ECOLES CHRETIENNES AU BURKINA : Vers une valeur ajoutée dans le système éducatif

jeudi 8 septembre 2011 à 03h28min

L’Alliance des établissements scolaires évangéliques du Burkina (AESEB) a ouvert, le 6 septembre 2011, sa troisième conférence annuelle des établissements évangéliques autour du thème : "Enseigner dans une perspective chrétienne". La cérémonie d’ouverture a été présidée par le pasteur Samuel Yaméogo, président de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) du Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après la première édition de la conférence des établissements évangéliques avec le thème "Sauver la prochaine génération : l’urgence de la mission" et la deuxième édition autour du thème "l’intégration biblique : enseignement, classe et matières scolaires", la troisième édition se tient du 5 au 9 septembre 2011 à Ouagadougou. Durant cinq jours, les responsables d’établissements évangéliques, des éducateurs évangéliques, tous les acteurs de l’enseignement scolaire évangélique devront réfléchir sur la nécessaire conjugaison des efforts entre l’Eglise et les établissements scolaires évangéliques.

Les grands thèmes de réflexion sont, entre autres, "Et Dieu créa l’Afrique, une perspective positive sur notre grand continent" "chrétienne et le Royaume de Dieu", "la discipline à l’école chrétienne", "nos élèves, des êtres très différents les uns des autres", etc. Dès l’ouverture des travaux, le Dr Samson Makhodo de l’Afrique du Sud, l’un des cinq orateurs, a insisté pour dire que les écoles chrétiennes sont les bras missionnaires de l’Eglise. L’Eglise doit donc prendre en compte la formation pour plus d’efficacité de la mission, à l’image des croyants dans le texte hébraïque pour qui la formation académique avait une place de choix. Son message dans la langue de Shakespeare a été traduit dans celle de Molière par un autre orateur, Daniel Neuhaus de la France.

Les autres orateurs sont venus du Mali et du Togo. Le président de l’Alliance des établissements scolaires évangéliques du Burkina (AESEB), Dr Philippe Ouédraogo, dans son allocution, a expliqué que le choix du thème se justifie par le fait que l’AESEB entend renforcer les capacités des éducateurs chrétiens en vue de faire d’eux de véritables acteurs dans le secteur éducatif burkinabè. La conviction du Dr Philippe Ouédraogo est telle que l’éducation évangélique est en mesure d’être une valeur ajoutée pour le système éducatif national, du moment où la perspective chrétienne a une valeur ajoutée. La jeunesse de façon générale vit une crise qu’il va falloir endiguer par l’association école et Eglise. Dr Philippe Ouédraogo a saisi l’occasion pour lancer un appel à tous les partenaires de l’éducation évangélique quant à la nécessité d’unir les efforts pour mieux agir et à ceux non encore membres de l’AESEB à adhérer à elle.

C’est dans ce sens que l’Alliance a initié la signature d’un protocole avec le gouvernement qui est en cours. Il a par ailleurs invité les éducateurs évangéliques à éduquer non seulement les élèves mais aussi à y adjoindre la parole de Dieu. Pour lui, cela permettra à l’élève de s’assumer et d’être un citoyen responsable, apte à servir le Seigneur, son pays et son prochain. Il faut souligner que depuis sa création, l’AESEB collabore efficacement avec l’Association internationale des écoles chrétiennes (ACSI). En termes de quantité, les écoles scolaires évangéliques au Burkina membres de l’AESEB sont au nombre de 120, un nombre qui va grandissant.

Aimé NABALOUM

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés