HARAMBE BURKINA EVEIL : La lutte contre le chômage commence par l’auto-emploi

jeudi 15 septembre 2011 à 02h04min

« Chacun doit être la solution à ses propres problèmes et avoir la clé de son destin ». C’est le conseil que l’ex-premier ministre, Tertius Zongo a donné aux jeunes travailleurs et étudiants à la fin de la journée d’échange d’expérience organisée à leur intention par HARAMBE Burkina Faso EVEIL, une organisation qui travaille à faire la promotion de l’entrepreneuriat comme alternative au chômage des jeunes diplômés au Burkina. C’était ce mercredi 14 septembre à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cette première convention nationale avait pour objectifs d’aider les participants à prendre connaissance des possibilités et opportunités mises en place par HARAMBE BURKINA EVEIL et de les aider à commencer des affaires viables. Et pour atteindre ces objectifs, la jeune structure a bénéficié des services de plusieurs personnes ayant fait leur preuve dans l’entrepreneuriat. Mme Ada YAYA BOCOUM, architecte-urbaniste, gérante de Africa Etudes a montré aux participants que l’entrepreneuriat est une alternative qui a fait ses preuves et qu’il est un état d’esprit.

Les jeunes diplômés et travailleurs ont été donc instruits à cultiver cette volonté de réussir. De jeunes entrepreneurs-Mentorship (conseillers) ont aussi témoigné de leur expérience aux jeunes dans le but de susciter l’esprit d’initiative privée. Enfin, le directeur général de la maison de l’entreprise, M. Kargougou a exposé aux participants les exploitations et les opportunités qui sont déjà en place et qui peuvent servir d’outils et de cadres de création et de financement des projets d’entreprise.

Objectif atteint

Les objectifs de cette journée sont atteints selon Abdoulaye ZOROME, secrétaire exécutif de HARAMBE BURKINA EVEIL. Il s’agissait de montrer aux jeunes travailleurs et étudiants que des possibilités d’entrepreneuriat existent. Et les témoignages et expériences des différents communicateurs et du parrain M. Tertius Zongo entraient dans ce cadre. Les participants se disent désormais décider à se battre pour se faire une place dans la vie.

Les moments d’échanges leur ont permis de réaliser que rien n’est donné et que le travail et la persévérance sont les seuls moyens de réussite. Mais pour le secrétaire exécutif, cette journée n’est qu’une première étape. Des activités seront menées dans les prochains jours en vue de faire mieux connaitre les activités de HARAMBE BURKINA EVEIL au public.

Jean-Pierre Sawadogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés