COOPERATION MEDICALE BURKINA-CHINE TAIWAN : Un scanner pour le CHR de Koudougou

jeudi 22 septembre 2011 à 01h51min

Le Centre hospitalier régional (CHR) de Koudougou a réceptionné le mardi 20 septembre 2011, un scanner dont le coût, le transport et l’installation sur le site sont évalués à environ 80 000 euros, soit 55 millions de F CFA. C’est l’ambassadeur de la République de Chine Taiwan au Burkina, Zhang Ming Zhong, qui a remis les clés du local du scanner déjà installé aux autorités sanitaires de Koudougou au cours d’une cérémonie. Celle-ci a eu lieu au Centre hospitalier régional de Koudougou en présence du vice-président de l’hôpital Taïchung en Taïwan (hôpital donateur), du Pr Adama Traoré, ministre de la Santé du Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La République de Chine Taïwan a offert un scanner de marque américaine d’un coût de 80 000 euros, soit 55 millions de F CFA. Les dépenses relatives à la rénovation et au transport ont été assurées par l’ancien ambassadeur de Chine Taiwan au Burkina, et actuel secrétaire général du Fonds international de coopération et de développement. Le scanner d’une barrette est un appareil qui utilise des rayons X comme la radiologie et arrive à faire des coupes fines de la personne humaine de façon à détecter de manière précoce les pathologies et les maladies. Seydou Zagré, maire de Koudougou, en prenant le premier la parole à la cérémonie de remise de ce don a salué les actions menées par la Chine Taïwan en faveur de sa commune.

Il a souhaité voir le CHR de Koudougou transformé en Centre hospitalier universitaire (CHU). Pour M.Tung, spécialiste en gestion hospitalière et vice-président de l’hôpital Taïchung, ce don peut atténuer les besoins de la population en équipements médicaux. Le scanner de marque américaine est performant et rapide pour examiner les maladies en 3 minutes. "Un projet de jumelage entre le CHR de Koudougou et l’hôpital Taïchung est en cours en vue de former des médecins, des infirmiers, des administrateurs ou des informaticiens afin d’améliorer les conditions de travail des deux pays", a fait savoir M.Tung. Pr Adama Traoré, ministre de la Santé, a souligné que ce matériel de haute technologie va faciliter le diagnostic des malades et permettre une prise en charge plus efficace sur place, évitant dans beaucoup de cas les évacuations éprouvantes sur Ouagadougou.

Il a, au nom du gouvernement et du peuple burkinabè, remercié les acteurs qui sont à la base de la matérialisation des dons de scanners aux CHR de Kaya et de Koudougou. Une mention spéciale a été faite à Zhang Ming Zhong, ambassadeur de la République de Chine Taïwan au Burkina Faso et son équipe qui ont conçu ce projet et qui l’ont suivi de bout en bout pour qu’il aboutisse. Il faut noter qu’avant l’arrivée du scanner, la Chine Taïwan a autorisé et accompagné un personnel de santé dans ce domaine pour se former pendant trois mois à la technicité de l’appareil. Pour l’ambassadeur de Chine Taïwan au Burkina, cette remise de scanner au CHR de Koudougou est un signe d’amitié entre les deux pays, qui peut renforcer les compétences.

Le scanner, a-t-il précisé, détecte 3 pathologies à savoir le cancer, les maladies cérébro-vasculaires et celles cardio-vasculaires. Le diplomate Zhang Ming Zhong a, au nom de son gouvernement, pris l’engagement de soutenir les projets du Burkina Faso. Tout en souhaitant une bonne utilisation du scanner, il a symboliquement remis les clés du local du scanner au Pr Adama Traoré. A son tour, le ministre de la Santé les a transmises au gouverneur de la région Komyaba Pascal Sawadogo qui les a remises à Tellé Gaston Béogo, directeur général du CHR de Koudougou. Remise de cadeaux aux hôtes, coupure de ruban, visite du local du scanner où un patient a été soumis à un examen au scanner ont mis fin à la cérémonie. Pour rappel, les grandes actions de la coopération entre la République de Chine Taïwan et le Burkina dans le domaine de la santé sont nombreuses.

En effet, depuis 2003 un projet de construction de centres de santé et de promotion sociale est en exécution et a permis la réalisation de 50 formations sanitaires et de 3 centres de prise en charge de fistules obstétricales. Dans le cadre de cette coopération, le Burkina a bénéficié d’un appui dans la lutte contre le Sida à travers le Conseil national de lutte contre le VIH/Sida et les Infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) et bien d’autres investissements ont été faits. C’est depuis 1994 que la mission médicale chinoise est présente au CHR de Koudougou et les actions en faveur dudit CHR sont nombreuses. En mars 2011, le CHR de Koudougou a reçu un important lot de matériels d’une valeur de 58 millions de F CFA pour renforcer l’efficacité des services du CHR et ceux de la région du Centre-Ouest.

Placide ZOUNGRANA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés