Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

vendredi 19 août 2011 à 01h54min

Afin de faire le bilan sur les résultats des examens scolaires (CEP, BEPC, CAP, BEP, BAC) session 2O11, les ministres des Enseignements secondaire et supérieur, Albert Ouédraogo, et de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Koumba Boly/Barry, ont organisé conjointement une conférence de presse. Elle a eu lieu le jeudi 18 août 2011 au sein de l’Immeuble de l’éducation. Il est ressorti de ce point de presse que l’on a atteint un taux de succès record au baccalauréat avec 40,81%.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le jeudi 18 août 2011, les ministres en charge de l’Education et des Enseignements secondaire et supérieur ont fait le bilan des examens scolaires 2011. 258 288 candidats (libres et régulièrement inscrits), c’est le nombre officiel de prétendants au CEP 2011, dont 125 383 filles. Soit une hausse globale de 41 462 candidats par rapport à 2010, selon les conférenciers. 165 287 d’entre eux ont donc décroché leur parchemin soit un taux de succès de 63,99%. Taux qui est en légère baisse comparativement à celui de l’année 2010 qui était de 65,90%. Cela s’explique, à en croire la ministre Boly, par l’effectivité de la double correction à cet examen.

Et la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation de déplorer le nombre élevé d’absents au CEP (7329 candidats). Selon elle, des études sont en cours pour déterminer les causes de cet absentéisme.

Pour le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Albert Ouédraogo, sur 129 360 candidats inscrits au BEPC, 124 814 se sont effectivement présentés soit un taux de succès de 30,63 %, qui est également inférieur à celui de la dernière session dont le taux était de 30,70%.

Concernant les examens de l’enseignement technique (BEP) et (CAP), 12 238 candidats ont vraiment pris part aux épreuves sur 14 409 inscrits. Les résultats de ces examens, toutes filières, options et spécialités confondues, donnent un taux de réussite de 42,37%, celui de 2010 étant de 43, 51%.

Paradoxalement, l’examen du baccalauréat a enregistré un taux de succès de 40,81%, un record jamais atteint au Burkina et cela malgré la crise qui a secoué le système éducatif de notre pays. A la question de savoir si les épreuves ont été remplacées par d’autres plus faciles, vue les difficultés rencontrées pour achever l’année scolaire, le ministre Albert rassure : « Il n’y a pas eu d’examens au rabais, ce taux a été atteint grâce à la prise de conscience de tous les acteurs de l’éducation et en premier lieu les élèves eux-mêmes ; et puis d’ailleurs, les épreuves du bac sont choisis depuis le mois de décembre, donc bien avant la crise. »

Pour les deux ministres, les résultats sont globalement satisfaisants dans la mesure où l’on craignait de ne pas pouvoir sauver l’année scolaire. Ils ont également félicité tous les acteurs du système éducatif pour leur engagement avant de présenter aux journalistes les nouveaux diplômes du BEPC, de BEP, et du CAP « considérées comme presque infalsifiables », pour remplacer les diplômes actuels en circulation depuis 1993 et qui font de plus en plus l’objet de falsification.

M. Arnaud Ouédraogo & Awa Compaoré (stagiaire)

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 août 2011 à 10:34, par L homme integre fache
    En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

    Avec des taux faibles de 40% au BAC, 30 % au BEPC et 63 % au CEP, c est un echec et MR les ministres auraient du faire leur mea-culpa et rendre leur tablier pour incompetence ou alors les parents d eleves devaient exiger plus d explications et demander le renvoi de ces ministres incapables.
    Sous d autres cieux en Europe ou aux USA par exple, le taux de succes au bac est de 90%.
    L eleve Francais est-il plus intelligent que le petit Burkinabe ?
    Osons une comparaisons, vous etes prets, allons y.
    En Europe, c est la peur au ventre qu on depose son enfant a l ecole car on ne sait pas lequel d entre eux apres avoir vu un jeu video va venir tirer sur tout le monde (columbine, Erfurt, winnenden etc...), au faso, combien d eleves savent oter le cran d arret d une arme a plus forte raioson en posseder ?
    En occident,les profs refusent d enseigner dans certains lycees car ils sont agresses par les eleves, combien de ces cas au faso ?
    60% des eleves francais ont deja fume un joint avant le lycee et les abords de ces meme lycee servent de taffic, combien d eleves Burkinabes ont deja vu la coke en vrai ?
    Moi je vois des eleves Burkinabes, respectueux, studieux, consciencieux,qui prennent leur etudes au serieux au depend meme de leur sante si bien que des taux aussi bas ne sauraient se justifier.
    Il est grand temps de changer cette ecole des anes qui n a rien a voir avec nos realites ?
    A quoi sert le CEP et le BEPC si ce n est caller les eleves ?Voila des examens qui doivent etre supprimes et l argent pour leur organisation doit sevir a construire plus d ecoles. C est nous qui avons le plus besoin d ingenieurs, de docteurs d ouvriers qualifies et c est nous qui bloquons nos enfants pour faire venir des cooperants qui couteront plus chers et dont les competences sont douteuses.
    Faut- seulement etre bete comme les dirigeants Africains pour sacrifier ainsi sa propre jeunesse , fer de lance de l avenir ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 août 2011 à 19:46
      En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

      Merci un frere, tu as tout dit.

      Répondre à ce message

    • Le 19 août 2011 à 19:58, par dimel
      En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

      pour moi le probleme de nos responsables c’est qu’ils sont toujours satisfaits meme si les aveugles voient le contraire. comment oser etre fière d’un resultat si malheureuxe ! en dessous de 50%. personne ne vous en voudrai car vous venez juste de prendre les différents ministères.mais si vous etes satisfait on peut espere un meilleurs scores les années à venir.combien de classe d’examen compte entre 70 et +de 100 eleves(CMII,3e,TL).Si vos enfants frequentais dans la brousse du Faso vous n’alliez pas etre satisfait.on peut rien espère des ministres qui nient l’evidence car pour eux seuls jaloux critiquent... pauvres Faso !tous ont peur de dire la verité.

      Répondre à ce message

  • Le 19 août 2011 à 10:54
    En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

    Bonjour chers journalistes
    Mon français n’est pas aussi perfectionné que le votre, alors comment faut-il comprendre ce qui suit "Pour le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Albert Ouédraogo, sur 129 360 candidats inscrits au BEPC, 124 814 se sont effectivement présentés soit un taux de succès de 30,63 % , qui est également inférieur à celui de la dernière session dont le taux était de 30,70%."

    A-t-il suffit d’être présent pour réussir (en tout cas c’est ce que votre phrase stipule à mon avis) ? dans ce cas le taux de succès est plutôt de 96.48%. Si cela n’est pas le cas, alors la partie en gras m’est totalement incompréhensible !

    Bon weekend

    Répondre à ce message

    • Le 19 août 2011 à 18:54, par toutpetit
      En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

      mon frere, tu n’a rien compris. Ce qu’on a voulu dire c’est qu’il y a eu 129 360 candidats inscrits au BEPC et que sur ces 124 814 candidats inscrits, 124 814 ont reelement pris part a l’examen du BEPC. On n’a pas dit que il y a eu 124 814 admis sur 129 360 candidats inscrits au BEPC, ce qui te donne ton pourcentage de 96.48%. J’espere que j’ai pu eclaire un peu ta lanterne.

      Répondre à ce message

  • Le 19 août 2011 à 11:27, par LE SAINT
    En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

    Félicitations à tous les élèves admis aux différents examens

    Quant à Monsieur le ministre (MESS) vous devait savoir que le fait que les épreuves aient été choisies en décembre ne peut pas empêcher à ceux qui veulent de penser que c’est un BAC au rabais. Qui sait peut etre que du fait de la crise les correcteurs ont décidé (ou ont été amené à décider) d’être large avec les candidats. On ne sait jamais. DONC Monsieur le ministre trouvez d’autres arguments pertinents par exemple votre premier argument est bon "les élèves ont pris conscience que malgré la crise ils doivent faire honneur à leurs parents qui ont investi en eux..............."

    Le SAINT

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2011 à 11:37
    En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

    "sur 129 360 candidats inscrits au BEPC, 124 814 se sont effectivement présentés soit un taux de succès de 30,63 %". Le nombre de présents ne détermine pas le taux de succès.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2011 à 18:02, par passek
    En réponse à : Bilan des examens du secondaire : La surprise est venue des candidats du bac

    Je DEMANDE AU GOUVERNEMENT DETRE REGARDANT AVEC LES SUJET DU BAC surtout en série littéraire !certaine personne se plaise a donner des sujets piège pour les élèves,et même noter cher les copies.pour moi le bac doit certifier que l’eleve a une capacité d analyse,c’est tout !prenez le cas de nos pays voisin ou le taux est très élevé ,et je ne parle meme pas de la FRANCE qui est pris comme modèle qui a toujours un taux compris entre 80 à 90.ET POUR VOUS EN CONVAINCRE MON NEVEU A FAIT 2FOIS LE BAC AU FASO ET CA N MARCHAIT PAS ET IL EST PARTIS DÉCROCHER SON BAC L’ANNEE SUIVANTE AU MALI AVEC UNE TRES BONNE MENTION

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés