Lutte contre le banditisme : Un réseau de braqueurs démantelé au Centre-Est

jeudi 18 août 2011 à 01h37min

La brigade de recherche de gendarmerie de Tenkodogo a, au cours d’une conférence de presse le 10 août 2011, présenté trois présumés auteurs de braquage sur l’axe Koupèla-Tenkodogo.
L’adjudant-chef major Seydou Gnamba, chef de la brigade de recherche de Tenkodogo et ses hommes ont mis la main sur trois présumés auteurs d’attaques à main armée. Deux membres de leur réseau sont toujours en caval. Au cours de leurs investigations, les spécialistes de la sécurité ont pu saisir un important lot d’armes de guerre, de cartouches, de munitions, de motos, de téléphones portables, de matériel et de gilets pare- balles, etc. Selon le commandant de compagnie de gendarmerie de Tenkodogo, le lieutenant Fidèle Zongo, ces bandits s’apprêtaient à commettre un autre braquage au moment de leur interpellation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Trois des présumés délinquants arrêtés sont Lamoussa Minoungou 31 ans, Seydou Diandé 37ans, et Souleymane Sondé 30 ans. Parmi les armes récupérées, il ya un pistolet automatique qui appartiendrait au commissariat de Fara, retiré suite à une attaque sur la route nationale n°11, axe Poura -Fara, en février 2009. Ces délinquants s’étaient retirés dans une zone non lotie du secteur n°1de la ville de Tenkodogo. « Au regard de la gravité de la situation de l’insécurité qui règne dans la région, il est bon que la population soit informée des actions quotidiennes sur le terrain. Cette population contribue aussi à assurer sa propre sécurité à travers une collaboration franche et effective avec les forces de sécurité que sont les policiers et les gendarmes », a indiqué M Zongo.

Et d’ajouter : « pour plus d’efficacité dans la lutte contre l’insécurité dans la région, j’invite les populations à collaborer avec les forces de sécurité. Par conséquent, elles pourraient communiquer toute information sous couvert de l’anonymat ». Il a en outre exhorté chaque citoyen à utiliser le numéro vert qui est le 80 00 11 45 ou le 10 10. Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Tenkodogo, Parfait Soubeiga, a salué le travail abattu par les éléments de la brigade de recherche de gendarmerie de Tenkodogo. « Après la gendarmerie, c’est au tour de la justice de faire son travail. Et les intéressés seront présentés au parquet », a conclu le procureur du Faso, Parfait Soubeiga.

Bougnan NAON (Pbougnan @yahoo.fr)


Liste des objets saisis

Un fusil Kalachnikov
Un pistolet automatique CZ 99
Un fusil de chasse calibre 12
Un fusil de chasse calibre 12, cross et canon sciés
Un revolver
90 cartouches de 7,62 mm, pacte de Varsovie pour le fusil Kalachnikov
34 cartouches de 9mm pour le pistolet automatique CZ 99
19 cartouches calibre 12
Une chaîne
Deux motos (LIFAN et CRYPTON)
Une pioche
Une machette
Six téléphones portables dont trois restitués à leurs propriétaires après vérification

B.N

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés