Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

mardi 6 septembre 2011 à 02h51min

Les trois premières promotions du département de géographie de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso, ont abandonné ce lundi 5 septembre 2011 les amphithéâtres pour protester contre « l’application anarchique » du système LMD (Licence, Master, Doctorat). Ils ont décidé de boycotter les cours jusqu’à la satisfaction totale de leur doléance.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Nous sommes en grève, parce que nous ne comprenons plus rien dans l’application du système LMD. Les autorités nous avaient expliqué que le LMD concernait seulement les étudiants de la première année, mais nous avons constaté depuis la rentrée qu’il est aussi appliqué aux étudiants de la deuxième et de la troisième année », a indiqué le porte parole des grévistes, Adama Romba. A en croire celui-ci, les étudiants ont pris langue à diverses reprises avec leur chef de département pour résoudre ce problème mais n’ont pas obtenu satisfaction. « Nous avons également contacté l’Association nationale des étudiants burkinabè (Aneb), mais cette structure traine toujours les pieds pour entamer la lutte, c’est pourquoi nous avons décidé de prendre les choses en main », a indiqué Daouda Traoré, étudiant en 3ème année de géographie.

Les étudiants ont donc pris, tour à tour, d’assaut la devanture des bureaux du directeur de l’UFR/SH, du coordonnateur du système LMD de l’UFR et du chef de département de géographie. « Au départ nous avons demandé des reformes du système LMD, mais à présent, ce que nous voulons, c’est sa suspension pure et simple en deuxième et troisième années de géographie », a expliqué Adama Romba.
Le Dr Lassiné Yaméogo, qui assure l’intérim du chef de département, a affirmé ignorer les différentes tractations que les étudiants disent avoir déjà eues avec le chef de département. « Je comprends, au regard de votre mobilisation de ce matin, que vous êtes vraiment réticents à l’application de ce système en deuxième et troisième année », a cependant reconnu M. Yaméogo qui a promis de faire de son mieux, pour que ce problème soit résolu. « Je serai votre porte parole auprès de l’administration », a-t-il signifié.

Les étudiants estiment que la géographie est le seul département qui a basculé toutes ses promotions dans le système LMD et se disent déterminés à mener la lutte jusqu’au bout pour la satisfaction de leurs revendications. Quant aux autorités, elles disent avoir pris bonne note et sont en concertation pour trouver des solutions idoines à ce problème. En attendant les étudiants ont suspendu les cours et disent ne plus être prêts à les reprendre, tant qu’ils n’auront pas eu gain de cause.

Inoussa Ouédraogo (Collaborateur)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2011 à 04:06
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Monsieur le journaliste, vous semblez destiner cette piece seulement a ceux qui comprennent le systeme LMD deja. Un peu de pedagogie, totute de meme. Situez ceux qui ne comprennent pas. Ma comprehension de LMD est Licence-Maitrise_Doctorat. Maintenant, qd vous me dites que les etudiants veulent qu’on l’applique seulemnt en 1ere annee, je suis perdu. La Licence s’obtient a la 3e annee, non ? Je comprends qu’il ya certainement des mesures de restriction qui penalisent les pauvres etudiants, surtout dans ce depoartement de geographie ou parait-il un professeur, geomorphologue, ttres inculte et inquiet pour son avenir se donne le temps de tuer dans l’oeuf tout etudiant qui montre ses talents dans le domaine. Il parait qu’il aime a se targuer d’etre "le seul geomorpholoque du Burkina". Un enseignant bien forme sait que s’il n’a pas pu former quelqu’un ou d’autres personnes pour la releve, il/elle lui-meme un echec criard. Dans la reforme du systeme universitaire, il faut permettre aux etudiants de noter l’ ;efficacite des profs comme cela se fait dans les systemes universitaires a traditions LMD (USA, Canda). Avoir un doctorat ne veut pas dire pouvoir bien enseigner. Malheureusement sous nos cieux,plus un profs est cancre, et ils sont nombreux, plus il s’efforcent de faire echouer les etudiants malgre leurs efforts. On me dira qu’un etudiant ne peut pas evvaluer son enseignant, certes, il ne peut pas evaluer la competence academique de l’enseignant, mais en tant que consommateur de son service d’enseignement l’etudiant est tres bien place pour savoir si un enseignant fait bien son travail, s’il delivre bien le message ou pas.

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 09:36, par albatros
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      Notre systeme educatif contient effectivement ces bugs qu’il faut vite debogguer si nous voulons avancer. Je suis bien d’avis pour l’instauration de notation à 360 degrés ceci n’est pas un nouveau debat, il est ancien. Cela pourrait améliorer la performance de nos universités. Tout enseignant est aussi comptable devant l’administration que ses clients les etudiants. Arretons avec les idées telles que des gens vont noter telle personne ou telle autre pour lui faire du mal... mais peut-on imaginer le desastre que causent certains prof mediocres sur l’avenir des nos valeureux etudiants ? ils sont là et sevissent depuis des decennies. Regarder autour de vous, pas besoin de loupe ou de torche.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 21:12, par la sdk
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      je suis tout à fait d’accord avec toi. tu a été conséquent dans tes analyses. merci

      Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2011 à 01:08
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      Meme si tu n’as pas le doctorat sur papier, t’ inquiete pas. Tu as fait une reflection docte et c’est l’essentiel. Je crois connaitre ce prof geomomo, un vrai plouc tueur d’ etudiants. Il a fait fuir des meilleurs etudiants qui n’ ont meme pas pu finir leur maitrise. C’est comme ca quand on est insur de soir. Je choisis mes mots comme je veux. je ne veux pas qu’ un papierlongueur tente ici de me corriger. Il faut decidement que les etudiants opuissent noter les profs. Payback time. ca permettra de rendre les profs moins puissants parce que a l’ heure - la, l’ universite ne repond apas ason nom. Les profs font ceux qu’ ils veulent, viennet au cours et nous parlent de Zambela ou meme du moore pour nous faire rire. mais apres on a pas appris. Il faut rire en classe mais rire n’est pas l’ objectif. Des priofs viennent en classe avec des feuilles jaunies par le temps, de coursa qu’ ils sont prepare depuis leur premiere annee d’ enseignement en 1900tchock. Vraiment ca fait pitie pour nous maintenant. Quand tu vopis ca toi meme tu sais que le gars s’ en fout de ton a venir. Pouyrtant, il y a beaucoup qui sont arrogants dans la cour. Tu ne peux meme pas t’ approcher d’ eux pour poser une question. C’est l’effet de la colonisation francaise ou quoi ? J’ ai eu la chance d’ etudier un an sur un campus aux Etats- Unis mais la le prof te montre qu’ il est la pour toi. Professeurs, ayez pitie de ce pays et changez votre comportement. mais il y a des professeurs modeles et c’est a cause d’ eux que je vais lutter pour avoir un doctorat et venir enseigner autrement.

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 04:19, par Mr point de vue
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    C´est vraiment domage que la rue prendra le dessu presqu´à chaque fois sur la raison.Quand je lis l´article je vois que les etudiants et les encadreurs ne comprennent meme pas le sens du system LMD.. Je comente seulement le "L" ; L= Licence, c´est à dire que le premier diplome qu´on obtient est la license au bout de 3 ans..Ya pas de diplome avant les 3 ans..Il n´ya pas normalement de redoublement non plus avant ces 3 ans.Les devoirs non reussis en premiere années peuvent etre ratrapés meme en troisieme année.Dire d´appliquer le systeme LMD pour la premiere année seulement n´a pas de sens..c´est meme ridicule car je ne sais pas comment est ce que cela est possible ? soit on applique le systeme LMD pour se conformer aux normes internationales,c´est à dire avoir des diplomes valables sur le plan international, soit on laisse tomber. Mais on doit eviter de se plaindre si nos diplomes ne sont valables qu´au faso...

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 13:31, par Pacco
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      A mon sens, l’adoption du système LMD doit se faire en plusieurs phases. La première phase consiterait à l’ouverture par exemple à partir du prochain semestre des cycles de Licence et de Master.
      Le cycle de Licence recevra au premier semetre les étudiants nouvellements inscrits et les étudiants qui redoublent la première année. Le système étant modulaire, les étudiants obtiendront leur licence après avoir validé le nombre de crédits exigé normalement après six semetres (3 ans).
      Le cycle de Master ouvert recrutera les étudiants qui ont achevé la maitrise. Ces derniers auront à passer deux ans pour l’obtention du Master. En réalité, ces derniers feront au moins 6 ans pour obtenir le Master.
      Reste à gérer le cas des 2ème et 3ème années. là, il faut continuer le système d’enseignement classique sur 2 ans (2012 et 2013). Après 2013, tout le monde rejoint le système LMD. Bien entendant, pour certains qui doivent normalement redoublé, il faudrait mettre une cellule pour gérer ces cas. Les insérer dans les semestres intermédiares avec des modules à valider.

      Bref ça demandera un plan pour basculer du système classique au système LMD qui s’imposera tot ou tard.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 13:54
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      Mon ami je ne penses pas que vous comprenez bien le système LMD. D’abord si nous partons du fait qu’on ne doit pas changer les règles du jeux en plein jeux, on ne paut pas appliquer ce système à la troisième et Deuxième année. D’ailleurs pourquoi ne dites vous vous pas d’appliquer à la 4ème et autres années. quand ces promotions venaient à l’université il n’était pas question de LMD.
      Aussi, le fait d’appliquer ce système en 1ère année uniquement est bien possible car au niveau de L’UPB à bobo c’est ce qui est appliquée et il n’ya aucun problème.
      Je t’informe aussi ce système fonctionne sous forme de semestre et donc chaque étudiant doit valider ces 6 semestres pour avoir sa licence. Aussi les matières sont reparties en modules.et donc une nouvelle organisation de l’année et des système d’evaluation.
      je crois que la lutte de ces etudiants est noble et il faut les encourager pour qu’ils ne soient pas sacrifiés au nom d’un système que les autorités universitaires même ne maitrisent pas.
      je crois que ce système est très bon mais il doit s’accompagner par une nouvelle organisation de nos universités avec toutes les ressources nécessaires.

      Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 14:30
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      en fait ce que certains ne comprennent pas c’est qu’on est en train de passer d’un système à un autre. du fait que des changements interviennent aussi bien dans la manière de rendre les cours, d’évaluer, de délivrer les diplômes et même dans les objectifs il apparaît inadéquat d’imbriquer deux systèmes différents. voilà pourquoi le LMD doit s’instaurer progressivement à partir de la première année pour remplacer l’ancien. c’est ainsi que la note du président de l’université décide que toutes les UFR appliquent le LMD à partir de la 1ere année pour l’année académique 2010 2011 et le master en 2011-2012. donc ce que vous dites concernant les redoublements si c’est bien le cas ne peut concerner ceux de 2e année puisque eux ne sont pas dans le LMD mais toujours dans l’ancien système.

      Répondre à ce message

    • Le 7 septembre 2011 à 02:11, par colby
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      je pense que vous n’avez rien compris de la revendication des Etudiants sur ce sujet. Ils ne refusent pas le LMD en 2ème et 3ème années, ils demandent simplement qu’on applique le LMD tel qu’il a été expliqué lors des conférences. en effet si le LMD doit être appliqué, il doit commencer avec une promotion qui vient d’arriver sur le campus et monter avec cette promotion jusqu’à la fin et les promotions qui viendrons après n’auront qu’à suivre la voie tracée, c’est à dire il aura que le LMD.
      Revenons maintenant au problème posé. les Etudiants qui sont en 2ème et 3ème ont fait leur 1ère ou 2ème année dans l’ancien système donc normalement doivent terminer leurs etudes dans ce système (autrement dit, ils doivent être les dernières promotions de l’ancien système si le LMD est appliqué cette année). On ne peut pas les faire basculer dans le LMD au hasard comme ça, car une Licence dans le LMD c’est non seulement 3 ans mais c’est également 6 semestres et chaque semestres a son examen, et il faut ça pour avoir un diplôme qui soit considéré comme venant d’un système LMD. de ce qui precède, comment voulez vous que les étudiants qui sont 2ème et 3ème année actuellement et qui ont fait leur 1ère ou 2ème anné dans l’ancien système puisse avoir une Licence qui ne comporte pas les semestres de la 1ère ou 2ème année et cette licence soit valide au vue des exigences du LMD. Soyons un peu serieux !!! ou bien ils veulent que ces étudiants frabriquent eux-même ces semestres pour completer leur diplôme car à ma connaissance il n’y avait pas et n’y a pas de semestrialisation dans l’ancien système. Donc s’il vous plait, quand on comprend pas comment fonctionne l’université il faut éviter de prendre partie dans les debats qui y surgissent

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 08:24, par Amosis
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    S’il est vrai que le système a beaucoup d’insuffisances, de grâce, ne vous refugiez pas dans le confort douillet de l’anonymat pour régler vos comptes. Avez-vous des statistiques ou des données d’une étude scientifique sérieuse qui établissent qu’il y a beaucoup de cancres parmi les enseignants de l’Université de Ouaga ? Arrêtez vos doctes âneries, pour la salubrité du forum.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 10:30, par elcohote
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    en tout cas si on évaluait les prof à l’UO je suis sure qu’à l’UFR/SEG des gens, je dis bien des gens, car ils ne mérite pas d’être appelé prof, comme les YONI, les Gansonré seraient au chômage depuis bel lurette.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 10:37
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Je souscrit entièrement à ce que dit le prédécesseur. La fonction d’enseignant est bien complexe certes, mais à regarder de près, la situation à l’UO est très particulière et parfois très révoltant. Vous avez des profs qui répètent le même cours pendant des années, et ce à la virgule près et on nous parle d’innovation. Vous avez des enseignants (toutes grades confondues), qui ne souhaitent même pas voir leurs étudiants prétendre un jour soutenir une thèse dans leur option sous prétexte que que les étudiants sont nuls. Dites-nous bonnes. On peut comprendre qu’il n’est pas aisé, vue les conditions que chaque promotion ait des doctorants, mais, je me dis qu’enseignant à l’UO pendant plus d’une quinzaine d’années sans qu’on ait un seul étudiant qui veuille faire une thèse dans son option surtout que beaucoup de départements ouvrent le troisième cycle maintenant, je n’en crois. Juste pour vous dire que les mêmes qui crient que les étudiants sont nuls et veulent la facilité sont ceux là-mêmes qui ne veulent même pas donner une simple lettre de recommandation à quelqu’un, à plus forte raison l’aider à trouver une bourse. Ailleurs, on voit des profs ou des chefs de labo qui se battent pour décrocher des bourses pour leurs étudiants et ça fait leur renommée et leur fierté. Ici, certains se plaisent à rivaliser avec leurs étudiants pour un rien. La recherche a tellement évolué qu’on n’a plus besoin d’être le seul dans sa spécialité ad vitam.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 10:53
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Je souscris entièrement à ce que dit le prédécesseur. La fonction d’enseignant est bien complexe certes, mais à regarder de près, la situation à l’UO est très particulière et parfois très révoltant. Vous avez des profs qui répètent le même cours pendant des années, et ce à la virgule près et on nous parle d’innovation. Vous avez des enseignants (toutes grades confondues), qui ne souhaitent même pas voir leurs étudiants prétendre un jour soutenir une thèse dans leur option sous prétexte que que les étudiants sont nuls. Dites-nous bonnes. On peut comprendre qu’il n’est pas aisé, vue les conditions que chaque promotion ait des doctorants, mais, je me dis qu’enseignant à l’UO pendant plus d’une quinzaine d’années sans qu’on ait un seul étudiant qui veuille faire une thèse dans son option surtout que beaucoup de départements ouvrent le troisième cycle maintenant, je n’en crois. Juste pour vous dire que les mêmes qui crient que les étudiants sont nuls et veulent la facilité sont ceux là-mêmes qui ne veulent même pas donner une simple lettre de recommandation à quelqu’un, à plus forte raison l’aider à trouver une bourse. Ailleurs, on voit des profs ou des chefs de labo qui se battent pour décrocher des bourses pour leurs étudiants et ça fait leur renommée et leur fierté. Ici, certains se plaisent à rivaliser avec leurs étudiants pour un rien. La recherche a tellement évolué qu’on n’a plus besoin d’être le seul dans sa spécialité ad vitam.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 12:13
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Mr Inoussa Ouedraogo, le contenu de votre recit ne concorde pas du tout avec l’intitulé :"Grève à l’Université de Ouagadougou:des étudiants réclament la suspension du système LMD". Il faut surtout faire preuve de professionnalisme sinon vous allez derouter pas mal des gens. Si c’est pour attirer les lecteurs que vous faites ça c’est bizarre. Il va falloir du réalisme dans votre travail

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 12:28, par Afrique
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    La transition du système classique d’enseignement Licence-maitrise-DEA-Doctorat au système LMD (Licence L1, L2, L3 – Master (M1 et M2) – Doctorat se pose à plusieurs niveaux au département de géographie, et de façon générale dans les départements où les étudiants sont amenés à rédiger un mémoire de maîtrise.
    -  Du statut des étudiants de licence à même de rentrer dans le système LMD, c’est-à-dire qui pourront être admis au Master 1. Est-ce que tous les étudiants admis, autrement dit qui auront 10 de moyenne, pourront être admis au Master 1 ? Car dans presque tous les systèmes LMD la condition d’admission au Master est la réussite avec une mention, c’est-à-dire obtenir la licence avec au moins 12 de moyenne
    -  Deuxième problème concerne le statut des étudiants en cours de préparation du mémoire de maitrise. Certains sont à leur première année, d’autres deuxième voire plus. Quels types de rapports institués entre ces étudiants et leurs directeurs de mémoire afin que la préparation de la recherche en vue de la rédaction du mémoire et sa soutenance se déroule vie. Combien d’années faudra-t-il leur donner afin qu’ils soutiennent. Car plus il dure plus ils sont exposés à être inscrits en Master 1, l’équivalent de la maitrise. Autrement dit avoir le même statut que leurs camarades qui s’inscriront après l’obtention de la Licence.
    Il faut trouver le juste milieu pour réussir la transition, il y va de l’intérêt des étudiants comme des enseignements. Il faut une rencontre entre étudiants et les enseignants pour mieux clarifier le fonctionnement du système. Car les discours de couloirs ne feront qu’empirer la situation. Les enseignants ont leur salaire, ils s’en fiche que les étudiants fassent cours ou pas. Sinon pourquoi ce flou ? Quel est le point de vue du corps professoral du département sur la question du LMD ? Par ailleurs si l’ on veut que ce système LMD marche, il vaudra mettre les enseignants sur le banc des accusés ? Il faut les évaluer ? il faut qu’il s’adapte à l’évolution de leur discipline pour que les étudiants puissent être compétitif sur la scène international. Car de la réussite d’un formation dans un système LMD dépend de la capacité des enseignants à innover. Or à ce que je sache beaucoup d’enseignants sont réfractaire aux innovations, faute d’adaptation de leur niveau depuis qu’ils ont obtenu leur doctorat. Enfin les titres que certains ont et qui les ouvrent des protes ne reflètent leur niveau.
    Par contre, je reproche au journalisme de n’avoir pas faire son travail. Car l’article ne nous informe pas sur les raisons de la grève des étudiants. Les étudiants disent que les autorités leur ont dit que le LMD ne concernait la première année. Est-ce vrai, car je sais qu’il existe des Master 2 au département de géographie. Seulement les étudiants ayant une maitrise y ont accès ? Pourquoi grêve t-il ? C’est une question essentialisme. En quoi l’application du système LMD est elle anarchique ?

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 15:02, par toutpetit
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      Je ne suis pas entrain de dire que tous les enseignant a l’u.o sont corrects mais de la a ce que Afrique fasse cette reflexion et je cite : "il faut qu’il s’adapte à l’évolution de leur discipline pour que les étudiants puissent être compétitif sur la scène international" je crois aussi que c’est un manque de respect a l’egard de nombreux enseignant sur le campus. J’ai aussi fait ce campus de la premiere annee jusqu’en 5eme annee. J’ai eu une bourse et je suis alle poursuivre mes etudes a l’etranger. Je peux vous dire une chose, ma formation n’est pas au rabait et je ne suis en rien inferieur a ceux qui sont ici. certes il ya des choses que j’ai pas vu au pays, mais la formation qu’on m’a donne au pays me permet de me mettre a niveau tres rapidement et sans me lancer des fleurs a etre en avance sur ceux qui l’ont appris depuis le debut. Et tous ceux qui sont a l’exterieur du pays peuvent dans leur grande majorite dire la meme chose que moi. critiquons le systeme LMD pour qu’ils soit encore meilleurs au pays, d’accord, demander a certains enseignants de redoubler d’efforts, d’accord, mais de grace eviter les propos tel que "... pour que les étudiants puissent être compétitif sur la scène international"

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 12:44, par arsenic
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Il faut comprendre que le système LMD a été expérimenté à la rentrée 2010 dans deux unités de formation et de recherche (UFR). C’est la première année des UFR SVT et MP qui étaient concernées. Je crois donc que si les étudiants de géographie font cette revendication il faut c’est certainement pour dire que ce nouveau système qui se généralise désormais à toutes les filières de de l’université doit s’appliquer aux nouveaux entrants et non à ceux qui avaient commencé leur cursus dans l’ancien système, donc qui sont en ce moment en deuxième et troisième année. Il ne veulent pas tomber en cours de chemin dans un système qui ne faisait pas partie de leur parcours initial en fait. En effet on laisse toujours un petit temps d’adaptation dans l’application des réformes à ceux que les réformes ont trouvé en cours de route. Cela a été le cas avec le BACs quand scientifiques quand les programmes ont été modifiés entre temps (je parle des années 1999 et 2000).

    Répondre à ce message

    • Le 6 septembre 2011 à 16:30, par YA WOTO
      En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

      bonjour,
      Moi je tiens à affirmer qu’il y a des enseignants au campus qui ne maitrisent meme pas le système LMD. Croyez moi Il n y a aucun document qui détaillent clairement la mise en oeuvre du LMD dans les différents départements et UFR au campus. Nous nageons tous dans un flou. Le LMD n’est pas seulement une question d’avoir la Licence à la troisième année et le Master à la cinquième année. c’est aussi et surtout une autre façon d’enseigner les étudiants, une autre manière de bosser, une autre manière d’évaluer nos camarades étudiants (Fini le boilo pur et dur). Dites moi, combien de nos enseignants à l’UO sont capables et sont prêts à REMETTRE A JOURS LEURS COURS et à évaluer sans le boilo ? c’est ca aussi la question.
      Il y a tjrs beaucoup de questions à éclaircir à mon avis.
      Merci !

      Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 16:54, par Veritas
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Chers etudiants,
    Ce qu’on vous demande, c’est de bien apprendre et de vous armer de competences pour le developpement de votre pays. Deja en 1ere annee vous discutez de ce qui vous depasse et ce que vous ne comprenez pas. Allez sur les bancs et etudiez ! un poin, un trait.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2011 à 22:23, par un etudiant en SEA
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Moi je pense que les étudiants ne sont pas francs avec eux meme car si ceux de la deuxième et troisième année luttent contre l’instauration de ce fameux système c’est qu’ils sont inanimes qu’il s’agit d’un mauvais système.Alors contrairement à ceux de la première année qui ne connaissent pas la réalité du campus qui ont besoin de l’éclairage des ainés,les ainés eux connaissent mais ils luttent pour eux et pour eux seulement.c’est etre egoiste or l’egoisme n’ameme la lutte nulpart.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2011 à 00:48, par YA WOTO
    En réponse à : Grève à l’Université de Ouagadougou : des étudiants réclament la suspension du système LMD

    Monsieur les journalistes, qui peut me donner les détails de la mise en oeuvre du LMD à l’UO ? Je vous assure que le LMD même n’est pas compris par beaucoup d’enseignants à l’université. croyez moi. Il ne s’agit pas seulement de continuer à dispenser les m^mes cours des années 1998 (certains profs donnent le meme cours depuis des années, sans réelle mise à jour). Il y a beaucoup de chose qu’il faut revooir au campus si on veut vraiment réussir la transition du LMD. Commencez d’abord par nous expliquer clairement comment ce système sera mis en oeuvre. c’est trop simple de dire qu’on arrive et qu’on fait trois ans pour avoir la licence etc...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés