Niveau scolaire : C’est foutu

mercredi 31 août 2011 à 02h07min

"Son bouche était enflée", "ce n’était pas un petit gifle hein", "on s’est compagné au commissariat" sont des choses entendues lors du procès de l’affaire Justin Zongo. Si leurs auteurs parlaient en français, ils ne parlaient pas français.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Passe encore s’ils n’étaient que des utilisateurs du français ayant juste besoin de communiquer dans cette langue, c’est-à-dire juste besoin de se faire comprendre à la "moi dis toi donne moi clef" du nouchi ivoirien.

En revanche, qu’un élève du secondaire, en classe de 3e en soit encore à baragouiner ainsi sa langue d’enseignement est révélateur des médiocres performances de notre système éducatif et des lacunes (futures seulement ?) de ses produits.

"Il a tourné autour de lui"-même : mon œil ! Et pourtant, au primaire, on enseigne à tous que la terre tourne autour du soleil, mais plutôt sur elle-même !

Diagnostic d’un protagoniste du système éducatif du haut de sa chair : "c’est foutu !" Evidemment, puisque, pour des raisons mercantiles, le privé ne permet pas souvent de redoubler pour combler ses lacunes, et l’Etat, lui, abaisse les épreuves pour les mettre à la portée de tous, histoire d’améliorer son classement selon l’IDH.

Et puis, quand on licencie d’un trait 2 000 à 3 000 instituteurs pour les remplacer par les premiers venus, ne s’expose-t-on pas à devoir boire, de répercussion en répercussion, jusqu’à la lie la coupe pleine de cette forfaiture contre l’éducation ? Et que dire de l’achat de bulletins de notes honorables par des parents d’élèves pour leurs enfants ?

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 août 2011 à 04:40
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Je reste très attristé par le fait que jusqu’à présent nos dirigeants ne soient pas foutus de se rendre compte que l’éducation n’est pas à mettre au dernier rang pour atteindre le statut de pays en voie de développement(parce actuellement je dirai que le BF est en voie de disparition !!!). Je reconnais qu’il peut être difficile de mettre en place un système éducatif solide mais comme on le dit, qui veut aller loin prépare sa monture ; éh oui, c’est le prix à payer pour espérer que nous arrières petits fils ne soient pas la risée de tous leurs concitoyens du monde.
    Je suis désolé mais je ne suis pas fier de mon pauvre Burkina ; pauvre dans tous les sens.

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2011 à 21:10
      En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

      Pourquoi ils devraient remarquer quelque chose !! leurs enfants sont aux Etats Unis ou au Canada. Alors qu’est ce qu’ils ont à faire avec l’éducation des enfants des autres ??!

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 12:15, par simon
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Désolé mais le nouchi ivoirien n’a rien à voir avec le"moi à dit toi..."ce sont des expressions et mots crées dans certaine langue dont tous les ivoiriens du DG au balayeur s’y connaissent et pour le niveau scolaire pour avoir vécu en cote d’ivoire même les enfants de 1 ans s’expriment mieux en français que certains adultes ici à ouaga et c’est ça qui m’a le plus étonné dans ce pays

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2011 à 15:20, par SAWADOGO
      En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

      JE PENSE QUE LES AUTORITEES DOIVENT REVOIR TOUT LE SYSTEME EDUCATIF AU BF.IL EST INSUMERSIBLE Q’UN ELEVE DE LA 3EME N’ARRIVE PAS A S’EXPRIMER EN FRANCAIS. OHH !!! LES ENSEIGNANTS VOUS AVEZ CHAUD AVEC DE TELS ELEVE,MAINS COURAGE A VOUS

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 13:13, par isco junior
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    c’est vraiment pas bien de voir cette generation d’enfant en face de ses genres de problemes. nous demandonnes aux instuteurs et autres coprs disponibles de s’engager pour le changement et evolution de niveau d’etudes de nos petits freres dans les ecoles.
    j’ai ette ce jour au palais de la justice a ouagadougou je fus reelement decourager de ses eleves que plein de gens on mis de temps a leur entendre.mais a qui la faute ?????
    et si reelement la justice burkinabaé allait faire sa justice vrai il aurai donne raison a ses policier ;puisque l’intervenat temoin n’avais rien a expliqué.
    l’education n’as pouratnt pas de probleme,mais le vrai probleme c’est l’education de nos enfants qui n’ont rien dans la tete,et qui ne foute rien quant leurs parent parle.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 14:10
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Diagnostic d’un protagoniste du système éducatif du haut de sa chair : "c’est foutu !
    Du haut de sa "chaire" c’est mieux, chère amoureux de la langue française...

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 14:14
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Diagnostic d’un protagoniste du système éducatif du haut de sa chair : "c’est foutu !
    Du haut de sa "chaire" c’est mieux, cher amoureux de la langue française...

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 15:02
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Trop facile votre raccourci mon cher journaliste de vouloir mettre tout sur le dos de Sankara.Même vous les journalistes,certains écrivent leurs articles et franchement cela donne à vomir.Balayez d’abord devant votre porte en nous proposant des articles dignes de ce nom

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 17:15, par Béliour
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    "l’education n’as pouratnt pas de probleme,mais le vrai probleme c’est l’education de nos enfants qui n’ont rien dans la tete,et qui ne foute rien quant leurs parent parle".Oparbagui ! Famille, amis, voisins... Tout le monde a son mot à dire sur l’éducation des enfants, surtout quand il ne s’agit pas des siens !
    Nos grands-parents ont médis nos parents parce qu’ils portaient des pantalons "bas d’éléphant", nos parents nous médisaient parce que nous nous coiffions en "mayplace". Et nous, nous reproduisons les mêmes schémas. Quand comprendrons-nous que les jeunes générations ne peuvent nous ressembler. Laissons les jeunes vivre leur époque, ils en tireront les leçons.
    Quand au niveau scolaire, sa baisse est un fait, mais les diagnostiques qui sont posés sont faut parce que plus subjestifs que objectifs.
    Même si la révolution à licencié 4000 enseignants, cela ne peut à lui seul expliquer le niveau des élèves plus de 25 ans après. Y-il des modèles issus du système scolaire qui inspirent les jeunes (artiste, intellectuels, opérateurs économique, homme politique…) ? Désolé, c’est non !
    Si c’est non, alors comment leur faire comprendre que l’école construit, instruit et oriente.
    Si la question du niveau scolaire, la question même de l’école et des formations qui sont proposées intéresse, ouvrez le débat. Mais évitonds de stigmatiser "les enfants". Car les enfants sont ce que nous même sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 18:54, par Bénéwindé
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Diagnostic d’un protagoniste du système éducatif du haut de sa chair : "c’est foutu !
    Du haut de sa "chaire" c’est mieux, chère amoureux de la langue française

    Mon frère "cher amoureux" est encore préférable à "chère amoureux" comme vous l’écrivez.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2011 à 18:58, par Bénéwindé
    En réponse à : Niveau scolaire : C’est foutu

    Diagnostic d’un protagoniste du système éducatif du haut de sa chair : "c’est foutu !
    Du haut de sa "chaire" c’est mieux, chère amoureux de la langue française

    Mon frère "cher amoureux" est encore préférable à "chère amoureux" comme vous l’écrivez.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés