Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

jeudi 11 août 2011 à 01h47min

On le sait, l’ex-maire de l’arrondissement de Boulmiougou, Séraphine Ouédraogo, après avoir été suspendu le vendredi 6 mai 2011 par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité et ce, pour une durée de trois mois, a finalement été révoqué avec, en sus, des poursuites judiciaires par le Conseil des ministres du 27 juillet dernier. En pareille circonstance, c’est également connu, il faut organiser une nouvelle élection pour désigner le remplaçant de l’édile déchu. C’est donc Johanny Ouédraogo, jusque-là intérimaire, qui a été plébiscité par le conseil municipal de l’arrondissement. C’était hier, mercredi 10 août 2011, à la mairie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Par suite des événements de Koudougou qui ont embrasé tout le pays et des mutineries des bidasses qui ont conduit à un profond remaniement du gouvernement, une batterie de mesures a été prise, parmi lesquelles la suspension des lotissements et celle des fonctions de maire de l’arrondissement de Boulmiougou de Séraphine Ouédraogo pour une période de trois mois. C’était le vendredi 6 mai 2011 sur communiqué du ministre en charge de l’Administration territoriale, Jérôme Bougouma. Johanny Ouédraogo, alors premier adjoint, est désigné pour assurer l’intérim.

Le Conseil des ministres du 27 juillet 2011 sonne définitivement le glas du mandat de Séraphine Ouédraogo. En effet, « pour gestion opaque des lotissements et des ressources générées par les lotissements, la non-maîtrise et le non-suivi de la gestion des recettes collectées par un comptable de fait », le Conseil a révoqué Séraphine avec poursuites judiciaires, conformément aux dispositions des articles 271 et 272 de la loi n° 0055-2004/AN.

Cette même loi dit qu’en cas de révocation du bourgmestre en place, le Conseil municipal organise le vote d’un nouveau maire. C’est ainsi que le mercredi 10 août 2011, les conseillers de l’arrondissement de Boulmiougou se sont réunis, sous la supervision du département de tutelle, le MATDS, pour choisir leur nouveau capitaine.

Il susurrait déjà, à l’annonce de cette nouvelle, que le maire intérimaire serait le seul challenger pour briguer la présidence du conseil municipal de Boulmiougou. Une bataille qui s’annonçait donc d’avance gagnée pour Johanny Ouédraogo. Mais à la dernière minute, son premier adjoint, Hamidou Ouédraogo, décida de postuler. Tous deux du parti majoritaire, le CDP, les deux hommes durent recourir aux primaires pour se départager. Et c’est à l’unanimité, selon le nouveau bourgmestre, qu’il a été désigné candidat du parti à cette élection.

Ce matin du 10 août 2011, c’est « avec 20 voix contre 7 abstentions que j’ai été plébiscité maire de l’arrondissement de Boulmiougou pour les 8 derniers mois de ce mandat », a affirmé Johanny Ouédraogo. Et de poursuivre : « C’est une situation qui nous soulage tous, et je voudrais inviter tous les conseillers à s’unir pour qu’on réussisse ensemble cette mission. La population aussi est invitée à nous faire confiance. En ce qui la concerne justement, elle est sortie massivement m’accompagner, après mon élection, de la mairie jusqu’ à mon domicile. »

Un arrêté interministériel a, pour le moment, suspendu les lotissements, nœud gordien des problèmes de cet arrondissement et le nouvel édile compte convier la population à des discussions franches et ouvertes, en attendant la levée de l’arrêté. « Les problèmes à Boulmiougou sont énormes et ne datent pas de maintenant. Tout le monde veut une parcelle et cela complique davantage la situation. Mais nous comptons relever le défi en travaillant en synergie avec tout le monde et dans la transparence. Nous essayerons de gérer les problèmes au cas par cas », a-t-il ajouté, avant de nous confier qu’il entretient de très bons rapports avec l’ex-maire, Séraphine Ouédraogo.

Selon le nouveau maire, au cours des 8 mois qui restent pour terminer ce mandat, le conseil municipal va axer ses priorités, en attendant la levée de la mesure de suspension des lotissements, sur « les besoins urgents de la population, qui sont les routes, les caniveaux pour l’évacuation des eaux de pluie ».

M. Arnaud Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 août 2011 à 03:03, par Mentalist
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Excusez moi, mais personnellement, je m’en fiche qu’il est changement d’homme.
    Moi mon problème, c’est est ce que les méthodes de gestion démagogique et calamiteuse prendront fin ?!
    Aussi, je trouve ce montage de photo exagéré. Le nouveau maire va tellement se sentir maître des lieux en voyant le montage photo qu’il peut avoir la "grosse tête" et ne pas faire correctement son boulot.
    Encore une fois : "Nous demandons des institutions fortes et pas de hommes forts".
    On a déja un homme fort qui est Blaise, Donc que les autres se rabaissent pour faire honnêtement leur boulot et surtout sans arrogance.
    merci de me publier.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 03:08
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Joanny est bon ; felicitation a lui ! J’aime les gens qui considerent leur prochain ; Honte a Seraphine qui ne considerait pas le personnel de la mairie. Elle oubliait qu’elle etait juste de passage et que nous, c’est notre maison ! Monsieur Le Maire ; ne change surtout pas ! Beaucoup de courage a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 04:38, par EmSAM
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Tous mes encouragements pour la suite. Beaucoup de chantiers et de défis à relever. Autres que les problèmes de parcelle et de voirie, nous voulons demander au maire et à ses adjoints de prendre les gens au sérieux. Aucune seule fois ils n’ont été à l’heure pour la célébration des mariages. On a enregistré des retards allant de 30 mn à 2 heures. C’est pas sérieux. et prenez les gens au sérieux. Allez-y prendre des leçons à la mairie centrale à qui je tire mon chapeau pour la ponctualité légendaire du Maire de Ouaga et de ses collaborateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 10:05
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    C’est une mauvaise affaire pour l’arrondissement de Boulmiougou. Ce sont les mêmes oeufs du même sac. Il y aurait fallu éllir quelqu’un a les mains propres car ce monsieur est aussi impliqué jusqu’à la tête dans les problèmes de parcelles dans cette commune

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 10:35, par Madi
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Ce monsieur risque de ne pas échapper à une enquête sérieuse et rigoureuse sur les faits reprochés à son ex-patronne, au cas où ceux-ci seraient avérés !

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 10:46, par koné
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    C’est bonnet blanc, blanc bonnet. Ce type est beaucoup plus corrompu que Séraphine dont il reste d’ailleur le premier complice. Demandez à n’importe quel habitant de Zagtouli son village natal combien d’hectares ce type a vendu. il a construit un chateau des contes de mille et une nuit au milieu de la misère environnante avec quel argent ? Une fortune sortie de nul part sans histoire pour ce type qui en l’an 2000, roulait en vieille yamaha dame. En moins de dix ans, c’est un multimilliardaire. Très simple, si on s’afile au pari qu’il faut et qu’on paie les redevances à qui de droit, on peut trucider impunement ses concitoyens comme on veut sans scrupules et être encore leur maire. Les badaux qui l’ont- accompagné jusqu’à son domicile sont de pauvres ères qui, leurs sébiles en main, sont prêt à acclamer même le diable pour gagner leur pitance. Triste pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 12:23, par le Pionnier
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Les vrais problèmes de cette mairie ne font que commencer.
    - Qui est ce Joanny ?
    - Que fait il dans la vie ?
    - Qui est à l’origine de cette débâcle de Séraphine ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 12:34, par Paul
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Vraiment ou on va comme ça ?
    A dire que ce gouvernement fait un pas en avant et trois pas en arrière.
    Tous les membres de ce conseil surtout ceux issus du parti majoritaire sont tous les meme. On chasse un et on appel un autre. Ou va t’on comme ça ???
    Si je m’en souviens bien la fois dernière j’ai lu sur le net que trois d’entre avaient comparu en justice pour vente de parcelle. Et cette article disait qu’ils étaient tous condannés à 12 et 6 mois chacun mais que jusque là ils couraient toujours dans la ville de Ouagadougou.
    Ne devrons- nous pas pour une fois prendre le peuple au serieux ?
    De grace M B Luc Adolph TIAO tu fais un bon travail mais jette un coup d’oeil vers cet arrondissement et puni ceux qui doivent l’etre.

    Un habitant du secteur 17 (M Paul)

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 14:26
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Bonne arrivée Monsieur le Maire, comme vous étiez dans l’équipe de Séraphine, j’espères que nos dossiers (reçu de payement de la mairie, numéro du terrain et photocopie du CIB) de parcelle que vous aviez pris en 2006 en disant que l’attribution de nos parcelles fera objet d’affichage à la mairie ou passea dans les medias verra le jour.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 14:47
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    C’est une vaste escroquerie du pouvoir en place.Normalement on devrait organiser des élections locales puisque tout le conseil municipal a failli.Ils ont tous trempé dans les magouilles et ce nouveau fumeux maire en particulier.Il est pire voire plus dangereux que mme Séraphine.Voilà quelqu’un qui roule sur une fortune colossale alors il y a quelques années seulement c’était un pauvre mec qui faisait pitié.Là du coup,avec l’argent volé,il est devenu arrogant,méprisant.Là ca va aller mal,qu’il nous justifie où il a trouvé tous les biens qu’il possède et aussi l’argent.Il corrompt quelques badauds pour se faire applaudir de la maire jusqu’à sa maison et fièrement,il nous sort ça.Voyez à quel point il est devenu mégalo alors que y a même pas 10 ans,il rasait les murs

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 16:09, par sougri
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    Nous avons tous simplement fui l’odeur du kk pour nous refugier dans un WC. Pourquoi nous ne voulons jamais avancer ? Pourquoi nous serons toujours les artisans de notre propre destructions ? Je me demande parfois si les gens ont conscience du vrai problème de Boulmiougou ? C’est simple. Seraphine est coupable de negligence et d’avoir tous simplement fermée les yeux ou avoir controlée moins les agissements de Joanny. C’est lui le calvaire de Boulmiougou en réalité. Allez y voir le chateau que ce parvenu a erigé dans son village et tournez dans tous ouagadougou.Si vous trouver dix de semblable c’est que vous etes malhonnete. Mais avec quel argent ? Nos parcelles. Or ce ne sont pas les parcelles qui sont en train de bouffer seraphine ? Je ne voudrais pas insulter ce type mais je pense qu’il devais plutot etre elu le plus grand prisonnier de l’annee et porte parole des detenus de la MACO que d’etre maire d’un si grand arrondissement. Dans les cas chacun se fera rattraper par son propre histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2011 à 20:02, par LANKORMA
    En réponse à : Mairie de Boulmiougou : Johanny légalise son affaire

    C’est vraiment inquiétant dans la mesure où il affirme entretenir de très bonnes relations avec seraphine....
    DIEU sauve les pauvres populations

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés