DECES D’UNE FEMME AU CSPS DU SECTEUR 25 : Une enquête judiciaire ouverte

jeudi 4 août 2011 à 04h03min

Depuis quelques jours, des bruits font état de mort par électrocution d’une dame en travail au CSPS du secteur 25 de Ouagadougou. Le décès d’une personne qui doit donner la vie constitue aujourd’hui l’un des problèmes prioritaires, l’un des défis majeurs du système de santé au Burkina Faso. D’où ce train de mesures comme la subvention aux accouchements destinées à tirer vers le bas les taux de décès de femmes à l’accouchement. Par ailleurs, tout décès maternel dans les formations sanitaires publiques fait l’objet d’un audit technique pour situer les responsabilités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Pour la dame dont nous déplorons le décès et qui n’avait du reste pas atteint la table d’accouchement avant de mourir, les premiers constats des forces de l’ordre appelées sur les lieux et l’expertise des services de la SONABEL n’ont pas décelé des signes d’électrocution. Une information judiciaire a du reste été ouverte pour faire définitivement la lumière sur cette triste affaire.

La Direction de la communication et de la presse ministérielle du ministère de la Santé

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 août 2011 à 12:36
    En réponse à : DECES D’UNE FEMME AU CSPS DU SECTEUR 25 : Une enquête judiciaire ouverte

    Vivement que l’enquête judiciaire puisse aboutir pour situer les responsabilités. Cela permettra également de mettre en garde les sages femmes et les accoucheuses qui se comportent de façon indélicate avec les femmes qui sont en travail. Souvent on se demande si vraiment elles méritent le noble emploi qui est d’être sage femme. Une femme qui est en travail, entre la vie et la mort doit être entourée d’encouragement, de patience, de compassion...mais dans nos centres sanitaires c’est carrément le contraire. On te traite comme une moins que rien. Simple question de compréhension souvent tu engueulé, insulté. Merci pousser l’enquête

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2011 à 13:07, par kalé
    En réponse à : DECES D’UNE FEMME AU CSPS DU SECTEUR 25 : Une enquête judiciaire ouverte

    Aucun service de la sonabel ne peut affirmer ou infirmer qu’une personne est electrocuter ; encore moins lles force de l’ordre si ce n’est peut etre la police scientifique (j’espere qu’elle est bien equiper). Seul un médecin légiste peut avec sertitude vous donner les vraies raisons de la mort de cette pauvre dame. la police et la sonabel peuvent faire autre chose utile, mais pas dire que le deces de la dame a été oui ou non par electrocution ; faite attention et respecter les procedures. chacun doit faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2011 à 13:43, par SÉTOU
    En réponse à : DECES D’UNE FEMME AU CSPS DU SECTEUR 25 : Une enquête judiciaire ouverte

    MERCI POUR CETTE CONSCIENTISATION DE NOS AGENTS DE SANTÉ. LA VIE HUMAINE EST PRÉCIEUSE ET L’ÉTAT DOIT NOUS AIDER À SAUVER NOS MÈRES ET NOS SOEURS DE LA NÉGLIGEANCE ET DE L’IRRESPONSABILITÉ DE CERTAINS AGENTS DE SANTÉ.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés