Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

vendredi 26 août 2011 à 02h13min

Depuis plus de deux semaines, le gaz butane utilisé en cuisine par la grande majorité des ménages burkinabè est devenu une denrée rare à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. C’est si difficile de se procurer les fameuses bouteilles bleues ou orange qui contiennent le précieux combustible, que son utilisation dans les familles, du moins celles qui avaient un stock de sécurité, se fait de façon stratégique. Ambiance dans quelques points de vente, ce jeudi 25 août 2011.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Alimatou, jeune ménagère habitant au secteur 13 de Ouagadougou, s’est encore résignée à faire le tour des revendeurs de son quartier ce jour, dans l’espoir de trouver la bouteille de gaz de 6 kg communément appelée « Faitou ». Et comme hier, elle a dû rentrer chez elle bredouille. « L’un des revendeurs m’a dit qu’il y avait du gaz vendredi dernier, mais que le stock s’est épuisé en un laps de temps », a-t-elle affirmé, dépitée.

Au delà de la pénurie, -réelle ou artificielle ?-c’est également l’occasion rêvée pour certains revendeurs de gonfler leur chiffre d’affaires, car à plusieurs endroits, les clients se plaignent d’acheter beaucoup plus cher qu’à l’accoutumée, la bouteille de 6 ou 12 kg.
Pendant ce temps, la Société nationale burkinabè d’hydrocarbure (Sonabhy) affirme assurer le ravitaillement de la ville, en fonction des besoins des consommateurs. « Toutes ces bouteilles pleines que vous voyez dans le camion sont réservées par des grands restaurants. Mais si vous voulez acheter en détail, on peut s’arranger », nous a affirmé un livreurs, qui, justement était entrain d’approvisionner un établissement hôtelier.

Le constat est amer : la saison des pluies qui s’étend de juin à septembre et qui coïncide souvent avec le mois du jeûne musulman, est redoutée par les consommateurs burkinabè. En effet, l’année dernière, c’est à la même période (mois d’août) que la ville de Ouagadougou a connu une longue pénurie du même genre. Les raisons sont notamment liées, cette fois ci, au fait que la demande en gaz butane est très forte pendant cette période.
En entendant, on ignore vraiment si la situation va s’améliorer avant la fin du jeûne musulman.

Nina Yougbaré (Stagiaire)

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 août 2011 à 10:53, par GROS COEUR
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

    Le burkina a réussi à créer une mafia autour du gaz. Bravo !!!!!!!!!!!!!!!! Nous avons acheté l’année passé du gaz de 12 kg à 12.000f cfa ? Qui dit mieux

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2011 à 14:17, par un frère
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

    Pénurie de gaz, Vrai ou Faux !
    Quand l’autorité de l’Etat est remise en cause par l’ensemble du peuple, ceux qui ont une petite parcelle de pouvoir comme certains commerçants profitent au maximum pour faire de la surenchère.
    « J’ai oui dire par un grand commerçant de la place qu’il y a du gaz et que le problème qui se pose est que depuis la première grande pénurie de gaz certains commerçants véreux ayant vu dans cette pénurie une opportunité de s’enrichir, de connivence avec certains agents des sociétés de distribution de gaz ont entrepris le ralentissement du processus d’approvisionnement histoire de faire la surenchère et ensuite c’est donna donna »
    Vrai ou Faux : bien malin qui s’aura me le dire !
    La dure réalité en tout état de cause est que comme pour le gaz, le sucre, le riz etc. Les commerçants agissent et agiront toujours de la même manière car le profit et seulement le profit dans tous les cas est et demeure le seul exemple que le pouvoir de Blaise Compaoré a donné et donne à sa population.
    Excellence Monsieur le Président, si vous voulez agissez, si vous voulez n’agissez pas et contentez-vous d’écouter vos griots comme d’habitude , mais sachez que le temps vous manque et si vous ne prenez garde vous serez surpris.
    Regarder un peu autour de vous et vous comprendrez de quoi je parle,la balle est dans votre camp, mais pas pour longtemps.
    Un citoyen Burkinabè soucieux du devenir de son pays !
    Amicalement !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2011 à 15:07, par mimi
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

    Cest vraiment triste à chaque saison des pluies c’est la mëme chose, et que dit le goucernement ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2011 à 16:40, par Teebkiéta
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

    Merci à notre chère stagiaire de se pencher sur un problème plus que sérieux de la vie des ménages au Faso. Malheureusement cela ne semble pas intéresser ses ainés qui préfèrent nous ennuient plus tôt avec des analyses et toujours des analyses. Aucune investigation ne semble plus intéresser la plus part de nos journalistes Burkinabé de nos jours. Manque de moyen ?Peur ?incompétence ou paresse ???

    La SONABHY est là, les sociétés TOTAL ORYX sont là, les grossistes sont là, les petits revendeurs sont présents à Ouaga. ça coûte quoi d’écrire un bon article pour permettre à la population de comprendre les vraies raisons de ces pénuries à répétition à Ouaga ????? Dans les autres régions du Burkina ce sont des pénuries permanentes presque
    Chapeau pour l’article, tenter d’aller plus en profondeur.
    Bine à vous

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2011 à 18:47, par Burkind Bila
    En réponse à : Pénurie de gaz à Ouagadougou : En attendant la fin du jeûne de Ramadan

    Qu’on matte ces commerçants véreux comme ils ont maté les milots là. Car, comme les milots ce sont des gens qui profitent de la faiblesse du système. L’année dernière, à la même période c’était la même chose. Pendant le mois du carême ces vautours d’argent utilisent toutes les subvertiges possibles pour se faire des sous. Dieu les voit. Le feu de l’enfer les attend !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés