Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

mercredi 24 août 2011 à 03h12min

Un camion de transport de marchandises, communément appelé "dix tonnes" qui transportait des marchands forains, a été victime d’accident de la circulation le 22 août 2011. Bilan, un mort sur-le-champ et 37 blessés évacués au centre hospitalier régional (CHR) de Banfora.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Jusqu’aux environs de 22 heures ce 22 août 2011, aucune statistique n’était disponible au service des urgences du CHR de Banfora. En effet, le médecin de garde et les infirmiers, visiblement débordés, tentaient tant bien que mal d’administrer les premiers soins aux blessés. Des victimes étendues sur des lits attendaient d’être prises en charge alors que certains, par manque de couchettes, étaient couchés à même le carrelage des urgences.

Faute de données exhaustives, le médecin de garde nous indique qu’il y avait des blessées graves dont un était déjà au bloc opératoire pour y être amputé de ses deux jambes. Et d’ajouter qu’au moins deux autres victimes devront aussi subir d’urgence une intervention chirurgicale. En somme, le service des urgences a reçu des blessés ayant des fractures ouvertes ou fermées, et de nombreuses victimes souffrant de traumatisme crânien.

Les raisons d’un tel drame, c’est que peu avant 18h, un camion 10 tonnes qui revenait du marché de Sidéradougou, situé à 65 kilomètres de Banfora, s’est renversé avec sa charge et ses passagers à une dizaine de kilomètres de Tiéfora. Le bilan dressé par les sapeurs-pompiers qui ont procédé aux évacuations fait état d’un bilan provisoire d’un mort sur-le-champ et 37 de blessés. Les raisons du drame semblent liées à l’état de dégradation de la route sur ce tronçon.

En effet, selon une des victimes, sur ce tronçon, le camion était très secoué avec les nids-de-poule, ce qui aurait, avec les nombreuses secousses, provoqué la cassure d’une pièce de la direction. Le chauffeur a alors perdu le contrôle du camion, qui s’est retrouvé dans le décor sur le flanc gauche, après avoir dérapé.

Le bloc CHR de Banfora, qui a accueilli les blessés, a connu une animation particulière et triste ce 22 août. De nombreux curieux, parents, amis et connaissances arpentaient les couloirs de l’hôpital. Beaucoup ont dû prendre leur mal en patience, car pour ne pas perturber les agents de santé, les portes des urgences sont restées fermées et étaient surveillées par les vigiles.

Luc Ouattara

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 août 2011 à 06:46, par Dakouhan
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Vous parlez d’un camion 10 tonnes et nous avons la photo d’une citerne. Il fallait mentionner que c’est une photo d’illustration...

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 09:05, par Oumou Dilli
    En réponse à : mauvaise photo !!!

    Monsieur Ouattara, un peu de professionnalisme ! Si vous n’avez pas la bonne photo, n’en mettez pas !!!
    Car avec une citerne brûlée on est perdu !!!
    Du professionnalisme, vous êtes lus dans le monde entier et vous faites passer les africains pour des gens sans rigeur (comme Nafi Diallo !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 10:09, par Kylian
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Soyons sérieux monsieur le correspondant. La photo que présente votre article n’est pas celle d’un camion communément appelé "10 tonnes", mais visiblement celle d’un camion citerne cramé.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 10:18, par Baxter
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Un camion "10 tonnes" se renvers mais pourquoi nous présente t-on l’image d’une citerne calcinée ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 10:32, par sylv.
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    prompt rétablissement aux blessés. le journaliste aurait dù publier une photo réelle(camion de 10 tonnes) ; pourquoi vous avez publié une photo d’une citerne dont les roues sont calcinées : que fait votre correspondant local ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 11:07, par BATIENE
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Bjr M.le journaliste.
    La photo que vous avez proposée ne correspond pas à votre récit.Vous avez parlé d’un camion "10 tonnes" sur l’axe Sidéra-Tiéfora qui est une route non goudronnée.Mais sur l’image, on a à faire à un camion citerne semi-remorque calciné à côté d’une voie bitumée.
    Merci de nous montrer des images en rapport avec vos commentaires.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 11:50, par max
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Malheureusement et comme dans beaucoup d’autres cas, l’état de la route semble être encore une fois la cause de ce drame. Combien faut il de victimes innocentes pour que l’on décide enfin de mettre les moyens nécessaires dans la réfection des goudrons. Il n’y a qu’à voir l’état déplorable de l’axe Ouagadougo/Boromo, pourtant le principal axe économique du pays pour se convaincre des progrès à faire en matière de route digne de ce nom. Un pays qui se dit "en voie d’émergence" se doit d’avoir un réseau routier (au moins pour les axes principaux) à la hauteur de cette exigence.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 14:58, par lapin
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    salut, en toute honnêteté, j’aimerai savoir ce que vous attendez de nous Mr OUATTARA en nous présentant cette photo qui n est pas celle de l accident tout en sachant que les images sont des langages universels. Merci de nous informer

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2011 à 21:39, par KOHOLE
    En réponse à : Comoé : Un mort et 37 blessés dans un accident de la circulation

    Il est clair qu’il y a un véritable problème de gestion des routes au Burkina Faso. La politique des routes est a revoir, et faire en sorte que le peuple puisse bénéficier d’un réseau routier opérationnelle et durable. Je lance un appel aux leaders et aux intellectuels de ce pays. Il faut absolument trouver une formule de gestion adéquate, efficace et opérationnelle du réseau routier au Faso. Au secours.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés