vide.évitons les débats creux et absurdes.par exemple cherchons à resoudre le problème suivant:coment faire face à la famine qui s’annonce après une saison hivernale non réussie ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2011 à 13:09, par jelgel
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    dapoya la nuit c’est ahurissant.on n’est carrement obligé de n’ai pas emprunté certaines voies au risque de te faire agresse par ses filles.mais nous que faisons nous pour combattre la prostitution ?as t-on besoin de se depigmenter pour aller au Lycée ? combien coutent l’entretien de ses peaux denaturées ? ses pomades ses mèches,portable derniers cris,ses motos ?si vous acceptez un certains comportement de votre filles soyez sur que ce n’est pas avec nos pauvres revenues qu’elles va s’entretenir.consequences il lui faudra 2,3 puis 4 copains et ainsi de suites c’est la derive.remettons nous en cause eton trouvera la solution à certains probleme.vivons selon nos moyens et la peau que dieu nos a dotés.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2011 à 17:08, par Le Saint
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Ou la demande (les clients)est très forte au secteur N°3 ou bien ce sont les promoteurs des chambres de passe qui y réside.Dans tous les cas pensez aussi aux avantages que vous offrent ses prostitués et vous verrez que c’est kif kif.Et l’internet ?Mes amis apprenez à vivre dans votre temps.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2011 à 19:07, par Next...
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Ce problem doit etre adresse a votre conseiller municipal, au maire de votre arrondissement et au maire central. Pas au PM car ce n’est pas un probleme national. D’ou l’importance d’aller voter pour elir le bon conseiller ou voter pour sanctioner le conseiller incompetent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2011 à 23:13
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    pour ceux qui croient que ce problème ne peut incomber au Premier Ministre, juste pour les notifier que la prostitution doit même incomber au Présudent du Faso à l’exemple du Président THOMAS SANKARA qui s’est prononcé là dessus en ces termes lors de son discours à la Nation en le 03 janvier 1986 ’’...nous devons combattre 2 choses la mandicité et la prostitution...nous devons donner la chanche à chaque femme de gagner honétement et dignement sa vie, Je ne suis pas contre les prostituées mais contre la prostitution. JASUS avait dit celui qui n’a pas péché qu’il lui jette la prémière pierre mais personnes n’a oser jetter, si JESUS revenait aujourd’hui et reposeait la même question, que nous soyons les premiers à le faire car nous ne péchererons plus jamais (plus de prostitution). Qu’aucune femme ne déambule sur un quelconque avenu en parlant anglais ou français...’’ Pensez y ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2011 à 12:47, par Le Zoung
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Le lance-pierre est une solution très efficace.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2011 à 13:08
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Tout ce qui se dit est vrai. Mais je crois qu’il faut commencer par lotir d’abord le quartier. C’est la raison principale de tout ce désordre. A chaque fois qu’on a évoqué ce problème, les habitants se sont mis à rougir ! Et derrière ils se plaignent. Un quartier non loti en pleine ville, ce ne peut être que ce désordre là. Partout en Afrique c’est comme ça. L’assainissement de ce quartier passe par le lotissement et la structuration du quartier. Après les prostituées iront sur N’kuamé N’kruma peut être. Mais là ils ne dérangeront personne car c’est un centre commerciale ou il ya très peu d’habitations.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2011 à 14:31, par l’oeil
    En réponse à : SECTEUR 3 DE OUAGA : Les résidents envahis par les prostituées

    Le développement de l’activité des travailleuses de sexe est le résultat de l’urbanisation. Cette activité existe dans presque toutes les villes du monde entier. Si les populations se plaignent, c’est parceque les autorités municipales de Ouaga n’ont pas joué leur rôle. il doivent aménager dans différents quartiers de la capitale des espaces réservés pour cette activité. Ou bien orienter les investissements privés dans ce projet.
    Chasser ses travailleuses de sexe, pourtant utile à la société n’est pas selon moi la solution. et croyez moi, le PM n’interviendra pas dans ce sens.
    Il faut donc repenser l’organisation géographique de l’architecture urbaine.
    Il fout une concertation entre les trois parties : les travailleuses de sexes, les populations et les autorités publiques afin de trouver une solution effcicace.
    Il faut aussi, pour complèter sensibiliser les travailleuses de sexe afin qu’elles utilisent les méthodes préventives du VIH/SIDA. Elle ont un grand rôle à jouer dans la prévention et léradication de ce fléau.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés