Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

Accueil > Actualités > International • • mercredi 3 août 2011 à 16h02min

Le drame de la famine qui se joue dans la Corne de l’Afrique interroge une fois de plus l’organisation de la solidarité en Afrique et, au-delà, dans le monde. 12 millions de Somaliens, d’Ethiopiens et de Kenyans se meurent jour après jour à cause d’une sécheresse jamais vue depuis plus d’un demi-siècle.

La FAO estime à 1,2 millions d’euros la somme nécessaire pour éviter la catastrophe. Une somme dérisoire au regard de la fortune personnelle de certains dirigeants de ce monde. Sans parler du grand gaspillage alimentaire que dénonçait l’organisation onusienne dans un rapport rendu public au mois de mai dernier : un tiers de la production alimentaire mondiale se retrouverait tout simplement à la poubelle. Un scandale qui devrait remuer les consciences et pousser à l’indignation.

Le déséquilibre entre les nantis qui gaspillent et les démunis qui meurent de faim confirme malheureusement ce constat de Nicolas Chamfort, un écrivain français du XVIIIe siècle : « La société est composée de deux grandes classes : ceux qui ont plus de dîners que d’appétit et ceux qui ont plus d’appétit que de dîners ». Mais est-ce donc cela, l’exercice de la responsabilité humaine ? Peut-on rester indifférent face à ces enfants qui meurent de faim tandis que les poubelles d’autres humains débordent de nourriture avariée ?

Toute la noblesse de la politique, qu’elle soit nationale ou internationale, devrait résider dans sa capacité à organiser la société humaine pour éviter de telles tragédies. A voir les images insoutenables de ces personnes décimées par les déséquilibres injustes du monde, une question me brûle les lèvres. Elle s’adresse aux responsables politiques africains, à commencer par ceux de mon pays, le Burkina Faso : « Vous avez la lourde responsabilité d’organiser la solidarité entre les habitants du continent africain. Quel geste de solidarité – aussi symbolique soit-il ! – entendez-vous faire face à la tragédie de nos frères somaliens, éthiopiens et kenyans ? ».

Denis Dambré
Collaborateur
Lefaso.net


A lire aussi

Ces enfants là...

Ils sont si bien élevés, les gosses qui meurent de faim,
Ils ne parlent pas la bouche pleine, ils ne gâchent pas leur pain,
Ils ne jouent pas avec la mie, pour en faire des boulettes,
Ils ne font pas de petits tas, au bord de leur assiette,
Ils ne font pas de caprice, ne disent pas ‘j’aime pas’
Ne font pas la grimace, quand on enlève un plat,

Eux, ils ne trépignent pas, pour avoir des bonbons,
Ils ne donnent pas au chien, le gras de leur jambon,
Ne courent pas dans vos jambes, ne grimpent pas partout,
Ils ont le cœur si lourd, qu’ils vivent à genoux,
Pour leur repas, ils attendent sagement,
Ils pleurent quelquefois, quand ça dure trop longtemps…

Non, non rassurez-vous, ils ne vont pas crier,
Ces petits enfants là, ils sont trop bien élevés,
Eux, pleurent sans bruit, on ne les entend pas,
Ils sont si petits, qu’on ne les voit même pas,
Ils savent qu’ils ne peuvent, rien attendre de leur mère,
Ils cherchent stoïquement, du riz dans la poussière,

Mais ils ferment les yeux, quand l’estomac se tord,
Quand la douleur atroce, irradie tout leur corps,
Non, non soyez tranquilles, ils ne vont pas crier,
Ils n’en ont plus la force, seuls leurs yeux peuvent parler,
Ils vont croiser leur bras, sur leur ventre gonflé,
Ils vont prendre la pose, pour faire un bon cliché…

Ils mourront doucement, sans bruit, sans déranger,
Ces petits enfants là, ils sont si bien élevés…

Source : http://unpeudebonheur.centerblog.net/rub-coup-de-gueule-Malnutrition.html

Vos commentaires

  • Le 3 août 2011 à 16:37, par L’Africain En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

    Merci Monsieur Denis Dambré pour ce coup de gueule. Ce qui se passe est un signe des temps ? Non !!!!!!!
    Signe que les africains n’ont plus rien d’humain. Même l’homme des cavernes vaut mieux que nous qui prétentieusement nous qualifions d’homo-sapiens. On s’est aliéné au matérialisme jusque dans l’âme. Même les relais que devraient être les structures religieuses en pareil cas pour alerter leurs pouvoirs respectifs ne le font pas. Cette bande d’incompétents qui nous gouvernent font la risée de l’Afrique à commencer par les autorités de la corne de l’Afrique.
    Quant à la solidarité entre les peuples dont vous parlez, je vous renvoie à un geste d’un de nos illustres Présidents qui fait la une de la presse ces temps-ci pour profanation de sa dernière demeure, Thomas SANKARA, qui, pour manifester la solidarité du peuple burkinabé envers l’A.N.C de Nelson Mandela, a offert symboliquement des kalachnikovs pour leur lutte contre l’oppresseur.
    Imaginez un peu s’il vivait aujourd’hui, le travail qu’il aurait fait avec d’autres amis dans une situation où il est question de morts d’enfants innocents et de femmes fragilisées par des kms de marche.
    Décidément, cet homme nous aura mis plein les yeux avant de partir.
    HONTE A NOUS !
    L’Africain

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2011 à 20:06, par DD En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

      Merci de votre réaction. Je n’irai pas jusqu’à dire comme vous que "les Africains n’ont plus rien d’humain". C’est exagéré ! Je pense que, malgré les horreurs qui émaillent régulièrement l’histoire du continent, les Africains sont comme les autres. Seulement, nous sommes pris dans des systèmes socio-politiques qui ne favorisent pas une gestion rigoureuse de nos richesses et la prise en compte des besoins élémentaires des plus démunis. A cela s’ajoute une absence flagrante de solidarité entre Africains. A croire que l’aide doit toujours venir de l’extérieur sans que nous ne fassions rien ! Raison pour laquelle j’interpelle nos responsables politiques... Mais restons optimistes ! Le fait même de pouvoir désormais discuter entre nous des problèmes du continent montre que les choses avancent. Même si cela ne résout pas le problème qui nous préoccupe dans l’immédiat : ces innocents qui meurent injustement chaque jour. Vraiment désolant... Bien à vous.

      Répondre à ce message

  • Le 3 août 2011 à 17:42 En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

    Pauvres de nous et qu’avons nous fait au bon Dieu pour mériter un tel sort.Il y a aussi beaucoup de cas comme ça chez nous au Faso,en CI,au Libéria,en fait dans toute l’Afrique et les images que je viens de découvrir à travers le blog,même si elles datent de 2007 sont insoutenables.Il y a un problème,une urgence mais on s’indigne et après ?Pour ébaucher des solutions,bien sûr chacun de nous peut les avoir pour trouver moins d’un milliard cfa afin de soulager le calvaire de ces populations mais j’avoue que la mienne est radicale.Que les avoirs qui se trouvent à l’extérieur des dirigeants somaliens,éthiopiens,kenyiens soient gelés et rapratiés.C’est l’argent volé.Faire de même pour tous les dignitaires africains.Il faut une transparence mondiale mais j’avoue que je prêche dans le désert et une fois,ce sont les occidents qui essayeront de faire ce qu’ils peuvent.Nos dirigeants continueront à voler et même sans honte,ils détourneront une bonne partie de l’aide destinée à ces affamés.Pitié,sa fro layi

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2011 à 21:42, par DD En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

      Je pense que ce n’est pas une question de sort jeté par quelque Dieu vengeur. C’est une question d’organisation de la communauté des humains. On ne devrait pas accepter que, pendant que les uns amassent de l’argent qui ne leur serviront pas à eux-mêmes mais à leurs hypothétiques arrière-petits-enfants, d’autres meurent de faim aujourd’hui... C’est scandaleux de voir à quel point le "mérite" est devenu un moyen de justifier toutes les inégalités sociales. C’est par ce biais que les plus nantis s’achètent la bonne conscience qui leur permet de supporter que des enfants meurent de faim pendant qu’ils accumulent des millions. Mais qu’est-ce que le mérite quand on sait qu’il dépend bien souvent du hasard du lieu de naissance des gens ?... Vous évoquez un sujet important lorsque vous parlez des détournements d’argent par certains dirigeants. Mais les citoyens de base poussent quelquefois aussi les dirigeants à commettre certaines malversations. Dès qu’un parent ou un ami accède à un poste important de responsabilité, on lui court après pour solliciter des faveurs au mépris des règles démocratiques. Et après, tout le monde critique les responsables politiques... Problème vraiment complexe.

      Répondre à ce message

  • Le 3 août 2011 à 20:41 En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

    CE QUI ME FAIT MAL DANS TOUTE CETTE HISTOIRE, C’EST L’INCONSCIENCE DES HOMMES DANS CES PAYS ET LES RÉCUPÉRATIONS EUROPÉENNE.
    IMAGINEZ, L’ITALIE A ENVOYÉ 40 TONES DE NOURITURE ET CELA EST DIT SUR DANS LES MÉDIAS. 40 TONES MÊME UN AGRICULTEUR DE LA BOUCLE DU MOUHOUN PEUT LE FAIRE.

    C’EST DIRE QUE NOUS SOMMES VRAIMENT DES IMBÉCILES.

    POUR MOI, IL FAUT UN GOUVERNEMENT AFRICAIN ET DES PAYS COMME LA SOMALIE SERAIT MIS AU PAS. C’EST VRAIMENT STUPIDE.

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2011 à 21:56, par DD En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

      Vous dites qu’il faut un gouvernement africain, et vous avez raison ! Mais regardez dans quel état est l’Union africaine ! J’ai du mal à comprendre que, dans des situations dramatiques comme celle-là, la voix de l’Union africaine et des différents pays africains ne se fasse jamais entendre. Il faut plus de solidarité concrète en Afrique ! On entend souvent dire que "les Africains sont solidaires". Mais où est-elle, notre solidarité, dans ce genre de drames ? On peut malheureusement douter de cette affirmation qu’on entend souvent !

      Répondre à ce message

  • Le 4 août 2011 à 00:40 En réponse à : Famine dans la Corne de l’Afrique : quelle solidarité entre Africains ?

    Vous êtes sur que 1,2 millions d’euros ??? C’et trop a l’échelle du Burkina a plus forte raison a l’échelle de la planète.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
Niger : Arrêtée, la journaliste Samira Sabou risque jusqu’à trois ans de prison, selon Amnesty International
Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale
Union européenne : Les ministres de l’Intérieur décident d’une réouverture complète des frontières dans l’espace Schengen d’ici fin juin
Tchad : La garde présidentielle tire sur un véhicule de l’opération Barkhane
Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza
Mali : Les raisons de la colère contre le pouvoir du président IBK
Mali : Des milliers de manifestants demandent la démission du président IBK
Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen
Mort de Georges Floyd : A la Maison blanche, les émeutiers dénoncent « les violences policières et le racisme »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés