APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

mercredi 3 août 2011 à 01h54min

L’apurement des avancements de 2007, 2008 et 2009 dans la fonction publique est "avancé" à 90%. C’est le constat qu’a fait Soungalo Appollinaire Ouattara, ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale (MFPTSS), à l’issue d’une rencontre qu’il a eue le lundi 1er août 2011 à Ouagadougou avec les Directeurs des ressources humaines (DRH) des différents départements ministériels et institutions et les responsables des écoles et centres de formation de l’Etat. La question de l’intégration ou de l’engagement des élèves fonctionnaires en fin de cycle a également été abordée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Quelques heures seulement après avoir donné le top départ des concours directs de 2011, le MFPTSS Soungalo Ouattara est allé défricher un autre champ. Celui de l’apurement des avancements des agents de l’Etat et l’intégration ou l’engagement des élèves fonctionnaires en fin de cycle. Pour l’aider dans cette tâche, les DRH des différents départements ministériels, les responsables des écoles et centres de formation de l’Etat, les délégués généraux des élèves desdits centres et les représentants des services financiers de l’Etat l’ont rejoint dans la salle de réunion du ministère. Le premier pan de cette tâche a été de faire l’état de l’apurement des avancements de 2007, 2008 et 2009 des agents de l’Etat. "C’est une promesse que le gouvernement a faite aux syndicats et il faut qu’on la tienne", a annoncé le 26e ministre de la Fonction publique à ses collaborateurs.

Une plus grande lisibilité en fin août

Pour rappel, l’apurement des arriérés d’avancements des agents de l’Etat figure parmi la batterie des mesures que le gouvernement a prises pour calmer la grogne sociale qui a secoué le pays. Les syndicats attendent donc et Soungalo Ouattara semble tenir à respecter les délais. Pour le ministre, c’est une procédure qui n’est pas aussi facile et rapide que de casser la cuisse d’un poussin eu égard au nombre d’agents concernés. Il cite à titre d’exemple le cas de 2007 où il a fallu traiter la situation de plus de 23 000 agents. Mais il ne faut pas désespérer car à l’entendre, 90% des situations d’avancements ont déjà été traitées, avec les corrections financières qui les accompagnent. Le ministre a bonne confiance qu’en fin août 2011, "nous aurons une plus grande lisibilité par rapport à cette situation".

Cela dit, la deuxième composante du plat qui a tenu en haleine durant deux heures de temps Soungalo Ouattara et ses collaborateurs, a été l’intégration ou l’engagement des élèves fonctionnaires. Par "intégration", on parle des fonctionnaires et par "engagement", les contractuels de l’Etat. Cette précision faite, il faut rappeler que le ministre de la Fonction publique et ses collaborateurs se sont lancé le défi d’intégrer ou d’engager les élèves fonctionnaires au maximum un mois après leur sortie des écoles de formation.

Eviter que les élèves ne se retrouvent dans la rue

Selon le MFPTSS, la procédure est aussi longue qu’un jour sans pain. Parce qu’une fois les actes d’intégration et d’engagements pris par le ministère, il faut que ces derniers soient visés par le contrôle financier. Mais c’est pour la bonne cause, selon le ministre, car il ne faudrait pas que ces élèves intègrent l’administration de façon irrégulière. "Ces actes doivent se faire avec beaucoup de rigueur et d’attention pour éviter les doublons", précise-t-il. Voilà pourquoi les délégués généraux des élèves des différentes écoles et centres de formation professionnelle ont été associés afin de recueillir leurs suggestions. Le travail prendra donc du temps. Mais il ne faut pas désespérer. "Les équipes du ministère de la Fonction publique, depuis une semaine, travaillent tous les jours pour que nous puissions tenir les délais et éviter que les élèves ne se retrouvent dans la rue après l’école", assure Soungalo Appollinaire Ouattara.


Le ministre Soungalo Ouattara : "Il y a des avancées significatives"

"Les avancements relèvent désormais de la compétence des DRH de chaque département ministériel et institution. Nous avons fait un tour de table et nous avons constaté qu’il y a des avancées significatives dans les prises des actes d’avancements de 2007, 2008 et 2009. Les corrections financières se font aussi au fur et à mesure (…). Nous pouvons dire aujourd’hui que 90% des situations ont été traitées et les corrections financières suivent au fur et à mesure. En fin août, nous allons avoir une plus grande lisibilité par rapport à cette situation des avancements".

Abdou ZOURE

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 août 2011 à 10:06, par boule de neige
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    FRANCHEMENT,c’est bien Mr le Ministre mais ce n’est pas encore arrivé.Cela n’est pas la seule competence du MFPTSS,mais aussi d’autre ministere et les institutions concernées.Je veux parler ici des indemnités de logement,de risque et autres pour certaines categories d’agents.

    Revisez les textes (decrets et autres portant indenminités des agents)car on y trouve une injustice criarde longtemps entretenue par des ministere qui refusent de prendre leurs responsabilités visa vis avec le Ministere de l’Economie et des Finances.

    Tenez-vous bien 1)pour une meme categorie et dans le meme service un agent a 20 000 FCFA d’indemnité de logement et l’autre 8 000F CFA.2)Dans le meme service ,cet meme agent a de indemnité de logement et l’autre rien encore sous pretexte qu’il n’a pas de connexion directe avec le risque.Meme s’il ne font pas exactement la meme activité ils traimballent tous de façon collective des germes et peuvent etre contaminés.Au ministere de la santé des agents vivent cette situation depuis des années.
    C’est ça le vrai probleme.

    Certes le gouvernement a deja resolu pas mal d’injustice mais il gagnerait toute sa credibilite s’il resorbait ce probleme.

    • Le 19 août 2011 à 09:40, par job
      En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

      Je félicite très sincèrement le Ministre SoungaloOuattara pour tout ce qu’il fait comme travail dans le sens du bien être des fonctionnaires donc des burkinabé.
      Cependant à chaque fois que j’appelle à la DRH/MENA,on me dit que mon avancement 2009 est en projet ( nous sommes nombreux ceux qui sont dans cette situation), je me demande alors si l’apurement de tous les avancements sera effectif d’ici fin septembre ? Mes encouragements à vous.

  • Le 3 août 2011 à 10:14
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Bravo Monsieur le Ministre !
    Que les autres ministres fassent des actions plus visibles !!!

  • Le 3 août 2011 à 10:24, par Guiti
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Honnêtement je ne connais pas le ministre OUATTARA mais c’est quelqu’un qui travaille. Que Dieu lui donne une bonne santé et une bonne vision pour aider nos braves fonctionnaires. Quand aux ministres qui ne foutrent rien, qu’ils acceptent les critiques pour s’ameliorer.

  • Le 3 août 2011 à 10:51, par thomson
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Bravo Mr le ministre Soungalo,vous ne cessez de démontrer votre compétence depuis votre nommination a la tete de ce département.Pour une fois Blaise Compaoré a su mettre l’Homme a la place qu’il faut. Vivement que les autres ministres suivent l’exemple de ce ministre émérite.

  • Le 3 août 2011 à 12:52, par Sakidi sanou
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Nous attendons pour voir l’effectivité de ce que vous dites même si vous n’avez pas l’habitude de mentir.
    A defeut d’une augmentation salariale, une mise à jour des salaires ne peut être que salutaire. Comment voulez vous que des gens puissent vivre décement en 2011 avec un salaire de 2006 ?
    Avec tout ça l’ex PM n’a pas hesisté un instant à peindre une situation réluisante de la nation le 17 mars dernier. Aussitôt la colère de Dieu s’est abattue sur lui et il n’a pas pu pronocer son second discours qu’il a emporté avec lui.
    On a tendance a faire de ouaga 2000 l’etalon mésure du bien être au faso et c’est grave. C’est n’est parce que ça va la-bas que ça va partout ailleurs au Faso. Et nos dirigeants doivent le savoir une fois pour toutes.

  • Le 3 août 2011 à 13:18
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    je connais quelqu’un dont le dernier avancement date de 2002 !!!!

    avant de parler d’augmentation,payez d’abord vos arrierés !

    bachir

  • Le 3 août 2011 à 14:43
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    C’est certainement bien que d’apurer les avancements. L’État est actuellement dans une situation de non droit. Il ne respecte pas ces lois, réglements, etc. Ce que je crains c’est que tout cela ne soit qu’un feu de paille : y-a-t-il des dispositions structurelles prises pour éviter de retomber dans cette situation. Comment comprendre qu’après des programmes de modernisation de l’administration qui ont coûté très cher, la création des DRH dans les départements ministériels, on en arrive à un si grand retard dans le traitement de dossiers. Qui n’a pas fait son travail ? Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Qu’a-t-on pris comme mesures pour le sanctionner ? S’agit-il de méthodes de travail ou de mauvais comportements des agents chargés de faire ce travail ?, etc. Il est nécessaire de bien établir le diagnostic si on veut apporter un remède efficace. Au Burkina, on a l’habitude de traiter les symptômes en lieu et place des causes. Moralité, rien n’est fait comme il se doit à cause entre autres, du laxisme, de la corruption, de l’impunité, du laisser-aller, etc. Gageons que le vent nouveau qui a soufflé sur le Faso va déboucher sur une autre manière de gouverner et de travailler à tous les niveaux !
    Leregard

  • Le 3 août 2011 à 15:36, par Kelkundebien
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Force est de reconnaître que Mr le Ministre abat un travail très considérable depuis son arrivée à la tête de ce département mais quitte à dire que le taux d’exécution des corrections des avancements est à environ 90% ?????? je me demande bien d’où tire-t-il cette information ?
    Juste une question de comprendre !
    Courage Mr le Ministre, vous êtes seulement à 10 points du but.

  • Le 3 août 2011 à 17:48
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Franchement, je suis très satisfait du boulot du Ministre Ouattara
    Ce sont des Ministres comme lui dont le pays a besoin.
    Chapeau a lui !!!

  • Le 3 août 2011 à 21:18, par bakus
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    D’abord je tire mon chapeau au 1er ministre pour les elements qui composent son gouvernement. Il l’avait dit "je mettrai en place un gouvernement avec des gens qui le meritent et qui travaillent" Je pense ici que Mr le Ministres Soungalo est entrain de nous montrer qu’il merite son porte feuille. Je pense que c’est un bon exemple et les autres ministres doivent également demontrer par de tels best practice que le 1er ministre ne s’est pas tromper sur leurs compétences.
    Merci à toi mr le Ministre OUATTARA

  • Le 4 août 2011 à 01:32
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Soungalo, tu es un vrai. Mais, faut faire pardon. Une petite bêtise de temps à autre. Le Faso n’aime pas les gens propres. Une toute petite bêtise pour te faire remarquer, comme les autres. Faire son boulot proprement et en silence, c’est grave. Les gens n’aiment pas les vrais techniciens. Tu es trop digne. ça va finir par brouiller ta chance.

  • Le 19 août 2011 à 09:40, par job
    En réponse à : APUREMENT DES AVANCEMENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Effectué à 90%, selon Soungalo Ouattara

    Je félicite très sincèrement le Ministre SoungaloOuattara pour tout ce qu’il fait comme travail dans le sens du bien être des fonctionnaires donc des burkinabé.
    Cependant à chaque fois que j’appelle à la DRH/MENA,on me dit que mon avancement 2009 est en projet ( nous sommes nombreux ceux qui sont dans cette situation), je me demande alors si l’apurement de tous les avancements sera effectif d’ici fin septembre ? Mes encouragements à vous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés