Trafic de stupéfiants : Fin de trajet à Klesso et à Koumbia

mercredi 17 août 2011 à 02h18min

Deux sorties à Klesso et à Koumbia ont suffi à la brigade mobile des douanes de Bobo de ramener dans leur dépôt six cent cinquante-cinq kilogrammes de chanvre indien. C’était dans les nuits du 11 au 12 et du 12 au 13 août 2011. Une opération qui vient s’ajouter à celle déjà effectuée le mois dernier et qui avait permis, on se rappelle, la saisie de plus d’une tonne de stupéfiants des mains d’une vingtaine de trafiquants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Avec cette fréquence des saisies de grandes quantités opérées par la brigade mobile des douanes de Bobo, on est enclin à dire que la région est plus que jamais devenue une plaque tournante des trafiquants de stupéfiants. Et ce n’est certainement pas Souleymane Tou, l’inspecteur des douanes et chef de la brigade mobile de Bobo qui nous dira le contraire. Il nous apprend d’ailleurs qu’il reste convaincu que des membres de ce vaste réseau seraient installés à Bobo-Dioulasso mais restent toujours introuvables.

La raison, explique-t-il, est « qu’à chaque fois que nous arrivons à mettre la main sur ceux qui sont chargés d’assurer le transport de ces produits prohibés à vélos et en pleine brousse, ils abandonnent leurs montures et leur cargaison et s’évaporent dans la nature sans demander leur reste et sans laisser de trace ». C’était encore le cas dans la nuit du 11 au 12 août 2011 à Klesso localité située à 55 km de la ville de Sya sur l’axe Bobo-Diébougou.

Trois trafiquants en route pour le Mali via Bobo-Dioulasso verront leur voyage s’estomper dans cette localité, lorsqu’ils eurent la malchance de rencontrer sur leur chemin des éléments de la brigade mobile de Bobo. Résultats, trois vélos abandonnés et 365 kg de chanvre indien saisis.

Et c’était presque le même scénario dans la nuit du 12 au 13 août, cette fois à Koumbia, département situé à 60 km de Bobo où une autre équipe de la brigade mobile retournera à la base avec dans sa besace 260 kg de chanvre indien.

C’est au total 655 kg de produits stupéfiants d’une valeur globale estimée à soixante-cinq millions cinq cents mille francs (65 500 000 F) qui ont été saisis au cours de ces deux opérations nocturnes. Et le moins que l’on puisse dire est que la brigade mobile de Bobo, malgré ses moyens dérisoires, fait toujours preuve d’efficacité sur le terrain en s’engageant souvent dans des zones à haut risque.

C’était le cas à Klesso avec son site aurifère et ses nombreux puits perdus creusés par les orpailleurs. Ce qui ne pouvait aucunement laisser indifférent le directeur régional des douanes de l’Ouest.

Abdoul Karim Nacro, qui, au nom du ministre de l’Economie et des Finances, a adressé ses félicitations et ses encouragements aux éléments de la brigade mobile et salué surtout leur dévouement dans la lutte contre le trafic de la drogue en particulier, et contre la fraude en général.

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés