SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

mercredi 28 septembre 2011 à 03h22min

Alors qu’il venait de fêter sa 43e année (24 septembre 1968-24 septembre 2011), le Cheick Aliou Tall, homme d’affaires et chef spirituel de la Tidjania 11 Grains de Tojam (localité située dans le Lorum, région du Nord), a été fauché par les balles meurtrières d’inconnus, devant sa porte à Tampouy, secteur 21 de Ouagadougou, sous le regard impuissant de sa famille. C’était dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 septembre 2011.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’acte est digne d’un scénario de Hollywood, mais c’est la réalité. Le chef spirituel de la Tidjania 11 Grains de Tojam (localité située dans le Lorum, région du Nord) a été mortellement touché dans la nuit du 24 au 25 septembre 2011 devant son domicile, sis au quartier Tampouy à Ouagadougou (deuxième rue à gauche après Burkina Forage), sous le regard impuissant de sa famille. Aux environs de 23 heures, alors qu’il rentrait chez lui à bord de son véhicule de marque Mercedes E 250, le Cheick Aliou Tall a reçu une première balle à l’épaule, au virage du six mètres conduisant chez lui.

Là, il est à moins de cinq mètres de chez lui. Avec la balle à l’épaule, il a tenté d’arriver chez lui et c’est devant la porte de son domicile qu’il a reçu d’autres balles qui l’ont mortellement touché. Les voisins, toujours dans la psychose de la grogne des militaires et croyant avoir affaire à eux, au crépitement des armes, se sont bonnement enfermés. Ce sont les membres de la famille de la victime qui sont sortis, mais n’ont pu rien faire face à l’arme qui a été pointée sur eux. A deux et sur une moto genre Rainbow, les tueurs ont accompli leur "besogne" avant de disparaître sans être inquiétés. Nous avons approché la famille du défunt à Tampouy le 27 septembre 2011 et nous avons reçu le témoignage évoquant la thèse de l’assassinat.

Et pour preuve, la victime a été, à plusieurs reprises, objet de menaces de mort. Interrogée sur les raisons du crime, la famille de Aliou Tall dit ignorer ce qui a pu amener ces inconnus à le tuer. La victime a, en son temps, chaque fois saisi la gendarmerie. Mais à entendre les membres de la famille du défunt, rien n’a été fait pour protéger Aliou Tall. Pour rappel, Aliou Tall, alors président du Conseil villageois de développement ( CVD) de Tojam, a été décoré par deux fois ; d’abord en 2008 chevalier de l’Ordre national et en 2009, médaille d’honneur des collectivités. Il laisse derrière lui une veuve inconsolable et un enfant de 5 ans.

Boureima DEMBELE

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 septembre 2011 à 05:00
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Le Burkina devient comme la Sicile,c’est très très très préoccupant.J’ai peur car maintenant la mort peut survenir de partout avec déjà les accidents mortels bêtes de la route si les pistolets se mettent à regner,il y a de quoi fuir le Burkina puisque les autorités ne font rien,ils ne s’occupent que de leur gombo frais
    Que dire de plus sinon présenter mes condoléances à la famille du défunt

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 16:43, par Yero
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Toutes mes condoléances à la famille éplorée. Un règlement de comptes voire une vengeance n’est pas à exclure. On se rappelle que le Cheick Aliou Tall était un des protagonistes d’une bagarre qui avait éclatée à l’aéroport de Ouagadougou il y a des années de cela, lors de la visite du SG de l’ONU au Burkina (l’autre protagoniste étant son cousin). Lors des échanges de coups, un coup de feu avait été tiré, ce qui a amené l’intervention du RSP présent sur les lieux au moment des faits. Les deux protagonistes s’étaient retrouvés devant la justice avec de multiples rebondissements et des menaces de morts.
      Que justice lui soit rendue !

      Répondre à ce message

      • Le 29 septembre 2011 à 00:02, par dahico
        En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

        Qui sait si cet assassinat n’a-t-il pas ete commandite au sommet de l’Etat ? Je ne suis pas burkinabe je suis du Mali, mais je reste attacher a ce beau pays parceque j’y ai passe de bons moments pendant mes vacances.
        La police ne fait elle pas de patrouille ?Je ne veux pas que cet acte ignoble et sauvage reste impuni.

        Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2011 à 18:43, par Djibril NDIAYE
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Je suis Sénégalais, mais j’aime tellement le Burkina, que mes amis me surnoment "Burkinabé". Je suis désolé que le Burkina devient comme la Sicile. Je souhaite que ces actes d’assassinats s’arrêtent.
      Mes Condoléances à la famille du Chef spirutuel assassiné.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 07:57, par Burkinabè
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    J’espère que l’état donnera les moyen à un juge et son équipe pour enquêter sur ce crime. Les moyens courants ne permettront de rien faire. Chaque fois qu’un crime a été enquêté en profondeur, c’est suite à des manifs et on déclare qu’on a donné tant de millions à tel juge pour... N’attendez pas car demain ça peut être vous ou quelqu’un d’autre ou même moi.
    Paix à l’âme de la victime.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 08:29
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    avec de telles indices nos serices de securites doivent absolument clarifier la situation enfin de demasqueer les assassins ;il faudra ensuite s’evire pour que ppour une banale histoire le pays ne devienent un veritable far west

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 09:57, par un frère
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Tragique fin d’un chef spirituel.
    Paix à son âme, puisse Dieu le recueillir auprès de lui.
    Courage à la famille, tôt ou tard on aura les commanditaires et les exécuteurs.
    Le chemin pour la justice au Burkina Faso est très long et parsemé d’embuches.
    Je demande à la famille de ne surtout pas baisser les bras car le Cheick Aliou Tall mérite justice.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:02
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Encore une fois, toutes nos condoléances à la famille TALL. Nous voici fasse à un drame qui ne sera jamais élucidé. La gendarmerie ne prend se genre de déclaration de menace et la protection de personnes en danger en compte qu’après la mort de ses derniers. Décidément, nous vivons dans une anarchie totale. Qu’attend la gendarmerie pour agir ? Ou bien veut-elle aussi qu’on vienne casser leur édifice pour qu’elle se remette à faire correctement leur travail ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:03, par le Pacifiste
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    S.O.S. Qu’est-ce qui nous arrive ?
    Les attaques à mains armées se multiplient dans la ville de Ouagadougou. Tous les jours que Dieu fait, il y a une attaque à mains armées. Le cas de ce chef est similaire à celui d’un jeune qui a frôlé la mort le jeudi 22 septembre dernier. Alors qu’il partait à Tampouy, deux personnes sur une mobylette Rimbow s’approchaient dangereusement de lui alors qu’il s’était arrêté pour uriner. Sentant le danger, il a averti en leur disant de ne pas s’approcher. Mais ces derniers fonçaient sur lui. Au moment d’enlever son arme, un d’entre eux l’a saisi par le bras et l’autre a tiré trois balles dans sa cuisse. Il s’est laissé tomber faisant le mort et les deux assaillants qui étaient suivi d’une Mercedes ont pris la clé des champs avec l’arme de la victime. Transporté à Paul VI puis à l’hôpital yalgado, il a été pris en charge. Sa vie n’est pas en danger. Le samedi 17 septembre, un kiosque du jardin du maire sur la route de ouaga 2000 a été attaqué par des personnes à bord d’une golf. Ils ont vidé le coffre. Le boucher qui a voulu alerté a failli prendre une balle avant que les bandits disparaissent dans la pénombre. Il y trois semaines de cela, à un kiosque non loin de la radio savane FM, un jeune s’est vu retirer à 19 h sa moto nano qu’il venait d’acheter sous le regard impuissant des clients du kiosque qui ont tous disparu lorsque le malfrat a enlevé une kalachnikov de son blouson et a tiré plusieurs balles en l’air. Les cas sont très nombreux et on ne peut pas les citer tous.il faut que les autorités voient sérieusement ce problème des attaques à mains armées sinon Ouagadougou risque de se transformer en champs de cow boy.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:13, par Anonymous
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    j’ai personnellement connu ce cheick dans le Lorum et je compatis avec sa famille à sa tragique disparition.Il faut que la lumière soit faite sur cette affaire car ces genres de scenaris qu’on ne voient que dans les films d’action ne doivent pas s’inviter au Faso sinon c’est foutu.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:34, par Non assistance de personne à danger
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    La famille doit déposer une plainte contre la gendarmerie. C’est inadmissible que des gendarmes qu’on paie avec nos maigreurs ne puissent même pas faire le minimum de leur boulot. Au même titre que les accoucheuses de Bobo, ces gendarmes n’ont pas assisté une personne en danger. Nous devons donc les licencier comme on l’a fait à Bobo. On verra si notre gouvernement à travers ses conseils de ministres aura le courage de mettre tous les agents publics burkinabè (gendarmes comme accoucheuses) sur le même pied d’égalité. Sinon il faudra réhabiliter les accoucheuses ou dissoudre le SYNTSHA.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 21:56, par Laros
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      PENDANT QU’ON Y EST POURQUOI NE VAS TU PAS VOIR LE CHEF D’ETAT MAJOR DE LA GEMDARMERIE AFIN QU’IL T’AFFECTE UNE GARDE PERSONNELLE.COMME TU ES ECERVELE, JE NE T’EN VEUX PAS. MAIS TU PEUX DEMADER A BLAISE COMPAORE DE METTRE DERRIERE CHAQUE BURKINABE UN GENDARME.N’IMPORTE QUOI..............

      Répondre à ce message

      • Le 28 septembre 2011 à 23:40
        En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

        ..Et derriere chaque gendarme on va mettre un garde de corps et derriere chaque garde de corps un vigile et ainsi de suite. Ne chargez pas nos freres et soeus gendarmes pour rien. La question de la securite ne peut se resoudre de facon individuelle. Il faut s’ adresser au systeme qui secrete l’ insecurite. Nos braves gendarmes se batent comme ils peuvent. Dans certaines campagnes, c’est eux- memes qui achetent le petrole pour monter la garde. C’est pas rose. Personnellement, je leur tire mon chapeau. Quand je vais dans ma region, je m ;arrete pour leur dire bonjour. Meme si je n’ai pas grand - chose pour leur donner des cadeaux bien merites, ca reconforte au moins.

        LOP

        Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:45, par Elgad
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    C’est quoi ça encore ? on se croirait dans une favela, non franchement cette insécurité grandissante inquiète tout le monde maintenant. Il est temps que le Gouvernement dote des armes à feu aux honnêtes citoyens pour qu’ils assurent eux-mêmes leur sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:49, par jeshi
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    ce n’est qu’un avertissement avec tous ces millitaires radiés et laissé dans la nature on s’attendre à vivre hollywood en direct et frequemment.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 10:55, par keita issouf
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    C’est vraiment dommage de voir des scènes de type hollywoodien dans notre pays et plus précisément à Ouagadougou
    il y a deux cas qui se sont passés dans la commune rurale de saaba banlieue de Ouaga en l’intervalle d’une semaine et presque au même endroit.c’est tout juste à coté d’une touffe(cimetière) sur la route de saaba.des personnes ont été agressées par des malfrats dans la nuit.la première a été agressée la semaine dernière et la seconde le dimanche passé.même mode opératoire ;machette qu’ils utilisent pour lapider leurs victimes d’ailleurs qui ont été grièvement blessés.la seconde victime jusqu’à la date d’hier était toujours au CSPS.donc j’attire l’attention des autorités des forces de sécurité à effectuer des patrouilles entre le carrefour route de fada et saaba.trop de vols aussi dans les domiciles à Nioko1.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 11:00
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Pauvre de lui. Comment cela a-t-il pu arrivé ? Je suis sans voix. Dans quel pays sommes nous abattre froidement et en toute impunité quelqu’un devant chez lui !!! C’est fort !!!
    Pourquoi la gendarmerie n’a t’elle rien fait pour le protéger ?
    Mon Dieu !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 11:11, par LE PETIT
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Paix a son ame. Mais comment peut-on qualifier ces genres de meutre ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 11:16, par PEEB’REH
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Tout le monde sait que la probabilite que ce soit des militaires en activite est tres grandre.
    Autre chose : le nombre de motos voles detenus par des militaires, surtout les voleurs et jeunes voyous du Conseil ne se compte plus

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 19:12, par shams
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      J’interpelle le gouvernement et la population à prendre au sérieux ce problème de sécurité.Les forces de sécurité doivent prendre au sérieux les personnes qui viennent vers eux quelque soit leur rang social.le gouvernement doit équiper les forces de sécurité avec un bon matériel pour contrer la criminalité dans les villes .il faut augmenter le nombre des recrues des forces de sécurité dans les années à venir.Il faut activer et rendre performant les services de renseignements des forces de sécurité.et il faut trouver des solutions pour le chômage des jeunes sinon on risque d’avoir fréquemment de telles situations déplorables.courage à la famille éplorée.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 13:01, par simpos
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Heu. sa aussi c’est quoi ? Notre Faso qui est entrain de devenir un far west ? Vivement que4 ces assassins soit trouvé et condamné a la hauteur de leur forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 14:20
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Bonjour

    Toute mes condoléances à la famille éplorée.

    j’aimerai attirer l’attention des uns et des autres sur des situations qui amènent souvent les gens à se vanger. Les gens s’enrichissent du jour au lendemain sans qu’on ne sache comment. Je ne donne pas raison aux personnes qui ont commis cet acte ignoble. Car nulle n’a le droit d’ôter la vie de l’autre
    Cependant tout le monde n’a pas la même façon de voir les choses et n’ont pas les mêmes capacités de réflexion.
    je vous compte ce qui m’est arrivée. Un individus à détourner mon matériel et m’a dit de l’appeler à ou je veux.
    Je l’ai convoqué et finalement, il ne se sentait pas inquiété et j’ai du renoncer à cause des désagréments des absences répétées que cela pourrais causé dans mon travail.

    Les gens s’enrichisse sur le dos de pauvre personne sans rien craindre. Pour une personne qui n’a pas la crainte de Dieu, il chercherait à ce faire justice lui-même et cela peut conduire à des cas similaire.

    Mais de grace, faison tout pour ne pas se salir les mains dans cette vie quel que soit les situations qui nous arrive

    Beaucoup de courage à sa famille et que Dieu prennent soin d’eux

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 16:09, par VP
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Nous sommes tous actuellement à la recherche de la cause de cet assassinat.Je demande aux uns et aux autres de jouer balle à terre.Je souhaiterais que mes amis Gendarmes nous disent le font de sa plainte à eux adressée ou encore c’est le Procureur qui devra nous dire quelque chose là dessus.En la matière,toutes les hypothèses ne doivent pas etre écartées.Je voulais dire : 1- il n’a qu’une seule femme avec un banbinot avec beaucoup de fortunes.Alors que vous conviendrez avec moi,que ces genres de personnes sont souvent l’objet de harcellement de la part des femmes Ninza de Ouaga surtuot qu’il est un peul.2- il a déjà obtenu plusieurs décorations avec son jeune age.Peut etre qu’il fait parti des amis des Grands.3- il est un chef spirituel.Peut etre que dans certains de ces multiples preches,quelqu’un se senterait visé.Je ne l’accuse pas de tous ces mots cités,mais ce ne sont que des hypothèses que les enqueteurs ne devront pas négligées.Je condamne avec la dernière énergie cette forme de régler les comptes.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 15:39, par Abdel Walid
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Toutes mes condoléances à la famille éplorée ;
    Que son âme repose en paix et qu’Allah le Tout-puissant assiste sa famille ;

    La vengeance engendre la vengeance et ce n’est peut être pas la solution extrême qui résout à chaque fois certains problème ; Dieu seul est omnipotent ;

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 16:32, par BOSS
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Notre cher pays n’est plus un havre de paix - c’est regretable. C’est le juste corollaire des systèmes qui perdurent ; nous ne sommes pas habitués à ce genre de barbarie, pas içi au FASO.
    Tous les moyens doivent être mis à profit pour arreter et juger publiquement ces ignobles râts qui n’auraient pas dû exister.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 16:50, par le juste
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Je connais personnellement le cheick TALL qui frequentait beaucoup notre service .Que c’est horrible comme acte.Que les coupables soient retouvés et punis à la hauteur de leur acte.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 18:15, par francislaroche09
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    C’est regrettable que ce genre de choses se déroulent dans notre pays.La gendarmerie doit nous dire qu’est ce qu’elle a fait pour assurer la sécurité de ce dernier.J’ai l’impression que les menaces de mort faites aux personnes peu connues n’ont pas une oreille attentive de la part de ceux qui sont chargés d’assurer notre sécurité.
    Ceci est un fait qui doit nous interpeller tous car il n’y a pas longtemps personne ne pouvait dire qu’il était en sécurité ici et je pense que cela continue toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 18:27, par SIMPSOM
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    C’est a ne rien y comprendre !
    Ou est passée la fameuse Brigade Anti Criminalité (BAC) de la police ?
    Au lieu de travailler dans les villes comme il est de son devoir, les éléments de cette unité rackettent les pauvres usagers sur les routes et lorsqu’on se plaint ils disent avoir une compétence nationale...mon œil.
    Il faut que toute la sécurité soit réorganisée car c’est un véritable foutoir et personne ne sait ce qu’il doit faire.
    Les gendarmes, les policiers et autres se retrouvent en pleine ville et malgré tout les crimes se passent a leur nez et barbe.
    C’est du devoir de l’État d’assurer la sécurité des citoyens sinon le pays serra un véritable far west.
    Pardon webmaster !!!

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 19:09
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Depuis le 15/10/1987,il n’y a plus un Etat au Burkina Faso et tu dois le savoir tout comme tous les Burkinabè doivent le savoir.Chaque Burkinabè est livré à son sort et à chacun de se débrouiller comme il le peut.C’est la jungle à tous les niveaux et c’est très triste,je suis dégoûté,abattu,anéanti

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 19:48, par nati
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Ignorant !dès qu’on est victime de racket on porte plainte parce qu’on est dans un pays de droit. Il ne faut pas gâter le nom de ces braves hommes qui travaillent jour et nuit. Croyez-vous que s’ils ne faisaient pas leur travail malgré les médisances dont ils sont victimes on ne vivrait pas le pire ? Et puis la plainte a été portée à la gendarmerie pour vous le rappeler donc adressez-vous à elle ; la police ne peut pas être partout à la fois. Et puis des mauvaises langues comme ca ne les encouragent pas.

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 19:56, par Théodore W. OUEDRAOGO
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      je ne comprends pas pourquoi l’État passe son temps a recruter les hommes de tenue et les laisser aller dormir a l’heur actuelle ya combien de gendarme au Burkina au moins on peut doter chaque secteur de 15 gendarmes rien que pour assurer la sécurité des honnêtes citoyens.

      Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2011 à 20:41, par YA NA MARE
      En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

      Mon ami il faut être honnête et parlé de se qu’on a vu. La BAC est une structure qui inspire respect et qui travail jour et nuit pour nous donc si tu ne peut les encourager ne les décourage pas.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 19:07, par nati
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Mes condoléances à la famille TALL. J’impute cette responsabilité au gouvernement qui doit assurer la sécurité des personnes et leurs biens par le truchement des forces de l’ordre que sont la gendarmerie, la police mais aussi la justice. Je pense que nous avons suffisamment ces hommes pour assurer leur travail. Particulièrement les gendarmes qui sont mieux payés doivent se mettre au travail au lieu d’assurer la sécurité rapprochée auprès des ministres. On ne les voient même pas en patrouille tard la nuit comme les policiers de la brigade anti-criminalité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2011 à 20:41, par joe
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    un autre crime en plus, c est sur que s il habaitait dans les environs de kosyam on ne pourrait pas l atteindre mais connaissant bien son domicile ,l obscurite ki regne dans le six metre ou il habite ,un crime de ce genre est tres facile,une fois de plus j interpelle le premier responsable du pays,les burkinabes ont envie de changement,il faut qu il le sache,tout est a refaire/ si vraiment il ne peut les proteger il n a qu a partir, de grace quoi il faut aller avant de finir ainsi aussi,ce crime est sur n est pas lie a l argent puisque les deux gars ont juste tirer sur lui et fuir donc je suppose que c est la femme d un gourou ou d un militaire qu il frequentait c est juste une supposition,car on sait la faiblesse des jeunes riches ,Mais je pense que de nos jours on a plus besoin de tuer un autre a cause d une femme car y a presque plus de serieux et de fidelite et ca tout le monde le sait.Paix a son Ame Grand Tall comme on l appelait au quartier,

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2011 à 12:02, par Bonbon
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Toutes les confessions religieuses sont pareilles et c’est comme les politiques. on n’hésite pas à te faire taire quand tu déranges. ce chef spirituel est l’un des plus modérés, ouvert aux processus de mutation en vue du développement humain. il pose donc problème aux yeux des autres religieux conservateurs et ne voyant que leurs intérêts.
    on ne viendra nul part te dire où se trouve la mine d’or mais on t’en voudra à mort si tu ne vient pas dans la même religion.
    Dieu aime tout le monde et vous, vous n’aimez que ceux qui sont de votre bord jusqu’à ôter la vie de ceux qui disent ou pensent autrement que vous. votre paradis, son paradis.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2011 à 19:04
    En réponse à : SECTEUR 21 DE OUAGADOUGOU : Un chef spirituel abattu à bout portant

    Rectificatif, ce monsieur est le petit frère du cheik de Todjam, il n’était pas le cheik

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés