Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

mercredi 7 septembre 2011 à 02h18min

Le téléphone portable est un bijou technologique qui permet aux amoureux d’être permanemment proches l’un de l’autre. Mais dès lors qu’il est considéré comme une « boîte noire » contenant des secrets convoités, il tend à mener certains couples au crash.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Hier, réservé aux hauts cadres et aux grands commerçants, le portable a connu un développement fulgurant au Burkina Faso au point de devenir le premier objet utilitaire. Pour certains, c’est plutôt le premier objet incendiaire tant il est à la base de nombreuses scènes de ménage. Un tour auprès des utilisateurs et des exploitants du mobile de Ouagadougou aux mois de juillet et d’août 2011, donne une certaine idée de ce problème.

Madame S.C. décroche le portable de son mari qui se douche et entend une voix doucereuse qui dit « Bonjour Monsieur C… ». Elle réagit instantanément : « Tampi-bila. Bass mam sida sii » (batarde, laisse mon mari tranquille, en langue mooré). Elle croyait avoir remis une rivale à sa place, mais elle venait d’injurier la secrétaire d’une société minière auprès de laquelle S.C. avait déposé une demande d’emploi.

Des excuses à la secrétaire suivie d’une interdiction totale de toucher au portable de Monsieur a permis d’éviter le pire. Mais l’on s’interroge dès lors sur le rôle du portable dans le couple.
Au niveau des exploitants de la téléphonie mobile, il n’y a pas de doute. « Le téléphone c’est un ami (pour le couple), c’est une nécessité » soutient Komlavi Elias Djovakpo, chef de service Clientèle de Telecel Faso. Certains utilisateurs adhèrent à ce point de vue et soutiennent que le téléphone portable facilite et entretient les relations idylliques. C’est le cas pour Jérémie Compaoré, psychologue et assistant technique au Centre de réflexion et d’intervention en genre et développement (CRIGED).

« Dès que j’ai vu que le dossier (de celle qui allait devenir son épouse) m’intéressait, c’est un sms que je lui ai envoyé pour dire ce qu’il y avait dans mon cœur » a-t-il reconnu. Pour lui donc, le portable est « un objet qui a facilité mon approche » en permettant de contourner le faceà face. « Peut-être que je n’aurais pas eu le courage de le lui dire en face », concède-t-il.

Dans ce domaine, de nombreux jeunes burkinabè se sont servis du portable pour conquérir ou tout au moins séduire des cœurs. Pour ce faire ils exhibent à la face des filles un portable supposé être de grande qualité, ou ils tiennent plusieurs téléphones portables à la fois pour signifier qu’ils sont « branchés ». D’autres dialoguent longuement tout en donnant l’air de n’avoir aucun souci pour le crédit de communication. On connaît des gens qui ont simulé des appels sur des portables inactifs ou sur des jouets, en présence des filles. Que dire des portables offerts en cadeau aux filles pour les amadouer !
Mais le portable n’a pas apporté que du bien à tous les burkinabè. On avait déjà des problèmes pour prononcer son nom.

On l’a appelé alors « circulaire » (déformation de téléphone ‘‘cellulaire’’ du fait de la confusion des oreilles d’analphabètes avec le boulevard ‘’circulaire’’).
Plus sérieusement, il a conduit à des divorces. En pareilles situations, les histoires personnelles sont rares, alors on parle de celles des proches. Mme Traoré, une technicienne d’entretien, n’a jamais eu de problème avec le portable. Mais elle connaît un projet de mariage qui a avorté parce que la fiancée avait découvert un message suspect dans le portable de son ami. Ce dernier avait trouvé la parade, soutenant qu’il ignorait l’envoyeur. Mais la détermination de la fiancée a permis de savoir que le message provenait d’une ex-copine de son futur mari. Celui-ci a tenté à nouveau d’esquiver, soutenant qu’il s’agit d’un mot gentil simplement. Mais sa copine a rompu les liens. Dans le sms, l’ex-copine disait qu’à chaque fois qu’elle se rappelait des bons vieux moments, elle n’arrivait plus à supporter cette séparation.

Le « mobile » des désaccords

Au palais de Justice de Ouagadougou, le portable est impliqué bien des fois directement ou indirectement dans des dossiers de divorce. La juge Rakèta Zoromé du Tribunal de Grande instance s’y connaît en la matière. Depuis son arrivée il ya trois ans, elle a reçu 40 dossiers de divorce. Elle se rappelle un cas où la rupture était devenue incontournable lorsque le portable s’est mêlé aux difficultés financières du couple. Le mari qui a utilisé occasionnellement le téléphone de sa femme a découvert des sms compromettants envoyés à sa dulcinée. Il a purement divorcé. « Ils (les conjoints) étaient venus résoudre un problème mais cela a abouti à un divorce. Je me suis dis que c’est le portable qui a envenimé les choses », estime la juge Zoromé.

Une autre fois, les membres d’un couple qui s’insultaient allègrement via le portable ont fini par utiliser les sms (authentifiés par un huissier à la demande du juge), pour soutenir leurs positions dans la demande de divorce.
Komlavi Elias Djovakpo, le chef de service clientèle de Telecel Faso a aussi connaissance des problèmes de portables dans les foyers. Un couple s’est disloqué après que le mari a découvert des communications saumâtres de son épouse. La dame est venue à lui en pleurs pour comprendre comment est-ce possible que le mari ait eu accès à autant de détails secrets de son portable.

Si le téléphone se retrouve ainsi au centre des disputes, c’est en somme lié au comportement de ses utilisateurs. Nadège Yambré, coiffeuse à Napokoyaar (Pissy) explique que son petit ami ne résiste pas à fouiller son portable et à en faire des histoires autour des sms et des numéros qu’il ne connaît pas. « Il faut lui expliquer qui t’a envoyé des sms et qui il est pour toi. S’il te manque au téléphone, il faut aussi donner des explications », se plaint-elle.
Fouiller ou ne pas fouiller le portable de son partenaire ; les réponses vont du non catégorique au non relativisé.

« C’est pas normal, le téléphone est fait pour une seule personne », réagit Hamado Tiemtoré, technicien dépanneur et vendeur de portables dans la zone du Grand marché. Son opinion est partagée par Komlavi Elias Djovakpo qui gère au quotidien les questions des clients à Telecel Faso. « C’est vraiment imprudent de faire ces genres de choses ; l’Homme (homme et femme) étant ce qu’il est ».

La boîte à secrets

De nombreuses femmes partagent cet avis. « Il ne faut même pas fouiller. Parce qu’en fouillant, on voit toujours des choses désagréables », conseille la juge du Tribunal de grande instance. La juriste estime que même au sein du couple, il reste encore un minimum de place pour le jardin secret de chacun. « Chacun doit avoir un minimum d’intimité et le portable se présente comme le reflet de la personne, le prolongement de soi », avance-t-elle.
Mais tous ou presque comprennent ceux qui ne résistent pas à la tentation de fouiller le portable de son conjoint. Sylvain Somé, cuisinier, a interdit à sa femme de toucher à son téléphone.

Mais, il estime que le portable du partenaire peut être contrôlé. « Les couples peuvent se vérifier les portables, mais en fin de compte, pour mieux vivre, mieux vaut que chacun s’en tienne à son portable », a-t-il opiné.
Jérémie Compaoré, le psychologue du CRIGED, considère que s’intéresser au contenu du portable de sa femme ou de son homme n’est rien d’autre qu’une « curiosité mal placée ». Il n’est cependant, pas opposé à ce que cette curiosité s’exprime ouvertement, par une demande claire de vérifier.

Objet d’une consultation prénuptiale

La ministre de la Promotion de la femme, Nestorine Sangaré Compaoré, voudrait qu’on s’interroge d’abord sur les conditions de la naissance de cette curiosité malsaine. Pour l’enseignante d’université, il ne faut pas qu’il existe trop de secrets dans le couple.
« Quand tu as l’impression qu’on te cache quelque chose ; quand tu essaies par tous les moyens d’avoir cette information et tu n’y arrives pas, tu veilles et tu attends, quand il (le mari) dort, tu prends le portable et tu regardes », a-t-elle dit, en souriant. La ministre défend clairement les femmes, parce qu’au Burkina, en règle générale, il y a plus d’hommes accusés de tromper leurs épouses et plus de femmes accusées de fouiller le portable du mari.

Sa conviction est que lorsque « il y a une bonne communication dans le couple, on n’a pas besoin de voler le portable pour regarder ce qu’il y a dedans ».
Au registre des comportements qui aiguisent la curiosité, on recense l’habitude de ceux qui, en présence, du conjoint/de la conjointe, s’éloigne pour prendre des appels, ceux qui semblent protéger leur portable à tout va. Il y a aussi ceux qui verrouillent l’accès du téléphone et des dossiers par des mots de passe dont ils sont les seuls à avoir connaissance. En pareil cas, on ne peut s’empêcher de croire que la personne ne joue pas franc jeu. Mais, il y a aussi ceux qui agacent leurs partenaires en donnant l’impression d’accorder plus d’importance au portable qu’à leur « cœur ». Les perturbations provoquées par le téléphone sont nombreuses.

Mais, elles ne pourront faire oublier que les problèmes de couple ont toujours existé.
« Vivre à deux n’est déjà pas facile », dit Jérémie Compaoré qui précise que « le téléphone ne fait qu’amplifier les problèmes existants ». Nobel avait découvert les relations suspectes de sa femme, à travers un exercice envoyé à celle-ci et qui énonçait une fonction mathématique dont la représentation graphique était un cœur. « On n’a pas besoin de portable pour tromper son partenaire, son corps seulement suffit » , soutient la coiffeuse de Pissy.

Le Burkina Faso dispose d’un parc d’abonnés de 5 707 850 (chiffre au 31 décembre 2010). Le téléphone, coupable ou innocent, est entré dans les foyers et mérite attention. Avant le mariage, il n’est pas superfétatoire de poser la « question portable » sur la table de discussions. Mais en définitive, il est aussi intéressant de regarder du côté de l’infidélité et du déficit de confiance, à chaque fois qu’un couple bât de l’aile à cause du téléphone.

Aimé Mouor KAMBIRE (mouorkambire@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 septembre 2011 à 07:05, par Lecitoyen
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Nous sommes dans un monde de communication. Que les hommes ou les femmes jaloux aillent se faire voir ailleurs. Même sans le téléphone portable, les amants et leurs maîtresses peuvent se contacter facilement de nos jours. LE PORTABLE FAIT PARTIE DE LA VIE PRIVÉE.On arrête pas le progrès.

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre 2011 à 04:40
      En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

      C’est une loi qui a dit ca ? Et pourquoi la voiture ne ferait pas partie de la vie privee ? Et pourquoi pas la maison que vous avez louee etq ue vous peienez a payer loyer.?Qui decide que telle ou telle chose est privee ? Arrtez les charabias et corriger votre comportmement de bordelle. Y a trop de maladies qui tuent dans la cite. C’est un conseil d’ami.

      Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 07:07
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Merci Mouor Kambire, mais fallait pas donner les noms exacts des gens que tu as interviewes. Par exemple, j’ai reconnu mon ami Sylvain Some, cuisinier a l’ IPD- AOS. La juge aussi je l ;a connais tres bien. C’est une promo de classe. Je trouve que sa reponse n’ est pas tres a la hauteur quand elle dit de que chacun doit avoir un espace, une peitte intimite, etc. Pour proteger toutes ces bionnes gens, la deontologie veut que tu prennes des pseudonymes.
    Amicalement

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre 2011 à 15:36
      En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

      Moi j’ai kiffé cet écrit. Mais yen a qui veulent toujours critiqué même ce qui est bon. Les faux noms sont-ils plus déontologie que les vrais noms alors. C’est pas un sujet sensible. On a demandé des avis à des gens et toi tu veut qu’on les protège ; contre quoi ? contre qui ? c’est pas enquête sur la mort de Norbert Zongo !

      Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 09:10
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Félicitations au journaliste pour l’article qui aborde un problème de société né de l’arrivé d’un outil de communication ; à mon avis, pour éviter les disputes inutiles, il ne faut pas fouiller le portable de l’autre ; parce qu’il y trouvera toujours quelque chose de suspect ; le fait même de fouiller montrer qu’on n’a pas confiance. Et puis ça dépend des métiers : ceux dont le métier est de rencontrer beaucoup de gens, des clients de tout sexe, difficile de devoir expliquer à chaque fois que c’est un client. Pour un journaliste par exemple, sa seule richesse, c’est son carnet d’adresse ; s’il doit justifier tous les numéros de téléphone et les messages qu’il reçoit, ce sera la bagarre tous les jours avec sa femme

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 09:17, par Tapsoba
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Voici un thème intéressant mais cet article a un goût d inachevé.S’il est vrai que le portable fait partie du domaine privé,donc en principe inviolable,est- il normal que son contenu(sms,numeros suspects) sert de preuve dans une procédure de divorce s il est obtenu à l insu ou sans le consentement de l un ou de l autre du couple en palabre ? Que dit la loi burkinabè sur ce point ? Une question à laquelle le juge qui a fait authentifier le « sms du divorce » pouvait répondre.

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2011 à 15:21
      En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

      Tapsoba,
      reflechis un peu. Lorsque le FBI a des soupcons qu’un homme est entrain de fomenter une attaque terroriste, il place le telephone de la personne sur ecoute (violation de la vie privee du presume terroriste). Cependant si apres les ecoutes, le FBI obtient les preuves que la personne est un terroriste, le juge acceptera l’enregistrement des appels comme preuve.
      Si le contenu d’un sms se revele etre une preuve d’infidelite, il peut servir en justice comme piece a conviction meme si la preuve a ete obtenue en violant la vie prive du mari cocu.

      Répondre à ce message

      • Le 8 septembre 2011 à 00:35, par Tapsoba
        En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

        Mon cher anonyme,nous ne sommes ni aux USA ni dans un cas de terrorisme.Je sais qu en droit francais,cela n est pas possible dans une procedure de divorce ,sauf s il y a consentement entre les deux protagonistes et pourtant ,il y a aussi des services secrets dans ce pays.Et meme aux USA et dans le cas du terrorisme,des aveux obtenus grâce à des tortures ne peuvent être considérés comme des preuves contre l accusé.C est la raison pour laquelle le droit américain ne peut s appliquer aux detenus de Guantanamo.Quid des preuves obtenus suite à des écoutes téléphoniques ? Là peut-être que vous avez raison.Mais en attendant,nous sommes dans un debat de droit burkinabè dans le cadre du divorce.

        Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 10:38, par TDC
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Je ne defends pas la ministre lais je suis entierement d’accord avec ce qu’elle dit. Dans le couple, il faut communiquer et eviter de faire croire à l’autre qu’il ya un secret à garder.
    Il faut toujours garder son sang froid même quand il arrive qu’on décroche le téléphone de l’autre car oon ne sait pas qui est au bout du fil.
    Moi on telephone reste au salon quand je suis dans la chambre et je permets qu’on decroche quand je ne suis pas à côté mais à la seule condition qu’on me rende compte de c que l’appelant àa dit.
    Sinon, on n’a pas besoin du telephone pour tromper l’autre. L’ Homme est toujours comme ça, avant le cellulaire, y avait des gens qui trompaient leur conjoint. Donc on peut le faire avec où sans telephone.
    En plus, il ya des mal intentionnés qui perturbent les couples par l’envoi des sms à l’un du couple alors qu’en réalité il n ’ya rien entre eux. Attention donc !

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2011 à 15:38
      En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

      Avant le telephone les Hommes se trompaient mais il faut admettre que le telephone à beaucoup facillité les choses. En temps réel les gens peuvent prendre contact et passer en vitesse supérieure, retourner à la maison pour te cajoler avec des mots bidons : chérie à gauche, chérie à droite or on vient de te planter un long corne

      Répondre à ce message

    • Le 8 septembre 2011 à 05:17
      En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

      laisser- nous courir nos femmes ouais. tjrs me sdauce, c’ est ce que vous voulez ? voila la verite. aucun homme ne peut rester avec une seule femmes’ il est en bonne santye meme si sa femme c’ est la reine d’ angleterre. on est biologiquement programme pour la polygamie.
      c’est pas qu’ on n’ aime pas celle qui est a maison.

      Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 10:39, par johnblacksad
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    La première qui essaye seulement de regarder mon téléphone va se voir gratifiée d’un gifle magistrale ! Et puis quoi encore ?
    Je fais ce que je veux. Put up or shut up...

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 11:04, par adamo
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    très bon article. en tout cas l’analyse est pertinente et reflète la réalité. courage !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 11:05, par Basga
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Bel article : riche et utile !

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 13:23, par Jamanatigui
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    je retiens ce qu’un forumiste avait déclaré ici : rare sont les hommes et les femmes qui peuvent laisser leur ^portable avec leur conjoint pendant 24 heures chrono.
    Le portable a contribué beaucoup à l’évolution des mœurs. la plupart des usagers l’utilisent pour tordre le cou aux autres.
    Personnellement je ne fouille pas dans les portables de mon épouse en lui accordant d’office ma confiance.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 13:24, par drangwell
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Merci d’avoir développé un sujet aussi important. Il serai bien si beaucoup de ces personnes dites alphabétisés le lise pour que diminue les injures sans sens . Pour ce qui est de la dislocation des couples le portable n’est qu’un alibi car les vrais raisons ont toujours étés ailleurs (qui veut tué son chien l’accuse de rage )car la plupart du temps les uns fouillent lorsqu’ils veulent souvent se débarrasser des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 13:29, par l’Analyste
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Quoi qu’on dise le portable est de nos jour d’une grande nécessité mais c’est son utilisation abusive qui cause problème. Il rapproche, construit, nous évite les multiples déplacements quand il est bien utilisé mais détruit quand on l’utilise pour arnaquer. le phone a les avantages que l’internet et nombre d’entre nous connait les avantages et les inconvénients du Net. Notons quand même que le phone est venu encouragé l’infidélité, la prostitution, en somme le « fautypisme ». Beaucoup de femmes comme hommes gèrent plusieurs partenaires(copins ou copines) avec le phone. un mot à l’égard de cette jeunesse égarée par ces moyens de communication, soyons responsables dignes, sincères et fidèles ce qui nous permettra de garder à bien nos rélations humaines. Merci !!! l’Analyste

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 15:06, par simpos
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    D’accord avec toi john machin. Si une déréglée s’amuse à fouiller mes sms je lui flanque un direct qui arracherait ses sals yeux de curieuses. Merde. On touche pas a sa.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 15:57
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Tout partenaire qui s’éloigne pour communiquer ou qui vérouillent leurs appareils sont suspects

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 18:06
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    On drague plus sur le les lieux du travail que par les téléphones cellulaires et c’est valable dans tous les pays du monde.Ainsi va la vie.Mieux vaut faire l’amour que de faire la guerre même si c’est avec la femme ou avec l’homme d’autrui.Peace and love

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 18:12
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Bel article ! J’en connais qui masque le nom de leur maîtresse par "mon DG", "mon ministre", "mon commissaire", "mon colonel" et malheureusement quand ça sonne c’est la bonne dame qui court remettre le phone au mari en criant c’est ton DG, ton ministre, ton commissaire, ..

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 18:13, par leonardino
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    article qui pose un problème ne datant pas d’aujourd’hui
    en réalité moi je pense que lorsque fouille le portable du ou de la conjointe c’est qu’on soupçonne a priori et c’est là tout le problème. a mon avis il faut eviter dans le couple tout comportement suspect, si non que ce soit l’homme ou la femme il y a toujours cette envie de verifier. il faut donc un comportement responsable et avoir toujours tendance à rassurer le ou la partenaire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 18:45
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    Moi je suggère que les hommes/femmes de ce pays respectent leurs engagement (s’il y a) et n’y aura pas de problème.
    La solution c’est de rester fidèle et c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 19:41, par king
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    traiter ces genres de theme est dinterèt indescriptible pour beaucoup de personnes priere d’en renouveler si possible.felicitations

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 22:04, par rim
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    je pense que cette histoire de telephone dans le couple prend sa source dans cette histoire d’hemaphtipation ou on n’en entrain d’amene les gens a accepte cette facon de croire qu’il ya une egalite entre l’homme et la femme. on doit voir la realite en face, qu’on accepte de dire que dans le couple la femme est egale a l’homme on pourra jamais en finir avec certain probleme. je pense d’ailleur que cette facon de domination de l’homme sur la femme est en faite une loi divine et plus nous essayons de transforme les choses a notre maniere plus nous embrassons des problemes car c’est dieu lui meme qui a etabli certaines choses et l’homme doit les gardent tel qu’ils sont. Dans les couples ou cette domination de l’homme a sa place vous ne verrez jamais des problemes pareil. Alors je pense que nous sommes appelle a change notre facon de vouloir instaure les choses dans la vie. c’est des choses qui on detruit l’occident alors faisons beaucoup attention, que les femmes restent soumissent a leurs conjoints et qu’elles les considerent comme des maitres du foyer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2011 à 01:04, par zoodo
    En réponse à : Le téléphone dans le couple : Un bijou à problèmes

    l portable na rien a voir dans les divorces.est ce le portable qui a demamde au mari de trompe sa femme,ou est ce le pourtable qui a demande a la femme de trompe son marie ?le portable n’est que le temoin de nos actes infidelites,car il ne sait pas mentir.dir de ne pas fouiller le portable car on vera tjr des choses desagreable,c’est pas qu’on est pqs fidel envers son conjoint et sa conjointe

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés