Hold-up à Bobo : Des bijoux et autres objets de valeur emportés

jeudi 22 septembre 2011 à 01h52min

Un groupe de malfrats a commis un vol spectaculaire la nuit du 27 août 2011 au secteur 9 de Bobo-Dioulasso. Munis d’un faux pistolet, ils ont tenu en respect l’une des victimes et passé au peigne fin la chambre conjugale, emportant des bijoux et plusieurs autres objets de valeur. Les enquêtes menées par le service régional de la police judiciaire de Lafiabougou ont déjà permis de mettre la main sur deux des présumés auteurs de ce vol et de saisir une bonne partie du butin. Ces cambrioleurs ont été présentés hier à la presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les faits tels que relatés par les commissaires Sy Traoré, directeur régional de la police nationale des Hauts-Bassins, et Oumarou Songné de la police judiciaire montrent bien que les auteurs de ce forfait ont élaboré leur plan sur la base d’un certain nombre d’informations précises concernant leurs victimes. D’abord le nombre d’occupants de la maison cambriolée, ensuite la position de la chambre principale dans le bâtiment et enfin l’habitude de l’un des occupants de passer beaucoup de temps devant son portail à bavarder avec ses amis et autres visiteurs.

Ce fut d’ailleurs le moment choisi par ces malfrats pour s’introduire dans la maison après avoir escaladé le mur de clôture par l’arrière. Ils se rendront ensuite directement dans la chambre principale. Le commissaire Songné raconte : « L’épouse a été surprise dans sa chambre par ces bandits qui étaient au nombre de trois. L’un d’entre eux tiendra d’abord la femme en respect à l’aide d’un faux pistolet appuyé contre sa tempe et lui ordonnera de dire où elle cache ses bijoux. Ensuite elle sera bâillonnée à l’aide de scotch et tout cela pendant que son époux devisait avec des amis à la porte.

Deux des malfrats procéderont alors à une fouille minutieuse de toute la chambre avant de disparaître avec une importante somme d’argent et des biens ». Evalués à plusieurs millions de francs, les objets emportés par les malfrats se composent de seize montres, d’un lot de bijoux (bracelets en or, chaînes en or, bagues en or, boucles d’oreilles), d’appareils photo numériques, d’ordinateurs et de téléphones portables, d’une caméra. L’argent emporté s’élèverait à deux millions sept cent mille (2 700 000 F CFA).

Saisi de l’affaire, le SRPJ n’a pas mis de temps à appréhender quelques-uns des présumés coupables et même à récupérer l’essentiel des objets volés. Toujours est-il qu’une bonne partie du butin emporté par les malfrats a été présentée hier après-midi à la presse. Six personnes au total seraient impliquées dans cette affaire et la police a déjà mis la main sur deux d’entre elles. Il s’agit d’Abdoulaye Barro et de Mamadou Ouattara. Lesquels auront véritablement du mal à se défaire de ce hold-up à domicile avec tous ces biens nouvellement acquis (moto, fauteuils, tables d’ordinateur) et qu’ils reconnaissent avoir acheté avec l’argent volé la nuit du samedi 27 août aux environs de 22 heures au secteur 9 de Bobo-Dioulasso. Le SRPJ assure que les enquêtes se poursuivent pour permettre d’appréhender les coauteurs de ce cambriolage encore en cavale.

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés