Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

vendredi 2 septembre 2011 à 02h45min

Les habitants du secteur n°21 de Bobo-Dioulasso ont mis le feu à la maternité Sylla-Sanon, hier jeudi 1er septembre 2011 dans la soirée et pillé par la même occasion des moustiquaires et tout autre matériel susceptible d’être emporté. Le courroux de la population s’explique, selon Estelle Da, riveraine de la maternité, par le manque d’attention des sages-femmes à l’égard des femmes qui viennent en salle d’accouchement : « Avant-hier soir (NDLR : mercredi 31août), une femme est venue en salle d’accouchement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pendant qu’elle était en travail, les sages-femmes l’ont abandonnée pour aller regarder la télévision. Et la femme est restée à crier sur la table jusqu’ à succomber », explique-t-elle. Il s’agit, selon Estelle Da du quatrième cas observé cette année dans la même maternité. Sa version n’est pas aussi différente de celle donnée par le commandant de la brigade- ville de la gendarmerie de Bobo-Dioulasso, le major Da Sié. En effet, le mari de la femme serait venu poser plainte. Après 17 heures ce jeudi soir, les femmes et les hommes se sont mobilisés de façon spontanée après l’enterrement de la défunte. Ils se sont ensuite dirigés vers la maternité qu’ils ont incendié sans aucun souci.

Les patientes qui y étaient ont été évacuées au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kolsama face à la brigade-ville de la gendarmerie. Le personnel, chacun à sa manière, a pris ses jambes à son cou. Les salles de vaccination, d’accouchement, le magasin, le matériel consumable n’ont pas échappé à la furie des flammes. Les soldats du feu de la ville de Bobo-Dioulasso venus avec promptitude ont pu maîtriser l’incendie aux environs de 18 heures sous le regard des badauds. Il a fallu l’intervention de la Compagnie de sécurité républicaine (CRS) pour les disperser.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO Ousmane TRAORE (Stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 septembre 2011 à 03:21, par Boulougou Compaoré
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Salut les amis

    Il est certain que laisser une femme enceinte succomber à cause des banalités comme des émissions de télé, c’est déplorable et je suis compatissant.

    Et il est aussi certain que piller et brûler la maternité n’est pas une bonne expression de justice. Là je ne suis pas compatissant.

    Je remarque qu’en même que les gens en ont marre des abus. Tout en restant positif, je dis qu’en même que c’est les abus qui amènent les révolutions ! Honnêtement, il y a des infirmières (infirmiers) et des sage-femmes qui n’ont vraiment pas leur place dans nos établissements de santé. Aller aux urgences ou en consultation dans les dispensaires ou hôpitaux, pour vous en rendre compte. Je suis père de famille et j’en sais quelque chose !

    Boulougou Compaoré

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 17:07, par Jamanatigui
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      On peut deplorer la reaction de la foule certes mais saches que, des maternités on peut en construire toujours. Et ces deux vies perdues par la négligence des autres ? On pourra jamais les recuperer et c’est perdues pours toujours. Si la destruction d’une maternité, tout comme les commissariats, peut être une occasion d’interpeller la conscience collective et individuelle, alors je m’inscris en destructeur de maternité.
      Il est dit que cette femme est la quatrième morte bizarre dépuis le debut de l’année. Donc pourquoi laisser ce centre de mort perpétuer ses oeuvrs funestes ?
      Amicalement

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 17:07, par Joss
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      monsieur Boulougou Compaoré, éviter de comdamner la population quand elle utilise le langage de la violence pour se faire entendre. Si vous aimez votre femme, imaginez qu’elle soit dans cette situation et on verra votre réaction. Si vous ne l’aimez pas, ce sera autre chose. Moi j’ai perdu une petite soeur dans les memes conditions il y a six ans mais c’est comme si les choses s’étaient passées seulement hier ; la douleur étant toujours vive. Pr simplement de la négligence. Donc éviter de condamner. Et puis, comme on ne vous voit pas car devant celui qui a été victime, je ne vous conseille pas de tenir de tels propos. vous risquez de subir la sanction populaire.

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 20:26, par St THOMAS
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Combien de personnes succombent dans nos formations sanitaires par la négligence des soignants dnas l’anonymat ?si on n’avait pas le feu dans cette structure il n’est pas evident que la presse t’en fasse echo. C’aurait passé dans la rubrique des faits divers et tu n’en aura pas la primaire

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 22:08, par faso233
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      bonsoir les amis
      QUAND EST-CE QUE L’ON VA COMPRENDRE QUE LA SAUVAGERIE EST TERMINE et qu’il y’ a d’autre moyen de faie justice !!!
      Il est tps que les quartiers s’organisent et s’interessent à la vie de leur quartiers et ne pas attendre le soi-disant bon dieu est grand
      Mais peut-être aussi que les sages femmes et infirmiers se tapent plus de 50 heures de travail par semaine pour un maigre salaire !!!
      Mon frère tout est lié.
      Bonne soirée

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre 2011 à 18:38, par Boulougou Compaoré
        En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

        Écoutes mon ami,

        les infirmières font même la sieste à midi, même tu y vas pour des urgences. Et quand elles ne sont pas en train de siester, elles sont en train discuter et elles n’apprecies pas qu’on les dérange en pleine discussion. C’est comme si on a voulu être malade de nous même. Je condame certainement le fait de bruler la maternité mais je condame aussi le dérapage professionnel des agents de la santé.

        Je suis père de famille et quand un enfant est malade, je souhaite juste trouver une infirmière conscienceuse pour soigner l’enfant.

        Comme je le dis, c’est les abus qui amènent les revolutions.

        Boulougou Compaoré

        Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 03:48
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Et voilà ce qu’on pourrait appeler "les fonctionnaires-télénovelas" !
    Quand vous débouchez dans un service public à l’heure de ces messes pour femmes avec votre problème, malheur à vous ! On vous vous toise, comme si vous n’étiez pas dans votre droit de solliciter le service, comme s’ils n’étaient pas dans leur devoir de vous accueillir et de vous servir. Tenez !Il y a de cela 5 ans environ quand "Marimar" était le tableau de la TNB (c’était ça le nom), une couple était au chevet de leur seul gosse hospitalisé à Yalgado. Il était 19h, la femme devait payer des médicaments à la pharmacie de l’hôpital, tout juste à la sortie. C’était l’heure de "Marimar" et des fidèles entouraient, non loin de la pharmacie, le poste téléviseur. C’est là que la bonne dame a perdu son temps... A son retour, le lit était vide, la famille envolée. Les medécins, n’ayant pu avoir le médicament à temps, n’ont pu sauver l’enfant. Son père, les larmes sur les joues, a signé décharge et ramené le corps à la maison.
    C’est dire qu’il faut revoir cette histoire de "télénovela". Comment peut-on tolérer que pendant le service public, le poste téléviseur ou l’ordinateur soit pris d’assaut par les agents publics ? Avons-nous une idée de ce que ces "messes" ont comme effets sur les familles, surtout sur les jeunes filles et les femmes ?
    L’affaire-là est très grave, tant ces films pleins de mauvaises leçons sont de plus en plus considérés, tant dans les foyers que dans les services publics, comme du travail.
    En fait, qu’est-ce que ces messes enseignent ? Le goût de la facilité ! L’envie de tromper ! La frivolité des rapports humains !
    A bons entendeurs, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 04:15, par Belzébut
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Pauvre pays.Force est de reconnaitre que la mort de la jeune femme est un drame mais je suis en colere contre cette politique de la terre brulée. Y’en a marre de ceux qui pour manifester leur mécontentement se permettent de bruler les maigres ressources qu’ont a pus mobiliser. Ils mériterais quelques jours de prison afin de les sensibliliser au fait qu’il y’ai d’autres modes de manifestation. Quant on voit ca on ne peut qu’être "afro-pessimiste" tellement cest triste. Vaut mieux avoir un dispensaire mal géré que pas de dispensaire du tout. Mes propos n’altere en rien ma compassion pour la victime

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 16:46, par cool
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Oui politique de terre brûlées... ne trouvez vous que c’est la seule maniere de se faire entendre et comprendre.Entendu que sans la manisfestation des éleves et etudiants pour reclamer justice pour justin zongo ( sans laquelle ce serait ula meningite qui l’avait emporté),vu que malgré les multiple plaintes deposées ci et là pour reclamer justice pour norbert zongo,thomas sankara ;vu que malgré la plainte deposé par nafissatou diallo accusant DSK de viol et classé sans suite pour mensonges, ;vu que la manifestation des militaires qui a entrainé une baisse négligeable de l’IUTS,ne trouvez vous pas que la decès de cette dame serait passé sous silence sans la manifestation spontané ? Alors comportement de mouton réaction de berger

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 17:12, par Jamanatigui
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      On peut deplorer la reaction de la foule certes mais saches que, des maternités on peut en construire toujours. Et ces deux vies perdues par la négligence des autres ? On pourra jamais les recuperer et c’est perdues pours toujours. Si la destruction d’une maternité, tout comme les commissariats, peut être une occasion d’interpeller la conscience collective et individuelle, alors je m’inscris en destructeur de maternité.
      Il est dit que cette femme est la quatrième morte bizarre dépuis le debut de l’année. Donc pourquoi laisser ce centre de mort perpétuer ses oeuvrs funestes ?
      Amicalement

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 17:49
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      De quoi tu parles avec tes ressources a la con alors que ceux ou celles qui sont censés faire vivre ces ressources,se fichent de nous et préfèrent regarder la télé.Je vous assure j’ai les larmes aux yeux.Dans un pays normal même le ministre et ne parlons de ces fausses sages femmes.C’est prison a vie.Je suis pour la destruction de cette maternité et que ces criminelles ne mettent plus les pieds là bas.Les femmes peuvent accoucher comme avant,pas besoin de ces femmes criminelles

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 09:40, par Tonton Cool
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      C’est triste ce que vous dites-là. A vous lire on se demande si vous sa&vez à quoi sert un dispensaire, en plus mal géré.

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 11:49, par belphégor
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Quand l’espoir se tait,ce sont les armes qui parlent.dans un pays où bien de personnes sont bornées et dépourvues de tout sens de responsabilité,du travail bien fait et vite fait,de dévouement à la collectivité,ce genre de drame ne pourra que se reproduire.quand des gens ne savent pas pourquoi ils sont où ils sont,les armes crépiteront encore,les commissariats et maternités seront encore et tjrs brûlées bien que cela soit déplorable.C’est cela le langage des sans voix assoiffés de justice mme expéditive.notre sous développement ns le portons aussi en nous,dans nos consciences,mentalités et coeurs.Que les gens se remettent au service désintéressé....

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 11:53
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Quand l’espoir se tait,ce sont les armes qui parlent.dans un pays où bien de personnes sont bornées et dépourvues de tout sens de responsabilité,du travail bien fait et vite fait,de dévouement à la collectivité,ce genre de drame ne pourra que se reproduire.quand des gens ne savent pas pourquoi ils sont où ils sont,les armes crépiteront encore,les commissariats et maternités seront encore et tjrs brûlées bien que cela soit déplorable.C’est cela le langage des sans voix assoiffés de justice mme expéditive.notre sous développement ns le portons aussi en nous,dans nos consciences,mentalités et coeurs.Que les gens se remettent au service désintéressé....

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 14:46
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      vous n’êtes pas burkinabê ou quoi ? vous réagissez comme si tout se passait normalement dans ce pays ou bien vous êtes du système ?

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 04:21
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Dans quel pays on est mes chers compatriotes.Voila des gens qui sont payés par l’argent des contribuables et laissent ces derniers mourirr par non assistance a quelqu’un en danger.En plus c’est pas la première fois mais la 4eme fois.Je suis dégoûté.Je demande le licenciement pur et simple de tout le personnel de cette maternité.Mais il y a aucune justice au Burkina,ces assassins de sage femmes sans déontologie ne seront jamais inquitées.Je compreends parfaitement la révolte de la population.J’aurai aimé que toutes ses pétasses trouvassent la mort dans l’incendie de la maternitè.Je suis vraiment vraiment vraiment ecoeuré sidéré et scandalisé.Mes sincère condoléances a toutes ces familles qui ont perdu des êtres chers dans des conditions scandaleuses

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 04:29
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ce n’est pas suffisant d’incendier la maternite. Il faut poursuivre ses responsables et, par ricochet, l’etat burkinabe.

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 17:12, par L’Autre Africain
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Tout à fait d’accord avec toi. Au delà de l’expression spontanée du ras le bol des populations qui s’est traduit par l’incendie de la maternité en question, il faut poursuivre ces "brebis galeuses" qui sapent le travail remarquable des agents de la santé.

      Aujourd’hui où on parle d’accouchement sans douleurs, j’ai honte, j’ai mal, je brûle quand une femme meurt en couches et de surcroît par l’irresponsabilité de soi-disant "sages femmes" !!! Quand j’ai suivi l’interview de la soeur de la défunte sur la RTB, la rage m’a dévoré face à tant d’irresponsabilité, d’insensibilité.

      Que la justice donne une suite à la plainte du mari de la défunte. Que ces criminelles soient poursuivies jusqu’à leur derniers retranchements.

      Puisse Dieu, le Miséricordieux, toucher la famille éplorée et consoler les coeurs !!!

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 11:04
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      c’est beaucoup suffisant pour brulé même un hôpital, nos grand mère faisaient ce métier mais je n’ai jamais entendu pareil cas.si on veut plus de bandit dans l’armée, on veut pas aussi de paresseux dans la santé, la vie est avant tout

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre 2011 à 00:36
        En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

        Paresseux dans la santé ? adresses plutôt ton venin vers les DRS et les districts sanitaires, qui trouvent bien et normal de ne pas respecter le RATIO. pourquoi concentrer 15 à 20 agents de santé dans certains csps, tandis que d’autres bourrés de patients n’ont que 1,2,et au maxi 3. saches que l’extrême charge de travail tue la conscience professionnelle. Les agents du sect 21 bobo ont commis une faute professionnelle très grave ;autant que les policiers à koudougou. pourtant, ils sont sortis diplômés des écoles professionnelles. Les supérieurs hiérarchiques ne sont que des tableau d’honneurs affichés aux murs de leurs bureaux.Bruler le csps n’était pas la solution car mille maternités seront encore construites et des milliers d’agents y seront affectés et l’inconscience professionnelle sera présente sans la bonne gestion des agents.Le web ne sert pas a tenir de tel propos.Que dirait tu de ceux qui tuent pour le plaisir dans le monde.si tu as le courage, visite le site.www.thebestgore.com. et imagine toi dans ce que tu y verras.tu comprendra pourquoi certains agents finissent par perdre le ’’réseau psychique’’ suite à la charge de travail. As tu cherché à comprendre pourquoi les USA ont abandonné la guerre du viètnam, la charge de travail avait transformé les soldats américains en violeurs, assassins, même les enfants n’était pas épargnés. Conclusion : LA CHARGE DE TRAVAIL EST L’ENNEMI DU TRAVAIL BIEN FAIT ; Merci de le comprendre.Il faut résoudre le problème par son épicentre. AMICALEMENT SANS RANCUNE .

        Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 12:32
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Effectivement, la plainte doit être dirigée sur le double plan de la responsabilité pénale et administrative : pénale pour condamner ces hyènes de sages-femmes à la reclusion criminelle et administrative pour condamner l’Etat pour sa responsabilité du fait de ses agents ! toutes mes condoléances à la famille des defunts !

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 21:09, par St THOMAS
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      La poursuite ? C’est le minimum qu’on aura à faire. Des policiers ont été condamné il n’ya pas longtemps pourune affaire simillaire et ça a marqué une nouvelle aire dans la façon de servir des agents publics. Il n’y a donc pas de raison à ce que celle ci reste sans suite.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 04:42
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Les gens sont convaincus avec raison que sans violence personne ne les écoute. C’est bien dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 04:57, par Bobolais
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Regardez pauvre Burkina, si l’Etat et les autorités ne font pas leur travail, c’est comme ça. Ces sages femmes seraient non seulement licenciées, mais aussi jugées et condamnées. C’est 2 vies qui sont parties comme ça. Oh pauvre Burkina, il faut réagir

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 05:57, par NABE du MAGREB
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Une preuve de l’inconscience professionnelle et du laissé aller au pays des hommes intègres. En ces temps d’impunité, chacun se croit tout permis et ces sages femmes n’ont aucun egards vis a vis de la vie humaine. D’aucun diront que la solution n’est pas de bruler. je leur repond que c’est facile de dire ça tant qu’on n’est pas directement concerné. Et puis la règle dans ce pays est devenu de faire justice soit même. J’en arrive au point de coautionner cela, sinon c’est dans l’aigreur et la frustration qu’on verra des coupables circuler tranquillement dans les rues et se la couler douce. Au moins avec ça l’Etat prendra concience et redressera la barque et des margouillats inconscients feront leur travail par peur, si le travail par amour on en parle plus au faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 06:42, par Lamda
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    l’installation des télé dans les dispensaires a trop de consequences. Je ne vous dis pas . Ces Télénovelats que les femmes ne font rien pour rater un épisode !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 07:34
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Encore une situation deplorable a bobo ;le gouvernement doit prendre ses responsabilites visa vie a la population pour ne pas etre surpris un jour tot ou tard viendra un soulevement au burkina mais pour le moment comme cest brule marternite ou marche le gouvernement ne dit rien quand ca sera a leur tour il sera sans pitier comment ca s’est passe a koudougou comment dans un pays en 2011 on peut laisser une femme sucombee sur une table d’accouchement et pour motif neglisance.j’espere que le directeur general de la sante de la region doit d’abort perdre son poste et ensuite le directeur provincial ainsi que le medecin chef de district et par la suite les sages femmes assassins sur suspension de six mois comme avertisement et sans paye.
    Decevant d’entendre des cas pareils dans un pays dont on dit pays des hommes integres ,une fois encore mes condoleance a la famille eploree desole que la population areagit de tel maniere en brulant le peu infrastructure qu’on a elle aurait du aller demander la demission du gouverneur de bobo et sa suite parce que ils savent que leur femmes ne seront jamais dans ses maternites au pays dontquand on leur parle les malpractices de nos hommes en blouse ils s’en foutent ;je pense que la population doit organiser pour chasser les responsables irresponsables dans le gouvernement(gouverneur,directeurs de sante ,deputes et tout autre )au lieu de bruler les services qui va les permettre de couvrir leur vols et s’enrichir encore ,mais quand ses responsables savent que leur postes seront menasser ils presseront a leur tour tous ses agents deconnars .

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 19:00, par Jamanatigui
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Pense tu que six mois de suspension de salaire suffisent comme punition pour ces gens ? Tout comme les mutins qui ont été radiés avec juste raison des rangs, ces sage femmes ne méritent pas leur titre quelque soit la cause du décès de la bonne dame.
      Pour te dire que personne n’est à l’abri de ces genres de mésenventures, je voudrais t’informer que le directeur régional de la santé dont tu reclame la démission, a perdu sa femme dans des conditions simillaires pendant l’accouchement. Le spécialiste appelé n fois à son sécours est arrivé après que la bonne dame ait rendu l’âme. En son temps des gens, croyant bien faire, se sont investis pour eteindre la plainte initié par ce dernier. Et voilà que la pratique continue. C’est donc une manière de te dire que nous avons tous interêt à revendiquer un système sanitaire performant, équitable, juste et surtout humain.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 07:41, par kermos
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Encore une situation deplorable a bobo ;le gouvernement doit prendre ses responsabilites visa vie a la population pour ne pas etre surpris un jour tot ou tard viendra un soulevement au burkina mais pour le moment comme cest brule marternite ou marche le gouvernement ne dit rien quand ca sera a leur tour il sera sans pitier comment ca s’est passe a koudougou comment dans un pays en 2011 on peut laisser une femme sucombee sur une table d’accouchement et pour motif neglisance.j’espere que le directeur general de la sante de la region doit d’abort perdre son poste et ensuite le directeur provincial ainsi que le medecin chef de district et par la suite les sages femmes assassins sur suspension de six mois comme avertisement et sans paye.
    Decevant d’entendre des cas pareils dans un pays dont on dit pays des hommes integres ,une fois encore mes condoleance a la famille eploree desole que la population areagit de tel maniere en brulant le peu infrastructure qu’on a elle aurait du aller demander la demission du gouverneur de bobo et sa suite parce que ils savent que leur femmes ne seront jamais dans ses maternites au pays dontquand on leur parle les malpractices de nos hommes en blouse ils s’en foutent ;je pense que la population doit organiser pour chasser les responsables irresponsables dans le gouvernement(gouverneur,directeurs de sante ,deputes et tout autre )au lieu de bruler les services qui va les permettre de couvrir leur vols et s’enrichir encore ,mais quand ses responsables savent que leur postes seront menasser ils presseront a leur tour tous ses agents deconnars .

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 08:24, par Tapsoba
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C est effroyable ! Il n y a d autres qualificatrifs qui vaillent ,c est de l homicide volontaire.Que l époux aille porter plainte si le procureur ne s est pas saisi de l affaire. MY GOD !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 08:44
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Bonjour

    C’est presque pareil dans la majorité des maternités du pays. Certaines "sages-femmes" trouvent que la douleur due au travail est insuffisante elles en rajoutent en insultant et en donnant même des coups.
    "sages-femmes" mon œil... diablesses oui !!

    Les pires formes de violences faites aux femmes, sont l’œuvre des femmes elles-mêmes

    Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 08:53, par twyfel
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Quelle tristesse en lisant cet article !
    A la place de dénoncer les sages femmes, la foule met feu à un service indispensable pour la communauté, pour autres femmes et autres enfants, en passant de la part du tort. Pillant, détruisant est-ce que les femmes décédées est-ce qu’elles auront une justice ? NON
    Cette rage sans controle produit quoi comme bénéfice à la communauté ? RIEN

    La collère ne donne jamais des bons conseils.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:09, par leprospère
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Toutes mes sincères condoléances à cette famille éplorée !ce cas de non assistance à personne en danger n’est pas le premier cas dans les maternités du BURKINA.Comment comprendre qu’au même moment que la population est encouragée à aller dans les maternités,les sages-femmes préfèrent la télé à la vie de deux personnes ?Ces sages-femmes doivent être radiées si leur culpabilité est établie car elles font honte à ce corps combien noble qui ne devrais pas accepter en son sein des criminelles.Il faut que ces femmes soient traduites en justice comme les policiers dans la mort de Justin ZONGO.Les temps ont changé et le personnel soignant doit savoir qu’il n’est pas au dessus de la loi et peut être attrait devant les tribunaux.PLUS JAMAIS CA AU BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:12, par Rafffaelo ®
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Encore elles, comme qui dirait l’autre. Y en a marre de ces rombières qui ne respectent pas les femmes qui viennent à elles. Si vous n’êtes pas sages, on vous retire cet adjectif et on le remplace par vilaines et on vous appellera alors vilaines-femmes.
    Ces sages-femmes doivent être poursuivies et punies conformément à la loi ; non-assistance à personne en danger. Hippocrate doit se retourner dans sa tombe.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:41, par Cortex
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    On est où là ?????
    Vraiment écoeurant et tout à fait revoltant. Des cas similaires sont légion dans nos maternités. Il faut que chacun ouvre l’oeil et surtout le bon.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:43
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je suis tout indigné des faits rapportés si évéré en venait-il à être que les sages-femmes sont coupables des faits qui leur sont reprochés. Ce serait non seulement un manquement grave à la déontologie mais aussi tout simplement inhumain quand on sait qu’une femme enceinte et particulièrement pendant le travail est "entre la vie et la mort". Cependant quelle que soit la colère (qu’on peut comprendre ici par la perte de vies humaines)de la population,l’incendie de la maternité est complètement inappropriée, je condamne également cela. C’est un édifice et centre de service social et sanitaire pour la population. Et ce qui serait en cause ici, c’est le personel et non l’édifice. Nous devons apprendre à exprimer nos colères, desapprobations et autres indignations par des moyens un peu plus emprunts de civisme dans un contexte où les resources financières et matériels réflètent la pauvreté générale du pays.
    Je voudrais terminer en ayant une pensée particulière pour ces familles, maris eplaurés. Je suis de tout coeur avec eux et les soutiens dans leur quête de la justice.
    Que Dieu bénisse le Burkina.
    Karim

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:45, par Alain
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Quel gachis, ils auraient dû simplement cassé la télé et donner une correction exemplaire à ces "sages femmes" indignes une correction exemplaire, au lieu de bruler la maternité qui ne leur appartient pas. Elles vont aller recommencer ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 09:51, par MOTIVATION
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Sans vouloir fruster qui que ce soit, moi je demanderai au gouverment de revoir la motivation salariale des agents de sant et beuacoup de choses changeront d’elles memes.Prenons l’exemple de la douane où les agents sont motivés, on y voit des douaniers qui utilisent leur voiture personnelle pour aller à des missions. Avec la motivation on fait des choses extraordinaire mais sans la motivation, on fait le minimum pour ne pas etre puni.

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 16:50
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      mon ami, tout le monde a des problèmes de salaire dans ce pays, mais ce n’est pas une raison pour laisser quelqu’un mourir. leur acte est injustifiable. comme pour les militaires, on peut comprendre les revendications mais humainement il ya des choses inacceptables donc, les sanctions doivent suivrent.même si je condmane la réaction de la population, il faut reconnaître que dans notre pays c’est la seule façon de choquer nos autorités afin qu’ils réagissent.sinon ces cas font légion au burkina mais personne n’en parlait. vous voyez que maintenant ça fait la une des journaux.pourquoi ? parce qu’on a brulée. En passant félécitation au journaliste d’avoir fait ce reportage.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:00
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    mes condoléances à la famille du disparue et à son mari ; ce qui s’est passé illustre l’absence de conscience professionnelle de ces infirmières ; leur supérieur devrait être relevé de ses fonctions ! Mais je suis contre l’incendie de la maternité et c’est tout l’enjeu de l’éducation citoyenne que nous devons donner aux Burkinabè ; quand on n’est pas content, on manifeste pacifiquement, on alerte la presse, mais on incendie pas et on ne casse pas ! Il va falloir reconstruire cette maternité et la colère passée, que feront les autres femmes qui vont accoucher ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:02, par TC Bakios
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ah le BURKINA ! Juste une leçon et une prise de conscience pour tout le personnel soignant de nos hôpitaux, CMA et CSPS.
    Je suis désole mais le fait est bien réel, surtout les femmes et c’est d’ailleurs elles pour une histoire de feuilleton à la télé. Bienfait pour la RTB qui nous diffusent des séries qui n’éduquent pas la société mais plutôt la dépravent voire l’assassine.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:10
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je crois que c’est bien fait pour ces hommes et femmes de la santé : aucun respect pour les malades, comment une femme en travail va quitter son lit et tomber par terre.
    Qu’on les juges tous et qu’on les enferme pour homicide volontaire

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:10, par ras-le-bol
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Force est de reconnaitre que certains de nos agents de santé jouissent d’une certaine salle habitude à négliger les malades et plus precisement nos sages-femmes.Le poste televiseur est là pour les gardes les permanences non mouvementées ou pour les périodse où il n’ya pas de malade.Mais moi meme j’ai souvent été temoin de ces comportements qui ternissent l’image des agents de santé.

    C’est inimaginable qu’une femme soit en travail et que des sages femmes se permettent d’avoir le courage et le droit de suivre la télévision.Cette affaire mérite plus d’éclaircissemnt.Il faut une sanction exemplaire mais pas aveugle ;c’est-à-dire après avoir réellemnt situé les responsabilités et écouté sérieusement les sages femmes indexées.

    Il faut que ç’a cesse.Mais mes braves bobolais je trouve que vous ne devriez pas incendié votre structure de santé.Votre douleur est toute legitime mais conservez les infrastructures et corriger sévèrement les agents inconscients.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:12, par MOTIVATION
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Sans vouloir fruster qui que ce soit, moi je demanderai au gouverment de revoir la motivation salariale des agents de sant et beuacoup de choses changeront d’elles memes.Prenons l’exemple de la douane où les agents sont motivés, on y voit des douaniers qui utilisent leur voiture personnelle pour aller à des missions. Avec la motivation on fait des choses extraordinaire mais sans la motivation, on fait le minimum pour ne pas etre puni.

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 15:16, par rose
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Elles ne sont pas allées dans la santé malgré elles.

      Quand elles sont elèves ou etudiantes,elles crient qu’il n’ya pas de boulot mais quand elles gagnent un job,elles le nnegligent.Tous ce qui les interessent c’est le 25 du mois pour s’aligner en banques.

      Si elles ne sont pas satisfaites sur le plan salarial,ce n’est pas à la population d’en payer le prix ;elles savent ou se plaindre ou elles peuvent demisionner.Avant la telé,elles tissaient la laine (habits de bébé) et laissaient mourir les patientes.Elles sont aussi femmes et TOUT SE PAIE ICI BAS

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:15, par justice
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    BJR ! LES CAS DE NEGLIGEANCE DE SAGES-FEMMES SUR DES LITS D’ACCOUCHEMENT QUI ONT CAUSE DES VIES HUMAINES COMMENCENT A ÊTRE LÉGION ; IL EST VRAIMENT TEMPS QUE LE MINISTÈRE DE LA SANTE SE PENCHE SÉRIEUSEMENT SUR LE CAS DE CES SAGE-FEMMES QUI ONT MAINTENANT TENDANCE A PORTER PLUTÔT LE NOM DE MECHANTES-FEMMES

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:22
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C’est important de réagir pour faire changer de comportement et d’attitude aux personnels de santé mais pas de cette façon. C’est toute la population de ce quartier qui sera sans soin pendant un long moment. Le mieux aurait été de sanctionner ces sages femmes (par tous les moyens) si les différentes plaintes au niveau des autorités ne donnent pas de fruits. C’est triste que par la faute d’un individu une femme meurt en voulant donner la vie. Il faut FORCER ces gens à faire leur travail et BIEN, elles sont payer pour ça ! Si elles ne veulent pas, qu’elles déguerpissent, il y a trop de chômeurs qui n’attentent que des places se libèrent.
    L’État burkinabé a du pain sur la planche. Il faut instaurer les cours de civisme et cultiver la conscience professionnelle. Aujourd’hui c’est une maternité qui est incendiée, qui sait ce qui se passera demain face à une population révoltée

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:24, par Jamanatigui
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C’est n’est pas à la police seulement que les mauvaises pratiques ont la peau dure, c’est presque partout au Faso où chacun n’en fait qu’à sa tête.
    Il n’y a pas longtemps, une femme succobait en salle d’accouchement par suite d’éléctrcution semble t-il et aujourd’hui une autre succombe par suite de torture.
    Franchement il faut une moralisation de la fonction publique dans son ensemble. Et dire qu’à la suite de la crise sociale qui a secoué le pays, le ministre de la santé a entrepris une tournée dans toutes les 13 régions du pays. Objectif de cette tournée : Prêcher l’équité et la justice sociale dans les service de santé.
    Je ne condamnerais point l’acte de la population car si des mésures avaient été prises pour eviter ces genres de crimes, on n’en serais pas venu là.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:27, par CP
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Décidement,comment s’en sortir au pays des hommes intègres ?
    Dans tous les cas si les informations sont avérées il faudra que les agents pubics de l’Etat et tous les acteurs publics comprennent que la question de malgouvernance ne concerne pas seulement les gourroux du pouvoir, mais la société toute entière. Alors gardons nous des pratiques peu orthodoxes acquises conjoncturellement. Apparemment c’est le début du commencement du contrôle de l’action tant pronôné par le PROS et les OSC. Pourvu que nous nous en sortions vite car le développement nous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:28
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je crois que c’est bien fait pour ces hommes et femmes de la santé : aucun respect pour les malades, comment une femme en travail va quitter son lit et tomber par terre.
    Qu’on les juges tous et qu’on les enferme pour homicide volontaire

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:36, par philandem
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Pendant que l’on vient de sortir de la mutinerie des militaires avec tous ces merdes, voila encore les agents de la santé qui viennent de mettre l’huile sur le feu. Cela n’est que L’aix berg du calvaire que les patients encourent tous les jours. Il ya un laisser aller du personnel soignant à l’égard des patients. Il faut que les premiers responsables prennent leur responsabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:38, par Nice
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Cet attitude de négligence et de laissé aller de la part des sages femmes est très récurrente. C’est vraie que le métier de faire accoucher des femmes ne semble pas du tout aisé mais un minimum de conscience et de pitié envers nos futurs mamans serait la bienvenue.
    Par ailleurs je pense que le gouvernement, au regard des situations semblables, très répétitives, devrait entreprendre des actions en ce sens.
    Pourquoi ne pas instaurer une commission d’enquête afin de sanctionner aussi sévèrement que possible ces quelques sage femmes imbus d’immoralité.

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 10:45, par Nayala
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      @ Nice : Parfaitement de votre avis mais est ce une raison pour détruire un bâtiment étant d’ utilité générale ?
      D’ un coté il y’ a eu faute professionnelle grave de l’ autre un acte aussi criminel, qui pouvait blesser ou tuer quelqu’ un autre. Arrêtez de voir que les causes ! Les conséquence nous devrons les porter aussi !

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 11:02, par wendkôté
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      C’est sûr que c’est les télénovela dont les certaines femmes sont accrocs. On devrait purement et simplement interdire ce petit appareils de nos centres de santé. On est là pour sauver des vies et non pour regarder la télé. De grâce chères sages-femmes la paix est déjà fragile, préservons là car elle est précieuse.

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 11:02, par Yat
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      les policiers sont conadamnés pour faute professionnelle. Il faut que justice soit faite pour les femmes du seteur 21 de Bobo. Sinon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 11:08, par Yat
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      les policiers sont conadamnés pour faute professionnelle. Il faut que justice soit faite pour les femmes du seteur 21 de Bobo. Sinon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 14:51, par sonia
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      vraiment domage mais je crois que ces habitants la auraient du convoquer ces sage femmes inconscientes sans coeur la a la gendarmerie ou police pour non assistance de personne en danger ou leur infliger une bonne correction au lieu d’incendier ce bien commun qui n’appartient a aucune de ces femmes aigries la. mais bon attendons de voir elles seront surement (elles doivent etre) punies pour l’acte qu’elles ont commis car non seulement elles n’honnorent pas leur metier en plus elles ont trahi le serment qu’elles ont prete (pour celles qui ont eu a preter serment bien sur). je pense que les sage femmes qui agissent ainsi sont arrivees par la petite porte et de maniere frauduleuse. sinon ya pas de raison qu’elles agissent de la sorte. elles oublient souvent qu’elles ont des soeurs ou amies en age de procreer et que ce que leur agissement peu se repercuter sur leur connaissance. Que Dieu nous aide, aipaise nos coeurs et ramene ces sage femmes a la raison Amen

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 15:04, par Gene
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Je trouve moi aussi qu’il y a trop de laisser -aller mais le problème aussi est la formation du personnel de santé.Certaines sages femmes n’ont même pas de diplome et même celles qui l’ont n’ont pas le niveau. Et combien font d’autres activités en dehors...J’en connais une qui fait semblant d’être accoucheuse, semblant d’être chanteuse et en fait elle est nulle pour les 2 !

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 15:15, par Anissal
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Nice,je suis entièrement d’accord avec toi. Je me demande souvent si ces sages femmes ont conscience qu’elle joue avec la vie de nos femmes. J’ai été témoin de l’irresponsabilité de ces sages femmes. Heureusement que la situation que j’ai vu n’a pas tourné au drame. Il faut que les gens commencent à user de leurs droits chaque fois qu’ils sont victimes de la négligence de certains agents irresponsables. Je ne veux pas parler de mesures radicales comme celles de bobo mais de porter plainte en justice. Si quelques unes sont lourdement sanctionnées pour ce type d’actes, je crois qu’elles réfléchiront par deux fois avant de se comporter ainsi.Elles n’ont aucun respect pour nos pauvres femmes. Toutes les sges femmes ne sont pas ainsi mais il faut que le gouvernement ouvre l’oeil pour ne pas créer d’autres poches de mécontentement. La vie est chère en ce moment au Faso, si en plus de ça on doit aller mourir dans un centre de santé pour une simple négligence, je crois que nous n’avons plus de porte de sortie.

      Répondre à ce message

      • Le 2 septembre 2011 à 17:19, par LE PAWEEOGO NOIR
        En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

        je suis ecoeuré de ce quetout ce beau monde sont entrain de dire justice ,justice es-que au bBurkina il ya justice ses sages soit femmes ont des pontes comme mari tu part en justice et on te ridiculise alors la solution la mieux aprprier c’est ce qu’ils ont fais la tous en parle sinon es-que s’il partais en justice vous l’aurez su ont vous a dit que cela fais la quatrieme fois alors si vous compatissez c’est bien mais de grace laissez cette histoire de justice car au Burkina il n’y a pas de justice qui vaille
        LE PAWEEOGO NOIR

        Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:40, par Nayala
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Le comportement des burkinabè commence vraiment à me dégouter ! Il y’ a eu faute professionnelle entrainant la mort, il a eu plainte !
    ça vous coute quoi d’ attendre les résultats de l’ enquête ?
    Ou était l’ accompagnatrice quand la dame se tordait de douleur ? Pourquoi regarder la télé pendant les heures de travail ? Quels sont les sanctions disciplinaire pour un abandon de poste ?
    Un pays ou l’ incivisme reigne, nous ne disposont pas de moyens financiers et nous brulons tout sur votre passage.
    À barbares réponse barbares :
    Ceux que vous voulez atteindre n’ accouchent pas dans vos CSPS !
    Quand on a les moyens, nos femmes accouchent à plus de 500.000 cfa dans des cliniques de la place.
    Avez vous une fois penser que le transfert d’ une autre femme sur le CHU par manque de CSPS pouvait lui être fatale.
    Analphabétisme quand tu nous tiens !!!
    Brûlez la nation, mais ce qui est sure beaucoup n’ y brûleront pas avec car étant financièrement assurer !
    Nos enfants payeront pour tout ça !
    Franchement j’ ai honte que les burkinabè par la politique sont devenus des hors la loi.
    D’ après qu’ à Bobo la police n’ intervient plus de peur d’ être lyncher !
    Comme le dit AB, ils ont gatés mon pays !

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 11:13
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      il y a des imbécile toujours au Burkina, comment tu peut dire que ce comportement te dégout jusqu’à demande ou etait l’accompagnant, si tu n’a jamais fais la maternité faut te taire.tu demande pas ou était la sage femme ?

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 21:43, par Bakarijan
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Tu as raison de raissoner ici quand on ssait que tu as un rapport avec le nayala. Si les enquêtes aboutissaient normalement les gens n’allaient pas se developper cette tendence à se rndre justice.
      Si tu avais lu et compris surtout cet article, tu allais te rendre compte que c’est le quatrième cadavre dépuis le debut de l’année donc un cadavre de trop.
      Je suis soutien ceux qui ont posé cet acte noble : incendie de ce centre de mort et je crois que ce sera le point depart de la prise de conscience des agents de santé tout comme celle de la police qui a lieu à partir de koudougou.

      Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 21:50, par Bakarijan
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Tu as raison de raissoner ici quand on ssait que tu as un rapport avec le nayala. Si les enquêtes aboutissaient normalement les gens n’allaient pas se developper cette tendence à se rndre justice.
      Si tu avais lu et compris surtout cet article, tu allais te rendre compte que c’est le quatrième cadavre dépuis le debut de l’année donc un cadavre de trop.
      Je suis soutien ceux qui ont posé cet acte noble : incendie de ce centre de mort et je crois que ce sera le point depart de la prise de conscience des agents de santé tout comme celle de la police qui a lieu à partir de koudougou.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 10:55, par Riche Riche
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Elles sont toutes inbu de leur personne ces sages femmes. elles ignorent ou c’est expret qu’elles le font sinon qu’a meme elles doivent mettre du serieux car en voulant accoucher on est entre la vie et la mort.

    Que Dieu nous aide !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:02, par Moi
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    D’aucun me diront que c’est irresponsable de la part de la population, mais moi je cri tout haut C’EST TRÈS BIEN JOUE ! Si des équipements et des locaux sont mis à la disposition d’une bande d’inconscient qui ne fait pas proprement son boulot ben il devient inutile il faut donc s’en debarasser !!! Je comprends la douleur du pauvre veuf. De toute façon qu’est ce qui serait fait après la plainte déposée ? RIEN on est au BURKINA Façon. Si ce ... (censuré) d’hopital deplore 4 cas similaires... Pfffff
    C’est triste.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:07, par arlette
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    c’est dommage mais c’est une situation que nous constatons depuis très longtemps ! nous ne comprenons pas ces attitudes de mépris et à la limite criminelle des ces sages femmes ! il est grand temps que cela change ;depuis l’accueil jusqu’à la délivrance les femmes en travail subissent la méchanceté , l’inconscience , l’arrogance et le mépris de certaines sages femmes. (qui malheureusement salissent tout le corps de ces braves sages femmes).Il faut que cela cesse ! mesdames les sages femmes vous êtes interpellées NOUS osons espérer que votre coeur maternel est toujours vivant !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:13, par k.mureille
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    bien fait. bravo.comment peux t’on laisser un femme en travail pour une télé.elles sont là pour travailler ou pour suivre une télé ?si elles connaissent pas leurs droits de travail elles n’ont pas leurs place dans le service.mais je croix qu’il fallait les frapper au lieu de brûler.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:14, par Alph@2011
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je comprends le courroux de la population. On doit réagir à bien moins que ce qui s’est passé, car notre fatalisme et notre passivité ne font qu’accentuer les mauvais comportements.

    Cependant, je désapprouve totalement le saccage de biens publics, fruit de notre effort commun, donc notre bien commun que nous devons préserver comme la prunelle de nos yeux. Nous devons tous contribuer à l’éducation citoyenne des populations. Les voies de recours constructives existent et doivent être empruntées chaque fois que nécessaire, et bien avant que le vase ne déborde. Les autorités doivent être à l’écoute et doivent réagir aux problèmes que leur posent les usagers des services publics, car leur inaction est aussi l’une des causes de ce qui s’est passé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:33
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Si on etait dans un état de droit,au premier mort suspect,il y aurait eu enquêtes et ces pseudo sage femmes alimentaires sans conscience professionnelle seraient déjà mises aux arrêts et on aurait sauvé 6 vies en comptant les bébés.Ces femmes sont des assassins qui méritent la peine capitale.Comme y a pas justice,je comprends la destruction de.ce couloir de la mort par la population et dommage que ces assassins ont échappé à l’opération barbecue

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:40, par Mannn
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ca fait tout simplement honte d´etre Burkinabé et apprendre des choses pareilles.. Des sages femmes qui abandonnent une femme pour aller suivre la telé est incroyable...c´est pas du tout humain.. A mon avis il est presque inutile et triste si le gouvernement devrait entreprendre des sanctions pour que des agents de santé fassent leur travail.On disait que la morale agonisait au faso, mais la il y a des bornes qui sont en train d´etre depassées...

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:42
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    oû est l’autorité donc l’etat pour que de telles crimes se passent dans ses services......sans que personne ne reagisse.

    Si les populations n’ont pas de recours pour poser leurs problemes, c’est la violence qui prend le DESSUS. Alors cheres autorités ou etat comme vous voulez trouver des solutions minimum pour les populations en commençant par SANOU SOURO sinon rien n’est sur et ou previsible avec le phenomene des mouvements.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:43, par tièkadiyé
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Paix à l’âme de cette malheureuse et à celles qui lui ont précédées dans les mêms conditions. La maltraitance, la négligence et autres dans les maternités ne sont pas nouvelles. Mais, vous savez que notre problème est général. Plus aucun chef de service n’ose sanctionner son agent. Tous sont devenus laxistes. Ceux qui ne le sont pas, sont plutôt autoritaires, sectaires etc. Cependant, je suis de ceux qui pensent que l’on ne doit pas resoudre nos problèmes par le feu. Pourquoi détruire ce que ces sage-femmes n’ont pas édifié ? Maintenant que le mal est fait, ces populations seront obligées d’aller plus loin pour y trouver des solutions qui étaient à portée de main.

    Une plainte a été déposée et il convient de laisser la Gendarmerie mener sereinnement ses enquêtes afin que la justice puisse agir selon notre Droit. Et cette fois, nous voulons une Justice, pas celle de Justin Zongo.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:45, par npjos
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Quel pays où on néglige la vie humaine !

    Bravo à vous, dirigeants de ce pays ! Que DIEU vous en rende au centuple dans le Nom de JESUS !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:47
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Une fois de plus les agents de santé ont mis à nu leur sale comportement. ce n’est pas seulement à la maternité Sylla Sanon que nous observons ces genres de comportements de la part des agents de santé. ils n’ont aucun respecte envers les patients. je pense que le ministre de la santé doit prendre sa responsabilité et essayer d’assainir ce corps en sanctionnant durement ces mauvais comportements en commençant avec les agents de la maternité sylla sanon.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:48, par TAO
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ces bordelles sont tout simplement à traduire en juste. jugez les et enfermez les à la hauteur de leur forfait.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:50, par Il faut agir
    En réponse à : Centre de santé incendié

    Dieu seul sait combien sont ces femmes enceintes mortes ou des bébés morts du fait de la négligence, des injures, de la maltraitance et de l’inconscience des sages femmes ou tout personnel de santé. C’est déplorable que dans tous les cas avérés aucune sanction n’ai été prise à l’encontre de ces personnes (raison pour laquelle les population se font justice elles même). On se pleins parfois que les populations ne fréquentent pas les centres de santé, avec ces comportements indignes et criminels nul n’aura l’envie d’aller dans les centres de santé. IL FAUT REVOIR TOUT, DEPUIS LE RECRUTEMENT JUSQU’À LA FORMATION, ET SANCTIONNER TOUT PERSONNEL SOIGNANT CAUSANT LE DÉCÈS DE PATIENT PAR NÉGLIGENCE OU MANQUEMENT A SON DEVOIR. L’émergence de notre pays en dépend.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:57, par saramany
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Les sages femmes de la maternité de saint camille ont également une mauvaise reputation. Au Burkina la conscience professionnelle est pour les autres étrangers.
    Population, manifestons intelligemment. Le gouvernement à peiné à construire cette maternité et vous la détruisez.
    Soyons des constructeurs et non des destructeurs de notre nation.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:57, par GOUNGA
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    AVANT tout, mes condoléances à la famille de la disparue.SI J’ai bonne memoire ça fait la nnieme fois qu’on deplore des cas simulairs dans nos maternités à bobo.Une dame avait perdu la vie sur une table d’accouchement à la maternité du secteur 15, route de LEGMA ET Sa famille avait deposé une plainte ; quelle a été la suite de ce dossier ? SoIF D’un habitant du secteur 21

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 11:59, par un frère
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Paix à l’âme de la défunte,
    Histoire joyeuse à l’origine qui se termine en une fin tragique. Mes condoléances à la famille éplorée

    Qui est responsable de ce manque de professionnalisme ?
    Pour la petite expérience que j’ai acquise dans les villages, la faute est partagée mais
    Le principal responsable c’est l’Etat
    Vous savez dans un centre si petit qu’il soit il y a au moins, un infirmier d’Etat (responsable du centre de santé, communément appelé Major, un infirmier Breveté adjoint du major responsable de infirmerie, une accoucheuse, un agent itinérant de santé et un gérant du dépôt pharmaceutique ;
    Depuis quelque année j’ai fait le constat amer que dans ces centres de santé il n’y a jamais pas plus de deux agents de santé à la fois. Qu’est ce qui explique cela ?
    L’incompétence des premiers responsables : du centre de santé, communes, ministère e au gouvernement
    Plusieurs Raisons
    “Absentéisme notoire”
    1- Les nombreuses formations mensuelles des majors (au moins deux par mois pour une durée moyenne de 5 jours), les rencontres bilan mensuelles (chaque fin du mois pour au moins 2 jours) et autre permission. En moyenne un major passe au plus 10 jours par mois au centre.
    2- Les permissions et autre formations réservées aux autre agents.
    Un proverbe dit que quand le chat n’est pas là les souris dansent, c’est le cas dans beaucoup de CSPS au Burkina puisque le premier responsable n’est jamais la.
    J’ai personnellement interpellé le premier responsable d’une commune quant au disfonctionnement récurrent dû aux déplacements sauvages des agents qui n’en a rien fait. Pire il a tenu ses agents informer en leur faisant savoir que j’étais leurs ennemis et qu’ils devraient faire attention avec moi.
    Le pire dans cette histoire c’est qu’il y a aujourd’hui un soit disant lobi de Major (ils se disent les nouveaux douaniers du Burkina, allez-y comprendre : ils roulent en Mercedes, BMW et autre véhicules, ils louent au moins deux maisons (regarder du côté de la région de l’est par exemple).
    Les périodes de Mariage des Médecin chef de district (MCD) constituent des moments phares pour le faro faro des majors histoire d’avoir dans ces MCD dans les bonnes grâces à l’occasion et en la matière le montant des dons vont de dizaine de poulet à des bœuf (information de source sure).
    “La compétence des agents à la base”
    Un professeur des ENEP m’a fait part de son inquiétude quant à la formation des agents, en terme de durée et surtout au niveau de la moralité des élèves qui pour la plus part triche pour réussir. Un autre problème non moins important est les inscriptions sur titre, sous-titre, sous la table, sur le lit comme vous voulez qui réussissent systématiquement car ayant des personnes ressources des ENEP à leur solde (comme ils aiment à le dire J’AI PAYE CHER.
    Les montants requis pour ce succès clé à main fluctuent entre 250 000 et 300 000 FCFA, des cas de falsification de résultats et de notes sexuellement acquises sont avérés.
    « Irresponsabilité de “l’Etat »”
    Le ministère de la santé investit beaucoup d’argent dans la formation des agents qui n’ont pas du tout le temps d’exercer, résultat gaspillage d’argent pour un pays qui se dit pauvre.
    Il n’y a pas de suivi réelle de activités des agents et pour preuve les journées d’évaluations sont plutôt des moments de fête dans les CSPS et malheur à celui qui tombe malade ce jour, car entre les poulets et les bières il n’y a plus de temps pour les malades.

    Et pour conclure : La plus belle femme du monde ne saurait donner que ce qu’elle a, On recolte ce qu’on a semé malheureusement.
    La faute est partagée, entre l’Etat premier responsable et garant du bon fonctionnement de ses structures et l’agent de santé (à un faible niveau) pour l’engagement qu’il a pris devant la loi.
    La gangrène a atteint tous les secteurs au Burkina, le pouvoir a démissionné et le peuple en manque de repère se révolte.
    NB : La loi du Talion est révolu et sachez que se faire justice est contraire à la loi et tous personnes qui se fait justice elle-même devra tôt au tard répondre devant la justice, car bientôt une justice rayonnera au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:02, par TST
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je ne suis pas un participant de la violence, mais je trouve que l’acte posé par la population n’est pas regrettable, vu que nous avons très souvent des dirigeants insouciants, inconscients, incompétents et qui ne pense qu’à leur tube digestif.
    Souvent, on se demande si certains agents de la fonction publique ou du secteur privé, si on les obligés à venir faire leur boulot.
    Il faut savoir ce qu’on veut dans la vie, si tu ne n’aimes plus le travail que tu fais, tu laisses tomber et tu pars ailleurs.
    Je trouve inacceptable qu’à travers une négligence, qu’un agent met la vie en danger de quelqu’un, grâce à qui tu justifies ton salaire mensuel, au pire amener la personne à l’autre côté.
    Par ailleurs, je trouve que ces agents ont beaucoup de chance, si la population les bastonnait correctement, ils allaient comprendre la douleur de leurs bêtises.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:21, par henry sebgo
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    c’est vraiment le bout de l’iceberg du malaise que vie nos patients dans ces mouroirs.je suis dépité et ma colère est grande. au même titre que les trois bourreaux de Justin Zongo ,j’espère que ces agents sans conscience professionnelle seront punis.qu’elle est même l’idée d’équiper des services publics avec des télés et des radios ;est-ce des lieux de distraction ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 16:29, par DraboKarl
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Un pays developpe et Emergent = un etat d’esprit : travail, conscience professionnelle, ethique, rigueur, rigueur partout !!! Le service public ressemble souvent a une foire locale, une recreation sans fin, dans le mepris total des citoyens. Il faut mettre fin a l’arrogance et l’impunite dans les services publics.
      On ne developpera pas ce pays avec cette mentalite de laissez-allez meme si tout l’or du monde nous tombait sur la tete. Il faut que justice se fasse.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:24
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il faut impérativement ranger ces postes téléviseurs que l’on trouve dans les services !Le service n’est pas une salle de ciné ni un vidéo club !
    Ensuite, il faut sérieusement revoir la formation du personnel de santé ! Je ne dis point qu’ils sont tous sans conscience professionnelle ou incompétents,mais l’ivraie semble de plus en plus dominer la bonne graine !
    Il faut aussi profiter revoir du côté des écoles privées de formation des agents de santé !!!
    Peut être faut-il que le Président du Faso , le PM...meurt par la négligence voire la carrence professionnelle de ces agents formés aux frais du contribuable, avant qu’on songe a agir énergiquement (sanctionné, radié pour parjure) ? Sinon quelle valeur a encore le serment d’hypocrite pardon d’Hypocrates ?
    Merde !!!!!
    LKC

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:25, par QUID
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ah les sages femmes ! Il est temps de faire changer le nom de ces dames en enlevant le SAGE car elles sont d’une moralité tellement douteuse que l’on se demande si elles travaillent avec conscience.
    Le probleme concerne 90°/° des femmes de la santé. elles passent leur temps a tricoter, a vendre toutes sortes de choses, a vendre les medcaments des malades, a manger, a rire aux eclats, a parler de tout et de n’importe quoi dans ce milieu qui devrait etre un havre de repos pour ceux qui sont malades.
    Le ministere de la santé gagnerait a remettre de l’ordre dans ce milieu.
    Il n’ya pas longtemps, un monsieur d’un certain age, pris de convulsions a ete evacué dans le csps de son village ; trois heures apres, il rendait l’ame tout simplement parceque le major du centre et ses trois collegues etaient tous partis au chef lieu de province pour y passer le week end.
    Dieu vous voit !!!

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre 2011 à 04:24
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Heuresement on dit sage femme et non femme sage.Comme candidat unique et unique candidat sont differents, dixit le journaleux Bazie du Sanguie, election de 1991, nos sages femmes n’ ont pas un devoir de sagesse, elles qui passent tout leur temps a ouvrir leurs cuisses lors des gardes. Pauvres maris, si vous pouviez seulement soupconnez les cornes que ces petasses font piusser sur vos cranes innocents.

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:32, par l’Integre
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Que cela puisse servir d’éveil de conscience du corps de la sante de manière générale. Que justice soit rendue a tous morts par négligence de la part de ceux qui sont charges de sauver nos vies au Burkina tout entier.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:40, par Béliour
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Vous avez raison !
    Mais pour quoi bruler la maternité ?
    C’est comme si pour chasser les poux de ma tête, je brulais mes cheveux !
    Où vont accoucher les autres femmes ?
    Désormais elles parcoureront une plus grande distance avec plus de coût et de risques (pour peut-être tomber sur le même type de sages-femmes) !
    Qui va reconstruire ?
    On attend que l’état le fasse !
    Alors quand, avec quelles ressources ?
    Les impôts (qui renchérissent la vie), les aides (qui nous enchainent) !
    Enfin, les enfants qui ont vu faire, venez après leurs dire :"Ne casser pas, piller pas, bruler pas quand vous manifestez".

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:46, par Bénéwindé
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Triste fin pour cette dame venue donner pour la vie pour la perdre finalement. Mais cette situation se vit dans beaucoup de formation sanitaire du pays surtout en ville. J’ai de mauvais souvenirs des centres de santé urbains : retard, tatonnement, manque de respect pour les malades,affairisme, rackets,etc.
    Le nouveau ministre de la santé a de la bonne volonté comme certains de ses collègues, mais s’il n’y prend garde la prochaine revolte populaire viendra du secteur de la santé

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 12:54
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je vous jure que la population n’a rien fait, il fallait même tuer ces sages femmes là. depuis les films Brésiliens ont pris nos foyer en main nos sœurs appliquent non seulement ce qu’elles apprennent dans ces films en plus elles offrent tout leurs temps à ces jeux. au lieu que la télé soit utilisé pour suivre le journal et autre informations utiles elle est utilisé pour des feuilletons

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:04, par Général Mangani Mangwa
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Paix à l’âme de toutes les disparues de cette fumeuse maternité. Quatre en tout ! c’est trop. En ma connaissance, les trois "suppliciés de la crise sociale" n’ont pas atteint ce record. Il faudrait que justice soit faite à la hauteur de leur négligence de la vie humaine, et avec autant de retentissement que l’affaire des policiers.
    A défaut et sans persifler, le PM actuel devrait songer à doter toutes les écoles, primaires comme secondaires, les services de l’agriculture, les services de santé animale, enfin tous les services de l’État du prestigieux outil que représente la télé pour ces assassins...afin qu’on s’y adonne tous et laisser mourir le pays entier. Quand comprendra t-on ?
    Voulons-nous réellement la paix ? Quelle honte ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:09
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    On foule sous les pieds son serment en regarder les femmes enceintes,ce qui est doublement criminel.Que ces sages femmes soient radiées sans indemnité de licenciement et qu’elles soient poursuivies pour crime. Je n’j’aimerais être parents avec ses fausse dames sans coeur ni cervelle

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:26, par DEMANDE Pardon
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ouvrons les yeux et surtout du bon coté, car rien n’est à négliger vous êtes nos sauveurs et votre métier est noble ne le salissez pas et rattraper vous.
    Suivre la télé et perdre trois vies c’est inadmissible et inhumain
    Toutes mes doléance à la famille éplorée

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:28, par Avis
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il est temps de prendre de vraies sanctions contre ces pas-sages femmes ou ne prendre que des hommes !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:34, par lion
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    le 1er responsable de tout cela est le commandant de la brigade- ville de la gendarmerie de Bobo-Dioulasso, le major Da Sié. il étais où lord du 1er crime des sage femmes ? et ne trouve même pas de remor pour confirmé la version de Estelle Da.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 13:40
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il vaut mieux avoir affaire à des accoucheuses traditionnelle qu’à certains agents de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:11, par Fadona
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C’est vraiment dommage !
    Chères dames, comment voulez-vous que vos collègues affectées dans les confins du Burkina se débrouillent, elles qui ont à peine de bonnes infrastructures et le matériel de travail, n’en parlons des autres commodités que nous avons la chance d’avoir dans des villes comme Bobo et Ouaga.
    Zéle injustifié et c’est un peu partout la même chose quand il n’ya plus de supervision et de sanction. LA VIE EST SACREE PITIE. YAAKOOO POUR LA FAMILLE DE LA REGRETTEE POUR CE CRIME. Semble t’il qu’elle a aussi perdu les jumeaux qu’elle portait, est -ce vrai ?) Docteur, faites-vous sentir SVP, ce type de comportement est récurrent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:17, par ZEUS
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il fallait s’y attendre. C’est en même temps une alerte pour les autres maternités. " Comportement de mouton, réaction de berger" La vie est sacrée, il faut que cela change, nous ne voulons plus aller mourir dans aucun centre médical. Si les autorités ne veulent pas réagir lorsque nous les interpellons, sois par des plaintes à la police, des témoignages à la radio etc. nous utiliserons alors l’ultime moyen radical de ce faire entendre. La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:19, par sidsore
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Cela n’arrive qu’aux pauvres dans les services de l’etat ou regne l’anarchie totale. Tout cela par ce qu’il n y a pas de justice. Si une communaute arrivent a mettre le feu a sa propre maternite c’est qu’elle en a eu assez. Mieux vivre sans maternite que d’en avoir une qui ne sert a rien. Un ou des agents coupables ont ete proteges et couverts par une hierarchie quelque part. Secouez toute la hierarchie jusqu’au gouverneur et faites pleuvoir les sanctions s’il existe encore un peu de justice dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:23, par Augustin
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je condamne avec la plus grande fermeté, ce laxisme criminel de ce personnel soignant et espère de tout coeur que tout sera mis en oeuvre pour qu’une sanction exemplaire leur soit infligée.
    Ceci dit, je suis indigné et outré par la réaction inexplicable, injustifiée, irresponsable et imcompréhensible de la population qui s’en prend à un bien commun. Il auraient "corrigé" les sage-femmes, que j’aurais compris leur attitude. Mais en incendiant et en pillant la maternité, quel message veulent-ils faire passer ? Quelles conséquences doit-on en tirer ? Qu’ils ont profité de ceci pour assouvir des desseins cachés ?
    Je souhaite que quelqu’un m’éclaire.
    Franchement !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:25
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    decidement les crises ne finiront pas au faso. le cas de cette maternité n’est pas une première, il ya quatre mois de cela, la jeune amie a perdu son enfant dans cette même maternité par manque de soins. en effet après avoir attendu pendant un long temps, elle constata un écoulement de sang entre ses jambes, c’est à ce moment que les accoucheuses vinrent à son secours mais il était trop tard.
    je pense que les aotorités doivent prendre leurs responsabilités pour que tels évènements ne se produisent encore.pourqoi ne même pas interdire la télévision dans les services de garde si elle est source de problème ?
    il faudra surtout inculquer le civisme et la conscience professionnelle dans nos écoles de santé.
    ces évènements me rapelle la propriété des centres de santé au faso. Allez y voire la salle d’hospitalisation du csps de sarfalao, les malades sont couchés à coté des bacs à ordures et toiles d’araignés

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:49
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    vraiment domage mais je crois que ces habitants la auraient du convoquer ces sage femmes inconscientes sans coeur la a la gendarmerie ou police pour non assistance de personne en danger ou leur infliger une bonne correction au lieu d’incendier ce bien commun qui n’appartient a aucune de ces femmes aigries la. mais bon attendons de voir elles seront surement (elles doivent etre) punies pour l’acte qu’elles ont commis car non seulement elles n’honnorent pas leur metier en plus elles ont trahi le serment qu’elles ont prete (pour celles qui ont eu a preter serment bien sur). je pense que les sage femmes qui agissent ainsi sont arrivees par la petite porte et de maniere frauduleuse. sinon ya pas de raison qu’elles agissent de la sorte. elles oublient souvent qu’elles ont des soeurs ou amies en age de procreer et que ce que leur agissement peu se repercuter sur leur connaissance. Que Dieu nous aide, aipaise nos coeurs et ramene ces sage femmes a la raison Amen

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 14:50, par sonia
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    vraiment domage mais je crois que ces habitants la auraient du convoquer ces sage femmes inconscientes sans coeur la a la gendarmerie ou police pour non assistance de personne en danger ou leur infliger une bonne correction au lieu d’incendier ce bien commun qui n’appartient a aucune de ces femmes aigries la. mais bon attendons de voir elles seront surement (elles doivent etre) punies pour l’acte qu’elles ont commis car non seulement elles n’honnorent pas leur metier en plus elles ont trahi le serment qu’elles ont prete (pour celles qui ont eu a preter serment bien sur). je pense que les sage femmes qui agissent ainsi sont arrivees par la petite porte et de maniere frauduleuse. sinon ya pas de raison qu’elles agissent de la sorte. elles oublient souvent qu’elles ont des soeurs ou amies en age de procreer et que ce que leur agissement peu se repercuter sur leur connaissance. Que Dieu nous aide, aipaise nos coeurs et ramene ces sage femmes a la raison Amen

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:03, par Sylvain
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Toutes mes condoléances a la famille éplorée et que la terre lui soit legère.Vraiment je ne comprends pas pourquoi les femmes d’aujourd’hui sont si cruelles.Une femme regarder une autre femme en travail et préfère regarder la télé,c’est triste comme réalité.Et après ce sont ces memes femmes qui vont crier par ci par là que les femmes souffrent.j’avoue que si l’on ose faire une étude approfondie sur la souffrance des femmes ,on verra que 80% est due aux femmes elles memes.Prénez uniquement l’exemple des domestiques dans nos foyers,c’est inhumain.SVP ARRETZ.
    Je souligne que la reponse de la population n’est pas du tout la meilleure.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:15
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je pense qu´il faut sanctionné séverement pour donné exemple à d´autre fonctionnaire ou "travailleurs" qu´ils sont employés pour servir et c´est bien pour cela ils sont payés à chaque fin du mois.Et s´ils ne veulent pas travailler qu´ils demissionne car il ya beaucoup de gens qui aimerait etre a leur place.je regrete la revolution car c´´etait un degagement. Et voila qu´on vient aussi perdre une maternité à cause de quelque salariés incontinents

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:22
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je pense qu´il faut sanctionné séverement pour donné exemple à d´autre fonctionnaire ou "travailleurs" qu´ils sont employés pour servir et c´est bien pour cela ils sont payés à chaque fin du mois.Et s´ils ne veulent pas travailler qu´ils demissionne car il ya beaucoup de gens qui aimerait etre a leur place.je regrete la revolution car c´´etait un degagement. Et voila qu´on vient aussi perdre une maternité à cause de quelque salariés inconscients

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:22, par Pincha
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Certes la négligence supposée des sages femmes peut ètre en cause, mais cela justifie t il l’incendie et le pillage d’un centre de santé construit à coups de millions par l’etat avec nos impots ? nous nous faisons plus de mal à toujours tout bruler en cas de conflit : cette maternité sera probablement reconstruite avec nos impots une nouvelle fois ! bruler nos propres constructions nous soulagera t il de la perte de cette précieuse vie humaine ? il faut trouver d’autres moyens de contestation moins violents ;sinon c’est nous mème qui allons bruler la Burkina Faso ! Dans certains pays voisins qui nous environnent, les guerres civiles ont ainsi commencé insidieusement ! prenons garde !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:37, par kibsi
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il y’a un laissé aller dans les differents lieux de soins ; il faut être un patient pour voir comment le corps medical traite les malades. Il faudra que l’etat ouvre l’oeil et le bon pour mettre fin à tous ces comportements car ils ont fait le serment de soigner les malades.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 15:47
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C’est donc dire que le procès des policiers de koudougou n’a pas servi de leçon à certains agents. Je me disais pourtant que ce procès allait disposer pour l’avenir et orienter le comportement de tout serviteur de l’etat. Mais helas ! l’etre humain s’inspire rarement du malheur d’autrui.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 16:09
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Mes amis, il faut redresser notre mentalité et notre raisonnement. Toujours à accuser les autres et les autorités.
    Personnellement je condamne ce que ces gens ont fait en mettant le feu à la maternité. Ces situations de décès se sont produites peut être du fait des agents. Mais qu’est-ce que la structure sanitaire a faite à ces débiles là ? Combien de femmes ont donné la vie là bas ? Se sont-ils posés la question ? Quels ingrats.
    Si j’avais lu que la population s’en est prise aux agents j’aurais compris. Pourquoi détruire et saccager la maternité.
    Il faut que les autorités laissent ces inconscients faire des kilomètres désormais pour aller dans d’autres maternités accoucher. C’est indigne de personnes qui réfléchissent. On verra combien de femmes mourront en route pour joindre une autre maternité.
    Leurs femmes vont allées surcharger les autres maternité et mettre la pression inutilement sur ces maternités.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 16:43, par buud-biiga
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Dire que je suis un jeune de 30 et depuis plus de 6 ans je passe des concours de santé (Agent Itinérant de santé) (AIS) et je gagne pas, car je suis très motiver dans ce domaine que si une fois admis mettrai mes talents et ma compétence au service de la population concernée, mais au lieu que Dieu me donne ça il a préférer donner à des assassins sans loi ni foi et qui n’ont même pas de motivation dans leur metier. Bons gens aider moi pour que je gagne ce concours qui me tient à coeur. Car cette année encore je l’ai raté.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 16:49
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Je pense que ces télénovélas doivent disparaitre de nos télés au profit de programme plus instructifs pour la population.
    Mais c’est dommage que la population ait brulé la maternité car c’est un patrimoine pour tous les burkinabés et que ce sont les pauvres contribuables qui vont payer les peaux cassées.
    Je pense que l’état en particulier le ministre de la santé doit se reveiller pour attribuer à chaque agents de santé ses prérogatives quand ils sont de services.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 16:57, par KONATE Ibrahim
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je suis scandalisé par ce que j’ai lu’l’article) et ce que je lis(les internautes).Je ne crois pas que ce qui a été écrit !! Ce n’est pas vrai et c’est ahurissant.
    Comment peut-on bruler une maternité ??Comment est ce possible de le faire par repression ?. dites moi, tout ce qui defendent cet etat de fait !!. Au nom de quoi brule t-on cette matrnité ?. Nous pouvons ne pas etre d’accord avec les agissements de ces femmes,maisle batiment"maternité" est-il responsable de cette mort atroce,Et puis on ne se fait pas justice.Il y’a des moyens pour cela.D’abord,le mari doit porter plainte s’il juge que sa femme est morte suite a une négligence.Ensuite une enquete doit etre mener pour situer les responsabilités.Et s’il s’avère que ces "sages" femmes sont coupables,une condamnation lourdes qui ferait reflechir toutes les autres consoeurs de ces dames.
    Pour moi il est primordial de verifier si les faits sont exactes.Parce que si les raisons évoquées par l’article s’avére exactes c’est lamentable et horribles pour le système de santé. Les télénovelas n’ont rien a voir avec la responsabilité de chacun dans l’exercice de ses fonctions. Tout homme doit etre responsable vis a vis de ses obligations.Avec la proliférations des magnétoscope,ne peut-on pas enresgistrer ces feuilletons et les regarder après ? ne peut on pas faire des rédiffusions tard dans la nuit ?
    A ce que je vois une questions de mentalité. De grace évitons de toujours saccager pour avoir des reponses. Si c’est la seule solution,c’est que notre système judiciaire est deplorable ,donc a revoir.
    Je sais que je vais heurter les gens mais est ce que j’affirme est faux ou vrai. Bon système de gouvernance egal bon systeme social. Dommage. je ne croirais a cette histoire que quand une enquete nous aura reveler les vraies raisons de la mort de cette . Si ce que le journal affirme est vrai,ce serait affreux pour mon pays
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 16:59, par NELO
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    C’est le raz le bol maintenant. A bobo ici, tout le monde est au courant de cette maternité de boucherie. Ces soit disant sages-femmes la-bas ne savent que se maquiller et se foutrent des femmes qui leurs parviennent. Je propose qu’une enquête soit instituée pour situer les responsabilités. Ces sages femmes ne font que causer des dégâts en vies humaines, des atteintes à l’intimité des femmes et des injures de tous genres. On peut même les radier parce que ce sont des bourreaux ambulants de vies contres des vies. Il y en a assez d’autres de bonne moralité qui peuvent les remplacer. Le ministre de la santé est interpellé sinon, c’est le tour de la DR-Santé qui viendra.

    Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 18:03, par azizdabre@yahoo.fr
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      slt frères et soeurs je s8 dcu de ces genres de comportement cmment osent vs laissez cette dernière pour aller suivre la telé cè pas du tout bon j’ai cmpri maintenant qu’au faso meme pr t soigner il faut faire des dilles soignons serieux les gars svt ces agents de santé snt souvent nul car ya eu corruption ou son vieux a paye 300000fcfa et il a fait qlqs jours de formations qu’il veut bouffer sur ntre dos
      oh une fois de plus respectez vs sinon ns voyons claire mntenant rien ne peut ns tromper mes frères celui qui essaie de vs corrompre au faso ici denoncez _le et si ns dirigeants st incapables ou bien s’ils ont des oreilles bouchées on leur trovera des solitions
      - une chose de plus mais le maire de bobo fout quoi au juste ?
      regardez bien les voies a bobo mais ca fait pitié or lui meme est de bobo et il ns bouffe sur le dos
      de grace brave population veuillons demander leur demission car ils ne sont que de bons a rien merci les frères

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2011 à 18:05, par azizdabre@yahoo.fr
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      slt frères et soeurs je s8 dcu de ces genres de comportement cmment osent vs laissez cette dernière pour aller suivre la telé cè pas du tout bon j’ai cmpri maintenant qu’au faso meme pr t soigner il faut faire des dilles soignons serieux les gars svt ces agents de santé snt souvent nul car ya eu corruption ou son vieux a paye 300000fcfa et il a fait qlqs jours de formations qu’il veut bouffer sur ntre dos
      oh une fois de plus respectez vs sinon ns voyons claire mntenant rien ne peut ns tromper mes frères celui qui essaie de vs corrompre au faso ici denoncez _le et si ns dirigeants st incapables ou bien s’ils ont des oreilles bouchées on leur trovera des solitions
      - une chose de plus mais le maire de bobo fout quoi au juste ?
      regardez bien les voies a bobo mais ca fait pitié or lui meme est de bobo et il ns bouffe sur le dos
      de grace brave population veuillons demander leur demission car ils ne sont que de bons a rien merci les frères

      Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 17:16
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Supposons, -c’est bien juste une supposition et comme telle, elle peut être démentie- supposons donc que suite au drame la population n’ai pas brulé la maternité ! Pensez vous que nous serions informé ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 17:19, par wendkôté
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    pauvre dame et son bb ! paix à leurs âmes.
    on devrait interdir la télé dans nos centres de santé. vous conviendrez avec moi qu’il s’agit d’une serie télénovela dont certaines femmes ne peuvent s’en passer. c’est une négligence de la part des sages femmes, elles auraient pu prendre soin de la femme, et après, regarder la serie surtout que la RTB à fait une innovation majeur qui consiste à faire la rédiffusion de ses émissions et série.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 17:46, par BACH
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    mille fois hélas ; ces femmes matrones ou accouches meritent le licenciement, des femmes qui ont des attestations de sortie grace à leurs corps,ne peuvent donner de prestations que le desordre, elles sont nombreuses dans les CSPS ou dans les CMA qu’à se prostituées ou retirées les mairis d’autris, chers maris éviter d’envoyer vos femmes dans les écoles de formations de la santé,

    ces femmes inconscientes doivent etre extirpées de nos formations sanitaires

    renseignées vous des enseignants pourris et grevistes de 1984, ils vous diront le sens du dégagement ou licenciement

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 18:00, par Hamr
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    AH, on a pas encore fini avec les policiers pour l’affaire Justin ZONGO, et voila encore une famille en tristesse à cause de la maladresse et l’inconscience de certains agents de la santé. Il est temps de repenser nos sociétés ?

    La JUSTICE DOIT FAIRE SON TRAVAIL.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 18:06, par warren
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Que ca soit dans les CSPS, les CMA, les CHR...., l’inconscience professionnelle regne. Que le cas de BoBo interpele la conscience des agents de santé.
    God help

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 18:07, par dak
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je suis aussi de la sante et si je vois que mes collegues agissent de la sorte vraiment cela m’ecoeure.Je pense que de telle situation ne nous honore pas du tout ;et que prochainement il faudrait s’en prendre a la sage-femme qui sera de garde pour qu’elle fournisse des explications s’il le faut et meriter une sanction disciplinaire.Trop c’est trop. (4 fois)
    en une année !

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 18:11, par Wawani
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Ceci demontre une fois de plus qu’il n y pas de controle dans nos établissements. Tous ces directeurs regionaux, gouverneurs que font-il ? Est ce que vous avez déjà vu un gouverneur se lever à l’improviste pour vérifier le fonctionnement de ses structures ? C’est là leur travail sinon on ne s’est pas ce qu’ils font ?
    Sous la révolution les controle inoppinés ont permi à certaines administration de rectifier le tir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2011 à 18:44, par gadielle
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    c’est vraiment déplorable qu’en 2011, des femmes meurent toujours par suite couche. il faudrait que les autorités prennent leur responsabilité pour stopper ces incidents. j’ai une amie qui a accouchée seule et sans assistance à l’hôpital Sanou Souro de Bobo pendant que l’infirmier de garde suivait tranquilement la télé malgré les cris de cette dernière. l’enfant est sorti dans une mauvaise position. d’intervention en intervention qui n’a pas bien donné, il lui faut forcement une intervention en europe pour soigner les séquelles de cet accouchement. cela pour dire que la plupart du corps médical est de plus en plus vidés de conscience professionnelle. la solution est l’interdiction des postes téléviseurs et ordinateurs dans les salles de gardes ainsi qu’un contrôle rigoureux et inopiné dans tous les districts et hôpitaux.

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre 2011 à 13:31, par FAY.
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      Mettre le feu a la maternite n’est pas la solution. Au contraire, mais bref la colere aidant on peut comprendre que dans ces genres de situations tres peu de gens peuvent se maitriser. Il faut tout simplement que les auteurs de ce acte soient punis conformement a la loi et publiquement alors tout les agents de sante inconscients feront gaffe. Inadmissible a concevoir quand on sait que ces putes de sage-femmes ne connaissent meme rien en matiere de sante. Toutes mes condoleances a la famille eploree.

      Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 05:30
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Bonjour a tout le monde. Cette triste affaire n’est pas un cas isole. J’ai perdu ma niece dans la meme situation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 08:45
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Mes frères et soeurs, la situation est grave au Faso. C’est tout le système qui est en cause. Dites vous que les population ont tellement encaissé des coups qu’ils n’en peuvent plus, ce qui explique ces comportement de violences.
    Je ne suis pas de ceux qui prônent la violence, mais je pense souvent que c’est la seule voie (mon cul du droit qui n’est pas respecté)dans certaine situation pour se faire entendre.
    je suis du corps médical, je puisse vous dire que tout simplement, la situation des téléviseurs dans les salles de gardes dans nos hôpitaux est déplorable.
    Je suis de ceux qui pense qu’il faut supprimer des salles de gardes, les téléviseurs, les lits. Il faut remplacer ces téléviseurs par des bibliothèques (bien entendu, fournies en documents) et ces lits par des chaises qui permettent au moins de se reposer et non dormir.
    Je comprends que la garde médicale est très pénible, mais que dires des secouristes (sapeurs et autres). Il faut donc revoir tout le système de santé du faso, en éléborant des textes claires définissant les différents statuts.
    Enfin, je pense qu’il est temps que le peuple burkinabé fasse sa révolution.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 09:46, par Bizare
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Paix ’a l’ame des defunts. Qui a fait installer des télévisions dans la marternite ? Si c’est l’état alors ce état qui fait partie des plus pauvres du monde devrait utiliser les ressources affectées a l’achat télé à autres choses de plus utile. Si c’est l’initiative d’un individu ce dernier doit être poursuivi pour avoir confondu la maternité avec son domicile privé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 10:12
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je déplore vraiment la perte de vie de ses brave femme qui ont finis par succomber de la douleur d’accouchement après 9 mois de grossesse et de d’espérance.
    malheurement je dénonce l’attitude assassin de certaines infirmières ; de véritable assassins que le faso s’est trompé de les placer dans nos maternités et qui pour autant profite de l’argent contribué par les honnettes citoyens.
    nous allons toujours contribué aux fonctionnements des institutions publiques étatiques en payant nos impôts,mais en entendant je suis d’accort que les locaux qui sont utilisé comme extraminator des femmes enceintes et leurs progénitures soient anéantis par tous les moyens quelqu’en soit la manière.
    nous allons recontruire des locaux dignes expfiltré des salles sorcières qui exterminent nos mamans et nos pétits frères.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 10:16, par jojo
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    je déplore vraiment la perte de vie de ses braves femmes qui ont finis par succomber de la douleur d’accouchement après 9 mois de grossesse et de d’espérance.
    malheureusement je dénonce l’attitude assassine de certaines sales infirmières sorcières ; de véritable assassins que le faso s’est trompé en les placer dans nos maternités et qui pour autant profite de l’argent contribué par les honnettes citoyens.
    nous allons toujours contribué aux fonctionnements des institutions publiques étatiques en payant nos impôts,mais en entendant je suis d’accord que les locaux qui sont utilisés comme examinateur des femmes enceintes et leurs progénitures soient anéantis par tous les moyens quel qu’en soit la manière et quelqu’en soient leurs emplacement sur tout le térritoire burkinabé.
    nous allons recontruire des locaux dignes expfiltré des sales sorcières qui exterminent nos mamans et nos pétits frères.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 10:43, par zono
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    mes condoléances à la famille attristée !
    une chose est à revoir au burkina et il s agit des modes de recrutement et cela dans tous les domaines afin de mettre la personne qu il faut à la place qu il faut et que cette dernière ait l amour de son travail ! pour faute de mieux certaines se retrouve infirmier , instituteur , ... qui n ont aucun amour pour ce qu elles font ; dans ce cas elle préférons la télé que d assister un patient.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 12:05, par pincha
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    De grace, je demanderai aux journalistes du Faso net d’être plus professionnels : après vérification, il s’agit d’Accoucheuses auxilliaires et non de Sage-femmes ! alors, rectifiez votre article au lieu de laisser vilipander le nom des Sage-femmes qui n’ont rien fait dans le cas présent ! les accoucheuses auxilliaires n’ont pas le BEPC je vous signale ! alors cela montre que le gouvernement devrais mettre plus de sérieux dans le recrutement des agents de santé qualifiés et ayant un bon niveau ! de plus, nombreux sont les jeunes qui viennent dans les métiers de la santé juste pour avoir un pécule en fin de mois et non par vocation et par amour du métier ! pauvre Burkina Faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 12:57, par jos
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    loin de moi l idée de défendre ces accoucheuses en question .c est une faute très odieuse qu elles ont commis pour des banalités comme une émission télévisuelle surtout quand on sait que la rtb passe son temps à faire des rédiffusion.je voudrais interpéler personnellement l etat à voir le temps de travail des agents de santé.travailler de 19h à 7h du matin est une situation très stressante pouvant jouer sur les nerfs meme ceux les plus calmes. ces genres de métiers ne doivent plus etre juste des job de gagne pain.nombreux sont les hommes qui font des pieds et mains pour trouver un travail pour leurs épouses par le biais des récrutements parallèls .une fois ces dames dans votre service ,elles ne veulent pas etre affectées loin ,elle ne veulent pas vous obéir car pensent elles leurs maris est mieux que vous, elles n ont aucune vocation pour le travail. mettons fin à ces genres récrutements qui font plus appel à l argent qu à vocation

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 15:01, par yama
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    c’est deplorable que de nos jours des personnes dignes de foi soient si negligent .aussi il est deplorable que des personnes soient a des fonctions auxquelles elles n’ont aucune vocation.egalement il est deplorable que des personne agissent toujours sous la commende de la loi du talion
    morale:aimons ce que nous fesons tolerons les autres car la nature a plus de force que nous aujourd’hui c’est a moi la faute et demain ce sera a toi
    que dieu benisse le burkina ma patrie

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 17:07
    En réponse à : Le respect des voisins

    je profite de cet tribune pour attirer l’attention de tout un chacun sur une situation qui prend de l’ampleur de plus en plus.

    le Burkina Faso est un pays laique ce qui autorise toutes les confession réligieuse, mais force est de constater que certaines églises evangeliques abusent de ce droit de culte.

    je prend pour témoin le secteur 17 de Bobo ou j’habite le temple EBENEZER des ASSEMBLEES DE DIEU est équipée d’une sono qui est utilisée sans modération par les membres de l’orchestre sans tenir compte des voisins immédiats que nous sommes, ce qui nous obliges attendre parfois jusqu’à 23 h les jours ouvrables avant de pouvoir nous coucher.

    j’en appelle donc au sens de responsabilité des responsables de ce temple afin qu’il limite les heures de repétitions de l’orchestre de 18h à 20h les jours ouvrables afin que le droit de chacun soit respecter.

    Fraternellement

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre 2011 à 09:37
      En réponse à : Le respect des voisins

      mon frere cela releve tout simplement de l’ordre public ; il faut donc s’adresser a eux d’abord et si ca continue tu saisis la gendarmerie et si ce n’est pas resolu tu constitue un groupe du quartier et vous vous defendez c’est pas plus complique N’attendez rien des gens encore moins de vos dirigeants Prenez vous en main
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 19:14, par Le Citoyen
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Il Faut la Violence et une vrai violence pour que certains corps professionnels où les agent sont très imbus de leurs personnes puissent avoir de la considération de ceux qui utilisent leur service. Je cite notament :
    1-le corps habillé (Gendarmerie,police, GSP,douane,forestiers,militaires)
    2-la magistrature où certains juge et surtout certains procureurs se prennent pour des monarques dictateurs.
    3-la santé (médecins et infirmiers compris)

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2011 à 20:13
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Bonjour Je propose de supprimer les postes de télévision dans tous les services de santé ou il y a une garde.Par décret ou loi je ne sais pas cela va régler le problème.Mes condoleances

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2011 à 01:29
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Evidemment des individus « pleurnichards » (sinceres ou non, laissons les a leurs propres consciences) vont venir donner des lecons et s’indigner par ci par la et la situation retombera dans ce qu’elle était. Et les vaches sont bien gardees ! et la vie continue !
    il y en a qui vont crier vengeance ou justice (ca depend de quel cote on se trouve !), d’autres demandent a l’état de prendre ses responsabilités (comme si ces dirigeants au pouvoir ne le savaient pas !), etc etc. Il est tres facile de s’asseoir et critiquer les reactions de desespoir et de deseperance d’une population totalement laissée a l’abandon par ses dirigeants.
    Et vous pensez que ces populations ne savent pas que ce dispensaire maternité leur etait destiné : c’est justement parce qu’ils le savent qu’ils reagissent ainsi. Il est facile de s’asseoir et de leur donner des lecons, a s’indigner et tout le tralala ! Ils ne sont pas violents pour etre violents.

    Mais aussi personne ne fait ressortir qu’au temps de sankara rien de tel ne saurait etre imaginé, car les gens avait un minimum de sens de responsabilité et ...de compassion et de respect de la vie ! aller regarder sa serie televisée et laisser mourir l’autre en toute conscience !! des series televisées qui n’ont rien en lien avec nos realités et lavent le cerveau de nos populations ! en voilà des consequences !
    Cela est possible dans le burkina d’aujourd’hui car plus personne ne croit en rien ni en personne ! D’ailleurs pourquoi un poste televiseur sur un lieu de travail ? Y a t-il une seule sage femme dans cette maternité ? Comment toutes peuvent –elles se comporter ainsi ? Et dire que ce sont des femmes qui savent ce que accoucher veut dire !!!

    Et puis ou sont tous ces individus qui se croient obligés de critiquer la revolution parce qu’on a degagé des travailleurs qui ne faisaient pas leur boulot ? Sous sankara personne ne penserait meme avoir un tel comportement si irresponsable et inhumain. Ceux qui sont prompts a critiquer les degagements, suspensions, licenciements et autres sanctions contre les mauvais travailleurs, sont les memes qui criet de sanctionner ! quelle justice reclamez vous aujourd’hui au burkina ? un fonctionnaire fautif qui était suspendu ou degagé prenait conscience de son role dans la société a laquelle il appartient et qui le paye : il fera desormais attention ! Son voisin ou son collegue voyant cette sanction se fera plus attentif et plus respectueux de l’autre. C’est cela aussi eduquer les gens ! La meilleure facon d’eduquer les gens, c’est de donner l’exemple : donc si nos dirigeants nous donnent un mauvais exemple, les subordonnés suivront.

    Certains se contentent de critiquer de facon non objective certaines decisions sous la revolution (en les mettant sur le dos de sankara comme s’il prenait tout seul les decisions, parfois ce n’est meme pas lui qui les prenait !). Alors ne nous plaignons pas : les democrates sont au pouvoir au burkina depuis 24ans, la justice y est instaurée, les gens travaillent pour un burkina radieux pour tous, le peuple ne souffre plus comme sous la dictature autocratique de thomas sankara et le peuple vit heureux et en securité et dans la paix et la concorde sociales.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2011 à 10:17, par zengo
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Mes sincère condoliances à la famille.Détruire pour etre écouté c’est bien,cependant il y’a une autre voie plus raisonnable:il s’agit de porter pleintes pourque les coupables soient punis.Imaginer si par megarde ma bouteille de gaz explose dans ma logement que moi meme j’ai construit avec mes propre fonds,combien de temps je vais metre pour le refectionner et m’equiper.
    Alors citoyen avec un pays pauvre comme le burkina,protègeons nos infrastructures publiques et ne copions les autres

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2011 à 10:56, par le vierge
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Bonjour chers parents, les conscients et responsables. Eduquer nous, ne laisser pas la rue nous eduquee. la morale,l’esprit de patriotisme agonisent au pays des hommes integre par la faute de ses dirigeants que vous etes. Chaque chef de famille est son propre Blaise Compaore, est son propre gouvernement, evitons les critiques n’ont constructives et mettons nous au boulot. Ces sage femmes ont elles recuent une education familliale burkinabe, la vraie ? A la famille eploree, mes sinceres condoleances. Au gouvernement de MR LAT le vaillant peuple attend de vous une reaction qui n’est rien d’autre, que Justice soit rendue.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2011 à 11:47, par patarbtalé le fils du pauvre
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Hoo ;mes ancetres !le pays des hommes integre se gate.faite quelque chose.sanctionné les sages femmes oui.mais sachez que le poisson pourri par la tete.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2011 à 21:38
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    Réaction de colère légitime. Maintenant que cette maternité est brûlée les femmes accoucheront à domicile sans assistance technique et à qui la faute ?

    la maternité n’appartient pas aux sages femmes mais aux bénéficiaires de soins. on aurait pu résoudre ce problème autrement. A présent le secteur 21 de Bobo n’a plus de maternité !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2011 à 02:26
    En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

    La seule et unique explication à ce qui arrive dans notre pays c’est la pourriture du régime ; n’oubliez pas que de même qu’au niveau de l’armée ils sont nombreux ceux qui sont rentrés par la petite porte, dans d’autres secteurs il y a aussi ces cas et tout cela c’est la gabégie, le népotisme et le favoritisme developpés sous la quatrième republique. Le seul combat libérateur c’est chasser ce pouvoir, je ne vois pas d’autres issues. Dans tous les cas eux n’auront jamais leurs femmes qui iront accoucher dans nos formations sanitaires ce sont les pauvres populations qui trimeront toujours. Je suis convaincu que chaque peuple merite le regime qu’il a. Les peuples qui ne veulent pas de dictateurs s’en débarassent de nos jours ; la voix est indiquée c’est à nous de jouer

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre 2011 à 09:44
      En réponse à : Secteur n°21 de Bobo-Dioulasso : Les habitants mettent le feu à leur maternité

      comme tu as raison mais les gens s’engagent-ils pour que ca change ? tout le monde est mecontent tout le monde sait que la solution reside dans un changement radical et non dans les reformettes mais personne ne veut se donner pour que ca change. encore moins les dirieants qui se disent d’une opposition qui n’existe pas. C’est le petit peuple qui souffre et il doit comprendre qu’eux seuls se sortiront de leur problemes Et ca ne va pas etre gentil gentil car le burkina est devenu une piece cle tres importante que l’imperialisme ne lachera pas si facile, quitte a y insstaurer la guerre civile comme en cote d’ivoire ou en lybie ... Mais y a-t-il de vrais patriotes encore au burkina ? J’en doute fort !
      SOME

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés