Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

jeudi 1er septembre 2011 à 03h56min

La célébration de l’indépendance du Burkina Faso en 2010 marquée par une vulgarisation du logo du cinquantenaire, a été l’objet d’une multiplication des gadgets publicitaires à l’effigie du pays. Chacun cherchait à manifester sa fierté d’appartenir au Burkina Faso, à travers le port d’un gadget comportant les symboles du pays. Cela a réveillé le désir de certaines personnes ou sociétés de chercher à vulgariser les symboles du Burkina Faso, ce qui contribue un tant soit peu à l’éducation civique et patriotique des populations. Force est de constater que bon nombre de ces gadgets comportent des fautes graves pouvant entacher ou risquer de semer du désordre dans les esprits des populations, surtout pour la frange des plus jeunes ayant encore l’esprit fragile pour mémoriser des choses et des faits.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Tenez-vous bien ! A l’occasion de la fête du Ramadan, les marchés de certaines localités étaient envahis par des tee-shirts avec les armoiries du Burkina Faso comportant des fautes graves sur la devise et le nom du pays. Nous savons tous que notre pays si cher à nous tous s’appelle le Burkina Faso et sa devise est « Unité- Progrès -Justice ». Ecrire le nom du pays et sa devise avec des fautes est un manque de respect à la nation entière. En aucun cas, nous ne pensons qu’un Burkinabé puisse accepter que le nom de son pays soit écrit « Burchina Faso » et sa devise, « Sport-Fashion-Sport » en lieu et place de Burkina Faso et « Unité-Progrès-Justice ».

Cette photo illustre bien notre inquiétude à travers ce qui est imprimé sur le tee-shirt que son propriétaire porte fièrement. Cela devrait interpeller plus d’un, et inviter les autorités à poursuivre la sensibilisation sur les symboles de l’Etat sinon nos populations, surtout celles qui sont analphabètes, seront égarées. Vivement que chacun prenne ses responsabilités, pour éviter qu’on manque du respect à notre cher Burkina Faso et en dénaturant ses symboles.

Stanislas BADO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er septembre 2011 à 04:51
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Cette photo montre l’Etat de deconfiture de notre societe et de ses dirigeants. Il faut que le bien public soit respecte par les premiers responsables pour que les symboles puissent l’etre par la population. Il faut reinventer l’Etat burkinabe. Tout est a refaire au niveau des mentalites or c’est a ce niveau que tout devrait commencer. ON N’EST PAS ENCORE AU DEBUT

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 04:58
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Nos officiels ou leurs invites disent tout le temps Republique du Burkina Faso s’en que personne ne s’en inquiete. Donc pour des tee-shirts venus du Nigeria anglophone on ne peut que voir ces genres de choses.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 05:12
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Je crois bien que actuellement le niveau du patriotisme a beaucoup baissé,et pire au niveau de responsables politiques.L’intégrité qui a entouré le changement de nom du pays a volé en éclat.Jusqu’à présent ,j’en crois pas du tout que l’intégrité rime avec la magouille,le favoritisme,encore moins avec la trahison.J’irais pas aussi loin pour dire Burchina mais "Burkina"peut-être un le sera je ne sais pas,peut-être après les " je passerai à ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 05:13
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    c’est deçevant !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 07:32, par tintin
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Votre artcile même est lamentable et manque de respect à l’intelligence :

    Ces fautes ne sont pas liées "respect pour les symboles de l’Etat".

    Les fautes sont liées au fait que dans notre pays, on aime confier des responsabilités à des incompétans, des incapables, des gens qui n’ont pas le minimum de connaissance et de savoir faire pour exécuter la tâche :

    - La confection des tee-shirts a été confié à un analphabète.

    - Le goudronnage de nos route est confié à des incapables.

    - Les marché publics sont confiés à des gens sons formations.

    - Vous confiez vos voitures et vos motos à des gens qui n’ont jamais appris la mécanique.

    Au Faso, chacun se lève le matin et se dit mécanicien, informaticien, réparateur de téléphone portable, vendeur de voiture, entrepreneur ... imprimeur de tee-shirts !

    Le problème des tee-shirts n’est pas une question de respect du Faso. Le problème est qu’il ne faut pas confier une tâche ou il faut savoir lire à un analphabète ou au premier chinois venu. S’il y avait dans l’équipe des gens qui ont fait le tee-shirts un type qui savait lire, il n’y aurait jamais eu ces erreurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 10:11
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Mr le journaliste on écrit ’Burkinabè’ et non ’Burkinabé’.En plus un analphabète est quelqu’un qui ne sait pas lire,alors de quoi tu nous écris dans ton article ?N’importe quoi comme article

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 10:29, par Bénéwindé
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Ce qui vous dites est vraie mais la vrai dignité du burkinabè est de manger à sa faim et de cesser de tendre la sébile à l’extérieur pour se nourrir. Je vous invite donc à vous insurger contre les maux plus graves comme la mal-gouvernance,les détournements de deniers publics, la corruption et l’impunité que s’en prendre aux armoiries made in Lagos.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 10:53, par Tapsoba
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Mon cher Bado,tu ne trouves pas que le problème se trouve ailleurs ? Pourquoi ces fautes que tu dénonces ? C est parce que l éducation est devenu le dernier des soucis de nos gouvernants qu il faut interpeler plutot que de vouloir sensibiliser des populations dont la plupart ne savent même pas la signification de ces symboles.L instruction est le seul moyen par lequel ils les comprendront.Comme Voltaire le disait,« plus les hommes seront éclairés ,plus ils seront libres ». Toi tu as pu déceller les fautes parce que tu as eu la chance d avoir une bonne instruction,n est-ce pas ? Combien sont-ils au Burkina qui savent lire et écrire encore moins connaitre la signification des symboles ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 11:10
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Dans un pays ou on va confier des gros chantiers à des arrivistes, on confie également à des illettrés la confection de tee-shirts ou il y a des inscriptions.

    Ca n’a rien a voir avec le respect pour les symboles de l’Etat. Ca a à voir avec le fait qu’au Faso, on aime le moins couteux, même si le travail est mal fait.

    Au Faso on aime pas payer des professionnels. Je suis certain que le type a eu un gros budget pour faire les tee-shirts, mais comme il a voulu bouffer un peu, il est allé voir un type illettré dans le 6 metres d’un non-lotis pour fabriquer le tee-shirts. Il était le moins cher.

    Pire : Le chef de projet pour les tee-shirts était le frère d’un ami du cousin de la femme du propriétaire de l’entreprise. celui ci était illettré, il a confié l’impression des tee-shirts à un ami illettré comme lui.

    Les type n’ont même pas pensé à l’état, au Burkina, au respect ou quoi que ce soit. Ils ont juste pensé à l’argent et comment ils allaient faire pour en bouffer le plus. On se connait au pays !

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 11:19
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Au Faso, chacun peut se lever le matin pour dire qu’il est entrepreneur, mécanicien, cuisinier, informaticien ... sans avoir suivi aucune formation pour le métier.

    Chacun se lève aussi pour dire qu’il est expert en tout et n’importe quoi.

    Le type qui a imprimé les tee-shirts est un analphabète qui s’est levé le matin et a dit qu’il était imprimeur. Le type qui lui a confié le travail voulait gagné l’argent, s’est tout. On fonctionne comme ça au Faso.

    Il faut pas aller chercher des histoire de respect des symboles de l’Etat. Il faut juste y voir les dérives de notre pays : Dire qu’on sait faire même si on connait pas. Vouloir gagner de l’argent à n’importe quel prix. Confier le travail à des gens incompétents.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 11:39, par pako
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Merci pour cet article qui met le doigt sur un phénomène en progression, la violation des armoiries du Burkina.Tenez quand vous arrivez en France dès l’aéroport si vous êtes en possession du maillot de l’équipe de France, les autorités vérifient si c’est le vrai ou bien une contrefaçon.En cas de contrefaçon le maillot est récupérer immédiatement. Voici des gens qui aiment leur pays.A qui la faute ? a nous tous bien sûr et surtout le gouvernement. ce vêtement ne devrait pas franchir la douane burkinabè.ce sont les chinois qui fabrique le drapeau du Burkina, ce sont eux encore qui fabrique les maillots de nos équipes nationales or ça c’est un manque de vision du l’Etat voir du Ministère des Sports. Bien contrôlée la vente des symboles de l’Etat peut apporter des devises insoupçonnées au Budget de l’Etat. on pourrait l’injecter dans le sport et lancer beaucoup de jeunes dans l’élite sportive.

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre 2011 à 14:59, par Alexio
      En réponse à : .Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

      Le probleme n est pas parceque les chinois qui fabriquent ces maillots et d autres gadgets sportifs.Mais comment nous respectons nos symboles.C est la ou le bas blesse.Je me rappelles au temps la de Haute-Volta Bobo-Dioulaso a l ouverture d un match de fotball international ,l hymne national comme a l habitude fut jouer par l armee avant le coup d envoi.il se trouvait cependant sous cette sceance que une personne ne s etait lever debout pour honorer l hymne national.L individu fut arreter par Le Colonel Samadoulougou puis relacher parceque du a l analphabetisme du sieur.C est pour vous souligner le caractere grave a respecter nos symboles nationaux.

      Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 12:15, par S.k ;
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Vous avez du mérite à aborder ce sujet qui me semble très sensible. C’est toute la problématique du comportement que tout burkinabè doit avoir face aux symboles de l’Etat. Qu’avons-nous fait et que faisons-nous pour éduquer tout un chacun dans ce sens ?
    Cela est en premier lieu de la responsabilité de ceux qui ont la charge de la gestion de la cité. Leur conscience est ici interpellée.
    Tenez, le drapeau national est trainé alègrement sur des scènes de spectacles, porté comme habit, jeté à même le sol, brandi à l’envers par des supporters etc... sans que jamais ceux investi de la garde des armoiries ne s’en émeuve.
    Merci d’en parler, j’apprécie votre patriotisme.
    S.K.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 12:47, par Le Cool
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je voudrais toutefois réagir à une faute que vous avez faite au sujet des habitants ou du qualificatif burkinabé. Le mot juste retenu par le CNR est burkinabè avec è ou Burkinabè et non burkinabé (é)ou Burkinabé (adj. ou habitant du BF). Beaucoup de gens font la faute aussi bien dans des discours ou des articles de presse. Il faudrait corriger cela aussi. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 12:51
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Pour des gadgets fabriqués en China, on ne peut pas s’étonner de telles fautes. Peut-être ça coïncide avec le nom d’un quartier la bas, qui sait ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 13:27
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Ceux qui l ’ont confectionné ne sont certainement pas des Burkinnabe(surement nos cousins chinois),donc ils sont pardonnables ; mais le comercialiser malgre ces fautes tres graves c’est ca le delit : les commercants vanpires

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 14:03, par un frère
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Je ne suis point un expert dans le domaine de caricature ou l’utilisation des images, logos etc.
    Mais je pense que votre analyse est assez unidirectionnelle car pour ma part cette affiche a un caractère ironique et dépeint de manière voilée les vraies réalités de la devise de notre pays. C’est vrai que la devise du Burkina Faso est unité progrès justice cependant pour faire suite à votre analyse je propose qu’on se pose aussi les questions suivantes.
    1- C’est quoi le Burkina ou encore le Burkindi ? Est-ce une réalité au Burkina ?
    Réponse : Non et les raisons sont nombreuses, Il faut peut-être songer à changer de nom pour être en phase avec nos réalités, et pourquoi pas Burchina ou autre 
    2- C’est quoi la devise d’un pays ? Quelle est son sens ?
    La devise d’un pays est censée refléter les valeurs connues, reconnues et promues dans ce pays, ce qui malheureusement n’est pas le cas.
    3- Est-ce que cette devise correspond à la réalité du peuple ?
    4- Ya t’il justice et progrès au Burkina ?
    Réponse : Pour toutes ses questions je réponds par la négative car injustice, corruption, abus de pouvoir et progrès clanique sont nos réalités actuelles.
    Conclusion
    Il est bien vrai que modifier l’emblème, la devise ou le nom du Burkina peut porter à confusion mais nos réalités politiques et sociales actuelles causent plus de tort à notre pays que ses affiches.
    NB : Ceux qui sont auteurs de ses actes (images, logos, affiches trafiqués) doivent prendre garde de ne pas aller en l’encontre de la loi, car il ne s’agit pas pour nous de défendre une cause mais d’apporter un éclaircissement. Toute personne qui se rend coupable d’un acte punissable par la loi doit être et sera punie conformément à la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 14:28, par l´homme
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    loool. Trèa très fort le tee short. j´adore

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 15:24
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Très très fort le tee shirt. Prochainement, je demanderai aux promoteurs de faire comme ça : BURCHIENA. HI HI HI HI HI .

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 16:56
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    Très très fort le tee shirt. Prochainement, je demanderai aux promoteurs de faire comme ça : BURCHIENA. HI HI HI HI HI .

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 18:28, par ALINOS4
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    BIEN VU. PENDANT QU’ON Y EST, DITE MOI QUEL EST LA BONNE ORTHOGRAPHE DE NOTRE NATIONALITé ? Burkinabè ou Burkinabé ? c’est différent à mon avis mais les jounaliste nous perdent souvent

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 19:36, par bebnamsda
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    remarquer bien le jeu de mot."bur"et"china" c’est la nouvelle colonie chinoise d’Afrique.
    wena songd ti pananayé !

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2011 à 22:22, par alpacino
    En réponse à : Constat : Du respect pour les symboles de l’Etat

    laissez moi vous dire quelque chose,je ne crois pas amon avis que cela soit une preocupation de nos autorites jusquau tres haut sommet.ce fleau est loin d’etre un probleme pour ces gens la.ils sont plutot preocupe par comment inventer des plans pour s’enrichir,et ruiner d’avantage le pays .le nom ,la devise du pays,n’importe quoi.l’education commencera reellement quand les autorites de ce pays prendront conscience que la course a l’enrichissement illicite detruit une nation,son peuple sa patrie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés